L'ivraie de la suspicion

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

L'ivraie de la suspicion

Message par Jean Gauci » ven. août 31, 2018 9:41 am

"Plus jamais ça". Je viens de lire le bel édito de Catherine Lalanne sur la pédophilie dans l'Eglise. Je m'interroge. Si mes petits enfants ou arrières petits enfants me demandaient d'aller au patronage, ou aux scouts ou à servir comme enfants de choeur, j'aurais sans doute un moment d'inquiétude et d'hésitation.
Qu'on se l'avoue ou non, cette triste histoire a semé le trouble sur la confiance qu'on pouvait accorder aux prêtres. Ces hommes ne sont plus au dessus de tout soupçon. Le caractère sacré qui s'attachait à leur personne s'est altéré. Ils sont les victimes collatérales et innocentes de ce monstrueux scandale... Il y a désormais quelque chose de cassé dans l'image que le monde ( même athée) se fait du prêtre.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par booboon » ven. août 31, 2018 3:46 pm

Peut-être que ce qui est douloureux aujourd'hui est une chance pour demain ?
je veux dire peut-être que chacun va reprendre sa place, le prêtre, sa place de prêtre, ni surhomme, ni forcément saint a priori,
le Baptisé, sa place de Baptisé, parfois mieux armé pour prêcher, parfois mieux formé, parfois parce que dans la vie quotidienne, plus.... humain ??

Cela dit, ensuite, il ne faut pas généraliser : il y a de très chouettes aumôniers scouts,et de chouettes curés qui s'occupent parfaitement des enfants de chœur.... sans être pédophiles, heureusement !!

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par toto le hirsute » sam. sept. 01, 2018 9:34 am

booboon a écrit :
ven. août 31, 2018 3:46 pm
je veux dire peut-être que chacun va reprendre sa place, le prêtre, sa place de prêtre, ni surhomme, ni forcément saint a priori,
Je pense que la chance serait plutôt de sortir de ce "normalisme" sacerdotal qui identifie le prêtre à un homme comme les autres, pécheur, imprégné des déviances de la société, image du monde qui passe etc...

Au contraire, les évènements ont montré l'obligation de Sainteté des prêtres. Ils ne sont ni surhommes, ni forcément saints à priori, comme vous le dites, mais leur consécration les hisse à un niveau supérieur aux Anges. C'est parce que certains prêtres ont oublié leur dignité qu'ils se sont laissés aller aux facilités du monde, aux sirènes de la nouvelle morale, aux appâts du "pas de péché là dedans", et de chute en chute, de réduction de sa dignité en amalgame du "tout le monde est pécheur, moi comme les autres", certains plus faibles, on mordu dans la pomme, ayant oublié qu'ils étaient, de par leur consécration, des êtres célestes, sortis du monde par le Christ, gérants des mystères divin et consacré dans le Temple éternel où siège la majesté Divine.

Je pense que cette Sainte habitude de retrouver l'éclatante blancheur de notre dignité de baptisé (par la confession fréquente), nous permettra d'éviter de tomber dans de nombreux pièges que Satan nous présente comme étant de la plus stricte normalité, ou habituelle de notre temps.

Nous appartenons au Christ et Rien en Lui n'appartient à Satan. Qu'il en soit de même pour nous. Le péché originel nous empêche cependant d''y parvenir de nos propres moyens, mais la grâce divine nous octroie TOUT.

Prions donc pour sortir de la normalité et Implorons la Grâce Divine pour qu'il nous montre la dignité à laquelle elle nous appelle et le gouffre que nous avons mis volontairement entre les exigences de Sainteté imposées par notre baptême, et nos petites habitudes de pécheurs assis.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par hélios » dim. sept. 02, 2018 9:05 am

Je suis d'accord avec Blandine.

Vous voyez tout en noir Jean Gauci.

Moi, j'aurais tendance plutôt à évoquer les relations prêtres-femmes des paroisses ( jeunes ou plutôt jeunes mais la jeunesse peut-être éternelle ).

A-t-on des statistiques ?

% de prêtres pédophiles ? ça doit être infinitésimal. Ce n'est pas bien mais c'est infinitésimal.

% de prêtres qui abandonnent leur ministère pour une femme au cours d'une année ?

La vérité est que la tendance ( donc attention pas du tout généralisable) est à la dislocation de la paroisse.

Les paroissiens sont très exigeants à l'égard des prêtres et très peu reconnaissants des difficultés de leur ministère.

Un prêtre est un homme seul. Cette solitude est terrible.

Donc je défends les prêtres même si je pense que leur "statut " devrait évoluer. Ils devraient pouvoir avoir une vie normale.

Blandine a raison et je m'inscris dans ce qu'elle écrit.

Jean-Hélios

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par booboon » lun. sept. 03, 2018 9:47 pm

toto le hirsute a écrit :
sam. sept. 01, 2018 9:34 am
booboon a écrit :
ven. août 31, 2018 3:46 pm
je veux dire peut-être que chacun va reprendre sa place, le prêtre, sa place de prêtre, ni surhomme, ni forcément saint a priori,
Je pense que la chance serait plutôt de sortir de ce "normalisme" sacerdotal qui identifie le prêtre à un homme comme les autres, pécheur, imprégné des déviances de la société, image du monde qui passe etc...

Au contraire, les évènements ont montré l'obligation de Sainteté des prêtres. Ils ne sont ni surhommes, ni forcément saints à priori, comme vous le dites, mais leur consécration les hisse à un niveau supérieur aux Anges. C'est parce que certains prêtres ont oublié leur dignité qu'ils se sont laissés aller aux facilités du monde, aux sirènes de la nouvelle morale, aux appâts du "pas de péché là dedans", et de chute en chute, de réduction de sa dignité en amalgame du "tout le monde est pécheur, moi comme les autres", certains plus faibles, on mordu dans la pomme, ayant oublié qu'ils étaient, de par leur consécration, des êtres célestes, sortis du monde par le Christ, gérants des mystères divin et consacré dans le Temple éternel où siège la majesté Divine.

Je pense que cette Sainte habitude de retrouver l'éclatante blancheur de notre dignité de baptisé (par la confession fréquente), nous permettra d'éviter de tomber dans de nombreux pièges que Satan nous présente comme étant de la plus stricte normalité, ou habituelle de notre temps.

Nous appartenons au Christ et Rien en Lui n'appartient à Satan. Qu'il en soit de même pour nous. Le péché originel nous empêche cependant d''y parvenir de nos propres moyens, mais la grâce divine nous octroie TOUT.

Prions donc pour sortir de la normalité et Implorons la Grâce Divine pour qu'il nous montre la dignité à laquelle elle nous appelle et le gouffre que nous avons mis volontairement entre les exigences de Sainteté imposées par notre baptême, et nos petites habitudes de pécheurs assis.
Non, non, non ! Ou alors il en est de même pour toutes personnes mariées....
nous sommes tous baptisés point barre ! Et chacun a développé sa vocation de baptisé différemment.... avec la discipline du moment de l’Église.
Au risque de me répéter, vous devriez lire "Vatican 2035", vous comprendriez pourquoi forcément je vous vois bien avec "les Mexicains"...
Avec toutes ces histoires depuis la lettre au peuple de Dieu du Pape François, je me dis que j'ai bien fait de relire ce livre en ce moment.... les questions posées sont exactement celles là (place du prêtre, du laïc etc...)!

joachim
Messages : 54
Inscription : mer. janv. 20, 2010 7:38 pm
Localisation : France (Nord)

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par joachim » mar. sept. 04, 2018 12:28 pm

Une chose m'étonne, et pas qu'un peu.

Pour reprendre l'information récente sur la pédophilie de prêtres en Pennsylvanie aux Etats-Unis (300 prêtres accusés, qui auraient été "couverts" par l'église catholique). Or, les catholiques représentent moins du quart de la population qui se définit comme croyante, contre plus de la moitié de ceux affiliés à un courant protestant.
Alors ma question est celle-ci : pourquoi ne parle-t-on jamais de pédophilie chez les pasteurs protestants ? Est-ce qu'il n'y en pas ? Parce qu'ils sont mariés ?

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par toto le hirsute » mar. sept. 04, 2018 1:17 pm

booboon a écrit :
lun. sept. 03, 2018 9:47 pm

Au risque de me répéter, vous devriez lire "Vatican 2035", vous comprendriez pourquoi forcément je vous vois bien avec "les Mexicains"...
Avec toutes ces histoires depuis la lettre au peuple de Dieu du Pape François, je me dis que j'ai bien fait de relire ce livre en ce moment.... les questions posées sont exactement celles là (place du prêtre, du laïc etc...)!
Bonjour, je ne doute pas que les romans soient fort distrayants, personnellement j'ai du mal à les finir... je préfère les films de science-fiction.

Pour ce qui est de la réalité de l'Eglise, je préfère m'instruire sur sa Sainte doctrine qui est extrêmement claire sur tous les sujets.

Saint Paul nous dit au sujet de la préférence des romans : " Je t'en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.". 2 Thimothée 4,1

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par booboon » mar. sept. 04, 2018 4:17 pm

je ne lis pas "roman" mais "fable" dans votre citation...
On peut aussi se "battre" (ou dialoguer, dites comme vous voulez) à coup de citation, mais personnellement j'ai d'autres chats à fouetter....
Mais je persiste oui le prêtre est un homme comme les autres, il est ordonné parce que c'est sa vocation, cela ne fait pas de lui un ange... Même que peut-être une femme pourrait tout aussi bien être ordonnée :P

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: L'ivraie de la suspicion

Message par booboon » mar. sept. 04, 2018 4:18 pm

joachim a écrit :
mar. sept. 04, 2018 12:28 pm
Une chose m'étonne, et pas qu'un peu.

Pour reprendre l'information récente sur la pédophilie de prêtres en Pennsylvanie aux Etats-Unis (300 prêtres accusés, qui auraient été "couverts" par l'église catholique). Or, les catholiques représentent moins du quart de la population qui se définit comme croyante, contre plus de la moitié de ceux affiliés à un courant protestant.
Alors ma question est celle-ci : pourquoi ne parle-t-on jamais de pédophilie chez les pasteurs protestants ? Est-ce qu'il n'y en pas ? Parce qu'ils sont mariés ?
Très bonne question.... je pense qu'on se la pose tous un peu.... ;)

Répondre