"Le grand bordel de l'Eglise"

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par andrevii » mer. févr. 07, 2018 4:01 pm

Bonjour

Franchement toto, vous me faites rigoler.


Les histoires de Toto, ça a toujours fait rigoler les familles (¹)

André.
>

(¹) Qu'il me pardonne ce vilain rapprochement.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par levergero78 » mer. févr. 07, 2018 6:04 pm

bien sûr, sauf lorsque c'est en continu...Souvent trop c'est trop.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » mer. févr. 07, 2018 8:43 pm

andrevii a écrit :Les histoires de Toto, ça a toujours fait rigoler les familles (¹)
:lol: :lol: Excellent ! ;)

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par francippo » jeu. févr. 08, 2018 11:34 am

pour notre ami toto le hirsute ,cadeau:
"« Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ! »Victor HUGO (1802-1885), Les Châtiments (1853)
Cette phrase s'accorde très bien avec le personnage qu'il nous offre dans ce forum du Pèlerin.
Courage toto le hirsute le Ciel est au bout.
francippo 8-)

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Jean Gauci » jeu. févr. 22, 2018 9:11 am

Relevé dans le Courrier des lecteurs de l'édition de ce jour du journal La Croix:

Débat dans l’Eglise
Merci de ne pas avoir évité le sujet de « l’exercice difficile du débat dans l’Église » (La Croix du 31 janvier). Mais le débat est-il difficile ou plutôt inexistant ? Je constate que depuis plus d’une décennie notre Église de France, par sa hiérarchie, imprime une doctrine et fait peu de cas de la parole des baptisés laïcs, et notamment de celle des femmes.
Aujourd’hui, nombres de baptisés se forment, se cultivent, et peuvent se nourrir de l’évangile. La parole libérée d’évêques émérites (Mgr Dagens, Mgr Rouet, …) ou de théologien(ne)s (Joseph Moingt, …) vivifie celle des laïcs.
Ainsi, à vouloir « fermer le couvercle » en permanence, l’Église récolte ce qu’elle sème, et il est logique que les baptisés s’expriment sans concertation avec leur hiérarchie. A moins que l’Église préfère créer une forme de nouveau schisme, en poussant nombre de fidèles baptisés à quitter ses bancs sur la pointe des pieds ? Les incitant à vivre leur foi de chrétiens en marge de l’institution.
Heureusement il existe, pour les baptisés, d’autres lieux, espaces, ou réseaux pour respirer, vivre de l’évangile, et exprimer leur foi en responsabilité. Espaces d’une autre tendance que ceux cités par votre article, et dont il pourrait occasionnellement se faire l’écho. Je recommande un de ces réseaux que vous n’avez pas mentionnés, dans votre article, la CCBF (conférence catholique des baptisés francophones) pour ne pas partir ni se taire.
Vianney Danet (Marne)



Un point de vue qui ne manque pas de pertinence...

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Rey » jeu. févr. 22, 2018 12:11 pm

Jean Gauci a écrit : A moins que l’Église préfère créer une forme de nouveau schisme, en poussant nombre de fidèles baptisés à quitter ses bancs sur la pointe des pieds ? Les incitant à vivre leur foi de chrétiens en marge de l’institution.
Un point de vue qui ne manque pas de pertinence...
Oui. Au point où en est la déchristianisation ambiante ils ne manquent pas de le faire avec une institution devenue rabougrie.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Rey » jeu. févr. 22, 2018 12:27 pm

toto le hirsute a écrit : Il est donc important de bien s'imprégner de la doctrine de l'Eglise catholique et de se garder des idées du monde qui est enfermé dans la puissance des ténèbres.
Non. Le monde n'est enfermé dans la puissance des ténèbres que pour ceux qui ne veulent pas ouvrir les yeux quelle que soit la doctrine de l'Eglise catholique.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » sam. févr. 24, 2018 4:32 pm

Jean Gauci a écrit :Un point de vue qui ne manque pas de pertinence...
Ce lecteur semble parler au nom de tous ceux qui ont un choix à faire avec l'Eglise : partir ou se taire, donc des mécontents, ou du moins de ceux qui ne veulent pas de l'Eglise telle qu'elle est.

Or, ce lecteur semble ne pas bien saisir la nature de l'Eglise et la voit comme une organisation humaine, sorte de groupe politique ou de parti, où les membres donnent un avis sur le chemin, la voie, le but et les moyens pour y parvenir. Ceux qui pensent que les moyens ne correspondent pas au but, s'en vont ou se taisent dans une logique de "petite entreprise" ou de gestion sociale avec revendications et dédommagements.

Cette conception de l'Eglise-parti-politique qui semble être répandue dans les pays protestants ne correspond à rien de ce qu'est la réalité de l'Eglise. En effet les baptisés ne décident de rien. Ils sont incorporés au corps du Christ dont la tête est Jésus et qui seul commande.
Il est donc utopique de vouloir créer des endroits de rencontre, pour parler dissidence, fomenter des groupes d'actions en sous-terrain pour modifier la doctrine en sous-terrain...

Chaque baptisé est roi, prophète et prêtre, et à ce titre le rôle de chaque baptisé est d'être un organe du corps dans le monde obéissant à la tête qui est le Christ. Il n'y a donc aucune discussion à avoir, puisque le chef est unique et n'est pas une créature. Exit donc les querelles de statuts, de local ou de machin.

Chaque baptisé est appelé à vivre des sacrements pour ensuite être 'présence et action' du Christ dans le monde (et non à la place du Christ, ou selon ce que je suppose que le christ ferait), c'est le Christ qui agit, il faut donc être revêtu de la grâce pour cela, c'est-d)-dire être purifié devant Dieu (par la confession). Les schismes proviennent des schismatiques et c'est une perte de temps, un boursoufflement de l'égo qui n'est d'aucune utilité. S'en gaucer en prétendant mieux appliquer l'Evangile relève d'une plaisanterie frivole. C'est Jésus qui sait comment faire et il nous faut être d'humbles et inutiles serviteurs obéissants à ceux que la providence à placé pour diffuser sa lumière : les prêtres, les évêques, les cardinaux et l'ensemble des hommes sauvés qui tous ensemble sont UN, unis par la sainte doctrine révélée par l'Esprit-Saint dans la Tradition. S'écarter de la tradition c'est cheminer hors du Christ car l'Eglise n'est pas un groupe politiques d'hommes à un moment donné, mais est toute la Sainte humanité du Ciel, du purgatoire et de la Terre qui vit dans le Christ. Entre tous ces hommes, il n'y a aucune ombre de contradiction, comme le rappelle l'apocalypse : ils forment une seule voix pour acclamer Dieu.

Impossible d'avoir une seule voix en dehors de la Tradition. Toute voix qui s'en écarte est inutile. Les débats sont vains du point de vue efficacité et funeste du point de vue de la sainteté. De plus cela laisse comme image : "voyez comme ils se détestent" ou encore "chacun sa vérité""...

Abandonner ses prétentions de savant et retrouver la Tradition unique et véridique de toute l'Eglise est une bonne chose. Retrouver le chemin des sacrements, pratiquer la vertu, lutter contre le mensonge et s'abîmer dans la Sainte Liturgie de l'Eglise le plus souvent possible permettront de nous renettoyer la tête et d'avancer dans le chemin de l'humble obéissance.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Rey » jeu. mars 01, 2018 12:19 pm

toto le hirsute a écrit : C'est le Christ qui agit, il faut donc être revêtu de la grâce pour cela, c'est-d)-dire être purifié devant Dieu (par la confession)
C'est absurde. Moi qui vis dans un coin où il n'y a pas de prêtres pour me confesser (la Creuse précisément où les uns les autres se trouvent distants de plusieurs dizaines de km), me voilà mal barré, le Christ ne peut agir, Il me laisse tomber !
Le Christ serait-il méchant ?

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » lun. mars 05, 2018 9:31 pm

Rey a écrit :C'est absurde. Moi qui vis dans un coin où il n'y a pas de prêtres pour me confesser (la Creuse précisément où les uns les autres se trouvent distants de plusieurs dizaines de km), me voilà mal barré, le Christ ne peut agir, Il me laisse tomber !
Le Christ serait-il méchant ?
En fait, si vous désiriez avec foi recevoir la Sainte confession, le Christ vous enverrait un prêtre spécialement pour vous. Il tomberait en panne devant votre maison par exemple, où viendrait s'asseoir sur un banc à côté de vous, ou vous le rencontreriez en ballade, ou au détour d'une clinique... Il faudrait alors saisir l'occasion. C'est arrivé des milliers de fois dans la vie des saints, de Don Bosco notamment, qui tombait souvent sur des évènements fortuits qui le conduisaient vers des moribonds dans des endroits impossibles du vieux Turin.

De plus, il existe aussi une sorte de justice immanente. Le fait d'avoir désiré la foi et la bonne mort du temps de sa jeunesse fait qu'au temps de la vieillesse, le sacrement des malades arrive... Il en va également pour ceux qui se plaisaient à se moquer des sacrements du temps de leurs belles années et qui, au seuil du trépas ne trouveront rien, ni personne....

La vie est comme un restaurant. On y arrive, on s'installe et on commande tout ce qu'on veut, on mange et on boit. Une fois le repas terminé, il faut payer... heureux serons nous d'avoir consommé selon nos moyens...

Répondre