"Mon Dieu je vous aime"

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

"Mon Dieu je vous aime"

Message par Jean Gauci » jeu. nov. 30, 2017 12:25 pm

Combien de fois n'ai-je pas prononcé cette phrase, la main sur le coeur.
Mais au fait, qu'est-ce qu'aimer Dieu ?
Est-ce une question de sentiments ? Mais comment aimer quelqu'un qu'on ne connait pas ? Est-ce aimer une idée, celle d'un Dieu d'amour et vibrer à cette idée ?
Mais quand le sentiment est absent, peut-on dire que nous aimons Dieu ?

Ou bien l'amour de Dieu n'a rien à voir avec le sentiment et la sentimentalité...
Alors est-ce une démarche intellectuelle, une volonté, une prise de conscience d'un être qui nous veut du bien et qui s'est incarné pour nous ?

Le Christ a prononcé cette phrase ( merveilleuse ) qui m'intrigue : "Comment pouvez vous aimer Dieu que nous ne connaissez pas et ne pas aimer votre prochain que vous connaissez" ?
Alors aimer Dieu ce serait abord aimer son prochain en qui nous verrions Dieu ?

Ne croyez pas que je fais de la provoc. Je vous pose cette question, simplement parce que je me la pose.

Bien amicalement à chacun.

jean gauci

PS. en écrivant " bien amicalement" je me suis demandé si en vous offrant mon amitié, je disais quelque chose de mon amour de Dieu.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: "Mon Dieu je vous aime"

Message par Jean Gauci » ven. déc. 01, 2017 4:56 pm

Je ne relance jamais un sujet que j'ai proposé et qui ne reçoit pas de réponse.
Je le fais pour la première fois parce que je suis très désireux de connaitre ce que vous, chrétiens et catholiques comme moi, voulez exprimer quand vous proclamez votre amour de Dieu.
Est-ce un sentiment, une affection, une affirmation intellectuelle de la présence de Dieu dans votre vie, l'amour concret et actif des autres comme manifestation de l'amour de Dieu ?
Et alors, qu'est-ce que aimer Dieu change dans votre vie ?

merci de m'éclairer. J'en ressens le besoin.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: "Mon Dieu je vous aime"

Message par Flor » dim. déc. 03, 2017 1:43 pm

Jean ,cette question me poursuit aussi .....!
Un catéchiste-formateur des catéchistes en paroisse disait :
"Je sais ce que je dis quand j'affirme 'j'aime ma femme ' ,mais quand je dis :
'j'aime Dieu'.....? "
Je crois ,en effet ,qu'il ne s'agit pas de sentiment ,d'une affection toute humaine....
Mais nous n'avons que nos pauvres mots humains pour parler de Dieu !!

Je ne sais pas vous "éclairer"...mais simplement dire quelques réflexions qui me
traversent....
"Dieu vous aime comme un père......" déjà ,cette phrase, lue et entendue si souvent,
me taraude .....!

"Mon Dieu,je t'aime de tout mon coeur......et j'aime mon prochain comme moi-même...."
L"Acte de Charité "nous faisait dire cela au KT !!
De belles phrases...mais rabâchées sans comprendre......!

Alors...? qu'en est-il donc de cet Amour de Dieu ?

St Marc nous dit aujourd'hui " Veillez !"
Rester éveillé ,c'est aussi être en alerte ...à ce qui se passe au plus profond de nous...
et c'est chercher....et vous cherchez....et nous cherchons tous la Présence de quelqu'un
qu'on ne connaît pas...mais que,peut-être on pressent ?

Chercher quelqu'un c'est que l'on ne l'a pas encore trouvé ...mais on l'espère !
et on l'aime déjà ,je crois !

Il nous faudrait Raymond Devos pour dire avec humour :
"....Rien ...c'est déjà quelque chose ! "

"Aimer son prochain...quel prochain ?.....Pas facile toujours !
Nous posons vite des limites....Prochain réel ? virtuel ?
La phrase de Jésus que vous citez ....est "merveilleuse" ,mais terrible !

OUI ! je crois fort que le prochain nous parle de Dieu . Non dans les grandes envolées
théologiques ,mais dans des mots simples ,trouvés au hasard d'une lecture ,d'un poème,
d'une réponse !
J'en ai la preuve récente : Ce beau texte" Recommence " que vous ajoutiez à votre
message...
Il m'a réveillée ,mis en alerte ...et je crois que Dieu est passé par là !

Je pense aussi qu'une amitié vraie est présence de Dieu et transforme une vie !

Est-ce que "AIMER DIEU " ce n'est pas ,finalement ,le DESIR ...?
Et le désir met en alerte !

Puis-je vous donner une partie (seulement !) de ma prière...?

"Esprit de Dieu
Donne-moi ta Lumière
Ouvre un chemin d'Amour,de Foi,de Prière
Au plus profond de moi
Que j'entende ton souffle
Si fin ,si léger
Et pourtant plein de force .........."

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: "Mon Dieu je vous aime"

Message par toto le hirsute » lun. déc. 04, 2017 10:40 am

Bonjour,

Je pense que l'Amour humain est un symbole pour nous parler de l'Amour Divin.

Il semble que l'Amour ne soit pas un sentiment, mais une expérience trinitaire.

Mais dire cela nous embarrasse car il n'existe qu'un seul mot pour qualifier le sentiment amoureux, le sentiment psychique du contentement d'être l'élu du coeur de quelqu'un, le ressenti physique du plaisir secrété par une conjonction de glandes, le plaisir imaginaire du désir, l'attraction physique, le déluge chimique du climax, le lien mystérieux qui nous attache à l'aimé, la volonté de donner sa vie, de servir ou de protéger jusqu'à la mort etc...

Les autres langues possèdent plusieurs termes différents pour qualifier ces différents "amours", l'amour plaisir ou l'amour éternel etc...

La langue française n'en possède qu'un et c'est peut-être un signe de quelques chose, qui nous dit beaucoup sur notre "culture" et ses prédispositions à l'élection de Fille aînée de l'Eglise ou de Royaume de Dieu sur Terre.

En effet, les langues grecques, germaniques, anglo-saxones divisent l'amour en des notions diverses selon le lieu où il s'établit (intelligence, coeur, ventre, etc...). On aura un mot différent pour chaque type d'"amour". Le Français résume tout en un seul mot "l'amour", fort proche phonétiquement de "la mort", que l'on retrouve aussi dans l'expression "la petite mort".

Tout cela n'est pas innocent.

En effet, l'Amour est UN, mais produit des fruits divers en fonction des lieux où on l'implante, où on l'utilise. Un mauvais endroit produira un fruit mauvais comme pour la parabole des grains semés en divers lieux.

Lorsque l'Amour est introduit dans la chair sans passer par l'âme, il produit un feu qui fait beaucoup de cendres, un feu qui brûle la demeure, trop impétueux ou sans contrôle et c'est alors des douleurs et des difficultés. L'Amour introduit dans l'âme sans toucher la chair, produit un feu qui n'est retenu par aucune réalité et qui peut partir dans des extrémismes délirants. Etc..

Ainsi, l'Amour semble être quelquechose d'"extérieur" qui doit être invité de la bonne façon pour produire un fruit qui demeure, qui fructifie. Les mystiques disent même que c'est "quelqu'un", un Roi ! Et nous nous devons de l'accueillir comme il se doit.

La meilleure méthode est celle de l'éducation à l'amour, l'éducation à pouvoir recevoir le Roi en sa demeure. Et pour ce faire il nous faut un entraînement. C'est précisément l'amour de notre prochain. Car pour l'exercer, nous devons abandonner toute une série de mauvaises habitudes, des habitudes de serfs et de manants affamés et avides, tortueux et voleurs, calculateurs et rancuniers.

Cet Amour du prochain se découvre alors progressivement être ce Roi qui nous a visité. Et c'est pourquoi il n'est pas possible d'aimer le Roi sans aimer son prochain, car aimer son prochain nous force à débroussailler notre demeure et d'ajuster notre regard. Et c'est alors le Roi qui vient, qui est là.

Et pour nous chrétiens, ce Roi est Dieu ! Oui l'Amour est Dieu ! Bénie soit cette langue Française qui n'a pas coupé l'Amour en tranches mais qui nous force à le considérer lumineux et puissant et donc qui nous "oblige" a être SAINTS , dignes chevaliers du Roi en ses terres de chair, de sang et d'Esprit !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: "Mon Dieu je vous aime"

Message par Jean Gauci » lun. déc. 04, 2017 11:22 am

Merci Flor, de votre réponse humble et nuancée, de vos interrogations et de votre approche à ce mystère qu'est notre amour de Dieu.
Vous dites " Rester éveillé"... Oui sans doute et nous restons éveillés quand nous attendons un fils, une épouse qui tardent à rentrer. Mais rester éveillé pour Dieu ne me donne pas de l'insomnie.
Vous dites désirer... cela me rappelle une phrase entendue un jour: " On finit toujours par aimer ce vers quoi ( ou vers qui) l'on rame"
Peut-Être qu'à force de chercher Dieu on finit par l'aimer...
Vous dites enfin "Dieu vous aime comme un père......" déjà ,cette phrase, lue et entendue si souvent, me taraude .....!"
Tous ceux que j'ai aimés m'ont rendu dépendant.Mes parents me rendaient dépendant par la sécurité qu'ils me donnaient,.Ma femme que j'ai sans doute aimée plus que tout me rendait dépendant parce que sans son amour, sans sa présence, j'étais perdu et cet petit homme qui vient d'arriver est qui est mon arrière petit fils me rend dépendant.
Alors est-ce la même chose pour Dieu et pour ce Dieu, Jésus Christ, que je ne peux imaginer que sous les traits d'un homme.
Vous voyez, à la réflexion, je viens de découvrir que notre amour de Dieu dépend de notre dépendance, de la conscience de notre fragilité, de l'importance d'un amour divin pour donner sens à notre vie.
Et ceux qui ne croient pas en Dieu ? Ceux là sont aussi dépendants que nous mais le sens de leur vie, ils le cherchent ailleurs.
J'ai conscience de la faiblesse de ma réflexion... je crois que nous n'avons pas fini de chercher.
Bien amicalement.
jean gauci

Répondre