Le péché mortel

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Le péché mortel

Message par mister be » mer. oct. 18, 2017 5:33 pm

Par un seul acte de révolte contre le Divin qu'on nomme communément le péché des origines...tout un tas de déviances ou d'addictions sont apparues
C'est la perversion de l'acte de l'amour pour le péché de la chair ...Un pédophile aime les enfants. C'est une forme d'amour mais c'est un amour mortifère...Alors quand il est dit aime et fais ce que tu veux, je réponds non!
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Le péché mortel

Message par Miss Dominique » mer. oct. 18, 2017 5:50 pm

Jean-Paul a écrit :
Je confirme que le péché originel n'est pas celui de "la chair" comme semble le penser certains d'entre vous, mais celui de la désobéissance et de l'orgueil.

C'est tout à fait ça ! L’orgueil ! Donc rien à voir avec l'union physique des deux genres !
Surveiller et maîtriser son orgueil inhérent à notre nature humaine est bien ce qu'il y a de plus difficile.
Orgueil envers notre Père ! C'est la porte ouverte à la révolte contre nos maux qui prend l'ascendant sur notre adoration de Dieu.
La négativité qui résulte de la révolte d'un sujet contre les attaques naturelles de la vie ressemble à une plongée dans une soupe infâme.
A mon avis, seule la prière et l'hygiène mentale peuvent aider à rétablir le lien avec notre Père.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le péché mortel

Message par Jean Gauci » mer. oct. 18, 2017 6:42 pm

mister be a écrit :Relativiser le péché c'est commencer à se déresponsabiliser..
Mais le péché est toujours relatif...relatif à la gravité, à la conscience de celui qui le commet, à l'idée même qu'on se fait de ses responsabilités comme de ses obligations...
Mais pervertir les consciences en les détournant de l'essentiel du message évangélique pour les culpabiliser et passer sous silence l'exigence fondamentale du Christ " Tu aimeras...", ça s'appelle comment ?
Non les pharisiens ne sont pas morts au sein de l'Eglise catholique.

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Le péché mortel

Message par mister be » jeu. oct. 19, 2017 11:25 am

En Belgique, près des écoles vous devez rouler à 30km/h...on appelle ça des zones 30
C'est les vacances scolaires et je me dis:"Bah pas d'élèves puisque ce sont les vacances, je garde ma vitesse à50km/h.Pas de chance je me fais flasher...Je décide d'aller au tribunal plaider ma cause...
Le juge me fait comprendre que même durant les vacances scolaires je dois respecter le code de la route et que si je prends la mauvaise habitude de rouler à 50km/h, je la garderai en période scolaire mettant la vie des enfants en danger...je fus condamné à payer l'amende et les frais du tribunal....
Idem en matière de péché...Un péché est une transgression de la loi divine que ce soit une pomme ou un meurtre...la condamnation doit être proportionnelle donc non le péché n'est pas relatif!

Tu aimeras certes mais pas au détriment de la justice et de l'équilibre...la conscience(définir le bien et le mal) n'est pas innée mais c'est l'éducation religieuse qui nous la fournit.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Le péché mortel

Message par toto le hirsute » jeu. oct. 19, 2017 11:43 am

Jean Gauci a écrit :Mais pervertir les consciences en les détournant de l'essentiel du message évangélique pour les culpabiliser et passer sous silence l'exigence fondamentale du Christ " Tu aimeras...", ça s'appelle comment ?
En fait, il ne s'agit pas de perversion mais d'Amour. La Bible le dit à chaque page, il nous faut veiller sur notre frère comme sur nous-même. Plus notre conscience s'affine, plus on se voit pécheur. C'est ce qu'ont vécu tous les Saints. Et donc, plus notre sollicitude envers les pécheurs est grande car on se voit de plus en plus misérable. Cet état de contrition, purifie notre regard sur le péché d'autrui et nous pousse à l'aider à trouver le remède qui le soigne, afin que cette Sainte solidarité nous pousse davantage à réaliser l'exigence de Dieu : "Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait", tous ensemble...

Mais malheureusement, des pervers leur disent : pas du tout ! ton péché ne te tueras pas ! c'est rien ... imitant ainsi le prince de ce monde, le séducteur de la genèse. Et alors, niant le mal qui les rongent, ils oublient qu'il existe un remède et mettent alors l'ensemble des conséquences du péché sur le dos de celui qui veut les en délivrer, augmentant le trouble et étendant la désolation.

La perversion ne consiste pas à dire à notre frère : le péché est un péché. Mais de dire, le péché n'en est pas un. L'Amour nous "oblige" à nous porter secours l'un l'autre et quel malade, quel lépreux aimerait s'entendre dire : "Ta maladie est une construction mentale de pharisiens, va et sois sans crainte..."? C'est pas très utile ....

Nommons le péché, osons comprendre que nous en sommes victimes autant que notre prochain, et visons ensemble le salut en nous portant les uns les autres vers le remède qui est le Pardon de Dieu dans le sacrement de pénitence.

Aimer son frère en "niant" son mal n'est pas de l'aide me semble-t-il.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le péché mortel

Message par levergero78 » jeu. oct. 19, 2017 1:50 pm

mister be a écrit : .....la conscience(définir le bien et le mal) n'est pas innée mais c'est l'éducation religieuse qui nous la fournit.
Bien sûr qu'elle ne l'est pas puisque qu'elle fait partie des gènes des hommes depuis leur origine !

Ce n'est pas l'éducation religieuse, source trop souvent de violence et d'intolérance (les guerres de religion parmi les plus violentes et cruelles) qui enseigne le bien mais l'éducation tout court, celle des parents en premier ou celle de l'école...

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Le péché mortel

Message par Miss Dominique » jeu. oct. 19, 2017 4:42 pm

Le Hirsute a écrit :
La perversion ne consiste pas à dire à notre frère : le péché est un péché. Mais de dire, le péché n'en est pas un. L'Amour nous "oblige" à nous porter secours l'un l'autre et quel malade, quel lépreux aimerait s'entendre dire : "Ta maladie est une construction mentale de pharisiens, va et sois sans crainte..."? C'est pas très utile ....

Cela me fait penser au Livre de Job.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Le péché mortel

Message par toto le hirsute » jeu. oct. 19, 2017 4:49 pm

Bonjour,
levergero78 a écrit :Ce n'est pas l'éducation religieuse, source trop souvent de violence et d'intolérance (les guerres de religion parmi les plus violentes et cruelles) qui enseigne le bien mais l'éducation tout court, celle des parents en premier ou celle de l'école...
En fait, les guerres de religions ont une seule origine, l'application erronée de l'Ancien Testament, après le salut opéré par le Christ.

Les guerres d'Israel, des protestants et des musulmans se résument à l'application du Deutéronome, tuons le mal (y compris chez les femmes et enfants) pour que le bien se développe. Les répliques catholiques procèdent d'au autre ordre, celui de guerre loyale.

Les guerres les plus cruelles et violentes sont celles initiées par la technique du largage de bombes sur les civils (incendiaires, atomiques, au gaz, à fragmentation etc...), la provocation des guerres civiles par la famine et les embargos, et les attaques bactériologiques sur les femmes et les enfants (pour les indiens d'Amérique notamment) spécialité des Américains et des Anglais avec une variante Allemande . Les catholiques ont toujours méprisés ce type de guerre, préférant guerroyer à la loyale, armée contre armée sur un lieu éloigné des civils, cela faisait d'ailleurs partie des règles de la guerre avant le Xxème siècle et la prise en main du monde par les Anglo-saxons et les germains.

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Le péché mortel

Message par mister be » ven. oct. 20, 2017 1:00 am

levergero78 a écrit :
mister be a écrit : .....la conscience(définir le bien et le mal) n'est pas innée mais c'est l'éducation religieuse qui nous la fournit.
Bien sûr qu'elle ne l'est pas puisque qu'elle fait partie des gènes des hommes depuis leur origine !

Ce n'est pas l'éducation religieuse, source trop souvent de violence et d'intolérance (les guerres de religion parmi les plus violentes et cruelles) qui enseigne le bien mais l'éducation tout court, celle des parents en premier ou celle de l'école...
Je ne crois pas que la notion du bien et du mal fait partie des gènes des hommes depuis leur origine...
Si c'était le cas nous n'aurions pas eu besoin des 10 commandements et de tout ce qui en découle même jusqu'à aujourdh'ui...
Avec ou sans Dieu l'homme tire ses lois du religieux parce que ce sont des lois universelles...
Les parents athées ou religieux essayent d'inculquer ces lois à leurs enfants...Il y a violence et intolérance quand justement ces religieux ou athées veulent s'approprier la vérité ...
L'éducation éthique est souvent pour ainsi dire toujours tirée de la religion même si on n'est pas croyant
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le péché mortel

Message par levergero78 » ven. oct. 20, 2017 10:03 am

toto le hirsute a écrit :Bonjour,
... Les catholiques ont toujours méprisés ce type de guerre, préférant guerroyer à la loyale, armée contre armée sur un lieu éloigné des civils, cela faisait d'ailleurs partie des règles de la guerre avant le Xxème siècle et la prise en main du monde par les Anglo-saxons et les germains.
Vous avez la mémoire sélective et très sectaire, Mr le hirsute !

Vous oubliez avec une grande facilité, les atrocités de la St Barthélemy, des bûchers dans le sud albigeois de la France, des noyades de Nantes, les croisades, et j'en passe de multiples et des meilleurs ou des pires, au choix...(tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens hurlait ce religieux catholique à la soldatesque).

Non, les catholiques sont souvent les pires pour la cruauté dans les guerres de religion ! Faites votre mea culpa...

Répondre