Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hélios » jeu. mai 28, 2020 9:04 am

Je ne comprends pas pourquoi Anne Soupa ne demande pas à être accueillie par l'Eglise Protestante unie de France.

Elle est très courageuse car cette femme s'épuise à déplacer un mammouth, à savoir l'Eglise catholique, sur une question constitutive de son identité.

La question de la place des femmes dans l'Eglise ne pose pas de problème dans l'Eglise protestante. Il y a beaucoup de pasteurs femmes et ça ne gêne personne, ce n'est pas un problème.

Cette question est d'autant plus étonnante que la femme n'est pas un problème au temps des débuts du christianisme puisque Jésus lui-même était entouré de beaucoup de femmes même s'il choisit quand même des hommes pour l'accompagner dans son ministère.

Mais n'est-il pas vrai que, au sein d'un couple, il y a une répartition des tâches. Cette répartition résulte du fait que c'est la femme qui porte l'enfant. Cette répartition n'est pas dévalorisante tant est importante la fabrication d'un humain.

Le clerc sans femme est une invention de l'Eglise qui, sans doute, ne correspond plus à l'état de la société mais qui n'existait pas non plus aux premiers temps de l'Eglise chrétienne .

De même les questions sur la Vierge Marie ne troublent pas les protestants.Savoir si elle est vierge ou pas n'intéresse personne.

Il faut toujours en revenir à la lecture de la Bible ( Premier Testament et Nouveau-Testament) et l'on voit l'importance des femmes dans l'ensemble des activités humaines sacrées ou domestiques.

Chère Anne, pourquoi t'épuiser dans un combat bien inégal alors que les choses sont simples ?

Jean-Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hugues » jeu. mai 28, 2020 1:47 pm

L'expression est sans doute maladroite et à choqué plus d'un donc je présente mes excuses sur la forme qui n'est de tout évidence pas adaptée.

Il n'en reste pas moins qu'il existe un problème sur le fond.

Est ce que l'Eglise doit conserver tous ses membres par charité ou bien en exclure ceux qui ne sont pas conformes à l'enseignement de l'Eglise.
Lorsque l'Eglise a excommunié Mgr Lefevre et ses centaines de prêtres, je pense que beaucoup ont applaudi des deux mains car ces pommes là il est normal de les sortir du panier.
C'est toujours plus facile lorsqu'il s'agit du bord opposé.

De toute façon, je me rends compte que le concept même d'EXCLURE est un gros mot qui n'est pas audible dans notre monde moderne ou il faut accueillir tout le monde quitte à faire exploser nos communautés.
Le principe de toute communauté est précisément que les membres soient d'accord sur les fondements principaux de cette communauté, sinon ils la quittent (ou en sont exclus) afin de préserver la survie de la communauté elle même.

On peut imaginer que des membres d'une communauté ne soient pas d'accord avec les fondements et souhaitent les modifier, c'est visiblement le cas de Anne Soupa vis à vis du sacerdoce des femmes et donc vous m'avez convaincu que par charité , il est de mon devoir de supporter ce discours même s'il ne débouchera sur rien de concret si ce n'est de la frustration, de l'énervement et de la division.

Je savais de toute façon que le thème du sacerdoce des femmes est toujours un thème polémique et sans issue et une fois de plus je me suis laissé à entrer dans un débat sans fin.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par andrevii » jeu. mai 28, 2020 2:52 pm

Bonjour
>
Je savais de toute façon que le thème du sacerdoce des femmes est toujours un thème polémique et sans issue
>
Pas vraiment pour moi et je n'ai pas l'intention de me mêler de cette querelle qui ne me semble pas prioritaire dans le consensus de l'Église. Par contre, ce qui m'interpelle, c'est que ce sont toujours les hommes qui s'en inquiètent, rarement les femmes qui sont pourtant les premières concernées par le sujet.

André
>

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hugues » jeu. mai 28, 2020 6:35 pm

Pour Andrevii,

"ce sont toujours les hommes qui s'en inquiètent, rarement les femmes qui sont pourtant les premières concernées par le sujet"

Détrompez-vous.

Je suis en train d'étudier assez en détail le féminisme chrétien et je peux vous dire qu'il y a deux problèmes très différents dans l'Eglise Catholique.
1) L'importance des femmes dans l'Eglise, leur donner une place autre que le ménage et les fleurs, intégrer des femmes dans les structures de décision, renforcer l'enseignement théologique par les femmes .... et sur ce point l'Eglise a beaucoup à faire, elle a souvent des comportements machistes et il y a un vrai travail à faire de changement des mentalités .
2) la revendication féministe de l'égalité devant le sacerdoce qui est la principale mesure réclamée par Anne Soupa.

Le problème c'est que les femmes catholiques sont très partantes pour défendre le problème 1) mais très peu réclament le point 2)

Ce qui désole le plus les féministes catholiques, ce n'est pas que 99,9% des évêques soient opposés à l'ordination des femmes mais qu'une très grande majorité des catholiques de la base (hommes ou femmes) le refusent également.
C'est pour cela que je rejoins la proposition d'Hélios qui est de dire que l'on pourrait laisser d'un coté les catholiques avec des prêtres hommes et les protestants avec des pasteurs mixtes. Nous croyons tous au même Christ Jésus après tout .
Ainsi chacun pourrait trouver chaussure à son pied et ne pas devoir subir la Virginité de Marie et autres croyances étranges comme l'infaillibilité du Pape.
Ayant écouté quelques conférences d'Anne Soupa je peux vous garantir qu'elle ferait des homélies bien plus brillantes que la plupart de nos curés car au delà de ses nombreuses connaissances théologiques , elle est a un vrai don d'élocution.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par booboon » ven. mai 29, 2020 8:34 am

hélios a écrit :
jeu. mai 28, 2020 9:04 am
Je ne comprends pas pourquoi Anne Soupa ne demande pas à être accueillie par l'Eglise Protestante unie de France.

Merci d'avoir posé la question... je suis allée à la pêche et voici sa réponse :
http://www.lavie.fr/debats/idees/anne-s ... 8OAD4zCW_U

Bonne journée !

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hugues » ven. mai 29, 2020 12:15 pm

Merci Booboon pour cet article.
Je l'ai lu et je comprends fort bien son point de vue : chercher à modifier l'Eglise de l'intérieur, sauf qu'à mon avis il y a une grande incompréhension réciproque entre la lecture de l'Evangile faite par l'Eglise et celle d'Anne Soupa.
Et Anne Soupa peut bien dire qu'elle ne demande pas le sacerdoce mais simplement la gouvernance du diocèse de Lyon cela est un contournement habile pour arriver à ses fins.
En effet, j'ai pris le temps de lire plusieurs documents du comité de la jupe.
Dans la plaquette officielle la revendication est simple : accès à tous les ministères diacres, pretres,eveques,cardinal ,pape.
Dans les autres articles les autres revendications sont : Parité hommes-femmes dans les conseils pastoraux, dans les instances diocésaines, contraception , avortement, communion des divorcés-remariés, mariage homosexuel (je n'ai pas vu de revendication de PMA-GPA)

Je vous invite Booboon à lire cet article de Véronique LEVY qui est un autre point de vue avec lequel je suis bien plus en phase et qui me fait dire que les camps des "pour" et des "contre" le sacerdoce des femmes est irréconciliable.
Un débat Sousa - Levy serait impossible car elles ne parlent pas la meme langue.
Et je comprends parfaitement que le discours de V. Levy soit insupportable pour tout militant féministe.

https://www.famillechretienne.fr/filinf ... n=20200529

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par andrevii » ven. mai 29, 2020 4:59 pm

Bonjour
>
... ne pas devoir subir la Virginité de Marie et autres croyances étranges ...
>
Si je vous comprends bien, vous considérez la virginité de Marie comme une croyance étrange, c'est la première fois qu'on me la fait celle-là. La virginité de Marie, elle est concomitante de l'incarnation. La foi est faite de vérités qui ne sont pas forcément des réalités. A côté de cela, qu'en a-t-il été de Marie dans son rôle d'épouse ? Je n'en sais rien et vous non plus. L'Église non plus d'ailleurs, c'est la raison pour laquelle elle nous demande de croire en une virginité totale de Marie, on dit "la Sainte Vierge", ce n'est pas pour rien. Si demain, je ne sais par quel mystère de la génétique, on nous apportait la preuve que Jésus a eu des frères et sœurs utérins, pour moi, ça ne changerait rien.

André
>

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par booboon » ven. mai 29, 2020 6:41 pm

Cher Hugues,
A mon tour de vous remercier pour cet article... Effectivement le débat ne sera pas possible je pense... :
là où Véronique Lévy parle au Dieu Puissant, Anne Soupa parle au Dieu Père,
là où Véronique Lévy parle de querelles de pouvoir, Anne Soupa parle de service à rendre,
là où Véronique Lévy parle de l'Eglise de France (de façon un peu désuète d’ailleurs...), Anne Soupa parle de l'Eglise universelle,
Jésus, grand pédagogue s'il en est (dans les évangiles, ses propos sont différents selon qu'il s'adresse à la foule ou aux disciples), a appelé des hommes parce qu'au temps où il est venu, les femmes n'étaient pas écoutées.... en somme il s'est adapté, ajusté à l'époque dans laquelle il est venu....
Aujourd'hui, c'est le baptême qui nous fait enfant de Dieu, et c'est parce que nous sommes baptisés que nous sommes en mission.
Il y a de plus en plus de paroisses où les filles ne sont pas admises comme enfant de chœur (ou servant d'autel appelez ça comme vous voulez...), alors qu'elles sont baptisées et que le service de l'autel est une mission baptismale (et non comme je l'ai entendu parfois une préparation à l'ordination :roll: )
J'ajoute que la photo de Véronique Lévy n'est pas vraiment à son honneur.... on dirait que le côté merveilleux du XIXème siècle a été exagéré volontairement d'ailleurs..... les chrétiens que je rencontre dans ma paroisse ou ... ma commune puisque dans ma paroisse il n'y a plus beaucoup d'actifs, ne ressemblent pas du tout du tout à l'image que donne la photo.... on se croirait dans la petite maison dans la prairie !! :P

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hélios » ven. mai 29, 2020 8:46 pm

Merci à Blandine pour votre article mais je reste ferme sur mes appuis:

Anne Soupa est une femme intelligente qui a sa place dans l'Eglise protestante. Elle connaît bien la Bible et elle serait une formidable pasteure. Elle est une bibliste comme il y en a peu dans l'Eglise catholique.

Elle doit avoir dans les 70 ans. Elle a des enfants, des petits-enfants, un mari. Elle a fort à faire et elle ne peut pas se battre contre une institution mammouth.

En France, les catholiques pratiquants sont très peu nombreux ( 1,48 % )de la population française. Qui peut la soutenir ?

L'autre matin elle était sur RCF. Beaucoup d'auditeurs ont téléphoné pour l'encourager. Mais un prêtre n'était pas d'accord avec elle. Elle a reçu beaucoup de lettres d'insultes ( en dehors du cadre de cette émission).

C'est un sujet de rupture.

Je vois mal François changer les choses même s'il l'encouragera à.......................s'épuiser !

Maintenant, elle est habile ( je crois qu'elle était avocate) puisqu'elle demande la "gouvernance". Mais peut-on faire un partage entre la "gouvernance" et le ministère spirituel ....

Hélios

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Une femme à l'archevêché de Lyon ?

Message par hugues » mer. juin 03, 2020 10:25 am

Et oui A. Soupa est habile mais cela ne suffit pas pour changer le mammouth car le mammouth n'as pas l'intention de disparaitre au nom du progrès.

Ce que certains voient comme un archaïsme, d'autres y voient la force de la Tradition, deux visions diamétralement opposées.
Personnellement je suis convaincu que l'Eglise catholique a un rôle fondamental dans notre société dégradée (matérialisme, pornographie, avortement, exploitation des plus faibles, promotion des LGBT, division des familles.... ) de promouvoir un modèle de famille constitué d'un homme et d'une femme qui donnent la vie à des enfants. C'est vrai que c'est un modèle vieillot qui a duré 2000 ans mais il me semble que c'est une planche de salut pour nos sociétés. C'est contre le progrès moderniste mais j'adhère à cette vision du rôle de l'Eglise comme gardienne des valeurs humaines.
Lorsque j'entends lors d'une conférence du comité de la jupe (video youtube) un appel à ce que l'Eglise catholique reconnaisse enfin le droit des femmes à l'avortement et l'accueil des sexualités nouvelles (gay et lesbiennes) afin que la femme puisse devenir maitre de son corps, ce n'est pas ma vision des choses , ce n'est pas ce que je souhaite pour les catholiques et tant pis si je suis à contre courant des catholiques progressistes.

Répondre