La réalité de nos paroisses....

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » lun. sept. 30, 2019 10:41 am

J'ai pensé à Nicole ce WE (Nic...) qui décrit souvent la réalité difficile de sa paroisse avec tant de clochers, très peu de prêtres... et de moins en moins de laïcs... voilà ce qui nous arrive maintenant ici !
Et pourtant j'habite toujours en Bretagne !!
Samedi soir, mon mari a voulu aller à la messe.... à l'heure prévue : pas de prêtre. Ils ont fait une ADAP
Dimanche matin, deux de nos enfants sont allés servir la messe à 300 m de chez nous, commune la plus importante de la paroisse où résident deux prêtres.... pas de prêtre !!
Notre aumônerie de jeunes n'a plus de responsable... les parents tentent de s'organiser pour assurer chacun leur tour une rencontre, mais personne ne souhaite s'engager pour coordonner tout ça.
Un monsieur retraité depuis peu dans une commune voisine tente d'aider la personne qui s'occupe de la catéchèse dans sa commune et m'appelle catastrophé (je suis coordinatrice de la catéchèse) parce que sur 50 enfants baptisés en 2012 seulement 4 sont inscrits au caté. Moi je ne suis pas surprise, il y a très longtemps qu'on constate une baisse drastique des effectifs multifactorielle bien sûr : la démographie, le mouvement des personnes, l'image de l’Église, la crise liée à la pédophilie, etc.

C'est ça la réalité de nos paroisses.

Alors évidemment ça n'a rien à voir avec d'autres endroits : samedi dernier je suis allée à Versailles pour la réunion de parents de mon fils étudiant. J'ai déjeuné avec des amis qui habitent en face de son lycée. Dans leur résidence, 5000 habitants dont 2700 vont à la messe... ils ont 5 messes par dimanche matin afin que tout le monde puissent y aller... Mon amie est une des animatrices de chants de la messe parmi 30... et regrette un peu d'ailleurs de ne connaître personne sur la paroisse tellement ils sont nombreux...

On n'a pas vraiment les mêmes problèmes :mrgreen:

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Nic » lun. sept. 30, 2019 1:46 pm

Bonjour Blandine,
je comprends ce que vous ressentez et votre témoignage vient à la suite d'un article paru dans notre quotidien local qui m'a mise de mauvaise humeur juste avant d'aller à la messe. Je ne me permettrais pas de critiquer notre évêque qui doit faire tout ce qu'il peut avec un prêtre pour 70 villages dans notre diocèse (c'est lui qui le dit et je le crois), mais ce qui m'a énervée c'est son témoignage sur l'air de "Tout va très bien Mme la marquise". Mais passons...
Peut-être que je traverse une période de dépression qui m'empêche d'avoir un regard positif sur notre vie paroissiale, mais je ne vois pas d'avenir dans nos petits villages même si nous avons la chance d'avoir encore la messe à une distance pas trop éloignée quand on a une voiture. Mais la messe pour une petite communauté qui ne regroupe même pas le nombre d'une tête blanche par village de l'ensemble paroissial, est-ce un signe de vitalité? J 'exagère un peu car quand nous avons la "chance" d'avoir un décès dans la semaine, nous avons le dimanche suivant quelques membres de la famille en deuil qui se déplacent car la communauté prie pour le défunt ce jour-là.
Là je ne parle que de la messe mais si l'on regarde la vie paroissiale depuis une dizaine d'années, je ne vois guère d'avenir, du moins dans nos campagnes. Il y a dix-quinze ans, nous étions une équipe, nous avions le moral, nous étions heureux(ses) de participer à la vie paroissiale dans tous les domaines. Il y avait des enfants au caté, à l'éveil à la foi, des demandes de baptême, des mariages et des bénévoles pour animer, c'était comme un printemps de l'Eglise... Et maintenant qu'en reste t-il? Peu de choses et pire quand je vois ce que sont devenues toutes ces bonnes volontés, c'est très tristes. Certaines sont décédées, d'autres sont en maison de retraite, d'autres sont malades, abandonnées de l'église (quand on ne peut plus servir, on vous oublie), le petit nombre restant fait ce qu'il peut mais malheureusement ne peut plus. Il n'y a pas de relève, mais sommes-nous vraiment responsables? Qu'avons nous fait ou pas fait pour en arriver là?
Bien sûr il y a Versailles qui pourrait nous faire croire que nous avons tout faux et que l'avenir est radieux, mais est-ce le bon exemple? Versailles c'est la ville, rien à voir avec nos campagnes qui sont les oubliées dans tous les domaines.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » lun. sept. 30, 2019 2:13 pm

j'ajoute que dans les réalités de nos paroisses il y a aussi beaucoup de crispations liées à la liturgie....
Dimanche prochain, grande journée de fête paroissiale. Les jeunes de l' aumônerie seront chargés de réaliser le reportage de la matinée qu'ils présenteront ... on avait prévu pendant la messe. Fin de non recevoir du prêtre : soi disant l'évêque souhaite que la liturgie se déroule sans intervention... ah, ah ah :lol:
1. notre Evêque a sans doute autre chose à faire que des considérations sur les liturgies locales étant donné son rôle dans les lois bioéthiques...
2. la présentation du reportage ne nuisait en rien à la liturgie.... mais il faut faire une messe "comme d'habitude"
A cette remarque , le prêtre m'a répondu que la Parole de Dieu est la même depuis 2000 ans, la liturgie aussi...
Ah ben non justement, la liturgie a été travaillée au cours de siècles pour être comprise par les hommes et a évolué... mais c'est vrai qu'elle n'évolue plus du tout depuis quelques années....
3. il me confirme qu'en la circonstance particulière locale de ce jour l'évangile est bien celui prévu avec l'intervenant extérieur sur le thème de la journée et non celui du jour.... heureusement, à une semaine du truc mais ce n'est pas très cohérent du coup...
4. dans les minutes suivant cet échange à propos de la messe, il m'indique qu'il va faire intervenir des témoins pendant l'homélie (moi j'applaudis des deux mains, mais ne risque-t-on pas de ne pas suivre le déroulement prévu de la liturgie ?)...

bref, je fatigue un peu.... et c'est malheureux car cela fait à peine 2 mois que j'ai commencé ma mission... hum...
Et comme je fatigue et que j'ai d'autres chats à fouetter que de me battre pour la liturgie, je laisse faire... moyennant quoi nos liturgies n'évolueront jamais. mais du coup je me demande si ce ne serait pas plus simple d'aller pratiquer dans les nombreuses communautés tradis qui fleurissent un peu partout et où on ne nous demande pas de nous engager, et où il y a les personnes (dé)formées pour nous former....
C'est ça aussi la réalité de nos paroisses : des gens fatigués de se battre contre des moulins à vent...

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » mar. oct. 01, 2019 9:08 am

Nic a écrit :
lun. sept. 30, 2019 1:46 pm

Bien sûr il y a Versailles qui pourrait nous faire croire que nous avons tout faux et que l'avenir est radieux, mais est-ce le bon exemple? Versailles c'est la ville, rien à voir avec nos campagnes qui sont les oubliées dans tous les domaines.
C'est la ville et c'est une ville particulière..... je connais plusieurs villes où ce n'est pas comme ça ! ;)

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » lun. oct. 07, 2019 3:06 pm

Ouf fête paroissiale terminée.
Et vous savez quoi ? cela s'est très bien passé, mais... je ne recommencerai pas.
Il y a tout à réinventer, mais ça ne peut pas tomber sur les 5 à 10 mêmes personnes qui font déjà tout le reste toute l'année....

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Flor » mer. oct. 09, 2019 2:13 pm

Oh ! Comme je vous admire Booboon de vous battre ainsi contre 'les moulins à vent !"

C'est un peu partout pareil ... Dans l'Eglise il s'agit d'une "réforme de la réforme - pour Restaurer- !"
Cela vient de loin.... du Cardinal Ratzinger !!...

Ne perdez pas courage !

Je vous propose , si vous le désirez , de lire un texte important :

" Pourquoi on ne va plus à la Messe " de Jean-Louis Schlegel"- ( Les Etudes . octobre 2019 )
Amicalement
Flor.

P.S. Je repense au "serviteur inutile ".... OUI ! mais souvent INDISPENSABLE !

Lorsqu'il n'est plus là... qui se présente ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » jeu. oct. 10, 2019 10:08 pm

Flor a écrit :
mer. oct. 09, 2019 2:13 pm

" Pourquoi on ne va plus à la Messe " de Jean-Louis Schlegel"- ( Les Etudes . octobre 2019 )
Amicalement
Flor.

Tiens c'est étrange..... un de mes frères vient de me faire référence à ce même article dans la semaine... ;)

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Jean Gauci » mar. oct. 15, 2019 9:51 am

L'organisation des communautés sous forme de "paroisses" est-elle encore adaptée à notre temps ? Autrefois les paroisses s'identifiaient aux communes, à la cohérence de groupes sociaux qui formaient une communauté sociale où tout le monde se connaissait et où le curé connaissait tout le monde. C'est encore vrai dans les campagnes mais ailleurs ? En dehors des fidèles engagés dans la vie paroissiale qui connait son curé ? Le terme de "communauté" n'est plus vraiment celui qui correspond à la paroisse. Quand on se donne un signe de paix, c'est presque toujours avec un ou une inconnu... Quel est l'élément fédérateur qui devrait être nécessaire pour constituer une communauté paroissiale ?
Je n'ai pas d'idée mais j'ai le vif sentiment que la messe dominicale rassemble actuellement des personnes qui ne se connaissent pas et qui ne cherchent pas à vivre une prière communautaire mais qui sont portées davantagepar une démarche individuelle.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Nic » mar. oct. 15, 2019 1:17 pm

" Autrefois les paroisses s'identifiaient aux communes, à la cohérence de groupes sociaux qui formaient une communauté sociale où tout le monde se connaissait et où le curé connaissait tout le monde. "C'est encore vrai dans les campagnes mais ailleurs "?"

Je serais curieuse de savoir, si l'on faisait une enquête dans nos villages, le nombre de personnes qui seraient capables de donner le nom du prêtre et de donner le nom du lieu où il habite. La vie dans nos villages, cités dortoirs, a bien changé, les gens ne se connaissent plus. Par exemple dans mon village, une quarantaine d'habitants, il y a une famille arrivée depuis plus d'un an, que je n'ai jamais vue et c'est la même chose dans tous les villages des alentours. Les familles viennent s'installer à la campagne pour être au calme et ne participent pas à la vie communale, d'où les problèmes de voisinage, de chant du coq, de cloches, bruits ou odeurs rencontrés dans certains endroits. Ces nouvelles familles ne sont pas plus intéressées par la vie communale que paroissiale, beaucoup ne font pas baptiser leurs enfants et les envoient encore moins au caté.
Par contre, ce qui est différent de la ville, c'est que le petit nombre de pratiquants qui se déplace d'église en église chaque dimanche, se connait. La paroisse, grande de beaucoup de clochers, parfois plus d'une cinquantaine, est donc l'élément fédérateur. Comment faire autrement pour réunir le petit nombre qui essaie tant bien que mal de tenir ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » ven. oct. 18, 2019 2:22 pm

... Je viens de répondre au téléphone à une maman qui voudrait baptiser ses deux enfants en même temps, l'un de 8 ans, l'autre bébé..... et qui ne comprend pas pourquoi son grand de 8 ans doit faire 2 ans de caté avant d'être baptisé ... sa raison : sa famille éparpillée dans le monde entier ne va quand même pas revenir 2 fois !! A aucun moment elle ne s'est demandé pourquoi elle n'avait pas fait baptiser son grand quand il était bébé....
Bon alors là, je lui ai lâchement demandé d'en référer au curé.....

Répondre