Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » sam. juil. 05, 2014 10:40 pm

Lecture du livre d'Isaïe 55, 10-11

Ainsi parle le Seigneur : La pluie et la neige qui descendent des cieux n'y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer, pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui mange ;
ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8, 18-23

Frères,

j'estime donc qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous.
En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu.
Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu.
Nous le savons bien, la création tout entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore.
Et elle n'est pas seule. Nous aussi, nous crions en nous-mêmes notre souffrance ; nous avons commencé par recevoir le Saint-Esprit, mais nous attendons notre adoption et la délivrance de notre corps.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13, 1-23

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord du lac.
Une foule immense se rassembla auprès de lui, si bien qu'il monta dans une barque où il s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles :
« Voici que le semeur est sorti pour semer.
Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.
D'autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt parce que la terre était peu profonde.
Le soleil s'étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.
D'autres grains sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.
D'autres sont tombés sur la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! »
Les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
Il leur répondit :
« À vous il est donné de connaître les mystères du Royaume des cieux, mais à eux ce n'est pas donné.
Celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance ; mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.
Si je leur parle en paraboles, c'est parce qu'ils regardent sans regarder, qu'ils écoutent sans écouter et sans comprendre.
Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
Le cœur de ce peuple s'est alourdi : ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, pour que leurs yeux ne voient pas, que leurs oreilles n'entendent pas, que leur cœur ne comprenne pas, et qu'ils ne se convertissent pas. Sinon, je les aurais guéris !
Mais vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent !
Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.

Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
Quand l'homme entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s'empare de ce qui est semé dans son cœur : cet homme, c'est le terrain ensemencé au bord du chemin.

Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c'est l'homme qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n'a pas de racines en lui, il est l'homme d'un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il tombe aussitôt.

Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c'est l'homme qui entend la Parole ; mais les soucis du monde et les séductions de la richesse étouffent la Parole, et il ne donne pas de fruit.

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est l'homme qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »


Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » lun. juil. 07, 2014 11:49 am

Le texte d'ISAIE :

Texte , court, clair et en rapport avec la parabole du Semeur ( Evangile de Matthieu).

Correspondance Ancien Testament-Nouveau Testament.

Jean-Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par Jean Gauci » lun. juil. 07, 2014 1:54 pm

Ne s’est-on jamais posé la question : « Pourquoi des grains sont tombés au bord du chemin ? Pourquoi d'autres sont tombés sur le sol pierreux ? Pourquoi d'autres grains sont tombés dans les ronces et pourquoi enfin, d'autres sont tombés sur la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un."
Le Semeur divin serait-il assez maladroit pour gaspiller ainsi sa semence ? Avant de condamner les cœurs au sol pierreux, ou envahis de ronces, ne faudrait-il pas s’interroger d’abord sur la légèreté ou la paresse de ce semeur ou ces semeurs qui dilapident le précieux trésor de la parole divine en la répandant n‘importe où ?
Or qui sont les semeurs de la parole de Dieu ?
Les prêtres d’abord, dépositaires principaux de l’Evangile. J’ai souvent dit sur ce site ma peine et parfois mon exaspération d’entendre des homélies débiles prononcées par des prêtres trop paresseux ou trop indifférents pour dire les mots qui réveillent, qui nourrissent, qui remplissent une attente, un désir, une soif et endorment leur auditoire par des resucées de théologie indigeste !
Mais nous aussi, nous sommes les semeurs moins par nos discours que par notre exemple de vie !
Nous nous affichons comme chrétiens et cette profession de foi nous fait semeurs car ce que nous affirmons devient mensonge si nos actes ne sont pas en cohérence avec notre foi.
Est semeur celui qui donne envie.
Si nous savions donner envie, nos églises ne seraient pas désertées, nos propos ne sonneraient pas creux, nos commentaires n’apparaitraient pas comme des exercices intellectuels et spéculatifs mais comme l’expression de notre passion et d’une foi qui ne se satisferait pas de piété facile et de bondieuserie…
Non, ma foi n’est pas contagieuse. C’est pourquoi cet évangile me fait mal parce que je ne cherche pas si le suis le chemin, le sol pierreux , les ronces ou la bonne terre mais parce que je me demande quel semeur je fais dans ma famille et mes amis.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par Nic » lun. juil. 07, 2014 1:54 pm

Voici de belles lectures agricoles mais un peu décalées puisqu'elles concernent plutôt les semailles et que nous sommes actuellement au temps des moissons!
Dans la première lecture:" La pluie et la neige qui descendent des cieux n'y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer, pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui mange ;"
Si pour ceux qui cultivent la terre ceci est une évidence, qu'en est-il de tous ceux qui n'ont de la nature qu'une approche "virtuelle" et qui ne savent pas que la pluie est indispensable et que la neige ne sert pas seulement aux sports d'hiver ou pour faire des bonhommes. Qu'en est-il de ceux qui se réjouissent du soleil qui brille sur la plage des vacances chaque jour, alors que le manque d'eau dessèche la terre et que les plantes dépérissent. La pluie, la neige et le soleil sont indispensables et il faut se réjouir que chacun apporte à la terre ce dont elle a besoin pour la vie de notre planète.
Et la Parole de Dieu dans tout cela? Je trouve cette image de la pluie et de la neige très belle. Nous sommes le terrain et Dieu nous envoie sa Parole afin que nous soyons rassasiés. Est-ce cela le pain quotidien du notre Père?
Dans la deuxième lecture "la création tout entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore
Je pense qu'il n'y a pas besoin d'explication. Chaque jour nous voyons la souffrance autour de nous, nous entendons ou nous lisons tous les malheurs qui accablent notre terre et nous aspirons à un monde meilleur, à une délivrance comme la mère qui met au monde son enfant. Cette délivrance est aussi celle du péché qui n'aura pas le dernier mot.
Pour l'Evangile. Je n'ai pas envie de commenter pour l'instant ce passage très connu expérimenté au caté ou à l'éveil à la foi où nous avons tant de fois représenté concrètement cette Parabole en semant des graines dans des bacs sur le chemin les ronces ou la bonne terre. Simplement je voudrais chantonner ce refrain de ma jeunesse très lointaine, un cantique de l'Avent:
"Seigneur venez la terre est prête pour vous accueillir
Seigneur venez sur nos sillons le grain peut murir
Car toute chair attend le Verbe de Dieu
Qu'à notre désir enfin se rouvrent les cieux
Mon Dieu que votre règne vienne!"

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » lun. juil. 07, 2014 9:28 pm

à Jean Gauci,

Tout d'abord, je partage votre sentiment disons d'indignation à l'endroit des prêtres qui ne préparent pas leur sermon. Oui, il y en a et c'est très grave.

La lecture de la BIBLE, des textes du dimanche, la prédication devraient être au premier rang des préoccupations d'un prêtre et occuper une grande place dans son emploi du temps.

Ensuite, il y a une rhétorique vieillotte et inaudible aujourd'hui dont devrait se défaire les prêtres.

Venons-en au texte de la parabole du Semeur:

- Pour mille raisons liées aux conditions de l'agriculture au temps de Jésus, le Semeur envoie ses graines qui tombent un peu partout. Le geste du Semeur est un geste d'homme avec sa maladresse éventuelle. A aucun moment, Matthieu ne nous parle du " Mauvais Semeur ".....

La Parole est dite à tous. Tous la reçoivent.

Ensuite, ces graines germent ou pas selon les conditions : chemins, cailloux, ronces, bonne terre etc.

Le travail en amont devrait sans doute être plus rigoureux : mieux baliser le chemin, arracher les ronces, fumer davantage les terres qui en ont besoin pour qu'elles aient un meilleur rendement etc.

Le Semeur, qui c'est ? Nous sommes tous des semeurs.....Mais ce geste des semailles, c'est quelque chose de sacré. " Le geste auguste du Semeur "......

Jean-Hélios

Les résultats des semailles dépendent de l'ensemble du travail de préparation.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » mar. juil. 08, 2014 8:06 am

Nicole,

Le passage de l' Epître de Saint PAUL aux Romains est illisible si on ne le replace pas dans son contexte....

Justement, le prêtre qui fait le commentaire devrait faire ce travail. Il ne s'agit pas de faire un cours d'histoire évidemment.

Au moment où Saint PAUL écrit ses épîtres ( ses lettres ) au milieu du premier siècle, la " Bonne nouvelle" s'est répandue en GRECE, un peu à ROME.

A ROME, il devait y avoir quelques communautés très petites qui étaient en butte à un milieu politique hostile ( quand PAUL parle de "souffrances" c'est à ce contexte qu'il fait allusion). C'est le règne de l' Empereur NERON . Etre chrétien à ROME au temps de NERON, ça n'était pas facile.

Il sera peut-être utile de citer les versets 14 et 15 du chapitre 1:
" Je suis débiteur envers les Grecs comme envers les barbares, envers les sages comme envers les gens stupides: de là mon ardent désir de vous annoncer la bonne nouvelle à vous aussi qui êtes à ROME".
PAUL est un Semeur.

Ses paroles s'adressent aux "Grecs", "barbares", aux "sages", aux "gens stupides".

Voilà, je pense, le lien entre cette épître et l'évangile du Semeur.

Jean-Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par Nic » mar. juil. 08, 2014 10:36 am

hélios a écrit :Nicole,
A ROME, il devait y avoir quelques communautés très petites qui étaient en butte à un milieu politique hostile ( quand PAUL parle de "souffrances" c'est à ce contexte qu'il fait allusion). C'est le règne de l' Empereur NERON . Etre chrétien à ROME au temps de NERON, ça n'était pas facile.


Je trouve ce texte très actuel. Même si nous sommes des chrétiens en chaussons, assis devant notre écran où i nous est facile de refaire le monde, il y a en ce moment des communautés très petites, minoritaires dans leur pays qui souffrent et qui sont persécutées à cause de leur religion. Pour eux être chrétien n'est pas facile et chaque jour ils risquent leur vie. Rome au temps de Néron existe toujours!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » mar. juil. 08, 2014 11:17 am

Ma chère Nicole,

j'interromps un travail de maçonnerie pour me reposer et vous lire.

Oui, vous avez mille fois raisons de dire que, dans de nombreux endroits du monde, les chrétiens doivent vivre leur foi comme au temps de NERON. je songe aux chrétiens du PAKISTAN.

Il faut bien avoir présent à l'esprit que Saint PAUL écrivait dans ce contexte de "souffrances".

Il est donc temps, peut-être, de revenir à ce monument qu'est l'épître aux Romains. A ROME, il devait y avoir très peu de Juifs. Saint PAUL écrit donc à des non-juifs. Autre point important pour comprendre les mots qu'il utilise dans l'épître aux Romains.

Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par hélios » mer. juil. 09, 2014 8:59 am

Revenons à la parabole................

Les disciples demandent à Jésus :
" Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?"
La réponse de Jésus est, je pense, stupéfiante.

Relisez-la.
" A vous il est donné de connaître les mystères du Royaume des cieux, mais à eux ce n'est pas donné "
Et, plus loin,
" .....ils regardent sans regarder, ils écoutent sans écouter et sans comprendre....."
Ce jugement cassant et sans nuances me semble, je le répète, stupéfiant.

Que penserait ce peuple s'il entendait ce jugement au moment où Jésus prononce ces mots ?

Car " regarder sans regarder", "écouter sans écouter et sans comprendre" c'est le fait des imbéciles.

S'il n'y a pas de mépris, il y a de la part de Jésus un constat terrible : un petit noyau, les disciples, qui ont la chance de "comprendre" et les autres à qui il faut parler en paraboles qui est un moyen pédagogique de faire comprendre des choses compliquées à des types qui n'y comprennent rien.....!

Je me raisonne et me dis que je n'ai pas bien compris ce texte. Donc je cherche une explication à ces paroles.

La référence aux prophètes, notamment à Isaïe, donne, sans doute, ou peut donner une clé. Les prophètes en effet ont souvent "stigmatisé" le comportement du peuple ou de ses chefs comme explication aux maux du pays...

Ensuite, pour la douceur évangélique, on pourra repasser......

Jean-Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile dimanche 13 juillet...........

Message par Nic » mer. juil. 09, 2014 11:10 am

Peut-être faudrait-il se poser la question du pourquoi ce peuple est dur d'oreille, n'entend pas et ne voit pas. Pourquoi le terrain n'est pas propice à recevoir la Parole qui est donnée à profusion partout sans retenue comme la pluie et la neige qui tombent sur toute l'étendue du terrain qu'il soit bonne terre ou rocailleux. Cela rappelle aussi la phrase de l'Evangile : Dieu fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Mt 5,45

Alors pourquoi ? Peut-être faut-il chercher la réponse dans cette phrase de Jésus : "Le cœur de ce peuple s'est alourdi : ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, pour que leurs yeux ne voient pas, que leurs oreilles n'entendent pas, que leur cœur ne comprenne pas, et qu'ils ne se convertissent pas. Sinon, je les aurais guéris !

Le "sinon je les aurais guéris", laisse à penser que le peuple ne fait pas confiance à Jésus, il se méfie de lui. Il est enfermé dans ses certitudes et ne peut pas recevoir la "semence" sur leur mauvais terrain. Certains d'entre eux sont prêts à le suivre, s'emballent puis renoncent ; d'autres , les durs d'oreille et les aveugles, ne veulent pas le reconnaitre, ce sont eux qui sont dans la vérité et non Jésus qui leur dit des choses qu'ils n'ont jamais entendu jusqu'ici. Au contraire, les disciples sont ouverts, non enfermés dans leurs certitudes mais ouverts à une Parole nouvelle, celle du Messie, le Fils de Dieu, le Verbe fait chair.

C'est un peuple qui ne veut pas se convertir , se laisser guérir.

Répondre