Les prêtres et la psychiatrie

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Les prêtres et la psychiatrie

Message par Jean Gauci » lun. août 27, 2018 11:21 am

Le pape François a laissé entendre que les parents d'un enfant présentant des signes d'homosexualité devraient consulter un psychiatre.
Dans de nombreuses entreprises, l'accès à une fonction est subordonné à un examen médical et psychologique.
Devant le constat affligeant du nombre de prêtres pédophiles, les séminaristes ne devraient-ils pas subir de tels examens avant leur ordination, non seulement sur leurs éventuelles tendances pédophiles mais aussi sur leur capacité à respecter le vœux de chasteté auquel les contraint leur vie sacerdotale ?

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par andrevii » mar. août 28, 2018 5:34 pm

Bonjour

... respecter le vœux de chasteté
>
Vous savez bien que les séminaristes et les prêtres ne sont pas astreints à des vœux de chasteté. Ils font seulement vœu de célibat, ce n'est pas la même chose et ça n'a pas beaucoup de rapport. Cela n'enlève rien au problème que vous évoquez. On dit volontiers que le mariage des prêtres résoudra ce genre de situation, ce n'est pas certain du tout. Cependant les jeunes qui abordent la prêtrise savent bien ce qui les attend et ce sont souvent des gens qui savent gérer une certaine solitude affective que ne comble pas toujours la spiritualité. Selon moi, c'est la raison pour laquelle ils sont plus vulnérables que d'autres aux déviances psychologiques. Ils sont aidés, mais peut-être pas assez. Et quand il faut avouer sa turpitude, c'est très dur.

André.
>

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par Jean Gauci » mer. août 29, 2018 8:32 am

Alors là, cher André, il faudra m'expliquer comment un prêtre ou une religieuse peut respecter le voeu de célibat sans être astreint à la chasteté...
Quand je suggère que les postulants à la prêtrise soient préalablement jugés sur leur état psychologique, je ne porte aucun jugement sur leur état mental mais sur le fait que toute fonction de cette nature suppose des qualités particulières d'équilibre et de solidité mentale et comportementale qu'il convient de vérifier avant que l'irrémédiable se produise. Vous le dites vous même : " Selon moi, c'est la raison pour laquelle ils sont plus vulnérables que d'autres aux déviances psychologiques. "
Amitiés

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par andrevii » mer. août 29, 2018 2:29 pm

Bonjour
>
Alors là, cher André, il faudra m'expliquer comment un prêtre ou une religieuse peut respecter le vœu de célibat sans être astreint à la chasteté...

>
Oui, je vous l'explique très bien. La religieuse est astreinte au vœu de chasteté, pas le prêtre. Vous m'obligez à entrer dans le sordide, le prêtre peut fort bien avoir une maîtresse sans déroger au vœu de célibat. C'est d'ailleurs comme ça que ça se passe dans la vie. Autrefois à la campagne dont je suis originaire, il y avait une "pauvre femme" dévouée à la sexualité du curé et à qui tout était pardonné. Et la petite fille, comme elle ressemble à l'abbé ... Encore aujourd'hui je pourrais citer des noms ... je m'en garderais bien.

La vie est faite de vicissitude et de concupiscence.

André.
>

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par Jean Gauci » jeu. août 30, 2018 9:55 am

andrevii a écrit :
mer. août 29, 2018 2:29 pm
Oui, je vous l'explique très bien. La religieuse est astreinte au vœu de chasteté, pas le prêtre. Vous m'obligez à entrer dans le sordide, le prêtre peut fort bien avoir une maîtresse sans déroger au vœu de célibat. C'est d'ailleurs comme ça que ça se passe dans la vie. Autrefois à la campagne dont je suis originaire, il y avait une "pauvre femme" dévouée à la sexualité du curé et à qui tout était pardonné. Et la petite fille, comme elle ressemble à l'abbé ... Encore aujourd'hui je pourrais citer des noms ... je m'en garderais bien.

La vie est faite de vicissitude et de concupiscence.
Alors là, André vous me soufflez...La chasteté, dans le mariage et hors du mariage, serait imposée aux fidèles mais pas aux prêtres qui sont censés célébrer l'eucharistie chaque matin après une nuit avec ou sans maitresse ?

Je rêve ou vous vous fourvoyez ?

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par andrevii » jeu. août 30, 2018 2:19 pm

Bonjour.

Le sujet est intéressant mais je crois qu'on est en train de jouer avec les mots. Ne confondez-vous pas chasteté et continence ? J'aimerais qu'il y ait d'autres avis qui s'expriment sur ce sujet. Il y a des sites Internet qui traitent de cela, ici par exemple :

http://au-spiritain-riant.over-blog.fr/ ... ences.html

Il existe quelques prêtres mariés dans l'Église Romaine, alors, sont-ils chastes ou continents ?

André
>

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par Jean Gauci » jeu. août 30, 2018 7:40 pm

Chasteté , continence, célibat tous différents ? Cher André, j'ai l'impression d'une magistrale tartufferie dans ces distinctions de "choses" qui seraient permises aux uns et refusées aux autres ?
Le site que vous avez mentionné dans votre dernière réponse propose trois chapitres
Les fidèles sont appelés à la chasteté
Les prêtres sont soumis au célibat
Les religieux et religieuses sont soumis à la chasteté...
Les prêtres sont donc soumis à la chasteté comme le dernier des fidèles...
Soyons clairs;
Dans la vie, on a une vie sexuelle ou PAS. Je ne vois pas de demi-mesure, pas de pratique ou de demi pratique autorisée ou tolérée aux uns et refusée aux autres.
Les prêtres sont donc soumis à une totale continence, qu'ils aient prononcé des voeux ou qu'ils se soient contentés de promettre de rester célibataires...
Les prêtres ne peuvent pas avoir de sexualité, point/barre. Ceux qui disent ou font le contraire sont des tricheurs.
Je tire mon chapeau aux prêtres qui sont clairs dans leur tête et quittent le ministère pour ne pas se mentir à eux mêmes.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » jeu. août 30, 2018 9:58 pm

Je viens enfin de prendre connaissance des réels propos du pape François à ce sujet... les raccourcis faits par certains journalistes sont tout de même édifiants !! Jean Gauci vous citez vous même :
Le pape François a laissé entendre que les parents d'un enfant présentant des signes d'homosexualité devraient consulter un psychiatre.
or dans la vidéo que je viens de voir, le pape dit que "si un enfant petit se pose la question de l'homosexualité, la psychiatrie peut l'aider... et que cela est différent à 20 ans".
Il ne dit pas si la psychiatrie peut l'aider dans un sens ou dans l'autre et toute la réponse à la question qu'on lui posait parle d'accueil, qu'un fils reste un fils, qu'on n'a aucune raison de le condamner etc...

Par ailleurs pour poursuivre la discussion en cours, je n'ai jamais pensé que le célibat était une cause d'actes pédophiles. On sait bien que les actes de pédophilie sont commis par des proches des victimes, parfois des oncles, des parrains, des amis....mariés ou non (ou accompagnés ou non, j'utilise ici le terme "mariés" par pure commodité), toujours quelqu'un qui a une certaine autorité sur la victime. Alors oui, le cléricalisme est un problème.
Je ne sais pas qui est Thierry Simon (si qqun peut me renseigner, ce nom ne m'est pas inconnu...), mais je viens de voir son coup de gueule que je salue. Enfin, la parole se libère...

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par toto le hirsute » dim. sept. 02, 2018 8:38 pm

Bonjour

Personnellement, je suis totalement pour le cléricalisme. Ce terme a son contraire dans l'anticléricalisme. N'étant point anticlérical, force est de constater que je dois être clérical. Je suis en effet pour que le règne du Christ soit établi sur toute la terre. Le Christ étant Dieu, c'est son droit le plus naturel d'être adoré par toutes ses créatures tel qu'Il EST, en vérité, tel que l'Eglise, sa Sainte épouse, nous donne à voir et à concevoir, Dieu trinitaire, Roi, empereur et souverain de toute la création, des hommes et de la nature, de fond en comble, et que ses lois d'Amour infusent l'ensemble des lois civiles, en les transformant en profondeur pour qu'elles soient totalement UNE avec les lois que la Sainte Eglise de Dieu nous propose à croire..

Le cléricalisme est en effet défini comme étant un positionnement idéologique qui prône la prédominance des idées religieuses et du clergé dans la vie publique et politique. Ce serait terrible si on était soumis à des faux-dieux avec leurs lois abominables comme par exemple le grand architecte de l'univers, divinité des francs-maçons, ou celui des juifs que Jésus identifie en Jean 8,44...Ce serait guerre, tyrannie, oppression et dureté inouïe !

Je peut concevoir que les athées et les adeptes d'autres "dieux", les promoteurs de la laïcité, franc-maçons et autres corrupteurs soient contre, puisqu'ils redoutent le Royaume du Christ sur terre et militent pour que son dévoilement soit maculé de crimes.

Mais le Royaume du Christ, les lois de l'Eglise, qui pourrait être contre sinon celui qui cherche à cacher ses crimes, à les nier ?

Je suis donc très étonné que le Pape soit contre... La maison Sainte Marthe où habite le Pape étant un haut lieu de l'homosexualité du Vatican, il est possible que le Pape soit soumis à de multiples pressions visant à étouffer les "cléricaux qui condamnent". Cependant la Vérité est tellement belle que ça vaut la peine de tout éclairer avec le regard de Dieu.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les prêtres et la psychiatrie

Message par booboon » lun. sept. 03, 2018 9:50 pm

toto le hirsute a écrit :
dim. sept. 02, 2018 8:38 pm
Bonjour

Personnellement, je suis totalement pour le cléricalisme.
Sans blague ?? Vous nous surprenez toto le hirsute...
Enfin, puisque vous persistez à faire la sourde oreille, j'espère que vos jeunes enfants ne rencontreront jamais un prêtre, dont la consécration le porte au dessus des anges dites vous (et donc expliquez vous sans doute à vos enfants), aux pratiques douteuses....

Répondre