Prix "En chemin" 2018 : Sur le chemin d'Assise (5e)

Romans, biographies, livres d’histoire, témoignages… Partagez vos coups de cœur !

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Françoise T.
Messages : 427
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Prix "En chemin" 2018 : Sur le chemin d'Assise (5e)

Message par Françoise T. » lun. avr. 08, 2019 11:03 am

Sur le chemin d'Assise, présence et simplicité, d'André Weill
Né à Assise, en Ombrie, en 1181, François d'Assise est envoyé en mission en France. En 1217, ses compagnons fondent le premier monastère franciscain près de Vézelay (Bourgogne). Huit cents ans plus tard, André Weill, 67 ans, chercheur en physique, passionné de yoga et « cheminant annuel » (d'Auschwitz à Jérusalem, de l'Himalaya à Compostelle), part de Vézelay pour deux mois et demi de pèlerinage jusqu'à Assise (Italie).
Éd. Le Mercure dauphinois, 158 p. ; 15 €.

Constance L.

Le journal tenu par André Weill sur la route vers Assise est un journal d’émerveillement devant tout ce que sa route de pèlerin lui réserve. Emerveillement devant les paysages, les édifices, les personnes rencontrées, du travail intérieur à l’œuvre. Tout est occasion de louange et de gratitude. Les descriptions, parfois si précises qu’on les survole un peu, nous emmènent jour après jour vers Assise. Dame Nature est la fidèle compagne de marche de l’auteur qui n’est pas insensible à son charme.
On ne situe pas très bien sur une carte son périple mais cela ne fait rien, on se laisse porter par sa bonne humeur et son allant. Avec André Weill, tout du long, nous pèlerinons avec nos yeux de lecteurs, heureux d’arriver avec lui à Assise.
Petit bémol : les descriptions de chaque journée et les pensées qu’elles inspirent à l’auteur sont si détaillées que, faute de photos ou de cartes, on peine parfois à les lire en entier.

Françoise F.

En refermant le livre, je suis époustouflée par la force de ce témoignage de foi. J'ai bien aimé le ton philosophique et poétique qu’André Weill emploie portant sur de nombreuses évidences. Il part sur le sens des "choses" et ça le relie à sa foi profonde. C'est aussi cette profondeur du témoignage d'Amour qui m'a bouleversée, l'importance de la relation à la Création, aux autres ... L'évangile incarné. L'écriture est fluide, soutenue par moment, par une multitude de synonymes venant expliciter son propos. Je pense que je ferai de ce livre mon livre de chevet !

Jakes A.
Un témoignage qu’on lit avec beaucoup de bonheur. Belle présence et grande simplicité d’André Weill. J’ai aimé sa présentation de saint François d’Assise.

Cécile B.
Superbe ! Avec des citations toujours pleines d’à-propos et de justesse, et des jeux de mots qui réveillent la lecture.

Fabienne J.
Entre l’évocation des lieux où il chemine et l’insertion de textes de prière, je me suis souvent perdue dans ce récit…
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Répondre