Jésus est sans péché

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Jésus est sans péché

Message par Véronique Belen » ven. févr. 24, 2017 2:19 pm

Je voulais répondre à andrevii sur le fil "Tentations du Christ" mais ma réponse ne passe pas. La voici donc :

A mon avis, le fait d'être sans péché n'a rien à voir avec le fait d'être sage comme une image ! Observons le Christ Jésus dans les évangiles (canoniques, bien sûr !) : il maugrée parfois contre ses disciples, il chasse les marchands du temple à coups de fouet... Et cela a dû scandaliser énormément en son temps. Il s'est "compromis" aussi avec toutes sortes de gens, tous ceux que les Juifs bien nés considéraient comme infréquentables. Jésus n'apparaissait certainement pas aux yeux de ses contemporains juifs observants comme étant sans péché, c'est justement les rares fois où il y fait allusion qu'il est aussitôt menacé de lapidation et même de mort.

Alors inutile de s'imaginer un Jésus lisse et sans aucune aspérité de caractère. La sainteté, ce n'est pas cela, être sans péché, ce n'est pas cela non plus. C'est le fait de n'avoir aucune pulsion intérieure contraire à la Volonté de Dieu son Père. Jésus ne convoite pas, Jésus ne médite pas le mal pour le faire, Jésus n'a aucune pulsion orgueilleuse ou égoïste. En cela, il est très différent des autres hommes. C'est là sa part de divinité. Le mal qui ne soit pas du zèle pour Dieu ne naît jamais de l'intérieur de lui-même.

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Jésus est sans péché

Message par mister be » lun. févr. 27, 2017 4:59 pm

tout à fait d'accord avec toi!
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Jésus est sans péché

Message par Jean Gauci » lun. févr. 27, 2017 7:40 pm

Tous les hommes sont pécheurs.
L'absolue humanité de Jésus devrait conduire à penser que Jésus n'est pas sans péché.
Or Jésus est Dieu. Il procède donc de la perfection divine et ne peut pas avoir péché sous peine de ne pas être Dieu...
Pourtant Jésus est pétri de sentiments, de tentations, de pulsions sans doute. On le voit en colère, on le voit traiter les pharisiens de sépulcres blanchis et d'hypocrites...
Alors où commence le péché ?
Le sujet me parait délicat.
Sa mission lui commandait-elle de renverser les tables des marchands du temple ? d'insulter les scribes et les pharisiens ? de manger et de boire avec les pécheurs ?
Certaines scènes de l'Evangile me mettent mal à l'aise...

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Jésus est sans péché

Message par levergero78 » mar. févr. 28, 2017 12:26 pm

Allons ! Jésus était un homme comme tous les autres juifs de cette époque mais il avait consacré les deux dernières années de sa vie à prêcher. Il avait un grand talent pour cela, un certain ascendant, et il était donc suivi et écouté par mal de gens. Ce qui irritait les Grands Prêtres qui firent tout pour s'en débarrasser...et réussirent...

Puis ces gens qui l'écoutaient et le suivaient se mirent à l'insulter pendant le chemin de croix et devant la croix. Même ses disciples lui tournèrent le dos.

Mais affirmer qu'il était sans pêché, c'est le sortir du lot des autres habitants dont il voulait partager la vie. Et cela lui apporterait quoi de plus ?

Un destin, quand même, peu ordinaire, en fait...

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Jésus est sans péché

Message par mister be » mar. févr. 28, 2017 1:23 pm

L'identité structurelle de Yéshoua est bien sûr très difficile à comprendre...
Pour les Juifs qui nous ont donné à travers leur théologie la conception du messie,il est impossible que le messie soit l'incarnation du divin...
Comme ils sont créationnistes, il est hors de question que l'homme change de statut alors la destinée divine de l'homme ne les concerne pas.
Un homme reste un homme et l'Eternel rest le divin...comme un poisson ne peut devenir un humain...
Pour eux il y a deux manières de détruire l'humanité soit en normalisant tout ce qui est contraire au développement de l'humanité en l'Homme en le tirant vers son animalité soit en le divinisant
C'est ce qu'ils reprochent aux Chrétiens!

Qu'en est-il selon notre théologie quand on souligne que Yéshoua est 100% humain et 100% divin?
Jésus est 100% humain comme le dit Levergero parce qu'il est né comme tout le monde "des voies basses d'une femme" héritant des caractères humains; qu'il est rempli de sentiments humains(il pleure;il a mal; il aime;il se met en colère;il a la diarrhée; il est mortel etc... et 100% divin de par son Esprit et sa capacité à prendre les forces créatrices dans l'essence la plus profonde de la divinité (Yod Hé Vav Hé) qu'on retrouve dans son nom: Yéshoua pour restaurer l'Homme adamique d'avant la chute...
la difficulté est qu'une nature ne puisse pas l'emporter sur l'autre mais être complémentaire...

Jean 10
…29Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. 30Moi et le Père nous sommes un. 31Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider.…


comment?

Philippiens 2.7 nous dit que Jésus « s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. » Jésus n’a pas cessé d’être Dieu durant son ministère terrestre, mais il s’est dépouillé de sa gloire céleste et de sa relation en face-à-face avec Dieu. Il a abandonné son autorité propre, pendant son ministère sur la terre, s’est entièrement soumis à la volonté du Père.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Re: Jésus est sans péché

Message par Véronique Belen » mar. févr. 28, 2017 6:08 pm

Quelque chose a l'air de vous échapper complètement, chers messieurs : Jésus est certes né d'une femme, mais il n'a aucun géniteur masculin qui aurait pu lui transmettre tout le péché très prégnant habituellement lié à la virilité dans ses côtés obscurs... Et non levergero, il n'est pas du tout un homme bâti sur le même modèle que vous tous, il a Dieu, et Dieu seul, pour Père !

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Jésus est sans péché

Message par toto le hirsute » mar. févr. 28, 2017 6:33 pm

Bonjour,

Pour comprendre pourquoi Jésus est sans péché, il faut comprendre comment est fait l'Univers et donc, bien assimiler les dogmes catholiques.

En effet, le fait que le Verbe se soit fait chair, signifie que la chair vient après le Verbe. L'esprit n'émerge donc pas de la matière mais la précède. De plus, Jésus signale qu'Il EST La Vie. Cela suppose donc que la vie est préalable à sa manifestation physique. Cela se confirme par l'expression de Saint Paul, le monde visible vient de l'invisible. Ce monde invisible est donc le monde de l'essence et le monde visible, celui de sa manifestation, c'est pourquoi en tuant dans le monde physique, on ne détruit pas l'essence, mais on interrompt son véhicule.

La Vie est de nature "essentielle" et "informe" les milieux qu'elle traverse pour aboutir au corps physique. Elle utilise la matière pour se construire, mais également les couches plus subtiles, c'est pourquoi lorsque le corps disparaît, la vie subsiste, blessée mais toujours dans une même conscience. Or, toute la science moderne dit cependant l'inverse puisque pour elle, rien n'existe en dehors du physique. Son objet d'étude démarre du physique et donc elle produit des théories pour expliquer la vie à partir de la matière, théories regroupées dans l'idée philosophique de "l'évolution".

Or cette philosophie est non-scientifique dans le sens qu'elle cherche à expliquer la théorie par la réalité et non la réalité par la théorie. Elle écarte donc du champs du réel tout ce qui ne colle pas à la théorie, ce qui est interdit en science, mais possible en philosophie.

Bref, puisque Jésus est le Verbe par qui tout a été fait, il est naturellement issu de l'essence de l'essence. On dira lumière née de la lumière. Et cette "essence" essentiellement originelle et donc naturellement éternelle est tout entière AMEN, c'est-à-dire, "oui", clarté, bonté, lumière, amour, force, irradiation, joie, félicité, tout ce qui est don perpétuel...

Or le péché est repli, enfermement, "non", ombre, ténèbres, rage et haine... Il est donc totalement incompatible avec l'essence divine invisible de Jésus dont la manifestation est cet homme de Nazareth.

Jésus est donc totalement Homme puisqu'il manifeste son essence "pure", celle de l'image de Dieu qu'avait Adam avant sa rébellion. L'homme pécheur est donc un produit non créé, non voulu, c'est une conséquence mais pas un acte pur. L'homme SAINT est notre véritable nature et finalité, c'est pourquoi Dieu dit : Soyez Saint car je suis SAINT ! Nous serons alors pleinement Hommes lorsque nous auront vaincu le péché, c'est-à-dire lorsque nous serons Christ, assemblé par la communion des espèces, intégrés à l'essence du Fils de l'Homme !

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Jésus est sans péché

Message par toto le hirsute » mer. mars 01, 2017 11:08 am

mister be a écrit :Jésus est 100% humain comme le dit Levergero parce qu'il est né comme tout le monde "des voies basses d'une femme" héritant des caractères humains
Bonjour,
Comme je le signalais plus haut, il importe de bien intégrer les dogmes catholiques pour ne pas se fourvoyer.

La trés Sainte Vierge Marie n'a pas mis au monde Jésus-Christ "par les voies basses", puisqu'elle est Vierge et Mère, sa virginité étant totale et entière depuis le début de sa naissance jusqu'à sa trés Sainte Assomption.

Il s'agit là d'un Mystère offert à notre contemplation mais pas à notre raison.
Bien qu'il ne soit pas trés difficile de l'accepter lorsqu'on considère le mystère de la transsubstantiation Eucharistique. Dans la réalité, il n'y pas nécessairement de processus matériels liant deux états physiques, comme le démontrent les miracles du Christ qui ne nécessitent aucune phase intermédiaire entre un Lazare mort et décomposé et un Lazare vivant, entre une cruche d'eau et de vin, entre une mer en tempête et un calme plat... La matière est le domaine des effets et non des causes. les causes démarrent depuis l'invisible, dans le monde du principe.

Car même dans ce monde-ci, monde de la "manifestation", la matière n'est capable de rien, elle n'est qu'une forme donnée par convention d'une réalité profonde et principielle et invisible, on pourrait dire qu'elle est un "SYMBOLE".
La naissance du Christ tout comme sa mort et sa résurrection, ses miracles, son ascension, sa double nature etc... tout cela n'est pas issu de la matière, mais "vient dans le monde" depuis le principe qui est la Vérité selon un processus infiniment Saint.

Il ne faut pas oublier de considérer la nature de la Chair du Christ, qui est l'Eglise. Nous sommes son corps trés intimement scellé à son âme et son sang coule dans nos veines par la trés Glorieuse et Sainte Eucharistie. Tout cela doit être intégré à notre méditation du Saint Mystère de la Naissance du Christ.

La position que tient Levergero n'est pas logique sauf à considérer l'hérésie de l'ébionisme ou de l'arianisme, hérésies que l'islam et le judaïsme professent , car pour ces deux religions du Livre, le Christ est un Homme comme un autre, sans surnature ni divinité.

Pour le Chrétien et les prophètes, il s'agit de tout autre chose. Le Christ n'est pas un sage venu nous dire comment bien vivre sa vie ici-bas, comment récupérer des terres promises ou réussir à pratiquer 5 rites, mais est un Dieu venu nous récupérer à travers la Mort. Rien que l'énoncé de la mission place la réalité du monde et la nôtre dans une perspective totalement "ouverte" et inouie. On ne joue pas dans un monde matériel qui suit son petit train train, mais dans un brasier miraculeux où les temps sont comprimés et où la communion des Saints est fixée dans le sang de Dieu !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Jésus est sans péché

Message par Jean Gauci » mer. mars 01, 2017 3:24 pm

Véronique Belen a écrit :Jésus est certes né d'une femme, mais il n'a aucun géniteur masculin qui aurait pu lui transmettre tout le péché très prégnant habituellement lié à la virilité dans ses côtés obscurs.
Véronique,
Vous savez mon amitié pour vous. Mais cette phrase ne vous ressemble pas. Elle est injuste, excessive et blessante.
Imaginez que je tienne de tels propos au sujet des femmes. Imaginez que votre phrase soit appliquée aux hommes que vous estimez et que vous aimez: votre père, vos frères, le pape François, les prêtres que vous estimez, les maîtres qui vous ont instruite...
... on prête à Thomas d'Acquin, cette phrase " Tota mulier in utero"(la femme est tout entière dans son utérus). Insupportable jugement. Votre phrase lui ressemble... à l'envers.

En toute amitié.

Jean

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Jésus est sans péché

Message par Jean Gauci » jeu. mars 02, 2017 10:18 am

A travers toutes vos explications, "voies hautes ou voies basses..." , vous refusez que jésus soit vraiment homme et vous montez des légendes qui ne s'appuient sur rien pour faire de Jésus et Marie des extra terrestres...
Un homme qui a faim et soif, qui est fatigué qui se réjouit et pleure et qui meurt comme tous les crucifiés de l'époque dans d'atroces souffrances avait il des raisons de naitre autrement que comme vous êtes nés, vous et moi ?

Quand on veut mêler la légende et le merveilleux à l'histoire et à l'Evangile, on finit par se mêler les pinceaux.

Répondre