Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par hélios » dim. mai 03, 2020 5:48 pm

Première lecture
« Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint » (Ac 6, 1-7)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
comme le nombre des disciples augmentait,
les frères de langue grecque
récriminèrent contre ceux de langue hébraïque,
parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées
dans le service quotidien.
Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples
et leur dirent :
« Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu
pour servir aux tables.
Cherchez plutôt, frères,
sept d’entre vous,
des hommes qui soient estimés de tous,
remplis d’Esprit Saint et de sagesse,
et nous les établirons dans cette charge.
En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière
et au service de la Parole. »
Ces propos plurent à tout le monde,
et l’on choisit :
Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint,
Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas
et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche.
On les présenta aux Apôtres,
et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains.
La parole de Dieu était féconde,
le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem,
et une grande foule de prêtres juifs
parvenaient à l’obéissance de la foi.



Psaume
(Ps 32 (33), 1-2, 4-5, 18-19)


Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.



Deuxième lecture
« Vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal » (1 P 2, 4-9)

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés,
approchez-vous du Seigneur Jésus :
il est la pierre vivante
rejetée par les hommes,
mais choisie et précieuse devant Dieu.
Vous aussi, comme pierres vivantes,
entrez dans la construction de la demeure spirituelle,
pour devenir le sacerdoce saint
et présenter des sacrifices spirituels,
agréables à Dieu, par Jésus Christ.
En effet, il y a ceci dans l’Écriture :
Je vais poser en Sion une pierre angulaire,
une pierre choisie, précieuse ;
celui qui met en elle sa foi
ne saurait connaître la honte.
Ainsi donc, honneur à vous les croyants,
mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit :
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle,
une pierre d’achoppement,
un rocher sur lequel on trébuche.
Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole,
et c’est bien ce qui devait leur arriver.
Mais vous, vous êtes une descendance choisie,
un sacerdoce royal,
une nation sainte,
un peuple destiné au salut,
pour que vous annonciez les merveilles
de celui qui vous a appelés des ténèbres
à son admirable lumière.


Évangile
« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-12)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
‘Je pars vous préparer une place’ ?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais,
vous savez le chemin. »
Thomas lui dit :
« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ;
cela nous suffit. »
Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres œuvres.
Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les œuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le Père »


©AELF

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Jean Gauci » mar. mai 05, 2020 10:01 am

« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;



La question mérite qu'on s'y arrête. Elle exprime le doute et la perplexité de tout croyant qui s'interroge devant des événements douloureux ou incompréhensibles. "Nous ne savons pas où tu vas" Nous ne comprenons pas ce qui nous arrive. Nous ne voyons pas le bout du tunnel.
Et le Christ répond: "
" Je suis..."
Parvenus aux carrefours de la vie, nous nous interrogeons sur le chemin à suivre. Il y en a des faciles, des agréables, de montants et pierreux, des plus tentants que d'autres. Mais il n'y en a qu'un qui soit le chemin.
post_id=46942 a écrit :
dim. mai 03, 2020 5:48 pm
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
Est-ce à dire que les demeures du Père sont innombrables ou qu'elles sont différentes, chacune, singulière, et chacune ouverte à l'amour de Dieu ?
La compétition qui se joue entre les religions et, à l'intérieur des religions, pour savoir qui est la vraie semble recevoir ici une réponse. " Il y a de nombreuses demeures dans la maison du Père" Qui du musulman du catholique, protestant, juif, orthodoxe est sur le bon chemin qui mène au Pére ?
La réponse est simple : " Celui qui fait la volonté du Père" " celui qui aime Dieu et ses frères "

Dans la maison du Père, chacun peut trouver sa place. Booboon parlait hier de Marie Pierre...Nous apprenons chaque jour la mort de médecins ou d'infirmières atteints pour avoir soigner. Les uns étaient chrétiens, les autres non... Dans la maison du Père, il y aura eu une place pour chacun.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par hélios » mer. mai 06, 2020 3:51 pm

Les Actes des apôtres 6, 1-7

Je propose d'examiner l'intérêt historique de ce texte.

Les Actes racontent les débuts des premières communautés chrétiennes. Elles sont nées au sein du Judaïsme. Or, le Judaïsme était lui-même très diversifié car les juifs avaient essaimé dans les pays du pourtour méditerranéen. C'est pourquoi, il est question dans ce texte des " frères de langue hébraïque" et des " frères de langue grecque ".

On peut imaginer que ces premières communautés étaient fortes en gueules et l'harmonie, l'entente ne devaient pas y régner comme ce texte le montre: les vieilles femmes de langue hébraïque étaient mal servies dans la distribution de nourritures et les "hébreux " s'en plaignent. Les 12 ( c'est-à-dire les douze premiers apôtres) ont autre chose à faire et proposent que 7 disciples ( tous de langue hébraïque s'occuperont du "service" de l'intendance. Ces 7 disciples, on les appelle diacres. Ce texte permet de préciser la naissance du diaconat.

Il est à remarquer que les 7 diacres sont des hommes ;) ( j'imagine la moue de toutes les dames du forum à la lecture de la précision d'Hélios...). Pourtant, c'est ainsi, 7 diacres s'occupent de l'intendance. Soit dit par parenthèses, l'intendance n'est pas du tout une mince affaire car les premières communautés chrétiennes vivent vraiment en communautés.........Les biens de chacun étaient mis en commun et il fallait assurer la vie matérielle.

Je résume: ce texte marque la naissance du diaconat. les diacres sont "au service" de la communauté..

Je me pose une question : en quoi ce texte intéresse-t-il les chrétiens d'aujourd'hui ? En quoi il dépasse l'aspect purement historique que je viens de développer ?


Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Flor » mer. mai 06, 2020 5:14 pm

Après la PORTE -ouverte ou fermée !- voilà le CHEMIN .

A première lecture , le texte nous étourdit un peu .
Il s'agit de Dieu , du Père , du Fils . Il s'agit de croire, de connaître, de demeurer...
Par où commencer ?

"JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE , LA VIE ! "dit Jésus .

(Soit dit en passant , la VERITE n'est ni un concept , ni un mot du dictionnaire... La VERITE est une Personne. C'est JESUS-CHRIST et lui seul ! )

La porte est un passage , elle ouvre sur le chemin, mais ce chemin nous mène où ? Vers le Père, bien sûr !

-"Philippe, tu n'as rien compris ! Celui qui m'a vu , a vu le Père ! "........

La Porte et le Chemin ne nous parlent-ils pas de RELATION ?

" Je suis dans le Père et le Père est en moi .... Personne ne va vers le Père sans passer par moi ".

"DIEU , personne ne l'a jamais vu ", dit Maurice Bellet .
Et nous parlons de Dieu , nous parlons trop de Dieu... Qu'en savons-nous ? Qu'en disons nous ?...

Jésus nous dit SA Relation avec SON Père , tout au long de l'Evangile .....

Notre Relation à JESUS nous conduit sur le Chemin du Père, nous guide vers la VIE .
St Jean ne dit pas autre chose !


" Je suis la PORTE, Le CHEMIN , La VERITE , la VIE !"

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Nic » mer. mai 06, 2020 6:25 pm

"Après la PORTE -ouverte ou fermée !- voilà le CHEMIN ."
Il y a aussi la pierre, la pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu.
Flor, vous qui nous dites de si belles paroles, que pensez-vous de cette pierre?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Jean Gauci » mer. mai 06, 2020 6:41 pm

Flor évoque la relation en citant la porte et le chemin... Vrai ! A quoi sert une porte qui reste fermée et un chemin où personne ne passe ?
Hélios a fait un commentaire intéressant sur les premiers diacres en précisant qu'ils étaient tous des hommes...laissant entendre au passage que cette situation devait révéler quelque chose de la vocation ou plutôt de la non vocation des femmes au diaconat.
Le sujet est éculé et le débat sans fin... Mais une remarque me vient à l'esprit. On se réfère à la tradition, à propos de tout et de rien, pour figer dans le marbre des pratiques et des situations qui ont des centaines d'années et parfois du plomb dans l'aile.
Le premier qui a rompu avec la tradition juive en est mort crucifié. Et nous voudrions retourner aux pratiques des pharisiens en ignorant les évolutions du monde et de la société. Je ne ferai pas dire au Christ ce qu'il n'aurait pas dit mais je me demande parfois si l'Evangile serait exactement le même si Jésus était né deux mille ans plus tard.
L'esprit de l'Evangile a besoin d'être interprété "hic et nunc", ici et aujourd'hui. Il a besoin d'être traduit pour les femmes et les hommes de notre temps.
La sclérose des chrétiens intégristes les enferme dans des pratiques, pas toutes évangéliques d'ailleurs, qui n'ont plus de signification aujourd'hui.
Parmi les fautes de l'Eglise, il en est une dont on ne parle jamais. Avoir été incapable d'évangéliser le monde actuel dans un langage et dans des pratiques d'aujourd'hui...La déchristianisation ne tient pas toute dans cette incapacité de rendre l'Evangile intelligible et visible. Mais l'Eglise portera une lourde responsabilité dans son manque d'audace d'appliquer l'esprit de Vatican II .

Ezechiel
Messages : 0
Inscription : mer. févr. 26, 2020 2:02 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Ezechiel » jeu. mai 07, 2020 12:46 pm

Jean Gauci a écrit :
mer. mai 06, 2020 6:41 pm

Le premier qui a rompu avec la tradition juive en est mort crucifié. Et nous voudrions retourner aux pratiques des pharisiens en ignorant les évolutions du monde et de la société. Je ne ferai pas dire au Christ ce qu'il n'aurait pas dit mais je me demande parfois si l'Evangile serait exactement le même si Jésus était né deux mille ans plus tard.
Le Christ n'a pas rompu avec la Tradition Juive (les prophètes, Moise, Abraham, etc...) mais avec les religieux de son temps qui avaient détourné la religion à leur profit. De plus, cette Tradition, il l'a entièrement assumée, vécue, pour l'achever, la clôturer, et la porter à son accomplissement. C'est pourquoi il est l'alpha et l'oméga.

Au contraire, il fustige les nouveautés, et le fait savoir avec le fouet ( l'échange de monnaie ne provient pas de la Loi originelle, la taxe du cumin ou du fenouil non plus, le nombre de pas à faire pendant le sabbat encore moins). Et il s'attire les foudres des chefs religieux, précisément parce qu'Il les accuse d'avoir dévoyé le culte et d'avoir renié la tradition des prophètes ( "vous êtes bien, les fils de ceux qui ont tué les prophètes")...

La tradition a été détruite par les contemporains du Christ qui ne parvenaient pas à voir en Lui, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Que s'était-il passé en eux pour oublier la foi originelle des patriarches, des prophètes ? Ils ont succombé au même esprit que les israélites au désert. Ils ont abandonné la foi pour les nouveautés, ils ont laissé l'Alliance pour le veau d'or, ce dieu "contemporain", répandu parmi les nations...

Le Christ a repris l'antique tradition de l'offrande du pain et du Vin que Melchisedeck offrit au Dieu du ciel, en présence d'ABRAHAM.
Il a ainsi effacé les errances, les modifications, les recharges, ajoutes et contradictions que les religieux avaient ajoutés à la loi.
Les contemporains du Christ ont détruit le Temple, en détruisant Jésus. Ce sont eux, qui ont rompu avec la tradition Juive.

Jésus, et àa sa suite l'ensemble des Chrétiens, est l'Israel de Dieu, le peuple racheté, l'héritier des promesses des anciens, précisément car ils n'ont rien changé.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Flor » jeu. mai 07, 2020 3:15 pm

Bonjour NIC.
Non ! je n'ai pas de "si belles paroles ..." !
Je prends simplement les Paroles de Jésus, des Paroles simples , de tous les jours qui ont fait tant de Paraboles énigmatiques et qui nous invitent à chercher!

Votre question , un brin malicieuse ( ? ) peut-être ... me fait chercher et je vous en remercie !
Je vais essayer de vous répondre .

- La "PIERRE" ... que de choses à dire !

- La pierre sur nos chemins à tous ... un chemin pas facile parfois !
Déjà M De La Fontaine en parlait ... Souvenez-vous !

" Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé......." N'est-ce pas un peu notre chemin actuel ....en confinement

- La pierre sur le chemin du Golgotha... Jésus tombe !

- Le ROC solide de l'Eglise : " Tu es Pierre et sur cette pierre ......"
- La Pierre Vivante , rejetée, choisie, précieuse .
- la Piere d'Angle , celle qui soutient l'Eglise . OUI ! c'est JESUS-CHRIST !

Mais aussi , un Jésus faible , fragile :
Dieu sur la paille
Dieu à genoux devant les hommes, bons et mauvais , pour leur laver les pieds
Faiblesse de Dieu qui attend l' homme sur le chemin de Jéricho.....;

Combien de chemins de pierres dans l'Evangile !

Combien de paradoxes qui nous questionnent !
Dieu à genoux pour mettre l'Homme debout !!

Nic, je vais vous faire une confidence :
Je pense souvent à Etty Hillesum , cette jeune femme qui dévorait la vie à pleines dents , connaissait des moment de déprime ...
et découvre DIEU à l'intérieur d'elle-même dans l'horreur des camps .
Non pas un "Dieu tout puissant , Créateur du ciel et de la terre " mais un Dieu fragile qu' il faut protéger !

Prendre Soin de Dieu , malgré sa propre faiblesse !! C'est inouï !

Quand Dieu se fait lointain, il est bon de repenser à cette Parole de Etty , bouleversante !

" Je vais t'aider, mon Dieu , à ne pas t'éteindre en moi .... mais je ne garantis rien à l'avance..."

Mais jusqu'où me fait aller "votre Pierre" Nic ??

Merci pour votre question !
Belle journée .
Flor.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Nic » jeu. mai 07, 2020 6:44 pm

Merci Flor, vous avez oublié la pierre qui devait lapider la femme adultère, retenue par les paroles de Jésus. ;)

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile du dimanche 10 mai 2020

Message par Nic » ven. mai 08, 2020 8:04 am

Hier au soir en m'endormant j'essayais de me souvenir de toutes les pierres de la Bible, celles qui servent à construire, celles qui nous font trébucher, celles qui nous abritent, celles sur lesquelles on peut s'appuyer ou se reposer... et ce matin je m'aperçois qu'il y en a tellement qu'il est impossible de toutes les retenir. Ainsi:Jésus va de villages en villes parcourant de longues distances et sans repos puisqu'il dit "le Fils de l'homme n'a pas une pierre où reposer sa tête". Sur le chemin de Jérusalem alors que tous l'acclament et que d'autres veulent les faire taire, il dit" s'ils se taisent les pierres crieront". Toujours à Jérusalem, ce temple si beau et sur lequel "il ne restera pas pierre sur pierre". Et voici la pierre du tombeau au matin de Pâques, pierre roulée, par qui?
On pourrait aussi parler de nos cœurs de pierre à changer en cœur de chair, ou bien de cette femme qui a perdu une pierre si précieuse qu'elle retourne toute la maison pour la retrouver et qui fait partager sa joie aux voisines quand enfin elle l'a retrouve!
Et combien d'autres pierre, roc, rochers dans la Bible, maison bâtie sur le sable ou roc, Dieu mon rocher, Moïse qui fait jaillir l'eau du rocher...

Répondre