"Le grand bordel de l'Eglise"

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Rey » mar. mars 06, 2018 1:09 pm

[quote="toto le hirsute"]
En fait, si vous désiriez avec foi recevoir la Sainte confession.

Je ne désire pas recevoir la Sainte confession qui n'existe plus.
Nous vivons une époque moderne avec la réconciliation où il n'y a pas besoin d’intermédiaires qui deviennent une denrée rare.

marso1
Messages : 0
Inscription : mer. août 09, 2017 1:50 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par marso1 » mer. mars 14, 2018 8:18 pm

Sommes nous prêt a changer notre façon de vivre notre foi en étant visible et non comme ma génération de 68 d'être invisible pour ne pas déranger. d'inviter nos pasteurs a être vus comme tels et non comme des laïcs pour ne pas être courtisés par des femmes ne sachant pas à qui elles ont affaire de la même manière pour nos religieuses.

De savoir et de faire, nous laïcs, ouvrir nos églises , mettre de la musique sacrée pour meubler le vide même si cela hérisse le poil de certains, et vous verrez que des personnes passent, discrètement, mais elle passent.

C'est mon engagement même si cela "fout le bordel" , cela interroge. Pensons a ceux pour qui porter une simple croix les conduits à la mort , nous ce n'est pas le cas. Les église vides ? pas grave ! Au début, combien y avait-il de chrétiens ? mais ils en voulaient alors. Le curé d'Ars n’était il pas seul dans son église ? C'est vrai il ne partait pas en vacances, il attendait que la porte s'ouvre. Donc je n'attends pas que mon curé ouvre cette église, je le fais, entre autre .

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Jean Gauci » jeu. mars 15, 2018 11:44 am

Notre visibilité, Marso, ne doit-elle pas être plus une exemplarité de vie plus qu'une exposition de notre foi ?
Mais "vivre notre foi de façon visible" comme vous le conseillez, c'est aussi être sûrs de donner de notre comportement comme de nos paroles une image vraie et non une caricature faite de bondieuseries plus répulsives qu'attractives.
Si je n'étais pas chrétien certains ne me donneraient pas envie de le devenir. Les chrétiens intégristes ne manquent pas d'être " visibles", pour autant donnent-ils envie ?

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Rey » jeu. mars 15, 2018 12:40 pm

marso1 a écrit :Sommes nous prêt a changer notre façon de vivre notre foi en étant visible et non comme ma génération de 68 d'être invisible pour ne pas déranger. d'inviter nos pasteurs a être vus comme tels et non comme des laïcs pour ne pas être courtisés par des femmes ne sachant pas à qui elles ont affaire de la même manière pour nos religieuses.
Sommes nous prêt a changer notre façon de vivre notre foi en étant visible ?
Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire. Faudrait-il se balader bras dessus, bras dessous avec un pasteur pour être visibles ?

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » jeu. mars 15, 2018 1:47 pm

Rey a écrit :Je ne désire pas recevoir la Sainte confession qui n'existe plus.
Nous vivons une époque moderne avec la réconciliation où il n'y a pas besoin d’intermédiaires qui deviennent une denrée rare.
Détrompez-vous, je puis vous rassurer, la confession existe toujours et vous y avez droit, comme tout baptisé. La "réconciliation" est une "permission spéciale" octroyée par l'Eglise lorsqu'un danger imminent ne permet pas la confession immédiate, comme par exemple au Rwanda où la communauté était enfermée dans une Eglise en feu, ou en Syrie lors de massacres pendant la Sainte Messe.

L'important est de bien discerner la droiture de l'intention. Si c'est pour éviter de devoir dire ses péchés au représentant du Christ, la réconciliation est inefficace et absolument sans effet, car il s'agit d'une "simonie", un moyen pour éviter le sacrement, cela a un effet inverse et nous condamne. Si par contre c'est par une impossibilité urgente que l'on est empêché de se confesser, c'est ok.

La modernité ou l'époque n'a rien a voir avec la Vérité. Nous serons tous jugés sur l'Amour, les modernes comme les gallo-roamins, toutes les époques seront convoquées au même instant. Il ne s'agira pas de trouver l'excuse de la "tendance" du moment, car c'est une vue de l'esprit (le temps n'existant pas dans la réalité).

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » jeu. mars 15, 2018 6:33 pm

Jean Gauci a écrit :Si je n'étais pas chrétien certains ne me donneraient pas envie de le devenir. Les chrétiens intégristes ne manquent pas d'être " visibles", pour autant donnent-ils envie ?
En fait, on s'aperçoit que les nouvelles conversions ne se font pas chez les modernistes mais chez les traditionalistes. Preuve qu'ils sont plus attractifs. La Vérité a toujours un avantage sur la tolérance...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par Jean Gauci » jeu. mars 15, 2018 7:09 pm

toto le hirsute a écrit :La Vérité a toujours un avantage sur la tolérance...
Pour l'intolérance, vous nous en donnez l'exemple depuis longtemps bien que vos intarissables épitres expriment " votre vérité" qui ne saurait prétendre être LA vérité.
Les êtres intolérants sont généralement assez orgueilleux et suffisants. C'est le cas des traditionalistes intégristes. il n'est pour s'en convaincre que de les écouter.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » jeu. mars 15, 2018 7:31 pm

Jean Gauci a écrit :Les êtres intolérants sont généralement assez orgueilleux et suffisants. C'est le cas des traditionalistes intégristes. il n'est pour s'en convaincre que de les écouter.
Il est vrai que la tradition et l'intégrité de la doctrine catholique se présentent comme une lame à double tranchant qui sépare le vrai du faux, comme le Verbe. Je ne sais pas pourquoi les modernistes n'aiment pas ceux qui veulent être intègres et traditionnels...

Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que l'orgueil ait un rapport avec la tradition. Vouloir s'émanciper de la tradition me paraît davantage être motivé par l'orgueil, puisqu'il s'agit de remplacer ce qui existe par de la nouveauté issue de l'imagination, dire "non" à la doctrine au profit de fables. les évangiles parlent de ces gens.

Car il ne faut pas confondre l'orgueil et le zèle. Elie était dévoré par un zèle ardent pour YHWH. Ses propos et sa motivation choquaient ses contemporains. Le confort de la tiédeur est doux et relaxant. Parfois la tiédeur peut même s'imaginer être généreuse et bonne, voire aimante et miséricordieuse... C'est cependant se fourvoyer.

L'Amour de l'autre ne peut supporter qu'il se débatte dans l'erreur ou le mensonge. C'est la motivation de tous les amoureux qui a permis la Mission, au péril de grave danger et de multiples troubles. En effet, la vérité est, dans ce monde, une intruse qui fait s'entredéchirer les membres d'une même famille, d'une tribu, d'une nation.

La quiétude s'obtient par l'art du compromis, de la douce et sirupeuse tiédeur qui permet l'endormissement et la volupté des doux rêves. Cependant le Christ nous a réveillé et il attend de nous que nous soyons ardents ! Et donc forcément allumeur de feux.

Il n'y a que les poissons morts qui suivent le courant. Etre dans le vent est le destin des feuilles mortes... etc

marso1
Messages : 0
Inscription : mer. août 09, 2017 1:50 pm

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par marso1 » ven. mars 16, 2018 1:26 pm

Bonjour,
C'est vrai être visible c'est dire et se dire Croyant pratiquant.C'est suivre et adorer Dieu seul, et aimer son prochain comme soi même ; c'est mettre en pratique les dix commandements, bien difficile dans certain cas.
C'est être exposé aujourd'hui à entendre que vous être intégriste , demeuré , et j'en passe. Les discussions sur les soit disant avancées sociétales en sont un exemple même par bien des croyants .
Aujourd'hui allez reconnaitre un pasteur ou une religieuses dans la rue , invisibles !
Ne devraient ils pas être la lampe sur le chemin ? Combien de fois on nous prend pour le curé "parce que je suis engagé". Ne cherchons pas à ridiculiser cette visibilité Mr Rey et Gauci

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Le grand bordel de l'Eglise"

Message par toto le hirsute » dim. mars 18, 2018 9:56 pm

Bonjour Marso1,

Je suis assez d'accord avec vous. La visibilité des prêtres est fondamentale. Pour beaucoup le christianisme n'existe plus, ou, s'il existe, il n'est plus peuplé que de vieillards fuyants. Les athées rient des "modernistes" qui sont vus comme des prisonniers d'une secte, frappés par le syndrome de Stockholm, et qui cherchent à la faire "évoluer" pour mieux se faire accepter par le reste du monde. Les prêtres en "civils" sont généralement vus comme des peureux, et mal dans leur peau, et les discours d'ouverture sur le monde LGBT, comme une mascarade de vaincus ayant peur des représailles du monde qui vient...

Bref, toute cette pseudo "tolérance" des cathos est vue comme un piège à con, une preuve de défaite, une sorte de moyen de se refaire un style branché pour des has-been en décrochage.

Il n'y a que la vérité qui suscite l'intérêt, qui intrigue et qui questionne. Le prêtre au clergyman sobre est un témoignage qu'il porte quelque chose d'important, qu'il ne cache pas, ni ne cherche à passer sous silence. Il témoigne à la face de la cité, qu'il est habité par quelque chose qui mérite la peine d'être connu. Il témoigne qu'il est différent et qu'en allant le trouver, on plongera dans une autre réalité.

Tout cela est très important et primordial. D'ailleurs, l'habit ecclésiastique est un témoignage qui est même utilisé au cinéma pour habiller les héros "sombres" qui délivrent l'humanité d'un fléau, comme Néo dans la trilogie Matrix, ainsi que dans les jeux vidéos ... détachés du monde, indifférents aux femmes, ils donnent leur vie à la cause. Leur habit est noir, simple, large et net... Preuve que tout cela est bien imprimé dans l'inconscient collectif occidental.

Retrouver une pleine visibilité est en effet le moyen le plus rapide de refaire fleurir des vocations. Refaire des processions publiques, des rogations un peu partout, des adorations sur les parvis, avec fumigations, encens et chants latins, des prises de positions publiques et argumentées contre l'euthanasie, l'avortement, la GPA, le LGBTisme etc... Tout cela montrerait aux gens qui ont décroché, que Dieu est toujours bien là et que ses témoins l'adorent sans peur, que ses témoins n'ont pas peur du mensonge, et ne se troublent pas devant les accusations des faux-témoins et qu'ils sont debout, souriant, pleins de force et la vérité aux lèvres, riant des rampants et des traîtres qui cherchent à rejoindre le monde au nom de l'Eglise ! :)

Répondre