Le retour des soutanes

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le retour des soutanes

Message par Jean Gauci » ven. févr. 22, 2019 6:00 pm

Voici ce que je trouve sur le site de la communauté de Saint Martin:

POURQUOI PORTER LA SOUTANE ?
Par don Louis-Hervé Guiny, supérieur de la Maison de Formation
la soutane : signe de consécration

L’habit ecclésiastique
L’habit ecclésiastique joue un double rôle :

pour celui qui le revêt chaque jour, il est un rappel très concret de sa consécration et de sa mission.
pour ceux qui le voient, croyants ou non, il permet d’identifier immédiatement l’homme de Dieu. L’habit des consacrés est un premier témoignage très simple de la présence de Dieu parmi les hommes.
C’est pourquoi l’Église demande aux clercs de porter un habit ecclésiastique identifiable. Le Directoire pour le ministère et la vie des prêtres (2013) explique :

L’habit ecclésiastique est le signe extérieur d’une réalité intérieure : en effet, le prêtre n’appartient plus à lui-même, mais, par le sceau sacramentel reçu, il est “propriété” de Dieu. Ce fait “d’être à un Autre” doit devenir reconnaissable par tous, à travers un témoignage transparent, […] même dans l’habit.

Soutane ou clergyman ?
La Communauté Saint-Martin préfère ordinairement la soutane au « clergyman » (costume noir et col romain). Plusieurs raisons fondent ce choix :

La soutane est aujourd’hui encore l’habit traditionnel des clercs dans l’Église (qui reconnaîtrait le Saint-Père sans sa soutane blanche ?) Même chez ceux qui se sont éloignés de l’Église, bien souvent, la soutane est restée dans les mentalités et continue d’identifier « le curé » !

Portée avec simplicité, comme une « blouse de travail », la soutane se révèle un vêtement adaptable à tous les milieux et à tous les ministères : elle peut aider le prêtre à se faire tout à tous.

Enfin, dans une société de plus en plus sécularisée, la soutane joue son rôle de signe qu’il existe une autre réalité. Habit inhabituel, elle incite à se poser des questions et à entrer en contact.



Vous ne sentez pas comme une odeur de cléricalisme et d'intégrisme ?

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Le retour des soutanes

Message par Flor » ven. févr. 22, 2019 7:14 pm

Les soutanes ? Au temps où les prêtres s'occupaient des jeunes durant le week-end, la soutane ne posait pas question, c'est vrai !
Les curés en soutane faisaient partie du décor dans le village !

Au Pays basque, les jeunes prêtres sportifs jouaient à la pelote en soutane ! C'était folklorique... pour réjouir les touristes ! Un prêtre, champion de pelote, me l'a raconté.

Aujourd'hui, les temps ont changé. Beaucoup de jeunes prêtres avec soutane et col blanc veulent se marginaliser, montrer leur différence et se prennent pour des demi-dieux. Non, le cléricalisme n'est pas mort !

Il me semble qu'en ces temps troublés, la discrétion est de mise.

Ce n'est pas le costume qui fait la profondeur, la vérité d'un homme. Si Jésus revenait, ne serait-il pas en jean et col roulé ?

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Le retour des soutanes

Message par hélios » ven. févr. 22, 2019 8:39 pm

Mais non, mais non, Guy, je ne tire pas les mêmes conclusions que vous.

Dites-moi sur quel point précis du texte que vous communiquez il y a de "l'intégrisme ou du cléricalisme " ?

Ou alors vous coupez les ponts et, carrément, vous vous mettez dans les pas de Luther : tous les croyants sont prêtres ( sacerdoce universel)...

La soutane est un signe distinctif comme l'alliance au doigt signale l'engagement d'une personne ( homme ou femme) pour un ou une autre.

Jean Gautier

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Le retour des soutanes

Message par hugues » lun. févr. 25, 2019 11:57 am

L'uniforme a son importance car elle donne de la visibilité. Que ce soit un gendarme, un moine, un orthodoxe, un avocat...
Bien entendu que l'on se fiche de la soutane et que c'est la personne qui est importante ! Toutefois la suppression de tous les uniformes enlève une forme de visibilité.
On pourrait imaginer un gendarme en jean avec un pins sur le pull mais ce n'est pas pareil.
Quant à Vatican II, je suis attristé de voir qu'en 2019 on peut encore sortir cette "carte magique" qui signifie que tout ce qui a fondé l’Église et toute la tradition devraient être mis à la poubelle pour faire "moderne".
Vatican II n'est pas un manifeste de "progressisme" et de dénaturation de l’Évangile pour en faire une bande de copains chantant Jésus autour du feu, mais une exigence de coller au mieux à notre monde d'aujourd'hui. Et si la soutane était finalement la bonne réponse ?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le retour des soutanes

Message par Jean Gauci » lun. févr. 25, 2019 4:00 pm

Que vous le vouliez ou non, la soutane est devenue le signe distinctif des intégristes. Non seulement le signe, mais l'indicateur de pratiques intégristes, d'une liturgie intégriste et d'une mentalité d'intégriste. Il y a dans le discours et les pratiques des jeunes portant soutane des signes qui nous ramènent 60 ans en arrière. Les prêtres que je côtoie m'ont confirmé qu'ils se sentaient souvent en rupture avec eux dans la pratique quotidienne de leur ministère.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Le retour des soutanes

Message par hugues » mar. févr. 26, 2019 1:17 pm

Je vous rejoins Jean sur ce point. Les jeunes prêtres sont plus "intégristes" que les prêtres de 1968. Il y a deux courants dans notre Église, c'est vrai.
Sauf que la religion type "Mai 68" n'attire plus et que la communauté St Martin fait le plein.
Vous vous en désolé, je m'en réjouis car de toute évidence nous n'avons pas la même sensibilité.

Je me permets toutefois de vous relater un témoignage.
Mon frère prêtre descend avec nous dans un hôtel pour fêter les 60 ans de mariage de mes parents.
La réception de l’hôtel laisse un message à mon frère lui disant : "Il y a un autre prêtre dans cet hôtel, il serait heureux de prendre un verre avec vous."
Lorsque mon frère s'est présenté au bar avec son col romain, son collègue a changé de couleur et il n'y a eu d'apéro car il y a eu un malaise très fort chez ce prêtre qui ne supportait pas qu'on puisse avoir un col romain. Comme quoi ces histoires de chiffon créent de graves blessures.

Aujourd'hui mon frère est curé de paroisse et porte un col romain gris ou bleu mais ses deux jeunes vicaires sont en col romain noir et il a interdit à l'un des deux de porter la soutane.
Donc, oui , il y a de la radicalité chez les jeunes prêtres et oui, ce n'est pas toujours une chose 100 % positive.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Le retour des soutanes

Message par hugues » mar. févr. 26, 2019 1:20 pm

Je vous rejoins Jean sur ce point. Les jeunes prêtres sont plus "intégristes" que les prêtres de 1968. Il y a deux courants dans notre Église, c'est vrai.
Sauf que la religion type "Mai 68" n'attire plus et que la communauté St Martin fait le plein.
Vous vous en désolez, je m'en réjouis car de toute évidence nous n'avons pas la même sensibilité.

Je me permets toutefois de vous relater un témoignage.
Mon frère prêtre descend avec nous dans un hôtel pour fêter les 60 ans de mariage de mes parents.
La réception de l’hôtel laisse un message à mon frère lui disant : "il y a un autre prêtre dans cet hôtel, il serait heureux de prendre un verre avec vous." Lorsque mon frère s'est présenté au bar avec son col romain, son collègue a changé de couleur et il n'y a pas eu d'apéro, car il y a eu un malaise très fort chez ce prêtre qui ne supportait pas qu'on puisse avoir un col romain. Comme quoi ces histoires de chiffon créent de graves blessures.

Aujourd'hui mon frère est curé de paroisse et porte un col romain gris ou bleu mais ses deux jeunes vicaires sont en col romain noir et il a interdit à l'un des deux de porter la soutane.
Donc, oui , il y a de la radicalité chez les jeunes prêtres et oui, ce n'est pas toujours une chose 100 % positive.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Le retour des soutanes

Message par booboon » mer. févr. 27, 2019 1:11 pm

Eh bien oui, le baptême nous fait prêtre, prophète, et roi, Jean Hélios.
Au fond, qu'est-ce qui fait l'Église ?
La soutane ?
l'Eucharistie ?
La communauté ? ....
Les personnes des prêtres ? Les religieux en tous genres ?
Jésus ?
Vouloir être visiblement chrétien en 2019 est une étrangeté pour moi, je porte une petite croix autour du cou, non pour qu'elle soit visible, mais pour me rappeler la présence de Jésus toute la (sainte ;) ) journée.
Quand j'étais étudiante (Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans... ;) ) une étudiante voisine de banc m'avait dévisagée en me demandant si j'étais chrétienne. Comme je baignais dans le monde des dominicains à l'époque j'ai répondu par une question : " Qu'est-ce qui te fait dire ça ?"
Elle ne m'a pas répondu "ta croix" comme je l'imaginais mais "ton attitude" : choc !
Vouloir être visible ou plutôt être reconnu comme chrétien ( mais dans quel but ???) c'est simplement à mon avis se faire proche de l'autre. Point n'est besoin de soutane. Et je rejoins Jean Gauci. Force est de constater que sous les soutanes se cachent généralement des prêtres à plutôt ou totalement intégristes. Quant à leur formation, elle me laisse souvent dubitative.

Répondre