Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par hélios » lun. avr. 22, 2019 6:00 pm


Première lecture
« Des foules d’hommes et de femmes, en devenant croyants, s’attachèrent au Seigneur » (Ac 5, 12-16)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

À Jérusalem,
par les mains des Apôtres,
beaucoup de signes et de prodiges
s’accomplissaient dans le peuple.
Tous les croyants, d’un même cœur,
se tenaient sous le portique de Salomon.
Personne d’autre n’osait se joindre à eux ;
cependant tout le peuple faisait leur éloge ;
de plus en plus, des foules d’hommes et de femmes,
en devenant croyants, s’attachaient au Seigneur.
On allait jusqu’à sortir les malades sur les places,
en les mettant sur des civières et des brancards :
ainsi, au passage de Pierre,
son ombre couvrirait l’un ou l’autre.
La foule accourait aussi des villes voisines de Jérusalem,
en amenant des gens malades ou tourmentés par des esprits impurs.
Et tous étaient guéris.


Deuxième lecture
« J’étais mort, et me voilà vivant pour les siècles des siècles » (Ap 1, 9-11a.12-13.17-19)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean, votre frère,
partageant avec vous la détresse,
la royauté et la persévérance en Jésus,
je me trouvai dans l’île de Patmos
à cause de la parole de Dieu
et du témoignage de Jésus.
Je fus saisi en esprit, le jour du Seigneur,
et j’entendis derrière moi une voix forte,
pareille au son d’une trompette.
Elle disait :
« Ce que tu vois, écris-le dans un livre
et envoie-le aux sept Églises :
à Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire,
Sardes, Philadelphie et Laodicée. »

Je me retournai pour regarder
quelle était cette voix qui me parlait.
M’étant retourné,
j’ai vu sept chandeliers d’or,
et au milieu des chandeliers un être
qui semblait un Fils d’homme,
revêtu d’une longue tunique,
une ceinture d’or à hauteur de poitrine.
Quand je le vis,
je tombai à ses pieds comme mort,
mais il posa sur moi sa main droite, en disant :
« Ne crains pas.
Moi, je suis le Premier et le Dernier,
le Vivant :
j’étais mort,
et me voilà vivant pour les siècles des siècles ;
je détiens les clés de la mort et du séjour des morts.
Écris donc ce que tu as vu,
ce qui est,
ce qui va ensuite advenir. »

Évangile
« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

C’était après la mort de Jésus.
Le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples
étaient verrouillées par crainte des Juifs,
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie
en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous !
De même que le Père m’a envoyé,
moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux
et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint.
À qui vous remettrez ses péchés,
ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés,
ils seront maintenus. »

Or, l’un des Douze, Thomas,
appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),
n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient :
« Nous avons vu le Seigneur ! »
Mais il leur déclara :
« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous,
si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous,
si je ne mets pas la main dans son côté,
non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard,
les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
et Thomas était avec eux.
Jésus vient,
alors que les portes étaient verrouillées,
et il était là au milieu d’eux.
Il dit :
« La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas :
« Avance ton doigt ici, et vois mes mains ;
avance ta main, et mets-la dans mon côté :
cesse d’être incrédule,
sois croyant. »
Alors Thomas lui dit :
« Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit :
« Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il y a encore beaucoup d’autres signes
que Jésus a faits en présence des disciples
et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
Mais ceux-là ont été écrits
pour que vous croyiez
que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu,
et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par hélios » mar. avr. 23, 2019 3:37 pm

Et voilà que cette première lecture du Livre des Actes des Apôtres nous conduit à Jérusalem où nous assistons aux premiers développements de l'Eglise chrétienne sous l'impulsion de Pierre.

Ce texte est très concret, narratif.

L'auteur des Actes, Luc, décrit l'engouement des foules.

Il est vrai que
"beaucoup de signes et de prodiges s'accomplissent "
( signes= miracles ).
On allait jusqu’à sortir les malades sur les places,
en les mettant sur des civières et des brancards :
ainsi, au passage de Pierre,
son ombre couvrirait l’un ou l’autre.
Mais point l'inquiétude :
Personne d’autre n’osait se joindre à eux ;
Impossible en ce mardi 23 avril de ne pas penser aux 300 Sri-Lankais tués parce qu'ils étaient chrétiens.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par Jean Gauci » mer. avr. 24, 2019 10:29 am

« Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

"Croire sans voir"
"Heureux ceux qui croient sans voir." C'est le cas de tous ceux qui, un jour ou toute une vie ont mis leur foi dans la parole qui leur a été transmise par les apôtres et les évangélistes.
Comme nous le rappelle, Jean H, C'est le cas des 300 Sri-Lankais qui, parce qu'ils ont cru sans avoir vu, ont été massacrés par haine de leur foi.
La foi qui soulève les montagnes et la foule des croyants, soulève aussi la foule de ceux qui ne supportent pas le nom de Jésus Christ.
Mais cette foi aveugle n'est jamais un acquis. La vie du croyant est souvent une vie de recherche d'un signe, d'une preuve, d'une vraisemblance, des stigmates, ... le croyant n'est-il pas un inquiet, à la recherche du sensationnel dans un miracle, une manifestation étrange, une vision, un événement qu'à tort ou à raison il quête la présence de Dieu ?
Croire sans voir, sans preuve, sans signe, sans révélation et sans miracle, c'est la quintessence de la foi.
Se donner à Dieu toute une vie, sans rien attendre, sans rien demander que de le rencontrer un jour, face à face.
Croire sans voir, même si la foi connait les sinusoïdes des vides et des certitudes.
Croire dans une relation pleine ou ténue mais ne jamais lâcher le fil par la prière et l'adoration, le coeur plein ou le coeur vide mais croire encore et toujours.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par hélios » mer. avr. 24, 2019 12:53 pm

Deuxième lecture: l'Apocalypse de Jean


Magnifique deuxième lecture opposée à tous les plans à la première lecture.

Apocalypse, ici, n'a rien à voir avec le sens qu'on lui donne habituellement ( catastrophe spectaculaire. l'incendie de Notre-Dame- "vision d'apocalypse" ).

Apocalypse vient du grec apokalupsis qui veut dire révélation de Jésus-Christ.

Avec les Actes des apôtres, on était dans le concret, le narratif, " les actes ". Avec l'Apocalypse, on est dans quelque chose qui ressemble au rêve.

Avant, pour parler comme nos aînés, on racontait nos rêves. " Oh ! j'ai fait un drôle de rêve........ " Et nous sommes dans l'histoire de nos visions de la nuit. " Figures-toi que j'ai vu........puis ....."

Il faut lire sans doute l'Apocalypse un peu de cette manière. Le lire comme si je racontais un rêve.


Ce Livre du Nouveau Testament a été sans doute écrit par Jean, le même auteur du quatrième évangile et des épîtres. Il date de la fin du premier siècle. A ce moment là, Jean est retenu par les autorités romaines dans l'île grecque de Patmos au large d'Ephèse ( voir la Turquie actuelle et la mer Egée entre Turquie et Grèce).

Maintenant nous avons tous les éléments pour lire ce texte.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 25, 2019 9:23 am

Dans l'évangile de ce jour, le Christ, par trois fois dit " La paix soit avec vous"
Ce souhait revient sans cesse dans nos liturgies et il s'étend bien au delà dans le Shalom des juifs ou le "Salam alikoum " des musulmans;
Au juste, comme comprenez vous cette salutation ?
Quelle est cette paix souhaitée par tous pour tous ?
Personnellement je peux trouver beaucoup de contenu dans ce mot, trop sans doute mais je reste sur ma faim.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par hélios » jeu. avr. 25, 2019 11:15 am

Très belle question Guy Bezzina.

Et ce partage vaut par l'échange des questions et des réponses éventuelles.


" La paix soit avec vous".

Moi-même, parfois, je l'utilise dans un cadre commun, habituel, sans lien avec la liturgie.


Nous tous, notre situation habituelle, intérieure c'est l'agitation. Oui l'agitation. Mais attention, le mot "agitation" n'est pas du tout un jugement.

Agitation, cela veut dire que notre esprit n'est pas en repos. Il est sollicité par tous les aléas de la vie quotidienne : problèmes matériels de tous ordres, pensées qui viennent combler les interstices, pensées bonnes, pensées mauvaises, mots non-dits....etc

Que pouvons-nous faire dans cette situation ? Rien et surtout pas penser à l'essentiel.

La "paix " c'est le contraire de cette "agitation" permanente.

Seule cette "paix " peut nous permettre d'être attentif aux autres et prêts à diriger nos esprits vers l'essentiel : la lecture de la Bible, la prière.

Donc " la paix soit avec vous " c'est souhaiter à celui ou celle à qui je le dis tout ce que je viens d'écrire.

Que peut-on souhaiter de plus ou de mieux ?

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 25, 2019 12:04 pm

J'aime bien votre approche de cette salutation, Jean Gautier.
Qu'est-ce que la paix ? Oui, le contraire de la guerre mais le contraire d'un mal n'est pas un bien si ce n'est qu'un vide.
La paix c'est l'ordre des choses et l'harmonie, le désir et son épanouissement, le projet et son achèvement, l'appel de l'amour et sa réponse.
Quand le Christ dit " La paix soit avec vous" il dit sans doute passez de l'inquiétude à la quiétude mais cette quiétude c'est la confiance en sa parole, la joie de sa promesse, l'assurance de son amour.
.".La paix soit avec vous, la paix soit entre nous" dit le cantique alors la paix c'est l'ordre des choses dans le monde, dans la nature et entre les hommes.
Mais pourquoi cette salutation introduit-elle toute rencontre ? Peut-être parce que sans ces dispositions intérieures, les échanges sont brouillés, le message risque de ne pas être entendu, pollué par la critique et le doute. Quand le Christ dit " La paix soit avec vous" , j'entends "ouvrez les portes de votre esprit et de votre coeur"... Etre dans la paix c'est être prêt à accueillir.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 25, 2019 12:08 pm

J’ai fait un rêve
Le rêve de la paix
Le rêve de croiser des visages de paix,
Le rêve de voyager en paix dans un monde en paix,
Le rêve d’une vie de paix
dans l’harmonie de peuples en paix
Le rêve d’un monde sans armes et sans armées
Un monde d’où seraient bannis
les poings fermés, étendards levés,
les vainqueurs et les vaincus
Le rêve de prisons vides,
de soldats laboureurs
De gendarmes poétes et de CRS musiciens
Le rêve de pays sans frontières
De partages généreux entre ceux qui ont trop
Et ceux qui ont peu
Le rêve d’une conscience commune
Eprise d’un bien commun l
J’ai fait le rêve d’esprits ouverts à la seule vérité
De cœurs ouverts à la seule soif d’amour
De mains ouvertes et de regards clairs
D’écritures qui s’entrelacent
et de vers qui se répondent,
J’ai fait le rêve d’un bon sens
Insensé.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par Nic » jeu. avr. 25, 2019 12:57 pm

Mais ce n'était qu'un rêve...
Est-il possible de vivre en paix dans un monde de guerre, d'horreur, de persécutions...?
La paix c'est comme la liberté. On peut être libre enchainé et en prison.
On peut être en paix au milieu de la guerre et des divisions.
Certains y arrivent mais il faut être un saint!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 28 avril 2019 de la Divine Miséricorde

Message par hélios » ven. avr. 26, 2019 12:10 am

Deuxième lecture : l'Apocalypse de Jean


Dans ce texte fantastique, Jean raconte sa vision : celle de Jésus qui dit notamment :
j’étais mort,
et me voilà vivant pour les siècles des siècles ;

Il faut mesurer l'importance de ce qui est écrit ici.

Jésus est mort et ressuscité. C'est notre foi.

Ce texte de l'Apocalypse date de la fin du premier siècle......Or, Jésus est mort depuis bien longtemps ( au moins 70 ans). Imaginons un événement qui serait survenu en 1950 et dont on reparlerait en 2020 comme un fait vivant.

C'est la résurrection qui devient très longtemps après la mort de Jésus le fait essentiel qui rassemble les premières communautés chrétiennes.

Cette foi se transmet 20 siècles après et c'est cela l'essentiel.

Aujourd'hui, c'est cela qui devrait affermir notre espérance.

Hélios

Répondre