La réalité de nos paroisses....

Le pape François, rôle des laïcs, célibat des prêtres, divorcés-remariés, finances, vocations, questions de foi

Modérateur : Françoise T.

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par andrevii » ven. oct. 18, 2019 5:13 pm

Bonjour

Faire baptiser ses enfants.

Les gens n'accordent sans doute pas suffisamment d'importance à l'aspect sacramentel du baptême et ont tendance à confonde la cérémonie religieuse avec la fête familiale qui l'accompagne. Quand on a une famille dispersée, on ne peut pas en faire totalement abstraction. L'important, c'est que les enfants soient baptisés et que les parents en acceptent les contraintes éducatives. Baptisons maintenant le bébé et dans deux ans on baptisera le grand et on invitera toute la famille pour fêter simultanément les deux événements. Voila comment je vois la question.

André.
>

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » ven. oct. 18, 2019 6:22 pm

Oui André, je suis de votre avis..... je lui ai dit que chez mes propres enfants, tous les parrains et marraines n'avaient pas toujours été là le jour du baptême, qu'ils s'étaient fait représenter.... sa réaction a été assez virulente... je lui ai dit que le rôle du parrain marraine n'était pas le jour J mais pour toute la vie..... et puis j'ai fini par lui dire d'en référer au curé pour conclure un échange qui aurait été interminable et infructueux.
Je sais bien ce que pense notre curé, mais je sais aussi qu'il ne sait pas dire non...... mais moi je sais :P et je ne suis pas prêtre à démarrer une préparation en baptême en accéléré pour cet enfant (on l'a eu fait on l'a longuement regretté...)
Ce genre de situation n'est pas nouvelle, mais je dois dire que cela arrive tout de même de plus en plus fréquemment.... si jamais elle m'en reparle, je lui suggérerais toutefois votre proposition... merci.
De même qu'une de mes collaboratrices suggère à certaines familles de fêter les 10 ans de l'enfant plutôt qu'il fasse sa première communion :lol: ...
et de même que je suis assez surprise par le nombre de personnes ayant le même rôle que moi ou d’animateurs en pastorale scolaire qui voudraient bien arrêter de célébrer la profession de foi.... qui, il est vrai, dans le monde d'aujourd'hui n'a plus de sens je trouve....

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » sam. oct. 26, 2019 11:17 am

Voilà une autre réalité qui me laisse perplexe.... d'autant plus que ça a l'air d'être partout pareil...
Quand on parle de préparation au Baptême, les membres de la communauté s'en fichent (ne se sentent pas concernés ?)...
Quand on parle de préparation au mariage, les membres de la communauté s'en fichent (ne se sentent pas concernés ?)...
Quand on parle de catéchèse, d'aumônerie, de préparation à la première des communions, à la confirmation, les membres de la communauté s'en fichent (ne se sentent pas concernés ?)...
Quand on parle de formations, les membres de la communauté s'en fichent (ne se sentent pas concernés ?)...
Quand on parle mouvements scouts, association d'aide aux démunis..... la plupart (je reconnais : seulement la plupart !!) ne se sentent pas concernés...
Mais quand on parle de l'heure de la messe alors là, il y du monde pour se plaindre, agir, donner son avis, argumenter que 9h30 ou 10h c'est mieux que 10h30 ou 10h45 (et vice versa selon les personnes...)
En vrai, je trouve ça dingue.... :shock:

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » mer. déc. 11, 2019 3:01 pm

Coup de fil d'un prêtre tout à l'heure ( j'ai failli lui raccrocher au nez, je croyais que c'était encore de la pub !!!) qui me demande 2 noms et coordonnées pour préparer la messe de Noël.....
Vaste débat.... Un conseil paroissial avait décidé une seule messe à Noël....le curé d'abord d'accord a fait marche arrière.... nous voilà avec 2 messes sauf que...... aucun paroissien n'est là à Noël......

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par hélios » lun. déc. 16, 2019 7:20 am

Bonjour

je réponds à notre amie Blandine sur un sujet qui remonte au mois de septembre.

Ce qui se passe dans le monde catholique, se passe aussi dans le monde protestant ( réformé et luthérien) exclus les évangéliques qui réunissent des foules dans les banlieues.

La différence c'est que si le pasteur ( homme ou plus souvent femme) est occupé en dehors de la paroisse c'est un laïc qui dirige le culte et dit la prédication ( l'homélie). Ce qui est au centre de la liturgie c'est l'écoute de la Parole et le commentaire. Les textes lus par les protestants sont les mêmes que ceux qui sont lus par les catholiques.

Ensuite, il ne faut pas généraliser les situations. L'équation UN village et sa commune n'égale plus UNE paroisse). A Avignon, le temple Saint Martial est plein au culte du dimanche (un seul culte). A Beaucaire il y a 10 à 13 personnes âgées pour une paroisse qui couvre plusieurs villages répartis dans les Bouches-du-Rhône et le Gard...

Jésus a dit que la foi grosse comme une graine de moutarde suffirait. Mais nous n'en sommes pas encore là et il reste du chemin à faire. La vie a beaucoup changé. Et j'imagine la vie d'un jeune ménage avec des jeunes enfants... pour aller au culte. La pédophilie de certains prêtres très minoritaires n'a, selon moi, aucune influence sur la pratique religieuse.

En revanche, je me dis que sans doute voire certainement les papes récemment canonisés ou béatifiés devaient nécessairement connaitre ces problèmes de pédophilie. Pourquoi n'ont-ils rien fait ? Maintenant qu'ils sont saints...

Bon dernier dimanche de l'Avent à tous.

Jean-Hélios

booboon
Messages : 0
Inscription : sam. mai 16, 2015 10:49 am

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par booboon » lun. déc. 16, 2019 5:15 pm

Bonjour Jean-Hélios ! Merci de votre message !
Merci pour ce précieux témoignage de ce qui se passe dans le monde protestant.
Et j'imagine la vie d'un jeune ménage avec des jeunes enfants... pour aller au culte. La pédophilie de certains prêtres très minoritaires n'a, selon moi, aucune influence sur la pratique religieuse.


Vous avez sans doute raison. en rencontre de coordinateurs caté ce matin, nous nous sommes fait la réflexion que l'Eglise n'a que la messe à proposer et que cette messe concerne une élite finalement qui en a compris le sens... les parents d'aujourd'hui voudraient partager la parole, discuter de l'actualité.... quand je leur ai demandé s'ils étaient prêts à venir faire ça en soirée, ils m'ont répondu que non, ce qu'ils voulaient c'était faire ça pendant la messe.... ;)
"En revanche, je me dis que sans doute voire certainement les papes récemment canonisés ou béatifiés devaient nécessairement connaitre ces problèmes de pédophilie. Pourquoi n'ont-ils rien fait ? Maintenant qu'ils sont saints..."
Je suis bien d'accord avec vous. j'en veux vraiment à Jean Paul II en particulier.... paraît il qu'il était vieux et malade relativement rapidement après son élection.... enfin pour d'autres sujets plus politiques il savait très bien agir... alors ??

J'espère que vous allez bien Jean-Hélios, ça me fait plaisir de vous lire !
Bon temps de l'Avent à vous aussi...

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Nic » mar. déc. 17, 2019 12:38 pm

"nous nous sommes fait la réflexion que l'Eglise n'a que la messe à proposer"

Personnellement je dirais plutôt que l'Eglise n'aura plus la messe à proposer... Dimanche dernier, le prêtre à l'hôpital, nous avons encore improvisé une célébration sans prêtre. Après l'Evangile, que faire ? Un moment de silence ? un partage autour des textes ? (nous l'avons fait une fois mais ce n'est peut-être pas à recommencer), alors nous avons pris un texte sur Jean-Baptiste dans "Prions en Eglise" .
Y aura-t-il une messe à Noël ou sera-t-elle supprimée ?
Et si la réalité de nos paroisses était une Eglise sans prêtre... par la force des choses!
En attendant je souhaite un bon rétablissement aux deux prêtres qui viennent officier dans notre ensemble paroissial, absents pour raison de santé.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par hélios » mar. déc. 17, 2019 4:31 pm

Mais enfin ! qui vous empêche de suivre les séquences de la liturgie qu'un laïc peut aborder ?

Par exemple : la parole à l'exception de la prédication. Lecture des textes etc

Des annonces qui concernent la paroisse,

Un Notre-Père

Des cantiques.

Peut-être prévoir un temps d'échange comme le suggère Blandine sans que cela tourne à des discussions qui n'aboutissent à rien. Echange sur les textes ou autre question


Avec l'accord du prêtre, rien n'empêche une équipe de mettre en place un livret qui reprendrait les séquences. Faites-le après discussion avec le curé de la paroisse. Rien dans les textes de l'Eglise ne paraît contraire à cette pratique.

Les funérailles sont bien organisées par un laïc !

Seule la Cène ne sera pas abordée.

Jean-Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Nic » mar. déc. 17, 2019 5:18 pm

C'est ce que nous faisons Jean-Hélios mais vous n'avez pas bien compris mon message ou alors je me suis mal exprimée.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: La réalité de nos paroisses....

Message par Nic » mar. déc. 17, 2019 5:35 pm

Pour compléter ma réponse à Jean-Hélios: nous faisons une célébration en nous aidant des cahiers de Prions en Eglise, cela nous donne des idées pour une vraie célébration avec les textes et les chants que nous aurions pris pour la messe. Ce n'est pas un problème même si nous devons improviser au dernier moment. Ma question était faut-il faire un partage sur les textes ou bien lire une méditation toute faite par un "expert", ou un moment de silence après l'Evangile.
Ma question était aussi va-t-on vers une Eglise sans prêtre et des célébrations comme celles-ci ? (ceci pour répondre à Blandine qui disait que l'Eglise n'avait que la messe à proposer. Bientôt il n'y aura même plus la messe à proposer)
Je ne vois pas où Blandine propose un temps d'échange ?

Répondre