Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

davidounet87
Messages : 59
Inscription : mar. avr. 29, 2014 8:22 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par davidounet87 » sam. sept. 20, 2014 5:32 pm

la CROIX du 19 septembres 2014 nous informe que certains cardinaux s opposent à une éventuelle ouverture de la communion aux divorcés remariés civilement. Il s'agit de George Pell, secrétaire pour l'économie, Gerhard Müller, préfet de la congrégation pour la doctrine de la Foi, Marc Ouellet, primat du Canada et Angelo Scola, archevêque de Milan. le cardinal Walter Kasper propose, lui, de permettre cet accès, après un chemin de pénitence .
je crois que nos braves curés vont continuer à donner clandestinement la communion aux pécheurs que sont les divorcés remariés. Jésus l'a dit : " je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs"

levergero78

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par levergero78 » lun. sept. 22, 2014 9:37 am

davidounet87 a écrit : ...je crois que nos braves curés vont continuer à donner clandestinement la communion aux pécheurs que sont les divorcés remariés. Jésus l'a dit : " je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs"
Oui, cela se fait déjà à une grande échelle. Heureusement que nos braves curés sont plus intelligents et humains que ces cardinaux complètement déconnectés de la vie des paroisses et souvent, même de la parole de Jésus...Ils sont imbus de leur personne...

Quand je pense que la communion est donnée sans problème à de grands criminels et peut être refusée, par des imbéciles (il y a pas d'autres termes) à des "divorcés-remariés", j'en suis effaré.

Hostise
Messages : 161
Inscription : mer. févr. 26, 2014 3:39 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par Hostise » jeu. oct. 09, 2014 3:49 pm

levergero78 a écrit : Heureusement que nos braves curés sont plus intelligents et humains que ces cardinaux complètement déconnectés de la vie des paroisses et souvent, même de la parole de Jésus...Ils sont imbus de leur personne...
Assurément. Nos braves curés agissent dans la pratique tandis que ces cardinaux agissent dans un monde qui n'existe pas.

levergero78

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par levergero78 » mar. oct. 14, 2014 10:38 am

Il semblerait que le document intermédiaire du synode, publié hier par le Vatican, prône une attitude plus ouverte envers les divorcés-remariés (et les homosexuels).
Elaboré au terme d'un vif débat, ce texte marque une rupture avec la vision de Jean-Paul II et Benoit XVI. Il souligne le succès de la ligne réformatrice soutenue par le pape François.
Ouf !

Jean-Elie_d'Ignis
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 29, 2014 11:14 am

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par Jean-Elie_d'Ignis » mer. oct. 15, 2014 3:12 pm

Bonjour,

La messe commence par une contrition. Pour être sincère à cette contrition, il faut que l'on désire fuir l'état de péché et que la confession où l'on dit en substance que l'on " proteste & fais résolution , moyennant votre grâce , de plutôt mourir que de vous offenser jamais", vienne confirmer cette volonté de changer notre vie en vue de plaire à celle que Dieu nous propose, vie nouvelle, en conformité avec les exigences du Christ (qui sont dures sur le divorce et les scandales et sur le péché en général ).

Un assassin dont l'âme est plus rouge que l'écarlate peut très bien venir à la table de communion pour autant qu'il n'en soit plus un. Idem pour la prostituée, le voleur de boeuf ou d'oeuf. La seule exigence pour la communion, n'est donc pas la gravité d'une faute passée, mais l'état actuel où l'on est pour communier. Cet état doit être "Saint". Cette sainteté est très peu respectée ce qui fait que la communion est très souvent source de scandale et de profanation gravissime ! Pour l'obtenir, il faut avoir quitté l'habit de péché et avoir revêtu l'habit de noce (renoncé au péché)

A partir du moment où le divorce (permis par moise mais interdit par le Christ) est actif, l'état "Saint" consiste à respecter la promesse faite à Dieu et de rester lié malgré la séparation physique (comme elle existe toujours dans l'invisible)... Un remariage cherche donc à annuler humainement ce qui est éternel, ce qui est impossible. On se retrouve donc automatiquement en état d'adultère (avec deux maris ou deux épouses)...

Cet état "permanent volontaire" d'adultère ne rencontre pas l'exigence de Sainteté requise pour la communion puisque le désir de fuir la situation n'existe pas ou est impossible. Cette situation n'exclut personne de l'Eglise, mais empêche la communion, comme le mariage empêche l'ordination. Cette impossibilité de recevoir un sacrement n'est pas une punition, mais une conséquence d'un choix. On se marie ou l'on devient prêtre, on se re-marie ou l'on communie... Ce choix est connu de tous.

Vouloir exiger de Dieu que l'adultère soit équivalent à la fidélité n'a pas de sens, car il existe des martyrs de la fidélité.

Nous sommes tous pécheurs et notre état demande toujours la grâce sanctifiante pour pouvoir ne serait-ce que survivre une seconde. il n'est pas de plus ou moins grand péché qui ne puissent être englouti dans la miséricorde divine. Mais une fois englouti, il faut l'y laisser...

Hostise
Messages : 161
Inscription : mer. févr. 26, 2014 3:39 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par Hostise » sam. oct. 18, 2014 11:39 am

Une personne mariée civilement et non religieusement laisse tomber son conjoint et se remarie religieusement, accueillie les bras ouverts par l'Eglise qui fait la nique à son ex.
Une autre mariée civilement et religieusement laisse tomber son conjoint est refoulée par l'Eglise qui l'envoie sur les roses. Il est pire qu'un criminel.
Etrange sacrement que celui du mariage !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par hélios » lun. oct. 20, 2014 7:47 am

Bonjour Jean-Elie,

Un prêtre qui a quitté les ordres peut-il recevoir le sacrement du mariage ?



Bien lu votre longue démonstration très riche et argumentée.

Mais vous êtes au niveau de la Loi, de la doctrine, pas de la vie.

Donc, à un certain moment il ne peut plus y avoir échange puisque la Loi s'impose. Je vous ai déjà posé une question à laquelle, à ma connaissance, vous n'avez pas répondu : orthodoxes et protestants n'ont pas la même conception du mariage et du divorce.

Pourquoi les catholiques détiendraient-ils la Vérité en ce domaine comme en d'autres ?

Ceci dit, je respecte évidemment votre point de vue qui aboutit toutefois à ce que des brebis, se dirigent vers d'autres enclos.

Bonne journée à vous et merci de me lire et de répondre.


Hélios

levergero78

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par levergero78 » lun. oct. 20, 2014 10:17 am

Vous avez tout à fait raison l'un comme l'autre, Hostise et Jean H..

L'Eglise catholique romaine est en pleine contradiction entre les divorcés seulement mariés civilement et les divorcés d'abord mariés religieusement, l'union des premiers étant négligée par celle-ci et considérée comme n'ayant jamais existée !.

En outre, pourquoi détiendrait-elle la SEULE vérité contre les Eglises protestantes et orthodoxes qui sont aussi des Eglises chrétiennes. Que devient l'oecuménisme dans tout ça ? Le respect des uns envers les autres ? "Qui suis-je pour me permettre de juger autrui" ?...

Hostise
Messages : 161
Inscription : mer. févr. 26, 2014 3:39 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par Hostise » lun. oct. 20, 2014 10:48 am

hélios a écrit : Ceci dit, je respecte évidemment votre point de vue qui aboutit toutefois à ce que des brebis, se dirigent vers d'autres enclos.
C'est vrai et très bien formulé.

davidounet87
Messages : 59
Inscription : mar. avr. 29, 2014 8:22 pm

Re: Un divorcé -remarié est-il pire qu'un criminel ?

Message par davidounet87 » lun. oct. 20, 2014 7:42 pm

je viens de lire le "message de l’Assemblée aux familles du monde" clôturant le synode de ces derniers jours :

il y est dit "...dans la première étape de notre chemin synodal, nous avons réfléchi à l’accompagnement pastoral et à la question de l’accès aux sacrements des personnes divorcées-remariées. Nous, pères synodaux, vous demandons de cheminer avec nous vers le prochain synode."

donc il va falloir être patient, très patient...

Répondre