Les cimetières

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les cimetières

Message par levergero78 » lun. nov. 06, 2017 12:40 pm

andrevii a écrit :Bonjour
...Mais j'aime les cimetières.
Ça ne s'explique pas, on aime ou on n'aime pas les cimetières. Plus jeune, j'y ai passé des après-midi entiers.
André.
Il y a de tout dans les cimetières, de jolies tombes bien fleuries et des tombes abandonnées et en ruine...

Cela ne me déplait pas non plus de me promener dans les cimetières. On peut y réfléchir en paix. On y rencontre des chats, des oiseaux qui ne sont guère dérangés.
Moi aussi, André, je pense que les cimetières sont bien moins tristes qu'on peut le penser.

Le plus souvent, Je vais au cimetière de Montmartre à Paris (beaucoup de célébrités) où j'y ai ma grand'mère paternelle (juste en face de la tombe de Dalida toujours recouverte de fleurs toute fraîches et je passe devant celle des Guitry) et celui de Brest où s'y trouvent mes grands-parents maternels et mes parents.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Les cimetières

Message par booboon » ven. nov. 10, 2017 12:25 pm

Je n'ai jamais autant fréquenté les cimetières que cette année malheureusement.... quand j'étais enfant, nous vivions à Toulouse d'où n'était originaire aucun membre de ma famille. Mes grands parents sont enterrés à Mulhouse, Dijon et près de Poitiers. Nous n'y allions jamais.
Je n'aime pas particulièrement les cimetières, je ne les fuis pas particulièrement non plus.

Mais à l'occasion des 4 enterrements de proches de l'année (2 personnes d'âge respectable, et deux jeunes de 24 et de 21 ans), je me suis fait la réflexion que notre civilisation prenait quand même soin de ses morts. Les cérémonies étaient toutes bien différentes, mais chacune exprimait la dignité du genre humain. Cela n'enlève pas le chagrin, mais aide à faire face à la douleur. Les communes réservent de grands terrains pour héberger leurs morts, les pompes funèbres font leur travail avec délicatesse, je trouve que quelque part, nous avons de la chance !

Je suis toujours étonnée que les personnes fassent dire des messes "pour " les morts pendant des années et années, alors qu'au fond de moi, je crois (je suis convaincue, je crois au sens du Credo ;) ) que ce sont les morts qui prient pour nous, bien mieux placés pour le faire ! Mais bien sûr, quand nous recevons des dons pour dire des messes, nous respectons le choix de la personne qui a donné. Et puis cela contribue à la vie financière de l’Église, alors pourquoi pas.... Je ne veux surtout pas chagriner qui que ce soit, je donne juste mon impression.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Les cimetières

Message par toto le hirsute » mar. nov. 14, 2017 9:37 pm

Bonjour,

Le deuxième livre des Maccabés, au chapitre 12 nous indique déjà le pourquoi de l a prière pour les défunts (versets 40)

Le jour suivant, Judas vint avec les siens, selon qu'il était nécessaire, relever les corps de ceux qui avaient été tués, pour les inhumer avec leurs proches dans les tombeaux de leurs pères.
Ils trouvèrent, sous les tuniques de chacun des morts, des objets consacrés, provenant des idoles de Jamnia et que la loi interdit aux Juifs; il fut donc évident pour tous que cela avait été la cause de leur mort.
Tous bénirent donc le Seigneur, juste juge qui rend manifestes les choses cachées.
Puis ils se mirent en prières, demandant que le péché commis fût entièrement pardonné; et le valeureux Judas exhorta le peuple à se garder pur de péché, ayant sous les yeux les conséquences du péché de ceux qui étaient tombés.
Puis, ayant fait une collecte où il recueillit la somme de deux mille drachmes, il l'envoya à Jérusalem pour être employée à un sacrifice expiatoire. Belle et noble action, inspirée par la pensée de la résurrection!
Car, s'il n'avait pas cru que les soldats tués dans la bataille dussent ressusciter, c'eût été chose inutile et vaine de prier pour des morts.
Il considérait en outre qu'une très belle récompense est réservée à ceux qui s'endorment dans la piété,
et c'est là une pensée sainte et pieuse. Voilà pourquoi il fit ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu'ils fussent délivrés de leurs péchés.


Ainsi, de part la communion des Saints, il est possible d'appliquer aux morts, des sacrifices, indulgences et autres dons (même sonnants et trébuchants) qu'ils n'ont pas eu l'occasion de faire de leur vivants, mais que l'on fait pour eux, dans l'espérance de leur salut. C'est toute la gloire des indulgences si malcomprises et dont l'action a été corrompue par Luther et ses séides.

Tout cela est très ancien. Ce sont les vivants qui aident les morts au purgatoire, ensuite, ce sont les saints du Ciel qui fortifient les vivants par le biais des canaux de grâces qu'ils ont ouvert par l'action conjointe de la grâce divine et de leur mérites.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les cimetières

Message par levergero78 » mer. nov. 15, 2017 11:21 am

booboon a écrit : !
Je suis toujours étonnée que les personnes fassent dire des messes "pour " les morts pendant des années et années, alors qu'au fond de moi, je crois (je suis convaincue, je crois au sens du Credo ;)
Comme souvent, booboon, votre réflexion est judicieuse.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Les cimetières

Message par Jean Gauci » mer. nov. 15, 2017 12:39 pm

Priez vous pour vos morts, Booboon ?
La messe n'est-elle pas la plus belle des prières ?
Et si au cours d'une messe, le prêtre disait "Souvenez vous, Seigneur, de ceux qui nous ont précédés et en particulier Yvonne ou Jean ou Charles..", la formule serait-elle inutile ou insensée ?
Toto parle de la communion des saints. Y a-t-il un moment plus intense, plus vrai que ce moment où , juste après la consécration, les morts qui nos sont chers sont unis aux vivants et, ensemble, au Christ dans l'eucharistie ?
Je" fais " dire des messes pour mon épouse, c'est à dire que je demande à un prêtre
d'associer son âme au mystère de l'eucharistie. Je crois que cette demande vaut mieux qu" un bouquet de chrysanthèmes....

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Les cimetières

Message par levergero78 » mer. nov. 15, 2017 2:15 pm

Chacun fait comme il le veut, Jean G..

Les uns des messes, les autres des venues au cimetière se recueillir sur la tombe de l'être cher, d'autres encore qui fleurissent la tombe toute l'année.

Puis d'autres encore qui pensent sans cesse à l'être aimé et qui se demandent ce qu'il ou elle aurait dit ou fait en telle circonstance.

Il n'y a pas de règle, heureusement. Le principal c'est de ne pas l'oublier... :)

Répondre