Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par Jean Gauci » mar. mars 08, 2016 6:59 pm

C'est la question posée par le journal LA CROIX... L'article m'a beaucoup plu, tant par la délicatesse et la pertinence des arguments avancés, que par l'unanimité des avis sur l'opportunité d'ouvrir les chaires ( ou les micros) aux laïcs et principalement aux femmes, dont beaucoup sont d'éminentes théologiennes.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par hélios » mar. mars 08, 2016 7:22 pm

Oui, oui, oui, oui.

Mais il faut un apprentissage.

Il faut avoir la foi,

Il faut avoir un échange avant avec des paroissiens pour voir comment ils réagissent sur le texte,

Il faut une semaine pour préparer une homélie.

Demain je vous donnerai le titre d'un livre à lire absolument d'un pasteur allemand et je ne l'ai pas sous la main...Je ne veux pas faire de faute sur le titre.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par Jean Gauci » mer. mars 09, 2016 10:32 am

Le temps où le mot " clerc" était synonyme de "savant" est révolu... non que nos prêtres ne soient pas instruits, ils le sont sans doute plus qu'avant, mais ils ne sont plus les seuls.
La théologie s'est ouverte à tous. Les médias font apparaître des figures lumineuses de théologiennes qui redonnent du goût au pain de la Révélation.
L'art de la prédication n'est pas donné à tous... les chrétiens en sont témoins. Mais l'Evangile a besoin plus que jamais d'être proclamé.
"Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d'autres qui étaient là et leur dit : 'Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ? ' Ils lui répondirent : 'Parce que personne ne nous a embauchés. ' Il leur dit : 'Allez, vous aussi, à ma vigne. '"

Il y a dans notre Eglise des femmes et sans doute des hommes qui attendent qu'on les invite à aller à la vigne.

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par booboon » mer. mars 09, 2016 11:53 am

En lisant les réponses à cette question j'ai pensé tout de suite à Jean Gauci ! Et c'est lui qui ouvre le débat ici... ;)

Si je suis convaincue (mais j'avais déjà une idée sur la question donc...) par les propos de Véronique Margron, je le suis beaucoup moins par ceux du père Olivier de Clagny. Je trouve ses propos illogiques en fait... Il dit "en ce sens, la prédication du célébrant fait corps avec le sacrement qu'il célèbre, et la liturgie de la parole est quasiment sacramentelle. Voilà pourquoi elle ne peut être prononcée par un laïc"

Alors je m'interroge : l'homélie serait-elle plus sacramentelle que la parole de Dieu elle même ? les laïcs lisent les lectures, proclament la Parole, mais ne pourraient pas prononcer l'homélie ?
Il me semble que Jésus n'est pas moins présent dans la Parole que dans le sacrement de l'Eucharistie.... et je ne comprends pas très bien ce "quasiment" : la liturgie de la parole est-elle sacramentelle ou non ? Est-ce que le sacrement est le seul moment où Jésus peut être présent ?
"là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux".

Si je vais jusqu'au bout du raisonnement de père de Cagny, je ne comprends pas pourquoi les laïcs lisent la parole de Dieu pendant la messe, puisque la parole est indissociable de l'Eucharistie...

Je ne vois pas dans le fait de prononcer une homélie une cléricalisation des laïcs (auquel cas ce prêtre aurait bien raison de s'insurger !) mais seulement un éclairage de la Parole. A bien réfléchir, j'irais même encore plus loin finalement : pourquoi le temps habituellement réservé à l'homélie ne serait pas consacré à un partage d'évangile ? C'est en découvrant, en ruminant, en partageant la Parole à plusieurs qu'elle devient plus nourrissante....
Il me semble même que les eudistes, du temps où ils avaient en charge la paroisse du Saint-Esprit à Paris, pratiquaient ce genre de choses pendant la "messe qui prend son temps". ;)

J'aime vraiment bien ce que dit Véronique Margron (comme d'habitude...) ;) :
"Personne ne possède l'évangile, pas davantage la capacité et la responsabilité de le transmettre. Ce qui importe, c'est que l'évangile soit offert à toute la communauté, dans sa pluralité, et que la question centrale, c'est de savoir comment la prédication parle à sa vie réelle"

Eh bien oui, voilà bien la question centrale.... !

Hier, j'étais à un partage d'évangile précisément.... il y avait un prêtre, une religieuse et des laïcs..... ce qui m'a parlé le plus dans ce partage ne sont pas forcément les propos du prêtre ni même ceux de la religieuse ! ;)

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par hélios » mer. mars 09, 2016 12:45 pm

Dans votre Eglise, il y a peu de gens qui vous invitent à aller à la vigne. Chacun défend son bout de gras et on reste entre soi.

Hélios

BonduAMJ
Messages : 112
Inscription : lun. oct. 14, 2013 7:28 pm

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par BonduAMJ » mer. mars 09, 2016 1:19 pm

A priori, je suis d’ accord .
Mais le problème que je me pose est le suivant : Qu’est-ce qu’il faut pour qu’ une homélie soit considérée comme bonne ?
Jusqu’à maintenant, seuls les prêtres ou diacres peuvent faire des homélies, car l’ Église pensait que le Saint Esprit accorde des grâces spéciales aux ministres ordonnés pour annoncer la parole du Christ.
Encore faut- il que celui-ci soit dans des dispositions telles qu’ il reçoive ces grâces.
Une homélie, ça se travaille, ça se prépare. Il faut aussi avoir un minimum de compétences techniques et intellectuelles.
Tout le monde n’est pas le curé d’Ars ! Lui était docile au Saint Esprit. Plus je vieillis, plus je m’ aperçois que ce n’ est pas le cas de beaucoup de prêtres, devenus des fonctionnaires.
Que des femmes soient aussi capables que des hommes, la question ne se pose même plus.
Combien de femme théologiennes ou biblistes écrivent dans des publications catholiques !
La question n’ est donc pas de savoir si des femmes peuvent faire des homélies, mais qu’ est-ce qu’il faut pour faire de bonnes homélies.
Il faut d ’abord avoir quelques chose d’intéressant à dire et savoir ce que l’ on veut dire, il faut connaître ses auditeurs, savoir ce qu’ ils attendent et ce dont ils ont besoin, il faut savoir le dire, savoir s’ exprimer ( un sermon n’ est pas un article écrit), ne pas être prétentieux, mais être, avant tout, docile au Saint Esprit, et, pour cela, être un homme ou une femme de prière, d' oraison et de méditation.
Il faut aussi travailler.
Toutes ces conditions sont nécessaires.
Elles ne sont pas innées.
On se prépare à être prédicateur (homme ou femme), avec beaucoup de travail et d' humilité.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par Jean Gauci » mer. mars 09, 2016 3:14 pm

Je ne sais pas ce qu'il faut pour faire un bon sermon. Je crois savoir ce qu'il ne faut pas.
1- Redire, en brodant, ce qui est déjà dit dans l'Evangile
2- Prendre les fidèles pour des demeurés ou des enfants
3- Régurgiter un cours de théologie souvent mal digéré
4- Oublier à qui on s'adresse ( je pense aux sermons des prêtres africains en France...)
5- Oublier l'époque et les problèmes qui taraudent les esprits des fidèles et vouloir faire du Bossuet.
6-Ne pas voir l'ennui sur le visage des fidèles
7-Ne pas fouiller le texte qu'on commente pour y découvrir l'enseignement actuel qui fera mouche
8- Continuer à parler quand on n'a plus rien à dire
9- Oublier de s'arrêter au bout de 10 minutes ( pour les bons sermons...)
10- Donner l'impression qu'on ne croit pas à ce qu'on dit.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par Jean Gauci » jeu. mars 10, 2016 8:55 am

Jean-Helios a écrit :Dans votre Eglise, il y a peu de gens qui vous invitent à aller à la vigne. Chacun défend son bout de gras et on reste entre soi.
Oh cher Hélios ! Personne n'est parfait... sauf "Vos églises" réformées sans doute !
mais au fait, qui prêche le dimanche dans les temples protestants ?

Allez, retirez ce "votre" un peu suffisant, la Saint Barthélémy c'est passé depuis longtemps !
"Dans la charité du Christ, donnons nous un signe de paix !"

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par hélios » jeu. mars 10, 2016 11:22 am

C'est le pasteur qui prêche au temple. Une femme, Sybille. Beaucoup de femmes sont pasteurs.

Sybille m'avait demandé de faire la prédication un dimanche. J'avais bien travaillé le texte....J'ai refusé car j'estime que je ne suis pas assez " saint ". En outre, j'aurais sans doute peur de choquer beaucoup de gens par mes propos.

Donc, j'écoute.

Les femmes prêchent mieux, généralement, car elles sont dans la vie réelle par rapport aux hommes qui "rêvent", en général. Elles comprennent bien toutes les préoccupations humaines. Généralement, c'est direct, net.

Je relis la prédication de Sybille et je lui dis que c'est très bien en général comme les autres pasteurs, Marion Muller-Colard et Anne Faisandier des femmes qui apportent beaucoup par ce qu'elles écrivent ou disent.

Hélios

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Faut-il permettre aux laïcs d’assurer l’homélie ?

Message par andrevii » jeu. mars 10, 2016 2:29 pm

Bonjour

Dans sermon, il y a le verbe sermonner qui signifie dire ou faire la morale. Pour ce faire, il faut être dépositaire d'une autorité, ce qui n'est pas le cas du paroissien lambda. A l'église, on fait déjà facilement n'importe quoi, il n'est pas nécessaire d'en rajouter et de dire n'importe quoi au bon gré de n'importe qui.

Il y a ensuite ce qu'il faut dire et la façon de le dire. Tout le monde ne s'improvise pas bon tribun, c'est dans une certaine mesure un don.

Sachons aussi que les diacres peuvent dire l'homélie car ils ont reçu la formation en conséquence.

Alors ne soyons pas sectaires. Une évolution est certes possible mais en tout état de cause le prêtre est et reste le garant du contenu théologique. J'ai le souvenir d'un prêtre victime d'un AVC qui rédigeait son homélie en style télégraphique et c'est un laïc qui la mettait en forme et qui parlait à l'ambon.

Dans un autre cas, le laïc ébauchait l'homélie, la soumettait au prêtre qui donnait son accord ou soumettait quelques précisions ou modifications.

Entre gens de bonne volonté, il y a toujours moyen de s'entendre. Mais de grâce, pas de foire d'empoigne.

André.
>

Répondre