Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Agathe Dupont
Messages : 0
Inscription : lun. mars 09, 2015 10:24 am

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par Agathe Dupont » lun. mars 16, 2015 4:54 pm

Je voulais répondre à Hélios avec qui je suppose j'ai discuté ( Jean-Hélios ? ) sur un autre forum du Pèlerin... à propos du divorce et de l'Evangile.
Vous partez de cette interdiction qui est faite à un divorcé vivant en couple... ( car les autres qui ne vivent pas (sexuellement ) comme mariés, peuvent communier, dans l'Eglise catholique.
En fait cette interdiction semble reposer sur les conséquences d'une traduction erronée du grec en latin, qui a fait considérer que la victime non-fautive ne pouvait se remarier alors que Jésus indique en Matthieu 5,32 ( 2° partie ) qu'elle a été victime d'une adultère ( moral ) de la part de son mari qui la renvoie alors qu'elle est innocente. Le verbe est au passé passif et a été traduit comme un fur actif. ( "elle commettra un adultère" traduction fautive pour "elle a été victime d'un adultère" )
Bien cordialement.
Agathe

Le modérateur a mon mail, et je l'invite à le transmettre à Jean-Hélios et à Levergero78 s'ils souhaitent directement me joindre, car j'ai un texte plus complet.
Je peux aussi le donner au Pèlerin.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par hélios » mar. mars 17, 2015 6:31 pm

Ma chère Agathe,

J'ai lu votre longue et remarquable contribution que vous m'avez envoyée.

Elle m'a semblé très difficile à lire ou alors je suis fatigué.

Dans la forme, un corpus des textes de l'Evangile concernant le mariage accompagnés de la traduction initiale et des correctifs que vous introduisez serait le bienvenu.

Le mariage est un contrat entre deux personnes et, malheureusement, il peut être rompu.

Je ne vois pas pourquoi un homme pécheur ou une femme pécheresse ne pourrait pas accéder au sacrement de l'Eucharistie s'il ou si elle a fait un chemin de réflexion, de retour sur soi et de demande de pardon.

Jésus , par sa mort sur la croix, nous a sauvés si nous faisons aussi le chemin vers la Vie.

Merci Agathe de votre très bel effort de réflexion qui mérite le respect.

Lisez, si vous pouvez, " Partage d' Evangile" et apportez-nous aussi votre réflexion qui sera comme celle des autres bien utile.

Bien à vous,

Jean-Hélios

Répondre