Le Notre Père : petite récap.

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Le Notre Père : petite récap.

Message par levergero78 » jeu. nov. 16, 2017 11:53 am

Je ne retrouve pas le post sur la modification d'une phrase de cette prière universelle, mais je ne le retrouve pas. Peut être n'existe-t-il pas ?

D'abord la prière en latin : "et de nos inducas in tentationem".

Chez les catholiques :

Avant le concile de 1966 : " (et) ne nous laissez pas succomber en tentation".

ensuite : "et ne nous soumets pas à la tentation".

aujourd'hui : "et ne nous laisse pas entrer en tentation".

inspiré de prières juives : "ne nous induis pas en tentation".

chez les orthodoxes ; "et ne nous laisse pas entrer dans l'épreuve".

* * *

Est-ce que cela valait la peine de faire tout "ce foin" pour changer -sans cesse- cette malheureuse phrase, chaque version disant à peu près la même chose à quelques iotas près ? Perso, j'aurais conservé la première d'avant le concile de 1966...

-

joseph1
Messages : 8
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 8:32 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par joseph1 » jeu. nov. 16, 2017 4:34 pm

Avis partagé. Je suis contre toute ces modifications qui perturbent les croyants.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le Notre Père : Les tentations de Dieu

Message par Jean Gauci » jeu. nov. 16, 2017 7:19 pm

L'assimilation trop rapide du mot "tentation" au péché et au diable, nous ont fait oublier les tentations que Dieu nous impose tout au long de notre vie.
"Tu aimeras ton prochain comme toi-même" n'est-ce pas une tentation, une épreuve ? Aimer ses ennemis, n'est-ce pas éprouver notre foi, tester notre capacité à nous dépasser par amour de Dieu ?
Les épreuves que nous subissons et qui mettent à mal notre idée de l'amour de Dieu, n'est-ce pas des tentations de jeter le manche après la cognée ?
La tentation du mal appartient au mal. Mais il y a la tentation de refuser, de rejeter ou de détourner les exigences de l'Evangile.

La nouvelle liturgie propose: " Ne nous laisse pas entrer en tentation".
Analysons cette phrase: Comment peut-on demander à Dieu de ne pas entrer en tentation quand , par notre liberté, nous avons à choisir entre le bien et le mal, entre le faire et le ne pas faire, entre accomplir la volonté de Dieu et la refuser?
"Ne pas succomber", je veux bien mais "ne pas entrer en tentation" me parait insensé.
Toute vie de chrétien est une lutte entre nos pesanteurs naturelles et l'appel au dépassement. La tentation fait partie de l'ADN du chrétien et si on efface la tentation, il ne reste ni liberté, ni mérite.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par booboon » jeu. nov. 16, 2017 10:52 pm

Aucun enfant né après 2000 ne connaît la signification du verbe "succomber". Donc la traduction d'avant 1966 bof...
ne nous soumets pas à la tentation : comment le Seigneur peut-il nous soumettre à la tentation ?? d'où le changement je présume...
ne nous laisse pas entrer en tentation : c'est mieux. Pour les enfants nés après 2010, il faudra sans doute rappeler ce que ça veut dire "tentation"...

Pourquoi les changements perturberaient les croyants ? Même le code civil napoléonien évolue, heureusement que l'Eglise peut aussi évoluer !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par Jean Gauci » ven. nov. 17, 2017 8:59 am

Ce qui est curieux ..et inquiétant, c'est qu'on semble ne pas savoir ce que le Christ voulait dire précisément.
Cette incapacité de cerner exactement la pensée du Christ ne peut-elle être évoquée à propos d'autres passages de l'Evangile ?

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par levergero78 » ven. nov. 17, 2017 11:00 am

booboon a écrit : ...Pourquoi les changements perturberaient les croyants ? Même le code civil napoléonien évolue, heureusement que l'Eglise peut aussi évoluer !
Bien sûr, booboon, que la religion catholique doit évoluer, même se transformer, c'est évident et notre pape François en est parfaitement conscient. Il essaie, le pauvre, mais une grande quantité de cardinaux conservateurs lui barrent la route...

Pas pour des "broutilles" comme celle-là (il n'y a pas d'autre terme plus juste) où on se bat pour trouver le sexe des anges (qui n'en ont pas) ! Un pinaillage, oui :)

joachim
Messages : 54
Inscription : mer. janv. 20, 2010 7:38 pm
Localisation : France (Nord)

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par joachim » mer. nov. 22, 2017 8:55 pm

Personnellement je suis allé au catéchisme dans les années 1950 (ma communion dite "solennelle" en 1958).

D'abord, on ne se serais pas permis de tutoyer Dieu !

Le Notre Père dont je me souviens était ainsi :

Notre Père qui êtes aux cieux
Que Votre Nom soit sanctifié
Que Votre règne arrive
Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donnez nous aujourd'hui notre pain quotidien
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation
Mais délivrez nous du Mal.


Si on veut, "ne nous laisse pas entrer en tentation" est tout de même plus proche de la version originale que celle où le Seigneur - un tantinet sadique faut supposer - nous soumettait lui-même à être tentés !

Quelqu'un sait-il comment on récitait le Notre Père bien avant, au Moyen âge par exemple ? Je suppose qu'on ne le connaissait qu'en latin ?

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par Flor » jeu. nov. 23, 2017 10:42 am

En latin je crois....le Notre Père est ainsi :

Pater noster qui ES in caelis.......

Tu ? ou Vous ?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par Jean Gauci » jeu. nov. 23, 2017 2:35 pm

Flor a écrit :En latin je crois....le Notre Père est ainsi :

Pater noster qui ES in caelis.......

Tu ? ou Vous ?
Flor,
Le vous n'existant pas en latin, il faut bien le traduire dans l'esprit de la langue d'usage.
Si c'est au Dieu souverain qu'on s'adresse, le "vous" est plus indiqué. Si c'est au Dieu Père, le "tu" est plus familier. Mais qu'est-ce que ça change ?

Amitié.

Françoise T.
Messages : 362
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Re: Le Notre Père : petite récap.

Message par Françoise T. » jeu. nov. 23, 2017 4:37 pm

Bonjour,

La communauté chaldéenne d'Arnouville -95-,nous envoie cette vidéo pour entendre le Notre Père dans la langue du Christ. Je vous la partage.

voici le lien : https://youtu.be/TLcw7ZwGv-4

Bien à vous.

Françoise T., modératrice
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

Répondre