Partage d'évangile du 25 août 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 25 août 2019

Message par hélios » dim. août 18, 2019 7:53 pm

Première lecture
« De toutes les nations, ils ramèneront tous vos frères » (Is 66, 18-21)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur :
connaissant leurs actions et leurs pensées,
moi, je viens rassembler toutes les nations,
de toute langue.
Elles viendront et verront ma gloire :
je mettrai chez elles un signe !
Et, du milieu d’elles, j’enverrai des rescapés
vers les nations les plus éloignées,
vers les îles lointaines
qui n’ont rien entendu de ma renommée,
qui n’ont pas vu ma gloire ;
ma gloire, ces rescapés l’annonceront
parmi les nations.
Et, de toutes les nations, ils ramèneront tous vos frères,
en offrande au Seigneur,
sur des chevaux et des chariots, en litière,
à dos de mulets et de dromadaires,
jusqu’à ma montagne sainte, à Jérusalem,
– dit le Seigneur.
On les portera comme l’offrande qu’apportent les fils d’Israël,
dans des vases purs, à la maison du Seigneur.
Je prendrai même des prêtres et des lévites parmi eux,
– dit le Seigneur.


Deuxième lecture
« Quand Dieu aime quelqu’un, il lui donne de bonnes leçons » (He 12, 5-7.11-13)

Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères,
vous avez oublié cette parole de réconfort,
qui vous est adressée comme à des fils :
Mon fils, ne néglige pas les leçons du Seigneur,
ne te décourage pas quand il te fait des reproches.
Quand le Seigneur aime quelqu’un,
il lui donne de bonnes leçons ;
il corrige tous ceux qu’il accueille comme ses fils.
Ce que vous endurez est une leçon.
Dieu se comporte envers vous comme envers des fils ;
et quel est le fils auquel son père ne donne pas des leçons ?
Quand on vient de recevoir une leçon,
on n’éprouve pas de la joie mais plutôt de la tristesse.
Mais plus tard, quand on s’est repris grâce à la leçon,
celle-ci produit un fruit de paix et de justice.
C’est pourquoi,
redressez les mains inertes et les genoux qui fléchissent,
et rendez droits pour vos pieds les sentiers tortueux.
Ainsi, celui qui boite ne se fera pas d’entorse ;
bien plus, il sera guéri.


Évangile

« On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au festin dans le royaume de Dieu » (Lc 13, 22-30)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
tandis qu’il faisait route vers Jérusalem,
Jésus traversait villes et villages en enseignant.
Quelqu’un lui demanda :
« Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? »
Jésus leur dit :
« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite,
car, je vous le déclare,
beaucoup chercheront à entrer
et n’y parviendront pas.
Lorsque le maître de maison se sera levé
pour fermer la porte,
si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte,
en disant :
‘Seigneur, ouvre-nous’,
il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’
Alors vous vous mettrez à dire :
‘Nous avons mangé et bu en ta présence,
et tu as enseigné sur nos places.’
Il vous répondra :
‘Je ne sais pas d’où vous êtes.
Éloignez-vous de moi,
vous tous qui commettez l’injustice.’
Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents,
quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob,
et tous les prophètes
dans le royaume de Dieu,
et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors.
Alors on viendra de l’orient et de l’occident,
du nord et du midi,
prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
Oui, il y a des derniers qui seront premiers,
et des premiers qui seront derniers. »

© AELF

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 25 août 2019

Message par Jean Gauci » mer. août 21, 2019 9:08 am

Cet Evangile ne passe pas. Je le trouve radical, dur et contraire à la représentation bienveillante, aimante et prête à pardonner de Jésus. Qui est "à l'intérieur de la maison du maître" et qui n'y est pas ? Ne sommes nous pas un peu à l 'intérieur et beaucoup à l'extérieur ? Alors qui sera sauvé ?
Les premiers seront les derniers...Dans la longue file d'attente nous ne sommes ni les premiers, ni les derniers.
Je me sens incapable de commenter cet évangile.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 25 août 2019

Message par Flor » mer. août 21, 2019 5:29 pm

Oui ! c'est vrai, l'Evangile semble en contradiction avec le texte d'Isaïe où Dieu rassemble sur sa montagne Sainte toutes les nations , de toutes langues.
Tous les moyens de transport sont bons ! Chevaux , chariots , litières, dos de mulets.

L'Evangile semble faire un tri . On entre dans le Royaume par la porte étroite ! étroite ?...
Est -ce la largeur de la porte qui compte ?
Mais peut-être "l'effort" pour y passer ? la manœuvre correcte ?

La porte est étroite mais elle n'est pas fermée.... On est sûr de passer comme par le portillon, le tourniquet où l'on passe l'un après l'autre à condition
d'abandonner ses lourdes valises remplies de travail , de bonnes oeuvres, de mérites , d'auto-satisfaction.... On passe tout nu , avec son corps , son coeur , son âme....
L'entée est libre et Jésus ne demande pas d'où l'on est... On vient de l'Orient, du Nord, du Midi.
Pas de sélection, de carton d'invitation, la porte est ouverte à tous les "justes", ceux qui ont vu tous les hommes comme des frères !

La Porte n'est-elle pas Jésus lui-même ?

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Partage d'évangile du 25 août 2019

Message par francippo » mer. août 21, 2019 8:24 pm

Jean Gauci , je serais bien le dernière à vous jeter la pierre ! Car vous avez raison cet évangile semble un tantinet sibyllin à notre comprenette....qui est très ras les pâquerettes. Mais dans la deuxième lecture il est noté : « Quand Dieu aime quelqu’un, il lui donne de bonnes leçons » (He 12, 5-7.11-13)"Alors?
Peut-être est-ce pour nous aider à "ne pas perdre le Nord" que Jésus nous parait cruel dans cet évangile !
francippo 8-)

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 25 août 2019

Message par hélios » dim. août 25, 2019 7:53 am

Dimanche matin et il est tôt. A un peu plus de 7 heures du matin, c'est vraiment le meilleur moment de la journée.

L'évangile de Luc de ce dimanche ne fait pas dans la dentelle mais c'est pour nous provoquer. Quand le pape François en parlant à des journalistes de l'avortement évoque le "tueur à gages", c'est quand même très fort, aussi...

Il y a dans cet évangile cette fameuse "porte étroite". Jésus choisit des images que tous ses interlocuteurs connaissent.

Dans toutes les villes fortifiées de Palestine ( mais ça existait aussi dans l'Occident chrétien au Moyen-Age) on pouvait passer dans la journée par une grande porte à deux battants avec son âne et sa charrue. Mais le soir, par mesure de sécurité, on fermait cette grande porte. Toutefois il y avait une porte "étroite" par laquelle un habitant retenu dehors pouvait passer. C'est un à un qu'on passait par la "porte étroite".

La Bonne nouvelle, c'est que nous serons accueillis chacun, un à un, en pleine lumière pour savoir qui nous sommes, pas le détail de ce que nous avons fait. Il ne nous est pas demandé d'accumuler les brevets de bon chrétien mais de voir comment nous sommes allés ou avons tenté d'aller vers le meilleur de soi, c'est ce que nous demande le Bon Dieu depuis le patriarche Abraham : " Va vers toi....."

Il n'y aura pas de "passe-droit"... "Tu sais bien Jésus, on a mangé ensemble au moment de la multiplication des pains".... ça ça ne marche pas. Ce sont des passe-droits auxquels Jésus fait allusion.

Alors qu'est-ce que c'est ces " pleurs et grincements de dents " ?

Jésus s'adresse à des juifs très majoritairement et des païens. On est au début du christianisme. Les Juifs et leurs grands-prêtres essaient de coincer Jésus à partir des détails de la Loi mosaïque. Mais ce n'est pas ça l'essentiel. Abraham, Isaac et Jacob, les patriarche,s ont cru en Dieu et c'est cela qui compte et à quoi nous sommes appelés. Mais eux les patriarches, ils sont dans le royaume, admis au festin et pas ceux qui se seront attachés aux détails de la loi juive. Faut-il être circoncis ? ,par exemple, puisque c'était là une question très importante au début du christianisme.

Donc ce texte est plutôt réjouissant pour nous qui cherchons vraiment le sens des Ecritures et non la lettre et le détail des codes.

Hélios

Répondre