Partage d'évangile 6 juillet 2014

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » dim. juin 29, 2014 7:57 am

Lecture du livre de Zacharie Za 9, 9-10

Exulte de toutes tes forces, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi qui vient vers toi : il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne, un âne tout jeune.

Ce roi fera disparaître d'Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l'arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s'étendra d'une mer à l'autre, et de l'Euphrate à l'autre bout du pays.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains Rm 8,9.11-13

Frères,

vous n'êtes pas sous l'emprise de la chair, mais sous l'emprise de l'Esprit, puisque l'Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n'a pas l'Esprit du Christ ne lui appartient pas.
Mais si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais ce n'est pas envers la chair : nous n'avons pas à vivre sous l'emprise de la chair.
Car si vous vivez sous l'emprise de la chair, vous devez mourir ; mais si, par l'Esprit, vous tuez les désordres de l'homme pécheur, vous vivrez.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Mt 11, 25-30

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Jean-Hélios

Nous pourrions commencer par Zacharie, si vous voulez. Car c'est un prophète dont on parle très peu. Mais enfin, liberté totale de réagir à tel ou tel verset.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » lun. juin 30, 2014 10:21 am

Sur le premier texte, celui de Zacharie.

Voici des éléments qui permettent une meilleure compréhension du texte. Si ça vous ennuie vous pouvez "zapper". Cela voudra dire que vous savez tout.

Sur Zacharie, nous avons très peu l'occasion de lire des textes issus de ce Livre de la BIBLE.

Sachez que c'est l'avant-dernier texte de l'Ancien TESTAMENT et il est classé dans les Livres Prophétiques.

Zacharie est un prophète.

Il a vécu au 6 ème siècle avant J.C. L'écart de temps entre ZACHARIE et JESUS est le même qu'entre FRANCOIS I er et François HOLLANDE.

A ce moment-là, il est essentiel de savoir que l'ancien Royaume d'Israël du roi DAVID a été envahi, occupé englobé dans l'Empire PERSE. De très nombreux Juifs ont été déportés à BABYLONE et le Temple de Jérusalem a été détruit.

Pour comprendre le texte de ZACHARIE, il faut avoir ces éléments dans la tête.
" Exulte de toutes tes forces, fille de Sion....."
Fille de Sion désigne la population de Jérusalem....
"Ce roi fera disparaître Ephraïm......"
Ephraïm : l'ancien royaume du Nord. Après la royauté au temps de DAVID puis SALOMON, le royaume d'ISRAEL s'est divisé en deux royaumes celui du Nord et celui du Sud.

On peut donc ensuite revenir au commentaire du texte. Nous y reviendrons mais si je me suis mal fait comprendre dîtes-le moi.

jean-Hélios

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par Nic » lun. juin 30, 2014 11:50 am

Merci Jean Hélios pour toutes ces explications historiques mais du premier texte, je ne voudrais retenir qu'une phrase:"il brisera l'arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. "
En effet en ces temps tourmentés où dans chaque conversation on entend "s'il n'y avait pas les religions, il n'y aurait pas de guerres, ce sont les religions qui montent les gens les uns contre les autres", on aimerait que cette prophétie se réalise.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » lun. juin 30, 2014 4:28 pm

Merci Nicole de votre contribution et il me semble que la phrase que vous retenez est très intéressante et comme vous justifiez votre choix, c'est parfait.
" Ce roi fera disparaître d'Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l'arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations".
ZACHARIE prophétise la venue d'un roi qui n' est pas un roi, c'est un roi paradoxal puisqu'il refuse l'un des attributs du pouvoir, la force militaire :

- " les chevaux de combat"
- "les chars de guerre"

ZACHARIE, SIX siècles avant JESUS prophétise la venue d'un roi qui
"proclamera la paix aux nations ".
C'est une chose extraordinaire.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par Nic » lun. juin 30, 2014 8:55 pm

Par curiosité j'ai cherché la définition du mot joug pour en connaitre les différents sens. On peut comprendre partager le fardeau à deux, donc plus léger mais on trouve aussi un sens de soumission. J'ai découvert aussi quelque chose que j'ignorais (je suis un peu bête), le mot conjugal est un dérivé de joug , un appel à partager, en couple, les joies et les peines. (source Wikipédia). Il est vrai que j'ai déjà entendu dire d'un couple où l'homme ne va pas avec la femme: "cette fille est mal attelée". Jusqu'ici, je n'avais pas fait le rapprochement.
Dans l'Evangile qui nous est proposé, Jésus nous propose un attelage avec lui. Son joug est léger, à deux les peines partagées sont plus légères. Jésus ne nous accable pas mais nous propose de partager notre fardeau.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » mar. juil. 01, 2014 11:26 am

Excellent commentaire Nicole.

Bravo ! Conjugal.......avec joug........Aïe ! Aïe ! Aïe ! Pauvre de nous ! :)

Heureusement que vous êtes un peu lente...........

Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » mar. juil. 01, 2014 3:50 pm

Il ne me semble pas possible de ne rien dire sur l'extrait de l' Epître aux Romains.

Mais Dieu que c'est difficile. J'ai beau lire et relire, je me dis qu'est-ce qu'on peut dire ?

Qu'est-ce que ce texte dit aux chrétiens ?

Saint PAUL nous donne une ligne de conduite pour nos vies mais il le fait dans un langage qui n'est plus le notre.

Il oppose deux mots: la "chair" et "l'Esprit". Vivre selon l' Esprit et non selon la chair, c'est, je pense, le centre de ce que ce texte dit.

Dans ce texte, " chair" n'a rien à voir avec le sens habituel comme quand nous disons le "péché de chair". La chair c'est le matériau dont nous sommes faits et qui fait de nous des êtres biologiques qui ont des besoins biologiques.

Vivre selon la chair, c'est en rester à une existence biologique commandée par des besoins et des préoccupations biologiques.

L'autre mot, opposé à chair est l'Esprit. Le Souffle qui nous a été donné le jour de la Pentecôte. C'est l'Esprit de Dieu. Il nous fait vivre mais d'une autre vie.

Ces mots peuvent, doivent être compris par tout le monde. Mais cette compréhension ne nous est pas donnée. Elle ne vient pas sans effort et l'Esprit souffle. Cette expérience du Souffle est difficile pour celui ou celle qui ne l'a pas ressentie. Nous avons en nous plus de force et plus de légèreté en même temps.

Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre et si ce que j'ai écrit sera de quelque utilité.

Vivre selon l'Esprit et non selon la chair, oui, c'est cela qui nous sauve.

Jean-Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par Flor » mer. juil. 02, 2014 10:27 am

2 juillet

Merci Hélios de présenter le prophète Zacharie avec précision ! J'ai eu envie de le lire
en entier !! vraiment , un prophète de la Paix et qui renvoie à :
-Is. 11,9..". On ne fera pas de mal, ni de violence..."
-Is.2,4.. "De leurs épées, ils feront des socs... de leurs lances, des serpes..."
-Os.2,20... La Paix, la tendresse : "l'arc et l'épée, la guerre, je les briserai"
"..Je te fiancerai dans la tendresse, la miséricorde, la fidélité..."
Ces textes merveilleux du 1er Testament annoncent tous un Messie de Paix, de douceur.

La lettre de Paul aux Romains... Hélios a tout dit !
La "chair" dans la Bible désigne le corps entier lorsqu'il n'est pas soutenu par l'Esprit de Dieu...
Le Christ s'est fait Chair, a pris notre nature humaine ; mais , il est transfiguré par l'Esprit de Dieu

Chez Paul , la "chair" ne signifie pas la sexualité, elle apparaît comme la résistance à
l'Esprit de Dieu.
L'Esprit de la Pentecôte nous transfigure aussi... si nous savons l'accueillir..

L'Evangile nous dit aussi toute la tendresse de Dieu qui se "révèle aux petits", à ceux qui l'accueillent simplement... sans désir de domination.
Le"fardeau" devient léger sous son "joug".

Le joug ? Une belle pièce de bois , travaillée. Quand deux vaches ou boeufs sont attelés la charrette chargée est plus facile à traîner.
Je ne vois là aucune"soumission, mais une aide efficace qui permet d'avancer plus aisément

Bonnes vacances!

Je pars à l'Abbaye st Jacut de la Mer pour l'Université d'été de LA VIE.
Flor

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par Nic » mer. juil. 02, 2014 1:29 pm

Une autre définition de joug (Larousse)
« Chez les Romains, javelot attaché horizontalement sur deux autres fichés en terre, et sous lequel le vainqueur faisait passer, en signe de soumission, les chefs et les soldats de l'armée vaincue. » et à propos de la phrase de l’Evangile, « Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. », j’ai lu dans « Wikipédia » «On interprète souvent de nos jours cette phrase comme un appel à une forme de soumission, alors que, de son temps, dans une société agricole, tout le monde comprenait que c'était une proposition de partage de nos tâches et de nos fardeaux »
C’est plutôt cette définition de soumission qui était enseignée dans le catéchisme de mon enfance. Mais ce n’est plus le cas actuellement et le Dieu tout puissant qui punit et qui vous accable a disparu. Espérons qu’il ne revienne pas !
Bonnes vacances Flor!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 6 juillet 2014

Message par hélios » mer. juil. 02, 2014 6:39 pm

Abordons, maintenant le troisième texte celui de MATTHIEU.

C'est, comme le dit Jésus, un chant de louange à Dieu.

Jésus s'adresse à son Père qu'il appelle aussi Seigneur du ciel et de la terre. Cette dénomination nous rappelle évidemment le texte de la Genèse " créateur du ciel et de la terre".

Ainsi, pour nous chrétiens, Dieu nous est révélé par son Fils.

Et cette relation entre le Père et le Fils est privilégiée. Elle est unique comme une relation de personne à personne, c'est le sens de la longue phrase :
"personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler".
Le mot "connaitre" est très fort. Et cette connaissance n'est possible entre ces deux personnes que parce qu' il y a une communion entre eux.

Ensuite, il y a l'appel de Jésus, émouvant:
"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos".
Cette prière est belle et bien structurée, elle est simple et on peut se demander que peut-on écrire de mieux ?

Il me semble maintenant qu'on pourrait chercher le lien entre les trois textes du dimanche. Un seul chant mais trois voix. Quelle unité ?

Jean-Hélios

Répondre