Partage d'évangile du 31 mars 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » dim. mars 24, 2019 6:27 pm

Première lecture
L’arrivée du peuple de Dieu en Terre Promise et la célébration de la Pâque (Jos 5, 9a.10-12)

Lecture du livre de Josué

En ces jours-là,
le Seigneur dit à Josué :
« Aujourd'hui, j'ai enlevé de vous le déshonneur de l'Égypte. »
Les fils d’Israël campèrent à Guilgal
et célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois,
vers le soir, dans la plaine de Jéricho.
Le lendemain de la Pâque,
en ce jour même,
ils mangèrent les produits de cette terre :
des pains sans levain et des épis grillés.
À partir de ce jour, la manne cessa de tomber,
puisqu’ils mangeaient des produits de la terre.
Il n’y avait plus de manne pour les fils d’Israël,
qui mangèrent cette année-là
ce qu’ils récoltèrent sur la terre de Canaan.


Psaume
(Ps 33 (34), 2-3, 4-5, 6-7)


Deuxième lecture
« Dieu nous a réconciliés avec lui par le Christ » (2 Co 5, 17-21)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
si quelqu’un est dans le Christ,
il est une créature nouvelle.
Le monde ancien s’en est allé,
un monde nouveau est déjà né.
Tout cela vient de Dieu :
il nous a réconciliés avec lui par le Christ,
et il nous a donné le ministère de la réconciliation.
Car c’est bien Dieu
qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui :
il n’a pas tenu compte des fautes,
et il a déposé en nous la parole de la réconciliation.
Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ,
et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel :
nous le demandons au nom du Christ,
laissez-vous réconcilier avec Dieu.
Celui qui n’a pas connu le péché,
Dieu l’a pour nous identifié au péché,
afin qu’en lui nous devenions justes
de la justice même de Dieu.


Évangile
« Ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie » (Lc 15, 1-3.11-32)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
les publicains et les pécheurs
venaient tous à Jésus pour l’écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui :
« Cet homme fait bon accueil aux pécheurs,
et il mange avec eux ! »
Alors Jésus leur dit cette parabole :
« Un homme avait deux fils.
Le plus jeune dit à son père :
‘Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.’
Et le père leur partagea ses biens.
Peu de jours après,
le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait,
et partit pour un pays lointain
où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.
Il avait tout dépensé,
quand une grande famine survint dans ce pays,
et il commença à se trouver dans le besoin.
Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays,
qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.
Il aurait bien voulu se remplir le ventre
avec les gousses que mangeaient les porcs,
mais personne ne lui donnait rien.
Alors il rentra en lui-même et se dit :
‘Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance,
et moi, ici, je meurs de faim !
Je me lèverai, j’irai vers mon père,
et je lui dirai :
Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.
Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.’
Il se leva et s’en alla vers son père.
Comme il était encore loin,
son père l’aperçut et fut saisi de compassion ;
il courut se jeter à son cou
et le couvrit de baisers.
Le fils lui dit :
‘Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.’
Mais le père dit à ses serviteurs :
‘Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller,
mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds,
allez chercher le veau gras, tuez-le,
mangeons et festoyons,
car mon fils que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé.’
Et ils commencèrent à festoyer.

Or le fils aîné était aux champs.
Quand il revint et fut près de la maison,
il entendit la musique et les danses.
Appelant un des serviteurs,
il s’informa de ce qui se passait.
Celui-ci répondit :
‘Ton frère est arrivé,
et ton père a tué le veau gras,
parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.’
Alors le fils aîné se mit en colère,
et il refusait d’entrer.
Son père sortit le supplier.
Mais il répliqua à son père :
‘Il y a tant d’années que je suis à ton service
sans avoir jamais transgressé tes ordres,
et jamais tu ne m’as donné un chevreau
pour festoyer avec mes amis.
Mais, quand ton fils que voilà est revenu
après avoir dévoré ton bien avec des prostituées,
tu as fait tuer pour lui le veau gras !’
Le père répondit :
‘Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi,
et tout ce qui est à moi est à toi.
Il fallait festoyer et se réjouir ;
car ton frère que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé ! »

© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » lun. mars 25, 2019 12:48 pm

Le Livre de Josué

Et voici un très court extrait du Livre de Josué qui succéda à Moïse et conquit une grande partie de la Terre Promise.

Il s'agit de l'un des livres dits "historiques" de l'Ancien Testament puisqu'il raconte la conquête de la Terre promise, le pays de Canaan.
En ces jours-là,
le Seigneur dit à Josué :
« Aujourd'hui, j'ai enlevé de vous le déshonneur de l'Égypte. »
Le Seigneur a mit fin aux moqueries dont les Egyptiens avaient accablé les Hébreux en les faisant entrer miraculeusement sur la Terre Promise. C'est le sens de ce que dit le Seigneur.

La fête de la Pâque à laquelle il est fait allusion commémorait la manière dont Dieu avait délivré les Israélites de l'oppression égyptienne. les Israélites commencent à manger les produits de la terre qu'ils cultiveront désormais et ils n'ont donc plus besoin de la manne, nourriture que Dieu leur avait donné dans le désert pendant 40 ans.

Cette année, c'est la première fois qu' apparaît le mot " Pâque " dans une lecture liturgique. avec le sens qu'il a dans l'Ancien Testament et son arrière-plan historique.

JG

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par Flor » mar. mars 26, 2019 10:21 am

L'EVANGILE pas à pas ... Ce récit est souvent appelé "Le fils prodigue " mais... au début : " Un père avait DEUX fils "
Le plus jeune demande sa part d'héritage... Aucun commentaire .... le père LEUR partage ses biens ! Donc , au deuxième fils aussi !
Départ du jeune homme "dans un pays lointain " , loin de son père !
Une brève information quant à l'usage de ce bien : il "dilapide sa fortune dans un vie de désordre".
Et voici le fils dans "le besoin" !
-la famine qui survient
-la garde d'un troupeau de porcs ! ces animaux proscrits ! c'est un engagement abominable pour un juif !
-Impossibilité de se nourrir avec les gousses des porcs !
Alors , c'est la "faim" qui le pousse à revenir vers son père !
"Il se leva ", déjà une résurrection !
Et , là , surprise ! Le père le voit de loin... Donc , il l'attendait sur le seuil de la maison . Saisi de compassion, il se jette à son cou, le couvre de baisers..
Inutile formule de pénitence : " Mon Père , j'ai péché......", le père n'entend pas , il ordonne aussitôt : "des vêtements, une bague , des sandales , le veau gras , mangeons , festoyons... avant que le fils ait fini de réciter son texte soigneusement préparé !
Le fils est rendu à sa dignité d'homme !

Quelle merveilleuse miséricorde du Père !!
Ce père qui nous attend, nous voit de loin , nous accueille, nous étreint avant même que nous ayons formulé une pauvre prière !

Mais le père avait deux fils !
L'aîné apprenant le retour du cadet se met en colère, refuse d'entrer dans la maison.
C'est une cascade de reproches à son père, qu'il ne nomme plus " Père" et dit : "ton fils" et non : "mon frère "
Il s'est séparé d'eux !
Et le père lui dit avec tendresse : " toi, mon enfant ..."
Les deux fils, si différents , sont tous les deux les bien aimés du père !

Et ce père essaie encore de rapprocher les frères ... " Il faut se réjouir, ton frère est retrouvé ! "

Le texte ne dit pas si l'aîné s'est décidé, enfin, à se joindre à la fête !

Ce texte que je lis et relis , apporte une grande consolation .!
Malgré nos manques , nos indifférences , nos jalousies, nos refus , nos murmures ... Dieu est là, attentif , il nous prend dans ses bras !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » mar. mars 26, 2019 10:43 am

Deuxième épître aux Corinthiens

Réconciliation...........

Ce mot est cité 5 fois dans ce court extrait sous la forme du verbe ou du nom ( réconciliation). C'est le fil rouge de cet extrait de l' épître aux Corinthiens.

Chacun connaît bien ce mot sans qu'il soit besoin de faire une étude poussée de vocabulaire.

C'est toujours un acte volontaire de deux parties (familles, personnes, voisins etc) avec quand même souvent ou toujours une main tendue, saisie par l'autre partie.

" Dieu nous a réconciliés avec lui par le Christ", précise le sous-titre de notre extrait.

Hier soir, je me demandais comment aborder saint Paul sur ce forum dans le cadre de cette rubrique. Finalement j'ai extrait ce mot " réconciliation " et je le propose à la réflexion.

Je dois aller à Aix-en-Provence. Donc j'ai laissé dormir le présent billet dans les "brouillons" mais j'ai décidé de l'envoyer aujourd'hui dans son état d'embryon pour qu'il y ait continuité du commentaire des trois textes.

Je le reprendrai ce soir car saint Paul est toujours le plus difficile des trois textes et j'ai fait en sorte de ne jamais le laisser de côté. Saint Paul le reconnaîtra...... peut-être...!

Jean gautier

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par Flor » mar. mars 26, 2019 3:37 pm

Paul...la Réconciliation !

A première vue ,j'ai trouvé cette lecture difficile....
En creusant, plus haut Paul écrit :
"Nous cheminons dans la foi non dans la claire vision... "
Il répond à ceux qui se glorifient de ce qui se voit et non de ce qui est dans leur coeur " ils se vantent d'avoir connu Jésus "selon la chair ".
Cette connaissance physique,"selon la chair" ne convient pas à la Foi.
Les croyants ne restent pas enfermés dans leur certitude passée , mais vivent pour le Christ mort et ressuscité.
Si quelqu'un est dans le Christ c'est "une Créature nouvelle".
Dieu efface le passé et offre au monde une réconciliation.
Et nous devenons "ambassadeurs du Christ " ! Mission immense !

"Le monde ancien s'en est allé
Un nouveau monde est déjà né.
Nous attendons le jour de Dieu
Qui transfigure terre et cieux.

Le monde ancien s'en est allé
Un nouveau monde est déjà né.
Ne vois-tu pas le jour venir
Et tout les arbres reverdir ?

Le monde ancien s'en est allé
Un nouveau monde est déjà né.
Le Fils de l'Homme est revenu
Ressuscité,il ne meurt plus ! " Joseph Gélineau s/j .

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » mar. mars 26, 2019 11:41 pm

Réconciliation


Dans la première lecture, Dieu s'adresse à Josué..............

Mais qui est ce Dieu, au juste ? A quoi ressemble-t-il ? Personne ne le sait.....Très nombreux sont ceux qui disent ne pas croire en Dieu. Mais qui est Dieu ?

Dans l'Ancien Testament Dieu intervient dans la vie des hommes. Il y a un face à face entre les hommes et Dieu. Parfois, Dieu se retire car les hommes font le mal comme c'est le cas avec Noé.

Or arrive, dans l'histoire, un fait extraordinaire, Jésus-Christ. Lui, on le connaît puisque, lui-même Dieu, il a épousé la condition humaine. C'est difficile à croire mais c'est ainsi. Encore plus fort, voici que Jésus prend sur lui "tous les péchés du monde "et réconcilie donc Dieu et l'humanité. Cet "article" de foi est très difficile à croire mais c'est ainsi.

Ce thème de la "réconciliation" entre l'humanité pécheresse et Dieu est l'un des fils conducteurs de la deuxième épître aux Corinthiens et d'une manière générale de tous les écrits de saint Paul. C'est Jésus-Christ qui en prenant sur lui les "péchés du monde" réconcilie l'humanité et Dieu.

C'est à partir de cette trame qu'on peut reprendre la lecture de la deuxième épître de saint Paul.

Jean Gautier

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par Jean Gauci » mer. mars 27, 2019 10:37 am

Je ne peux pas lire cet évangile sans le rapprocher de ce qui se passe aujourd'hui dans l'Eglise. Oui, je pourrais parler de moi, pécheur, de la dilapidation que j'ai fait de la grâce et de mon retour vers le Père qui m'attends... Je crains de ne pas être très original et un peu faux-cul... Je règlerai ce problème avec moi-même s'il me reste encore un peu de sincérité.
Mais je pense ( ça devient une obsession ...) à l'Eglise. Mais qu'est-ce qu'elle a fait pour en arriver là ? Le Christ lui a donné le pouvoir et les clés... Elle s'est enrichie jusqu'à posséder des Etats pontificaux, est partie en guerre contre tout le monde : les infidèles, les protestants. Elle a fait brûler les hérétiques, s'est compromise avec les puissants et les riches, s'est octroyée des titres dérisoires : Monseigneur, Révérend Père, Eminence, Sainteté, Souverain pontife, Béatitude..., et voilà qu'elle se retrouve nue, ridiculisée, méprisée, abandonnée de nombre de ses fidèles, décrédibilisée...

Mais alors, est-ce la fin ?

Et si cet évangile me disait au contraire que c'est un recommencement. S'il fallait que l'Eglise, qui a dilapidé son héritage avec les prostituées du monde du paraitre de la richesse, de l'abus de pouvoir sur les enfants et les femmes fragiles, s'il fallait que cette Eglise soit dépouillée de ses faux-semblants pour apercevoir le Père qui l'attend ? Mais ne tuons pas trop vite le veau gras...le chemin est encore long.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » mer. mars 27, 2019 12:29 pm

Bonjour Jean Guy

J'ai lu votre "actualisation" de l'évangile de Luc...

Peut-on "actualiser" l'évangile et comment le faire sans l'instrumentaliser ? Ce sont les questions que je me pose.

Le Christ a pris sur lui les péchés du monde dont ceux de l'Eglise et des clercs. Et les saints dont Jean-Paul II ne sont pas indemnes du péché.

La parabole de l'enfant prodigue n'ouvre vers aucune solution terrestre, matérielle.

A l'Eglise de la trouver. Il faudrait une révolution des esprits.

JG
Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par Flor » mer. mars 27, 2019 2:17 pm

L' Enfant prodigue qui revient ....L'Eglise ?...
Je n' y avais pas pensé !!
L'Eglise doit arriver " bien bas " pour refleurir autrement !
Mais...c'est le père qui l'attend ,il la voit de loin "dépouillée" de ses "faux-semblants " comme vous dites justement !
Et si c'était le moment ?
" Le chemin est long " peut-être ,mais beaucoup de groupes travaillent dans l'ombre....
Le chant du P. Gélineau est une prophétie ,finalement !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 31 mars 2019

Message par hélios » jeu. mars 28, 2019 10:26 am

Les deux fils et le père


On a beau connaître par coeur cette parabole, chaque nouvelle lecture ouvre de nouvelles questions.

Tout d'abord, je suis très étonné de la demande du fils. Qu'est-ce qu'il demande au juste ?

En effet, avant, la question de l'héritage se pose à LA MORT des parents. AVANT, ça veut dire encore pour nous, aujourd'hui. C'est logique, personne ne peut penser demander sa part avant que les parents décèdent.

Au temps de Jésus, c'était encore plus vrai. C'est pourquoi je me suis dit : lisons bien le texte. Que demande le fils ?


Il est vrai que maintenant le problème se pose un peu différemment... Le père de famille partage, parfois, une partie de ses biens s'il en a pour aider les enfants pour un projet. Mais c'est une manière moderne de parler d'héritage.

Alors oui, revenons au texte : que demande le fils à son père ?

Je me propose donc de relire ce texte à la lumière de ces remarques.

JG

Répondre