Partage d'évangile du 24 mars 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » lun. mars 18, 2019 9:36 am

Première lecture
« Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : Je-suis » (Ex 3, 1-8a.10.13-15)

Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là,
Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro,
prêtre de Madiane.
Il mena le troupeau au-delà du désert
et parvint à la montagne de Dieu, à l’Horeb.
L’ange du Seigneur lui apparut
dans la flamme d’un buisson en feu.
Moïse regarda : le buisson brûlait
sans se consumer.
Moïse se dit alors :
« Je vais faire un détour
pour voir cette chose extraordinaire :
pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? »
Le Seigneur vit qu’il avait fait un détour pour voir,
et Dieu l’appela du milieu du buisson :
« Moïse ! Moïse ! »
Il dit :
« Me voici ! »
Dieu dit alors :
« N’approche pas d’ici !
Retire les sandales de tes pieds,
car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! »
Et il déclara :
« Je suis le Dieu de ton père,
le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. »
Moïse se voila le visage
car il craignait de porter son regard sur Dieu.
Le Seigneur dit :
« J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple
qui est en Égypte,
et j’ai entendu ses cris sous les coups des surveillants.
Oui, je connais ses souffrances.
Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens
et le faire monter de ce pays
vers un beau et vaste pays,
vers un pays, ruisselant de lait et de miel.
Maintenant donc, va !
Je t’envoie chez Pharaon :
tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. »
Moïse répondit à Dieu :
« J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai :
‘Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous.’
Ils vont me demander quel est son nom ;
que leur répondrai-je ? »
Dieu dit à Moïse :
« Je suis qui je suis.
Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
‘Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : Je-suis’. »
Dieu dit encore à Moïse :
« Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
‘Celui qui m’a envoyé vers vous,
c’est Le Seigneur,
le Dieu de vos pères,
le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob’.
C’est là mon nom pour toujours,
c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge. »


Psaume
(Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 6-7, 8.11)


Deuxième lecture
La vie de Moïse avec le peuple au désert, l’Écriture l’a racontée pour nous avertir (1 Co 10, 1-6.10-12)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères,
je ne voudrais pas vous laisser ignorer
que, lors de la sortie d’Égypte,
nos pères étaient tous sous la protection de la nuée,
et que tous ont passé à travers la mer.
Tous, ils ont été unis à Moïse par un baptême
dans la nuée et dans la mer ;
tous, ils ont mangé la même nourriture spirituelle ;
tous, ils ont bu la même boisson spirituelle ;
car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait,
et ce rocher, c’était le Christ.
Cependant, la plupart n’ont pas su plaire à Dieu :
leurs ossements, en effet, jonchèrent le désert.
Ces événements devaient nous servir d’exemple,
pour nous empêcher de désirer ce qui est mal
comme l’ont fait ces gens-là.
Cessez de récriminer
comme l’ont fait certains d’entre eux :
ils ont été exterminés.
Ce qui leur est arrivé devait servir d’exemple,
et l’Écriture l’a raconté pour nous avertir,
nous qui nous trouvons à la fin des temps.
Ainsi donc, celui qui se croit solide,
qu’il fasse attention à ne pas tomber.



Évangile
« Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même » (Lc 13, 1-9)


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens
que Pilate avait fait massacrer,
mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.
Jésus leur répondit :
« Pensez-vous que ces Galiléens
étaient de plus grands pécheurs
que tous les autres Galiléens,
pour avoir subi un tel sort ?
Eh bien, je vous dis : pas du tout !
Mais si vous ne vous convertissez pas,
vous périrez tous de même.
Et ces dix-huit personnes
tuées par la chute de la tour de Siloé,
pensez-vous qu’elles étaient plus coupables
que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Eh bien, je vous dis : pas du tout !
Mais si vous ne vous convertissez pas,
vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole :
« Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne.
Il vint chercher du fruit sur ce figuier,
et n’en trouva pas.
Il dit alors à son vigneron :
‘Voilà trois ans que je viens
chercher du fruit sur ce figuier,
et je n’en trouve pas.
Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’
Mais le vigneron lui répondit :
‘Maître, laisse-le encore cette année,
le temps que je bêche autour
pour y mettre du fumier.
Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir.
Sinon, tu le couperas.’ »

© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » lun. mars 18, 2019 3:40 pm

Première lecture

Tous nous connaissons cet extrait du Livre de l'Exode.

Il est très difficile " d'actualiser " ce texte.

Il faut prendre ce texte pour ce qu'il est : un morceau de notre histoire, de cette histoire qui nous rattache à un rameau essentiel de l'histoire de l'humanité.

Je retiens donc la phrase suivante que nous retrouvons aussi dans la liturgie dominicale :
« Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
‘Celui qui m’a envoyé vers vous,
c’est Le Seigneur,
le Dieu de vos pères,
le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob’.
C’est là mon nom pour toujours,
c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge. »
" Faire mémoire de moi".

On lit et on relit pour le plaisir ce récit fantastique où tous les éléments d'une très belle page de littérature sont réunis : le buisson ardent, le dialogue entre Moïse et Dieu .......

Tous les croyants qui écoutent ce texte sont unis par la mémoire. Voilà qui est essentiel pour une humanité qui a peu de repères....

JG.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par Flor » mar. mars 19, 2019 2:25 pm

L'EXODE PAS à PAS
Et voilà encore Moïse dans le désert , sur la montagne, l' Horeb de Dieu.
"Un buisson de feu ".... Curieux ! il brûle sans se consumer....
Moment de lumière , expérience intime ? ça vaut le détour !
Moïse ne comprend pas .
Dieu a vu ce détour , cette recherche . Il est touché , il appelle Moïse.
Mais pour approcher Dieu il faut "ôter ses chaussures".... il faut se libérer de toute entrave , de ses soucis , de ses idées toute faites , de ses rancoeurs ....

Peut-être avons -nous expérimenté une fois cet "Horeb" dans le silence , moment de coeur à coeur avec Dieu , avec cette lumière intime
qui brûle le coeur ?

Mais c'est un moment fugace. Dieu voit notre détour !
De quoi dois-je me libérer pour m' approcher vraiment de Dieu ?
De belles paroles qui enflamment les foules mais qui ne viennent que de loups hypocrites déguisés en agneaux...? Discernement , vigilance !

Alors ? Quel est ton Nom ?
__mon Nom est : JE SUIS !

Dans notre Exode , Dieu est présent... Il EST "d'âge en âge ".
Cette révélation se déploie dans l'Histoire.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » mar. mars 19, 2019 4:01 pm

Merci chère flor pour votre commentaire toujours très fin sur le premier texte.


Alors je suis revenu sur le buisson ardent.
Moïse se dit alors :
« Je vais faire un détour
pour voir cette chose extraordinaire :
pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? »
Voici Moïse. Il est berger. Un berger est en contact avec les bêtes et la nature. Moïse qui sait, sans doute, beaucoup de choses sur la nature n'a jamais vu un buisson qui brûle et ne se consume pas. Il trouve que cette chose est " extraordinaire ". Et se pose la question : " pourquoi ne se consume-t-il pas ?.

Voici la réponse que je trouve :

s'il ne se consume pas, c'est qu'il dure, qu'il "est "... Le buisson c'est l'image de Dieu. D'ailleurs, Dieu appelle Moïse " du milieu du buisson ".

Vous voyez votre court commentaire m'a inspiré subitement et j'ai trouvé cette explication.

JG

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » mar. mars 19, 2019 4:36 pm

Toujours petite note sur le buisson ardent


En creusant un peu la recherche dans le Dictionnaire encyclopédique du Judaïsme collection Bouquins Cerf/Robert Laffont, je trouve une référence du buisson ardent dans le Deutéronome 33 16 où il est dit que Dieu apparaît dans le buisson.......Personne ne connaît l'identité de cette plante mais les moines du monastère Sainte-Catherine sur le Mont Sinaï vénèrent un buisson qui pousse dans l'enceinte du monastère et qui serait le buisson originel....

JG

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par Flor » mar. mars 19, 2019 7:08 pm

Merci Jean pour tous ces détails intéressants .. .;J'ai cherché aussi ,je note un extrait:

" On peut se demander ce qui serait arrivé si Moïse s'était davantage préoccupé de son troupeau que de cette vision étrange.
Mais Moïse a voulu savoir "pourquoi " le buisson brûlait et ne se consumait pas.
" L'étonnement es la mère de la science " disait Platon.
L'étonnement de Moïse a déterminé de façon indélébile l'Histoire d'Israël.
Après avoir appelé Moïse par son nom, Dieu alors se révèle à lui et lui confie la mission de libérer son peuple ....."

Et de belles mosaïques de Saint Marc de Venise ...!! Vues et retrouvées avec Joie !

J'ajoute un poème de Paul Beauchamp, peint par mon amie Jano (Hélas ! je ne peux pas mettre la peinture !)

Au lieu de
Tourner la tête
Viens voir
Viens voir comment la voix s'appelle
Viens voir la voix

Au lieu de rien
de cendre vie
passe l'enclos
pieds nus entends
le feu de bois le bois de feu

Leur jeu
au lieu de rien
en l'Un
te dit . Paul Beauchamp s/J

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » mer. mars 20, 2019 8:43 am

Deuxième lecture : épître aux Corinthiens.



Saint Paul s'adresse aux chrétiens de Corinthe et il aborde tous les aspects de la vie sociale et religieuse.


Pour comprendre le passage qui est proposé à notre lecture, saint Paul prend l'exemple de l'histoire des Israélites quand ils traversèrent le désert, conduits par Moïse vers la Terre Promise.

Les Israélites sont maintenant libres puisqu'ils ont quitté l'Egypte des pharaons où ils étaient esclaves. Mais ils utilisèrent mal leur liberté chèrement acquise.

Saint Paul actualise donc l'histoire des Israélites pour exhorter les Corinthiens à ne pas suivre leur exemple.

Quand ils sortent d'Egypte, tous boivent à la même source.

La source c'est l'eau évidemment, l'eau qui est nécessaire au corps. Mais la source c'est aussi une image.
ils ont bu la même boisson spirituelle ;
car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait,
et ce rocher, c’était le Christ.


Cette image de l'eau "boisson spirituelle " traverse le temps jusqu'à nous.

Mais arrive le temps où
la plupart n’ont pas su plaire à Dieu
: et saint Paul fait allusion à toutes les actions terrifiantes qui "n'ont pas su plaire à Dieu " dit pudiquement le texte : idolâtrie, immoralité sexuelle dans le Sinaï etc.

A tel point que SEULS deux d'entre eux, Josué et Caleb, entreront sur la Terre Promise. Tous mourront dans le désert y compris Moïse et Aaron son frère. Fabuleuse histoire que nous raconte la Bible.
Ce qui leur est arrivé devait servir d’exemple,
et l’Écriture l’a raconté pour nous avertir,
nous qui nous trouvons à la fin des temps.
Ainsi donc, celui qui se croit solide,
qu’il fasse attention à ne pas tomber.

Aujourd'hui, ce texte de saint Paul peut être actualisé évidemment.

Toutes les déviances, les perversités qui affectent l'Eglise tiennent au fait que le mal est dans l'homme y compris dans un milieu qui devrait en être protégé.
Ainsi donc, celui qui se croit solide,
qu’il fasse attention à ne pas tomber.
Cette belle lettre aux Corinthiens est dans la continuité du premier texte de l'Exode et constitue, ce matin, une aide substantielle pour nous tous. Si le Christ est la "source", eh bien c'est à cette source-là qu'il faut revenir et il ne sert à rien de s'apitoyer sur les fautes des uns et des autres car le mal est aussi en nous.


Jean Gautier

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par Jean Gauci » mer. mars 20, 2019 10:33 am

"Mais le vigneron lui répondit :
‘Maître, laisse-le encore cette année,
le temps que je bêche autour
pour y mettre du fumier.
Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir.
Sinon, tu le couperas.’ »"



Etrange actualité de ces paroles de Jésus quand beaucoup s'indignent que François n'ait pas accepté, immédiatement, la démission de Mrg Barbarin.
Dans un monde qui exige l'immédiat, l'immédiat de la justice, l'immédiat des résultats et des profits, l'immédiat des mesures et le culte des nouveautés nées de l'immédiat, le vigneron Jésus nous conseille :" Laisse encore une année". Autrement dit prends le temps et donne moi une chance.
Les saints et les sages prennent le temps et ne sont pas esclaves du temps. Le temps de comprendre, le temps de juger, le temps d'aller hors du temps dans la prière, le temps de la conversion, le temps du pardon. Le temps de Dieu est l'espace donné aux hommes pour qu'ils aillent vers la Vérité et la découvrent. " Il n'y a jamais rien d'urgent, il n'y a que des gens pressés".
Regardons nous et regardons les autres. La montre est devenue l'impératif de notre vie. "Tout, tout de suite". Les actualités de la semaine passée apparaissent dépassées et souvent dérisoires comme les commentaires qui les ont accompagnées.

Seigneur, apprends nous la richesse de donner du temps à notre réflexion et à notre coeur, à ne pas juger trop vite, à attendre que les fruits de tes promesses mûrissent, que les bourgeons de tes paroles éclosent dans nos esprits trop prompts à juger. Donne nous le temps du Carême pour changer ce qui doit être changé, pour voir clair dans la confusion de notre intelligence.

Toi qui nous as donné toute une vie pour donner du fruit, apprends nous à donner du temps, à donner "leur" temps à ceux que nous sommes si pressés de juger.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par hélios » mer. mars 20, 2019 12:03 pm

Très juste commentaire qui peut aider dans les circonstances actuelles, Jean Gauci.

Maintenant, trois ans sont passés sans que le figuier produise le moindre fruit. Or, le figuier est un arbre rustique qui n'exige pas beaucoup de soins..........En quoi est-il gênant ce figuier ? Empêche-t-il la vigne de pousser ? Pourquoi le maître veut-il couper ce figuier ? Beaucoup de questions se posent.

Oui, la vertu de patience, une conception apaisée du temps, la compréhension et l'espérance que le figuier produise du fruit. Donner une nouvelle chance.

Très belle parabole.

Maintenant, le figuier est le symbole d'Israël ( voir Mt 21. 19 et Mc 11. 14).......L'absence de fruit s'applique aussi à Israël, sans doute.

JG

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 24 mars 2019

Message par Jean Gauci » jeu. mars 21, 2019 9:49 am

hélios a écrit :
mer. mars 20, 2019 12:03 pm

Maintenant, trois ans sont passés sans que le figuier produise le moindre fruit. Or, le figuier est un arbre rustique qui n'exige pas beaucoup de soins..........En quoi est-il gênant ce figuier ? Empêche-t-il la vigne de pousser ? Pourquoi le maître veut-il couper ce figuier ? Beaucoup de questions se posent.
Bonjour Jean Hélios,

Votre phrase m'a intrigué. A qui ou quoi faites vous allusion ? En vous lisant, je me disais que le temps de Dieu ne se compte pas en années. Le temps de Dieu, c'est toute une vie ou c'est un instant dans l'illumination soudaine d'une conversion.

Les cerisiers de chez vous ( comme de chez moi) arrivent à temps pour nous rappeler que le Bon Dieu fait pousser les fleurs à un rythme et avec une fidélité qui devrait nous inspirer.

heureuse journée à vous et à nos amis du forum.

Guy Bezzina

Répondre