Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Message par hélios » dim. janv. 24, 2021 9:18 pm

Première lecture

« Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles » (Dt 18, 15-20)

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :
« Au milieu de vous, parmi vos frères,
le Seigneur votre Dieu
fera se lever un prophète comme moi,
et vous l’écouterez.
C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu,
au mont Horeb, le jour de l’assemblée, quand vous disiez :
“Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu,
je ne veux plus voir cette grande flamme,
je ne veux pas mourir !”
Et le Seigneur me dit alors :
“Ils ont bien fait de dire cela.
Je ferai se lever au milieu de leurs frères
un prophète comme toi ;
je mettrai dans sa bouche mes paroles,
et il leur dira tout ce que je lui prescrirai.
Si quelqu’un n’écoute pas les paroles
que ce prophète prononcera en mon nom,
moi-même je lui en demanderai compte.

Mais un prophète qui aurait la présomption de dire en mon nom
une parole que je ne lui aurais pas prescrite,
ou qui parlerait au nom d’autres dieux,
ce prophète-là mourra.” »



Psaume
(94 (95), 1-2, 6-7abc, 7d-9)

R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94, 8a.7d)

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu’il conduit
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »



Deuxième lecture
La femme qui reste vierge a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée » (1 Co 7, 32-35)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
j’aimerais vous voir libres de tout souci.
Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur,
il cherche comment plaire au Seigneur.
Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde,
il cherche comment plaire à sa femme,
et il se trouve divisé.
La femme sans mari,
ou celle qui reste vierge,
a le souci des affaires du Seigneur,
afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit.
Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde,
elle cherche comment plaire à son mari.
C’est dans votre intérêt que je dis cela ;
ce n’est pas pour vous tendre un piège,
mais pour vous proposer ce qui est bien,
afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.


Évangile
« Il enseignait en homme qui a autorité » (Mc 1, 21-28)


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm.
Aussitôt, le jour du sabbat,
il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.
On était frappé par son enseignement,
car il enseignait en homme qui a autorité,
et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue
un homme tourmenté par un esprit impur,
qui se mit à crier :
« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ?
Es-tu venu pour nous perdre ?
Je sais qui tu es :
tu es le Saint de Dieu. »
Jésus l’interpella vivement :
« Tais-toi ! Sors de cet homme. »
L’esprit impur le fit entrer en convulsions,
puis, poussant un grand cri, sortit de lui.
Ils furent tous frappés de stupeur
et se demandaient entre eux :
« Qu’est-ce que cela veut dire ?
Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité !
Il commande même aux esprits impurs,
et ils lui obéissent. »
Sa renommée se répandit aussitôt partout,
dans toute la région de la Galilée.

© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Message par hélios » mar. janv. 26, 2021 10:30 am

Première lecture.

Curieuse première lecture du Deutéronome par laquelle le Seigneur dit :

« Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles »

La question que je me suis posé est de réfléchir sur le sens de cette phrase.

Entre Dieu et le peuple des Hébreux, il y a ou il doit y avoir un intermédiaire ( un prophète) . Dieu ne s'adresse pas directement à son peuple, Dieu ne s'adresse pas directement aux croyants.

Curieuse conception mais qui se comprend au regard de la phrase que rappelle Moïse :

C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu,
au mont Horeb, le jour de l’assemblée, quand vous disiez :
“Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu,
je ne veux plus voir cette grande flamme,
je ne veux pas mourir !”
Note d'Hélios : Horeb = Sinaï

Pour comprendre cette phrase, il faut se référer au Livre de l'Exode et surtout à l'événement que représente la remise à Moïse des Tables de la Loi dans un contexte extraordinaire : le Mont Sinaï fume, comme s'il y avait un tremblement de terre. Ce contexte a impressionné le peuple. D'où la phrase autrement incompréhensible :

“Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu,
je ne veux plus voir cette grande flamme,
je ne veux pas mourir !”

Entre Dieu et l'homme, un intermédiaire est indispensable. Du moins telle est la conception que nourrissent les Hébreux dans le Premier Testament. L'homme ne peut pas directement s'adresser à Dieu et Dieu ne s'adresse pas directement aux hommes........

Nous sommes loin de l'idée que les chrétiens se font aujourd'hui du dialogue avec Dieu, comme à un proche, un ami.........

Peut-être comprendrez vous de manière différente ce passage et ce serait vraiment intéressant que vous l'exprimiez.

Merci et bonne journée.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Message par hélios » mar. janv. 26, 2021 3:58 pm

Deuxième lecture: épître de Paul aux Corinthiens

Cet extrait est incompréhensible s'il n'est pas replacé dans son contexte.

Dans le chapitre 7, Paul aborde des questions que les chrétiens posent sur le mariage, les gens non-mariés, les fiancés et les veuves.

Donc, surtout ne pas isoler cet extrait de l'ensemble du chapitre. En ayant intégré cette réserve, on est beaucoup moins critique sur ces directives de Paul.

Elles sont présentées d'ailleurs de manière pratique par Paul lui-même.

Les premières communautés chrétiennes, comme celle de Corinthe, devaient être d'origines très diverses. Il ne s'agit donc pas de faire de ces réflexions un absolu à appliquer.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Message par hélios » jeu. janv. 28, 2021 9:15 am

Evangile de Marc

Il y a deux étapes dans cet évangile :

- Jésus et ses premiers disciples à la synagogue de Capharnaüm,

-Jésus exorcise un "possédé ".

C'est le jour du Sabbat et Jésus et les premiers disciples qu'il a recrutés se rendent à la synagogue de Capharnaüm comme les juifs le faisaient et Jésus "enseigne ". En fait il prêche puisque le jour du Sabbat, le rabbin prêche dans les synagogues.

Si Marc insiste sur la "qualité" éminente de cette prédication de Jésus (
" on était frappé par son enseignement" )
, Marc ne dit absolument rien sur son contenu et donc le lecteur reste un peu sur sa faim.....

Ce relatif effacement de cette première partie plutôt introductive met davantage les projecteurs sur la deuxième partie: un "possédé" interpelle Jésus......Possédé, malade, pauvres bougres, il y en a souvent à la porte des églises qui mendient quelques euros.

Le "possédé" interpelle Jésus de manière virulente:
« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ?
Es-tu venu pour nous perdre ?
Je sais qui tu es :
tu es le Saint de Dieu. »
Je ne comprends pas trop l'utilisation du "nous" ( que nous veux-tu ? Es-tu venu pour nous perdre ?) Qui représente ce nous ? Je pencherais pour dire qu'il s'agit de la communauté des juifs de Capharnaüm que ce "possédé" s'arroge le droit de représenter. Mais pour tout dire, il y a de la virulence dans cette interpellation.

Surtout, ce "possédé" déclare qu'il sait qui est Jésus.......... Il "sait", lui.

Il sait.

Dans de nombreuses scènes où Jésus est interpellé, le "demandeur" exprime sa foi, sa confiance.....Je crois que tu peux me sauver... Avec le "possédé" de la synagogue de Capharnaüm, rien de tel : lui sait mais ne croit pas.

Jésus réagit avec force et exorcise le "possédé": " Tais-toi, sors de cet homme".

Et, une nouvelle fois, cette attitude de Jésus provoque l'interrogation et l'étonnement au sens très fort du terme. A nouveau l'expression " être frappé" est utilisée.

Mais, au terme de cet extrait on se pose plutôt la question de savoir qui est Jésus.......

Cette interrogation est encore la notre aussi plus de vingt siècles après l'apparition du christianisme.


Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 31 janvier 2021

Message par hélios » dim. janv. 31, 2021 9:38 am

Nous sommes dimanche 31 janvier et il est presque 8h30.

Je viens d'écouter sur RCF une émission sur le commentaire de l'évangile de Marc de ce dimanche.

Béatrice Soltner reçoit un "spécialiste" de la Bible qui aide à comprendre ce passage.

Je vous engage très vivement, si vous en avez le temps et les moyens d'aller sur internet et sur le site RCF. L'émission qui dure une petite demie-heure peut être réécoutée.

C'est une grande richesse.

Hélios

Répondre