Partage d'évangile du dimanche 26 JUILLET 2020

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du dimanche 26 JUILLET 2020

Message par hélios » lun. juil. 20, 2020 9:02 am

Première lecture
« Tu m’as demandé le discernement » (1 R 3, 5.7-12)

Lecture du premier livre des Rois

En ces jours-là,
à Gabaon, pendant la nuit,
le Seigneur apparut en songe à Salomon.
Dieu lui dit :
« Demande ce que je dois te donner. »
Salomon répondit :
« Ainsi donc, Seigneur mon Dieu,
c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur,
à la place de David, mon père ;
or, je suis un tout jeune homme,
ne sachant comment se comporter,
et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ;
c’est un peuple nombreux,
si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter.
Donne à ton serviteur un cœur attentif
pour qu’il sache gouverner ton peuple
et discerner le bien et le mal ;
sans cela, comment gouverner ton peuple,
qui est si important ? »

Cette demande de Salomon plut au Seigneur,
qui lui dit :
« Puisque c’est cela que tu as demandé,
et non pas de longs jours,
ni la richesse,
ni la mort de tes ennemis,
mais puisque tu as demandé le discernement,
l’art d’être attentif et de gouverner,
je fais ce que tu as demandé :
je te donne un cœur intelligent et sage,
tel que personne n’en a eu avant toi
et que personne n’en aura après toi. »




Psaume
(Ps 118 (119), 57.72, 76-77, 127-128, 129-130)

R/ De quel amour j’aime ta loi, Seigneur ! (Ps 118, 97a)

Mon partage, Seigneur, je l’ai dit,
c’est d’observer tes paroles.
Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche,
plus qu’un monceau d’or ou d’argent.

Que j’aie pour consolation ton amour
selon tes promesses à ton serviteur !
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
ta loi fait mon plaisir.

Aussi j’aime tes volontés,
plus que l’or le plus précieux.
Je me règle sur chacun de tes préceptes,
je hais tout chemin de mensonge.

Quelle merveille, tes exigences,
aussi mon âme les garde !
Déchiffrer ta parole illumine
et les simples comprennent.



Deuxième lecture
« Il nous a destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils » (Rm 8, 28-30)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
nous le savons,
quand les hommes aiment Dieu,
lui-même fait tout contribuer à leur bien,
puisqu'ils sont appelés selon le dessein de son amour.
Ceux que, d’avance, il connaissait,
il les a aussi destinés d’avance
à être configurés à l’image de son Fils,
pour que ce Fils
soit le premier-né d’une multitude de frères.
Ceux qu’il avait destinés d’avance,
il les a aussi appelés ;
ceux qu’il a appelés,
il en a fait des justes ;
et ceux qu’il a rendus justes,
il leur a donné sa gloire.



Évangile
« Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ » (Mt 13, 44-52)


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à la foule ces paraboles :
« Le royaume des Cieux est comparable
à un trésor caché dans un champ ;
l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète ce champ.

Ou encore :
Le royaume des Cieux est comparable
à un négociant qui recherche des perles fines.
Ayant trouvé une perle de grande valeur,
il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète la perle.

Le royaume des Cieux est encore comparable
à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage,
on s’assied,
on ramasse dans des paniers ce qui est bon,
et on rejette ce qui ne vaut rien.
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
et les jetteront dans la fournaise :
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

« Avez-vous compris tout cela ? »
Ils lui répondent : « Oui ».
Jésus ajouta :
« C’est pourquoi tout scribe
devenu disciple du royaume des Cieux
est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


© AELF

Jacqueline A.
Messages : 0
Inscription : ven. mai 29, 2020 10:36 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 26 JUILLET 2020

Message par Jacqueline A. » ven. juil. 24, 2020 3:17 pm

Dans la 1ere lecture, Salomon qui vient d'être sacré roi a une idée de son futur comportement envers son peuple, mais il n'est pas très sûr de lui et demande conseil et aide auprès de Dieu pour pouvoir discerner ce qui est bon pour le dit peuple. Cela plait beaucoup à Dieu!
Qu'a voulu dire Salomon lorsqu'il demande de pouvoir discerner le bien et le mal?
La réponse vient de Dieu lui-même : c'est l'art d'être attentif, de gouverner avec justice, d'avoir un coeur intelligent et sage.

Petite note personnelle : Nos gouvernants feraient bien de méditer ce passage de la Bible !!!

Dans la 2e lecture, Saint Paul nous explique que l'homme a été créé par Dieu, à son image, non pas à l'identique, pour qu'il domine la terre et tous les êtres vivants avec intelligence et autorité. C'est ainsi que l'homme se rapproche de Dieu et qu'il en est le reflet en rayonnant par ses actes, sa façon de vivre autour de lui.

L'Evangile : Au premier abord, cette lecture d' évangile me fait penser à celle du "Jeune homme riche " où Jésus dit :
"Vas, vends et viens".
Le Royaume des Cieux : Qu'est ce que le Royaume des Cieux et où se trouve-t il?

Nous rêvons tous d'un monde meilleur où la paix, le pardon, l'amour, le partage, la confiance et la justice règneraient...
Dans les deux premiers exemples donnés par Jésus pour expliquer ce qu'est le Royaume des Cieux il insiste sur la fin en disant que l'homme vend tout ce qu'il possède pour acquérir ce trésor... D'où la mise en avant de la pauvreté; la seule façon pour Lui d'être riche étant non pas pécunière, mais de posséder la richesse de sa foi.
Dans le troisième exemple, on "ramasse ce qui est bon et on rejette ce qui ne vaut rien". Autrement dit, un tri se fait.

Et la toute dernière réflexion concerne les scribes qui à l'époque faisaient partie d'une certaine élite.
Je trouve la dernière phrase intéressante : "qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien". Je comprends cette phrase de la manière suivante : il ne faut pas rester sur ses acquis et toujours se remettre en question car on peut "faire du neuf" avec de l'ancien en le bonifiant et lui donner une seconde vie!

Conclusion :
Le fil conducteur entre les trois lectures, c'est le discernement qui permet à l'homme de réfléchir sur certaines questions ou situations de la vie plus ou moins difficiles, et surtout de faire confiance à Dieu.
En fait, le Royaume des Cieux, c'est le Royaume de l'Esprit Saint. C'est aussi un monde nouveau qui est déjà là et toujours en mode création!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 26 JUILLET 2020

Message par hélios » sam. juil. 25, 2020 8:44 am

Merci, Jacqueline, pour votre commentaire très synthétique.

Jeudi et vendredi, j'étais privé de mon ordinateur car il y a eu un risque de piratage. J'ai donc tout arrêté en attendant que le technicien prenne la main.

Merci donc d'avoir assuré la continuité des commentaires.

Pour l'évangile de dimanche, vous avez raison de mettre en évidence l'expression " Royaume des Cieux" qui est au coeur des paraboles utilisées dans cet extrait. L'expression "Royaume de Dieu" est équivalente.....Mais de quoi s'agit-il ?

Qu'est-ce que c'est le Royaume ?

Dans un commentaire antérieur, j'ai fait référence à un livre d'Emmanuel Carrère qui s'appelle " Le Royaume" paru en 2014. Dans ses pages, Pèlerin en avait parlé. Reportez-vous à la fin du livre, l'Epilogue ( page 577-605 collection Folio).

Emmanuel Carrère participe à une retraite ( un week-end) de l'Arche. Jean Vanier était présent.

Le final de cette retraite est très joyeux avec des chants, des prières, du rythme. Des enfants handicapés sont présents dont une petite fille, Elodie, trisomique.

Voici ce qu'écrit Emmanuel Carrère :
" Soudain, à mon côté, surgit Elodie qui s'est lancée dans une espèce de farandole. Elle se plante devant moi, elle sourit, elle lance les bras au ciel, elle rit carrément, et surtout, elle me regarde, elle m'encourage du regard, et il y a une telle joie dans ce regard, une joie si candide, si confiante, si abandonnée que je me mets à danser comme les autres...................et je suis bien forcé d'admettre que ce jour-là, un instant, j'ai entrevu ce qu'est le Royaume "



Bon dimanche.

Hélios

Répondre