Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par hélios » dim. août 25, 2019 6:20 pm

Première lecture
« Il faut t’abaisser : tu trouveras grâce devant le Seigneur » (Si 3, 17-18.20.28-29)

Lecture du livre de Ben Sira le Sage

Mon fils, accomplis toute chose dans l’humilité,
et tu seras aimé plus qu’un bienfaiteur.
Plus tu es grand, plus il faut t’abaisser :
tu trouveras grâce devant le Seigneur.
Grande est la puissance du Seigneur,
et les humbles lui rendent gloire.
La condition de l’orgueilleux est sans remède,
car la racine du mal est en lui.
Qui est sensé médite les maximes de la sagesse ;
l’idéal du sage, c’est une oreille qui écoute.



Deuxième lecture
« Vous êtes venus vers la montagne de Sion et vers la ville du Dieu vivant » (He 12, 18-19.22-24a)

Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères,
quand vous êtes venus vers Dieu,
vous n’êtes pas venus vers une réalité palpable,
embrasée par le feu, comme la montagne du Sinaï :
pas d’obscurité, de ténèbres ni d’ouragan,
pas de son de trompettes
ni de paroles prononcées par cette voix
que les fils d’Israël demandèrent à ne plus entendre.

Mais vous êtes venus vers la montagne de Sion
et vers la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste,
vers des myriades d’anges en fête
et vers l’assemblée des premiers-nés
dont les noms sont inscrits dans les cieux.
Vous êtes venus vers Dieu, le juge de tous,
et vers les esprits des justes amenés à la perfection.
Vous êtes venus vers Jésus,
le médiateur d’une alliance nouvelle.


Évangile
« Quiconque s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé » (Lc 14, 1.7-14)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Un jour de sabbat,
Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens
pour y prendre son repas,
et ces derniers l’observaient.
Jésus dit une parabole aux invités
lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places,
et il leur dit :
« Quand quelqu’un t’invite à des noces,
ne va pas t’installer à la première place,
de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
Alors, celui qui vous a invités, toi et lui,
viendra te dire : ‘Cède-lui ta place’ ;
et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
Au contraire, quand tu es invité,
va te mettre à la dernière place.
Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira :
‘Mon ami, avance plus haut’,
et ce sera pour toi un honneur
aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
En effet, quiconque s’élève sera abaissé ;
qui s’abaisse sera élevé. »

Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité :
« Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner,
n’invite pas tes amis, ni tes frères,
ni tes parents, ni de riches voisins ;
sinon, eux aussi te rendraient l’invitation
et ce serait pour toi un don en retour.
Au contraire, quand tu donnes une réception,
invite des pauvres, des estropiés,
des boiteux, des aveugles ;
heureux seras-tu,
parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour :
cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

© AELF

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par Jean Gauci » mar. août 27, 2019 9:22 am

Le texte de ben Sira le sage est en parfaite concordance avec les paroles de l'Evangile.

Mon fils, accomplis toute chose dans l’humilité,
et tu seras aimé plus qu’un bienfaiteur.
Plus tu es grand, plus il faut t’abaisser :
tu trouveras grâce devant le Seigneur
.

et dans l'Evangile

"En effet, quiconque s’élève sera abaissé ;
qui s’abaisse sera élevé. »


Dans ces deux textes, je vois plus qu'une invitation à la vertu d'humilité mais un langage de vérité qui nous appelle au réalisme de ce que nous sommes.
Dieu par ces textes nous demande de nous regarder tels que nous sommes et pas tels que nous nous estimons. "Etre à sa véritable place, même si c'est la première", disait Thomas d'Acquin, et user pleinement des talents qui nous ont été donnés en nous souvenant qu'ils nous ont été donnés.. Rien de plus et rien de moins. Nous ne sommes pas des vermisseaux. L'abaissement stupide de notre condition n'est pas digne de la créature que Dieu a faite de nous. Mais nous prendre pour ce que nous ne sommes pas et nous imaginer que les honneurs qui nous sont rendus, le sont à notre personne et non aux dons de Dieu et à eux seuls, est une deuxième illusion pire que la première. "Plus tu es grand, plus il faut t'abaisser" Je dirais " Plus tu es grand, plus tu dois prendre conscience que rien ne t'appartient, que tout t'a été donné... et que tu n'as fait que rendre les talents que tu as reçus."

"Vanité des vanités" lisions-nous il y a quelques dimanches...
St Jean de la Croix écrivait : "Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l'amour"
La seule mesure de nos mérites, est la mesure de l'amour. Il y a deux genres de personnages célèbres. Ceux que la réputation et les oeuvres ont distingués des autres et ceux qui ont dépassé les autres par leurs oeuvres d'amour. Aux yeux de Dieu, les premiers ne sont comparables aux seconds que par l'amour qu'ils ont donné.
A la vanité de l'orgueil qui n'est qu'une funeste erreur de l'estime exagérée de soi-même, doit répondre la valeur inestimable de l'amour des autres, à commencer par les plus pauvres. Car l'amour du prochain et l'amour de Dieu, c'est une et même chose.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par Flor » mar. août 27, 2019 6:08 pm

Reconnaître ses qualités , ses talents , surtout lorsqu'ils sont mis au service des autres.... c'est la plus belle louange à Dieu !
Combien d'artistes, peintre , danseur, comédien, ont dû renoncer à leur talent en rentrant dans les Ordres , sous prétexte d' humilité !!
Cela n'est plus , heureusement !

"L'Idéal du Sage , c'est une oreille qui écoute" .
Cette phrase me frappe particulièrement .... A méditer longuement !
On sait si mal écouter l'autre jusqu'au bout, lui laisser la liberté de sa parole avant de lui imposer la nôtre !

Jésus écoute les malades : "que veux-tu que je fasse pour toi ?"

Jésus , le Serviteur , attache un tablier , se met à genoux devant ses disciples pour le lavement des pieds , le Jeudi Saint...

Celui qui écoute , qui sert.... quel bel exemple d'humilité et d'Amour !
Ecoute et service.

Et nous pouvons voir un visage , mettre un nom.....

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par Flor » jeu. août 29, 2019 12:35 pm

Dans cet Evangile il y a les places et les invités.

Les PLACES
Dans les transports en commun c'est à celui qui montera le premier ,le plus vite ,pour trouver SA place !

Mais dans un repas de mariage ?
Un petit carton indique la place de chacun ! ( Il paraît que le choix des places est difficile pour ceux qui invitent ...? )
L'invité doit chercher sa place. " Chacun à sa place ! " Belle leçon d'humilité dans la vérité de sa vie !
"On doit fleurir là où on est planté " dit-on .
L'édelweiss qui fleurit, là-haut ,dans le creux d'un rocher ne lorgne pas vers la belle rose qui parfume le jardin !

Mais il y a aussi l'humilité d'accepter une invitation dont nous nous croyons indignes !

Les INVITES
Ils ne seraient donc pas nos amis ,nos parents ? Jésus a bien accepté des invitations ....
Il a commencé par un repas de noces ! et chez Marthe ,et chez Simon ......
Mais ,il veut peut-être nous dire de ne pas inviter ,seulement, "les comblés de la vie "....
Inviter le manque ,le besoin ,le désir..... les affamés de toutes sortes !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par Jean Gauci » jeu. août 29, 2019 3:46 pm

Flor,

Je reprends votre réflexion sur le choix des invités et leur place. L'élégance et la courtoisie demande qu'on cède sa place à une personne faible, handicapée ou âgée... Mais dans l'ordre de l'Evangile, la place de chacun n'est jamais celle qu'on s'attribue, qu'on croit mériter c'est pourquoi, il faut d'abord occuper les chaises vides, celles qui n'intéressent personne, de peur d'occuper une place dont on n'est pas digne ou une place usurpée... En revanche, ne pas occuper la place qui nous est assignée est une mauvaise compréhension de la parabole. Car occuper une place, c'est aussi en assumer les fonctions et la charge. S'interroger sur sa dignité d'occuper une place de responsabilité est un faux problème. Quand une communauté élit son supérieur ou son père abbé, c'est que l'Esprit en a décidé ainsi...

Pour les invités, tout est une question d'ouverture aux autres. Il n'est ni interdit ni blâmable de festoyer avec ses amis. Ce qui est interdit c'est la fermeture aux autres, l'entre-soi, l'indifférence à des souffrances qui semblent ne pas dépendre de soi... Il est bon d'aimer ses parents et ses amis à condition de ne pas s'enfermer dans le chaud des relations affectueuses ou amicales.

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par francippo » jeu. août 29, 2019 6:49 pm

Je voudrais ajouter Flor à votre phrase finale "Inviter le manque , le besoin , le désir... les affamés de toutes sortes !" Inviter toutes et tous les cabossé-e-s de la Vie et même celles et ceux dont on sait qu'elles /ils vont mettre le bazar dans le moment festif... à un moment ou à un autre!
Mais comment considérer l'homme qui , invité à un mariage , a ôté la vie à une petite fille il y a deux années passées ? et qu'en dire à la lumière de l’Évangile ?
francippo 8-)

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 1er septembre 2019

Message par Flor » ven. août 30, 2019 2:30 pm

Francippo.. les gens qui participaient à ce mariage connaissaient- ils la perversité de cet homme ???
Il y a hélas ! des êtres à deux visages !!!

Je pense à la souffrance de la petite fille et de ses parents !!!

Comment Jésus aurait-il traité cet homme ??

Répondre