Les prêtres et la psychiatrie

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » mar. sept. 04, 2018 1:39 pm

booboon a écrit :
lun. sept. 03, 2018 9:50 pm

Enfin, puisque vous persistez à faire la sourde oreille, j'espère que vos jeunes enfants ne rencontreront jamais un prêtre, dont la consécration le porte au dessus des anges dites vous (et donc expliquez vous sans doute à vos enfants), aux pratiques douteuses....
En fait, j'entend bien, mais je ne suis pas d'accord.

J'ai remarqué que les modernes estiment ne pas être entendu tant que leur interlocuteur n'approuve pas en bloc leurs délires. Dans les débats, ils terminent toujours par " vous êtes bornés, on se sait pas discuter, on n'avance pas etc..." , le fait d"avancer" étant synonyme d'abandonner son idée pour la leur. Cette manière de faire le "sourd-cerveau" est typique et problématique.
Pour ma part, je ne cherche pas à vous convaincre, j'expose simplement la Vérité de l'Eglise, c'est ma part et c'est important car l'erreur est répandue partout et de nombreux catholiques pensant faire oeuvre utile, répandent hérésies et erreurs au nom du Christ... Pour éviter cela, il faut toujours retourner à la tradition, à l'autorité des Pères, à l'Esprit Saint qui a parlé par les Saints et les prophètes et qui délie nos yeux pour comprendre les évangiles.

Ecoutons Saint Pie X dans sa lettre encyclique contre les erreurs du modernisme, ici http://w2.vatican.va/content/pius-x/fr/ ... regis.html

extrait :

Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Eglise, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Eglise; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'oeuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité.

Ces hommes-là peuvent s'étonner que Nous les rangions parmi les ennemis de l'Eglise. Nul ne s'en étonnera avec quelque fondement qui, mettant leurs intentions à part, dont le jugement est réservé à Dieu, voudra bien examiner leurs doctrines, et, conséquemment à celles-ci, leur manière de parler et d'agir.


Ecoutons le Saint curé d'art :

"Oh! que le prêtre est quelques chose de grand!
Le prêtre ne se comprendra bien que dans le Ciel... Si on le comprenait sur la terre, on mourrait, non de frayeur mais d'amour.
Si je rencontrais un prêtre et un ange, je saluerais le prêtre avant de saluer l'ange. Celui-ci est l'ami de Dieu, mais le prêtre tient sa place.
"

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » mar. sept. 04, 2018 4:13 pm

Je ne cherche pas à vous convaincre non plus....
Si votre référence est Pie X et que la mienne est François, il est certain qu'on ne peut pas s'entendre....
C'est un dialogue de sourd ;)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » mar. sept. 04, 2018 6:06 pm

booboon a écrit :
mar. sept. 04, 2018 4:13 pm
Je ne cherche pas à vous convaincre non plus....
Si votre référence est Pie X et que la mienne est François, il est certain qu'on ne peut pas s'entendre....
C'est un dialogue de sourd ;)
Pensez-vous que François dit que les prêtres sont des hommes ordinaires ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » mer. sept. 05, 2018 10:07 am

toto le hirsute a écrit :
mar. sept. 04, 2018 6:06 pm
booboon a écrit :
mar. sept. 04, 2018 4:13 pm
Je ne cherche pas à vous convaincre non plus....
Si votre référence est Pie X et que la mienne est François, il est certain qu'on ne peut pas s'entendre....
C'est un dialogue de sourd ;)
Pensez-vous que François dit que les prêtres sont des hommes ordinaires ?
François dit que les prêtres sont des hommes ordonnés qui ne sont pas "au dessus"....

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » mer. sept. 05, 2018 8:33 pm

booboon a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:07 am
François dit que les prêtres sont des hommes ordonnés qui ne sont pas "au dessus"....
Mmh..., difficile à comprendre. I

Comment se confesser à quelqu'un qui n'a pas le pouvoir de pardonner ? Car si le "pouvoir" du prêtre n'est pas le sien propre, il en est le dépositaire, il est celui qui, dans la nature charnelle, représente Dieu tout entier. On peut donc dire sans se tromper que dans le sacrement, le prêtre est Dieu.

En effet, il ne dit pas : "Dieu" te pardonne, mais "Je" te pardonne, ou encore "ceci est Mon corps livré pour vous", etc... Il "agit" en lieu et place de Dieu, et cette autorité, il ne la partage avec aucun autre baptisé.
Le prêtre a donc l'obligation spécifique et canonique d'être en état de grâce, de viser par tous les moyens possibles la sainteté et la sanctification de ses brebis afin que ce qui est réel (l'assimilation du prêtre à Dieu) soit le plus visible possible pour les fidèles. On doit pouvoir voir sur le prêtre ourler toute la gloire du ciel et frémir le sacré, il est dans cet état de perfection sacramentelle, Dieu parmi nous ! Et ses doigts tiennent le corps immolé de l'agneau, et trempé du sang du sacrifice il nous offre la rédemption, à nous misérables vermisseaux qui croupissons dans nos ténèbres du "moi je pense que".

Il est clair que cela n'a rien à voir avec le statut du pasteur protestant, qui , lui est un homme comme les autres, marié, ayant métier, et dont la charge principale est de montrer l'exemple tout en expliquant la parole de Dieu selon son interprétation propre. C'est tout autre chose.

Donc, le problème des cardinaux homosexuels et prédateurs ne peut être effacé que par leur destitution complète, puisqu'il ont cessé par leur obstinée volonté d'être assimilé à Dieu en embrassant les oeuvres de Satan. Le scandale survient surtout lorsque leur destitution est empêchée et qu'ils poursuivent leurs oeuvres mauvaises, sous l'habit les manifestant aux hommes comme propriété de Dieu. Ceux qui les privent de leur destitution et donc de la Vérité (puisque selon la Vérité, leurs actes les ont excommuniés) outragent Dieu et provoquent un scandale terrible.

Si ces protecteurs sont papes, alors c'est le pompon...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par Jean Gauci » jeu. sept. 06, 2018 10:05 am

Les candidats à une fonction professionnelle sont en général soumis à des tests médicaux et psychologiques. C'est le cas des pilotes de ligne pour lesquels les exigences sont encore plus sévères.
Quand de jeunes hommes sont appelés à d'importantes responsabilités dans le cadre de leur ministère et qu'il leur est imposé le célibat à vie et souvent la solitude, serait-il déraisonnable ( et offensant?) qu'ils soient examinés sur le seul plan psychologique et humain pour être assurés d'être aptes aux contraintes qui leur sont imposées ?

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » jeu. sept. 06, 2018 3:07 pm

toto le hirsute a écrit :
mer. sept. 05, 2018 8:33 pm
booboon a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:07 am
François dit que les prêtres sont des hommes ordonnés qui ne sont pas "au dessus"....
Mmh..., difficile à comprendre. I

Comment se confesser à quelqu'un qui n'a pas le pouvoir de pardonner ? Car si le "pouvoir" du prêtre n'est pas le sien propre, il en est le dépositaire, il est celui qui, dans la nature charnelle, représente Dieu tout entier. On peut donc dire sans se tromper que dans le sacrement, le prêtre est Dieu.

En effet, il ne dit pas : "Dieu" te pardonne, mais "Je" te pardonne, ou encore "ceci est Mon corps livré pour vous", etc... Il "agit" en lieu et place de Dieu, et cette autorité, il ne la partage avec aucun autre baptisé.


Mais cela n'est vrai que lorsqu'il célèbre ces sacrements. En dehors de ces sacrements, c'est à dire le plus souvent, il est un homme comme les autres....

par ailleurs, pour ce qui est de la messe par exemple, la présence réelle est dans la personne du prêtre, mais aussi dans celle de l'assemblée, de la parole et de l'Eucharistie. Si une seule de ces 4 choses manque, peut-on encore parler de présence réelle pour le prêtre. Par exemple, un prêtre qui dirait la messe sans aucune assemblée.... est-ce encore véritablement une Messe ???

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » jeu. sept. 06, 2018 3:08 pm

Jean Gauci a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 10:05 am
Les candidats à une fonction professionnelle sont en général soumis à des tests médicaux et psychologiques. C'est le cas des pilotes de ligne pour lesquels les exigences sont encore plus sévères.
Quand de jeunes hommes sont appelés à d'importantes responsabilités dans le cadre de leur ministère et qu'il leur est imposé le célibat à vie et souvent la solitude, serait-il déraisonnable ( et offensant?) qu'ils soient examinés sur le seul plan psychologique et humain pour être assurés d'être aptes aux contraintes qui leur sont imposées ?
Non jean Gauci, ce serait juste "normal".... ;)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » jeu. sept. 06, 2018 8:42 pm

booboon a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 3:07 pm
Mais cela n'est vrai que lorsqu'il célèbre ces sacrements. En dehors de ces sacrements, c'est à dire le plus souvent, il est un homme comme les autres....
Ils seraient donc schyzophrènes, deux personnalités selon le moment... ou bien des "suppôts", comme des supports creux que la divinité visite lors de rite ... voire des dagides magiques comme les poupées Vaudou, tantôt possédées par un esprit tantôt simple chiffon ... :lol: ;)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » jeu. sept. 06, 2018 8:48 pm

booboon a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 3:08 pm
Non jean Gauci, ce serait juste "normal".... ;)
Je pense en effet que ce serait un minimum. Le futur Saint benoit XVI avait déjà entrepris cette "sélection" en interdisant l'accès à la prêtrise à tous ceux qui présentaient des penchants homosexuels. Je vous laisse le soin d'imaginer les cris des lobbies. Le pauvre s'est encore fait massacrer par l'ensemble des médias du globe, médias qui aujourd'hui volent au secours du Pape François...

Répondre