Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par Jean Gauci » jeu. juin 09, 2016 12:04 pm

[color=#400040]"Le motu proprio du pape François, qui permet de démettre un évêque diocésain ou le supérieur d'un ordre religieux de ses fonctions s'il a fait preuve d'un "manque de diligence grave" pour gérer des cas d'abus sexuels sur mineurs, ne concerne pas uniquement nos évêques. Il concerne aussi les laïcs que nous sommes, et notre rapport aux prêtres qui nous entourent. Quelle image en avons-nous ? Quels sentiments nous inspirent-ils ? Respect frisant la déférence ? Admiration confinant à la vénération et peut-être à l'idolâtrie ? Projeter sur un prêtre une image idéalisée de lui-même n'est pas l'aimer vraiment et peut susciter bien de déviances. Dans l'Évangile, Jésus demande à ses disciples de ne pas se faire appeler "père". Il dénonce la tentation , classique, de la "toute-puissance" chez celui qui a un pouvoir d'influence. En creux, Jésus nous met aussi en garde : seul le Père mérite un attachement de tout notre être. Lui seul est digne d'être adoré. En définitive, aimer les prêtres c'est aimer des personnes et non l'image que l'on s'en fait."
b][/i][/color]
[/b]Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef

La question posée est fondée et particulièrement pertinente. Je souscris tout à fait à la réflexion de Sophie de Villeneuve.
Si je cherche dans ma mémoire, j'y trouve une sacralisation du prêtre dont les racines plongent dans le comportement des prêtres eux-mêmes, l'image qu'ils se donnaient d'eux-mêmes et dans toute une littérature qui plaçait le prêtre dans une situation de demi-dieu, entre la terre et le ciel... N'en reste-t-il pas encore des vestiges dans nos appellations habituelles... "Sa sainteté", "Son excellence", " Son éminence" "Sa béatitude" "Le révérend Père" et j'en passe !
Oui, l'Eglise et ses fidèles gagneraient à établir des rapports plus simples, oserais-je dire plus égaux, entre les prêtres et les fidèles.
Les prêtres doivent être respectés, tout comme les fidèles doivent être respectés par les prêtres Il faut sortir de ce fantasme trop longtemps entretenu du prêtre surhomme sans rien retirer de la dignité et de la nécessité de la fonction sacerdotale.

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par BonduAMJ » jeu. juin 09, 2016 5:22 pm

Vous faites bien, Jean Gauci, de mettre au passé ce que vous dites !
Vous avez vu des prêtres et des Laïcs travailler ensemble dans une paroisse d' aujourd'hui ? Sacralisation du prêtre au point d' en faire un demi-dieu ? Du passé que cela !
Quant aux "vestiges dans nos appellations habituelles... "Sa sainteté", "Son excellence", " Son éminence", "Sa béatitude" "Le révérend Père" et j'en passe ! ",
ils correspondent beaucoup plus à distinguer des fonctions qu' à marquer des termes de déférence !
Qui, aujourd’hui appelle le pape François Sa Sainteté ?
Revenons au présent !
On ne critique pas le temps de Bernanos !

Jean-Elie_d'Ignis
Messages : 84
Inscription : lun. sept. 29, 2014 11:14 am

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par Jean-Elie_d'Ignis » ven. juin 10, 2016 5:01 pm

Bonjour,

Le prêtre est l'être le plus détesté par le diable. On dirait même que toute l'histoire de l'Eglise tourne autour de la lutte contre le prêtre. On connait la haine du prêtre qu'avait Luther et ses diatribes insultantes et grossières nous rappellent celles de tout les autres révolutionnaires qui ont voulu soustraire les hommes de "l'emprise des prêtres".

Le prêtre est donc historiquement haï et détesté, non pas en tant qu'homme, mais en tant que prêtre, c'est-dire dans sa fonction de Christ sur terre.

Il est donc naturel que des assauts continuent pour "diminuer" un maximum sa qualité d'intendant du Christ et Christ lors des sacrements, le réduire en un homme, puis en un homme normal, puis en homme pécheur, puis en homme malade mental, psychologiquement déficient etc...

les attaques viennent aujourd'hui de l’Église elle-même, c'est peut-être la nouveauté, mais au moins, cela établit un "jugement". En effet, on reconnait ainsi les "loups déguisés en agneau", l'ivraie, la paille etc...

Ce sont les anciens qui avaient justement compris le statut du prêtre et qui l'honoraient comme tel. Ils avaient raison. Les comptes et légendes des révolutionnaires de tout poils, allant de voltaire à Staline, de Pol pot à Robespierre, tombent comme de vulgaires récits de propagande aujourd'hui. Et de plus en plus nombreux sont ceux qui "voient" la beauté et la sacralité du prêtre.

C'est sans doute cela qu'il faut casser....

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par BonduAMJ » ven. juin 10, 2016 8:20 pm

Je ne vois pas en quoi la collaboration active des laïcs à la 'marche" des paroisses enlève quoi que ce soit a la sacralité du prêtre ????

Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par Miss Dominique » ven. juin 10, 2016 11:19 pm

Les prêtres sont des hommes appelés par le Seigneur.
On ne devient pas prêtre pour faire carrière ou chercher les honneurs et la puissance.

Dieu choisit ses serviteurs. Célébrer l'Eucharistie est une affaire sacrée.
Ce service exige de grands sacrifices qui doivent être respectés par l'assistance des paroissiens.

Pour moi le prêtre nous met en contact direct (sans frissons ni aucune émotions) avec le Christ. Seul le prêtre peut nous délivrer les sacrements.

Soutenir nos prêtres par la prière est un devoir.

Fanch
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 5:58 pm

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par Fanch » sam. juin 11, 2016 9:24 am

Ce sont des hommes , avec leurs faiblesses et leurs dons, et par vocation, ils ont des pouvoirs sacramentels. Je ne crois pas que le célibat soit impossible à vivre, à condition d'avoir une foi solidement entretenue par une vie sociale porteuse, et non pas dans l'isolement. Les paroisses où les prêtres vivent en équipe me semblent plus vivantes. L'ère des bonnes du curé est , semble-t-il, révolue, mais pas plus que le chrétien de base, le prêtre ne doit se retrouver seul. Je n'idéalise pas le prêtre, mais en ai rencontré beaucoup d'admirables.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Faut-il changer notre regard sur les prêtres ?

Message par Jean Gauci » lun. juin 13, 2016 7:27 am

Vous avez raison, ami Bondu. L'Eglise d'aujourd'hui n'est plus celle du XIXe siécle.
Pour autant, il existe encore un cléricalisme dans l'Eglise et la remarque de Sophie de Villeneuve qui rejoint celle du pape François n'est pas le fruit d'un anticléricalisme.
Entre la critique systématique du fonctionnement de l'Eglise et la réaction d'autodéfense des clercs, jusqu'à vouloir étouffer leur comportement, leurs erreurs ou leurs fautes, il y a un juste regard. Dénoncer un certain caporalisme des clercs ou une attitude béate de fidèles à leur endroit, n'est pas de l'anticléricalisme mais une mise au jour d'attitudes qui sont contraires à l'Evangile
Je ne sais pas si les prêtres ont conscience de l'image que certains donnent d'eux mêmes. Je dis bien "certains" connaissant la diversité des cas et l'ouverture de beaucoup d'entre eux.

Répondre