Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par Jean Gauci » sam. nov. 16, 2013 4:46 pm

Evangile : Lc 23,35-43
On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : « Il en a sauvé d'autres : qu'il se sauve lui-même, s'il est le Messie de Dieu, l'Élu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui. S'approchant pour lui donner de la boisson vinaigrée, ils lui disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! » Une inscription était placée au-dessus de sa tête : « Celui-ci est le roi des Juifs. » L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : « N'es-tu pas le Messie ? Sauve-toi toi-même, et nous avec ! » Mais l'autre lui fit de vifs reproches : « Tu n'as donc aucune crainte de Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n'a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton Règne. » Jésus lui répondit : « Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par hélios » lun. nov. 18, 2013 9:12 pm

Dimanche 24 novembre se termine l'année liturgique. Puis commencera le temps de l'Avent.

Une seule question se pose à propos de ce texte:

quel est le sens de ce texte maintenant puisqu'il porte sur la Passion du Christ ou plutôt sur un moment de cette passion que nous connaissons tous par coeur avec notamment le fameux échange entre Jésus et les deux larrons en croix ?

Or nous sommes à un mois de la fête de Noël.....fête de la Nativité. L'année liturgique commence donc avec la naissance du Christ et se termine par une scène de la passion où se manifeste sa "royauté".

On peut voir peut-être une relation avec la fête de ce jour, fête du Christ-roi qui "couronne " l'année liturgique.

Cette "royauté" du Christ s'exprimant dans le moment où il apparaît le plus fragile.

Qu'en pensez-vous amis du Pèlerin ?

Hélios-
Jean

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par Jean Gauci » mar. nov. 19, 2013 9:37 am

Un royaume paradoxal

L'image royale a beaucoup perdu de son éclat... Les rois modernes sont souvent des rois sans pouvoirs réduits à des fonctions de symbole.
L'image du Christ est à l'opposé de cette représentation...
Roi des juifs n'est pas un titre de puissance et de gloire mais un quolibet adressé à un supplicié crucifié...
Alors, le Christ Roi par des millions de catholiques c'est quoi ?
C'est le contre type des rois de la terre...
Le royaume de Dieu est représenté par un homme crucifié
Sa devise : " Aimer "
Sa charte : Les béatitudes
Ses palais : une crèche ou les hasards des chemins
Ses parents: un jeune fille et un charpentier
Son gouvernement : des apôtres sans le sou
Son premier ministre : un pécheur
Son armée: des vagabonds et des femmes qui ont tout quitté pour le suivre
Son programme : servir, partager,
Sa voiture de fonction : un âne
Ses disciples et ses amis : de pauvres gens, des mauvais garçons et des prostituées
Ses ennemis: les gens haut placés, les prêtres, les riches, les arrogants, les suffisants...
Mais pour ce roi là, des femmes et des hommes, s'enferment dans des couvents et prient, d'autres vivent à contre courant de la réussite terrestre, d'autres vont annoncer la bonne nouvelle aux quatre coins du monde....

Le Christ roi : quelle dérision, quel scandale... mais quelle espérance !

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par Flor » mar. nov. 19, 2013 11:50 am

Flor,19 novembre
En cette fin d'année liturgique les textes sont durs... c'est vrai !
C'est "Le grand chambardement" comme chante G.Béart. Tout s'écroule....
Le monde
Les pierres
Les relations
Les familles
Les amis.... Tout s'écroule.
Apocalypse... Catastrophe ?? Non ! Révélation.. Annonce d' un nouveau matin.
Jésus ne cherche pas à nous faire peur, je crois... mais nous annonce un monde nouveau,
un nouveau départ ! Peut-être... notre Eglise aujourd'hui ??
"Le monde ancien s'en est allé
Un nouveau monde est déjà né...." (J. Gélineau )

Et aujourd'hui... Le Christ Roi !
Jésus , un Roi ? Son trône est une Croix !!
sous les injures, l'ironie, la dérision....
Tout s'écroule encore ! Dieu va mourir !
Où est le "Dieu tout puissant" ?
C'est ici un Dieu faible... "Le Dieu très-bas" comme dit Chistian Bobin.

Et voici qu'une petite flamme jaillit de la bouche du malfaiteur crucifié...
"Jésus, souviens-toi de moi......"
Jésus est touché dans sa souffrance...
"AUJOURD'HUI, avec moi, tu seraS dans le Paradis !"
Un matin nouveau !.... Le Royaume est là, aujourd'hui.. avec le "Christ qui vient tout réconcilier en faisant la Paix par le sang de sa Croix" (Col.1,20)

"Qui es-tu Roi d'humilité
Roi sans Palais , Roi sans armée....?" (J. Gélineau)

Mais c'est un Roi de Paix et d'Amour...!
"Jésus, souviens-toi de moi....." Que je porte, avec toi, un peu de Paix et d'Amour
à tous mes frères !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par Jean Gauci » mer. nov. 20, 2013 1:01 pm

"Mon royaume n'est pas de ce monde"

Quelle aberration de vouloir comparer le Christ aux royautés et puissances terrestres !
Quelle folie de chanter " Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat"... si on ne traduit pas ces mots en usant du dictionnaire des Béatitudes... et comme il est difficile de réfléchir à contre sens des valeurs humaines !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par hélios » dim. nov. 24, 2013 8:13 am

Aujourd'hui, dimanche.

Il y a eu très peu de "partage" cette semaine sur l'évangile de ce jour. Peut-être nous n'avions les uns et les autres rien à dire sur cet évangile. Il y a la force de l'habitude qui finalement constitue une chape sur les mots que nous lisons.

Il se trouve que, hier samedi, j'ai lu le commentaire de cet évangile dans le journal la CROIX. Ce commentaire a été fait par un prêtre de l'Oratoire.

Je vous donne le titre :
" S'il te plaît, relis-moi encore l'histoire du bon larron.........................."
Qui parle ?

Yves, un jeune de 17 ans, incarcéré, cambrioleur, multirécidiviste...................

Le prêtre de l'Oratoire qui a fait son commentaire de l'évangile de Luc 23, 35-43 a choisi de nous faire réfléchir sur cette question d'actualité, la prison, la détention puisque cet évangile nous y invite: le bon larron s'adresse au Christ. Suit entre le bon larron et le Christ un échange au terme duquel le bon larron est reconnu puisqu'il a compris sa faute et que le Christ donne sa miséricorde et son attention.

Alors qui que nous soyons, catholique de gauche, de droite, du centre tendance Bayrou ou Borloo, cédétiste, cégétiste, sans étiquette, bonnet rouge ou vert ou sans bonnet, ne pouvons-nous pas établir un lien entre ce texte vieux de 2000 ans et nos vies d'aujourd'hui ?

Je n'en dirais pas plus parce que, après, je ne voudrais pas du tout faire de la "morale" parce que, ça, j'en ai horreur comme vous tous sans doute.

Oui, chers amis catholiques lecteurs du Pèlerin ou en tout cas lecteurs du forum du Pèlerin, si ce texte de l'évangile de Luc nous amène, à la suite du prêtre de l'Oratoire à nous interroger sur la prison, la peine, le pardon, la réhabilitation eh bien notre lecture a un sens. ce ne sont pas des mots creux entendus, cent fois répétés, cent fois oubliés....Mais aussi, ce prêtre ne nous donne pas de "leçons" du style : " Vous voyez chrétiens, il faut penser à ceux qui......j'exagère à peine.

Je remercie donc du fond du coeur le Père François PICART, l'auteur du commentaire qui a bien réussi son coup.

C'était dans la Croix du Samedi et dimanche 23 et 24 novembre 2013 à la page 17, le commentaire de Luc 23, 35-43.


Jean-
Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par Flor » lun. nov. 25, 2013 4:54 pm

Flor,25 novembre
Oui, Hélios merci de noter ce beau texte du P. Picart sur la CROIX de samedi !!
J'ai été bouleversée par les témoignages sur lesquels je suis restée longtemps...
"....J'ai dormi avec la Bible sous mon oreiller. Je voulais que Dieu entende bien mon angoisse et mon désir de sortir vite......" dit un des jeunes détenus.
Comme la Bible devient une" Parole de Vie " dans leur misère humaine !!

Et je me pose les questions : "Est-ce que la Parole de Dieu est vraiment une Parole de Vie pour toi ?"
"Est- ce que l'Evangile me bouleverse chaque fois que je lis le texte ?? "
"Quelle place faisons-nous à la miséricorde ? "

C'est vraiment une Homélie qui nous provoque, nous secoue dans "nos habitudes"
et fait sauter "la chape sur les mots que nous lisons "
Flor.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Evangile du Dimanche 24 novembre 2013

Message par hélios » lun. nov. 25, 2013 6:00 pm

Flor, je me réjouis très sincèrement que vous ayez, vous aussi, découvert ce beau et juste commentaire du Père Picart.

Voilà un commentaire qui fait un lien entre les textes sacrés et la vie de tous les jours.

Quand j'ai lu samedi ce texte, je participais l'après-midi, à une formation à la prédication avec l' Eglise Réformée de France.

Ce commentaire a été très éclairant.

Jean-
Hélios

Répondre