Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par BonduAMJ » sam. avr. 09, 2016 6:03 am

Déjà, on lit dans la presse que le pape François reste un affreux conservateur ou est prisonnier des conservateurs.
Mais qu' attendait donc la "'presse" au sujet des divorcés remariés ?
Le pape François a fait un immense pas en avant, en rendant officielle une pratique qui se faisait en catimini. Le confesseur pourra décider officiellement, en suivant ces couples, si leur évolution spirituelle leur permet ou non de communier sacramentellement et quand ce pourra être possible. Et il lui appartiendra de prendre les décisions qui conviennent.
Ce qui pourra être valable pour les deux membres du couple ou pour un seul.
C'est précisément ce que l 'on attendait dans l' Église.
C' est la juste et bonne décision et la seule valable.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Jean Gauci » mer. avr. 13, 2016 10:10 am

Le ton est résolument nouveau. La bienveillance (ne sommes nous pas dans l'année de la miséricorde) imprègne tout le texte et la porte entrouverte aux sacrements pour les divorcés remariés est ... audacieuse quand on songe aux couples qui retrouveront le chemin de l'eucharistie.
A la lecture de ce texte, on peut cependant s'interroger sur la liberté d'écriture du pape François.
Pouvait-il aller plus loin sans susciter une fracture au sein de l'Eglise au risque d'un nouveau schisme ? Il est sans doute allé aussi loin que lui permettait les mentalités des évêques et des cardinaux qui l'entouraient.
Ce texte est-il pour autant satisfaisant ? Pas à mon sens. Il y manque un élément essentiel : le rôle déterminant de la conscience personnelle des personnes concernées et l'arbitrage nécessaire d'un prêtre qui ouvrira ou fermera la porte selon son approche personnelle.
Quant aux couples homosexuels, ils resteront à jamais hors de l'Eglise et cela est un drame...
mais le pape pouvait-il dire et écrire autre chose ?

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par BonduAMJ » mer. avr. 13, 2016 12:55 pm

En quoi, Jean Gauci, le pape François aurait-il pu aller plus loin dans ce domaine ?
Au terme, c' est quand même une affaire personnelle entre chaque divorcé remarié et le Seigneur ! et non une affaire de règlement intérieur de l' Église.

hugues
Messages : 134
Inscription : dim. janv. 25, 2009 6:23 am
Localisation : BURLINGTON, Canada

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par hugues » jeu. avr. 14, 2016 11:26 am

Pour Jean,

"Les couples homosexuels resteront à jamais hors de l'Eglise et c'est un drame."

Je considére que c'est au contraire une bonne nouvelle de constater que l'Eglise reste une lumière sur la route des hommes et que le Pape ne parle pas comme les ennemis de la famille. Merci Pape François.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 14, 2016 12:03 pm

BonduAMJ a écrit :Au terme, c' est quand même une affaire personnelle entre chaque divorcé remarié et le Seigneur ! et non une affaire de règlement intérieur de l' Église
Oh, comme vous avez raison, ami Bondu... mais alors pourquoi ne pas le dire clairement et laisser chacun à sa conscience devant le Seigneur ?
hugues a écrit :Je considére que c'est au contraire une bonne nouvelle de constater que l'Eglise reste une lumière sur la route des hommes et que le Pape ne parle pas comme les ennemis de la famille.
En quoi deux hommes ou deux femmes qui s'aiment sont des ennemis de la famille, alors que souvent, leur souhait est d'en fonder une ?
Que votre jugement est injuste et dur !

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par BonduAMJ » jeu. avr. 14, 2016 1:55 pm

C' est précisément la grande innovation du pape François dans son exhortation !
Tout comme il dégonfle la baudruche des méthodes contraceptives qui pourrissaient la vie des couples chrétiens depuis 50 ans !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 21, 2016 1:12 pm

Je suis, quant à moi, un peu suspicieux à l'égard des interventions tous azimuts de l'Eglise dans des domaines qui touchent à la vie personnelle des gens.
S'agissant des divorcés remariés, Benoit XVI avait eu cette réponse d'une touchante naïveté " Ils peuvent communier à condition qu'ils vivent comme frères et sœurs..."
Quelle manie ridicule d'aller fouiller dans le lit des fidèles pour leur dire s'ils peuvent communier ?
J'attends personnellement de l'Eglise qu'elle traduise l'Evangile dans une langue actuelle et dans la vie de tous les jours... mais je la crois incompétente pour sonder les conscience et se substituer à elles dans le comportement quotidien de chacun.
J'entends que les divorcés remariés devront faire un cheminement avec un prêtre pour discerner s'ils doivent ou non communier... Quelle infantilisation ! Et la conscience personnelle des gens, qu'est-ce qu'on en fait, alors que Vatican II dit explicitement qu'elle est le dernier arbitre entre Dieu et les hommes ?
.

Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Véronique Belen » jeu. avr. 21, 2016 3:58 pm

Bonjour Jean Gauci, je réagis à votre post en deux points.
Cette histoire de vivre "comme frères et sœurs" quand on est marié ou remarié, je l'ai toujours trouvée ridicule et inopportune.
Pour ce qui est de la conscience personnelle des gens qui communient, je serais plus mesurée. Le chrétien ne communie pas seul mais dans une communauté. Il s'agit aussi, quand on communie, de ne pas être source de scandale pour autrui.
Je prends deux exemples : telle personne qui témoigne par sa vie ou ouvertement ne pas croire en la présence réelle du Christ dans l'eucharistie, et qui va communier à une occasion festive par exemple. On pourra dire que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais il m'est arrivé d'être choquée de voir communier des incroyants notoires. D'ailleurs, saint Paul le dit clairement, ils se condamnent eux-mêmes.

Autre cas, et je m'exprime encore en mon nom personnel, j'ai été intérieurement blessée le jour de la première communion de ma fille, quand son père, qui m'avait quittée et avait une compagne qui nous faisait beaucoup de mal, aux enfants et à moi, est allé communier sous mes yeux et ceux de toute ma famille. Peut-être avait-il sa "conscience pour lui", comme vous dites. Il n'en reste pas moins que j'ai encore aujourd'hui de l'amertume de l'avoir vu s'avancer fièrement vers la table eucharistique, d'autant plus que je savais qu'il reniait sa foi - et la mienne - devant nos enfants. Comme quoi la conscience personnelle ne suffit pas et la blessure que peut ressentir l'assemblée quand on communie indignement est à prendre en compte aussi.

Fanch
Messages : 0
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 5:58 pm

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Fanch » jeu. avr. 21, 2016 5:22 pm

"Le Dieu auquel je crois n'a pas une lorgnette braquée sur nos organes génitaux. "
Ce n'est pas de moi, mais je ne retrouve plus l'auteur de cette citation. Un autre disait que le péché de chair était sans doute le moins grave de tous les péchés...
Je ne m'attache pas à qui communie ou non lors d'une messe, car les raisons sont multiples. "Jésus est venu pour les pécheurs" , non pour les gens parfaits. C'est une chance pour nous tous." Nous serons jugés sur l'amour". Je pense comme Jean que c'est une affaire entre chacun et Dieu.

Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Re: Amoris Laetitia et les divorcés remariés

Message par Véronique Belen » jeu. avr. 21, 2016 5:43 pm

Jésus est venu pour que les pécheurs se convertissent, on n'est pas censé communier quand on est en état de péché grave (exemple ci-dessus : apostasie, adultère avéré, harcèlement du prochain et complicité de harcèlement...). Il existe, pour se réconcilier avec Dieu avant de communier au Corps du Christ devant toute une assemblée, la grâce du sacrement de la réconciliation - si on a la foi et si on se repent vraiment ! Encore faut-il accomplir la démarche de se confesser...

Répondre