Partage d'évangile 9 septembre

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 9 septembre

Message par hélios » sam. sept. 08, 2018 10:45 am

Je reviens à l'Evangile de Saint Marc.

Le miracle qu'accomplit Jésus pour redonner au sourd-muet l'usage de sa langue et de ses oreilles n'existe dans aucun autre évangile.

On peut effectivement se demander pourquoi Jésus agit de la sorte :
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule,
lui mit les doigts dans les oreilles,
et, avec sa salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel,
il soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Les différents gestes sont en effet mystérieux et le "ouvre-toi " s'adresse au sourd-muet lui-même qui est fermé au monde et aux autres. Le " Effata " rappelle que la langue de Jésus c'est l'araméen et c'est donc dans sa langue qu'il s'adresse à l'homme.

L'auditeur de cet Evangile peut très bien se poser la question de la signification de ces gestes....Que lui répondre ?

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 9 septembre

Message par hélios » dim. sept. 09, 2018 9:00 am

J'ai lu ce samedi les commentaires de l'Evangile de Marc dans Pèlerin ( plaquette " Croire" insérée dans Pèlerin du 6 septembre) et Réforme.

Dans Pèlerin, c'est une religieuse qui a fait le commentaire. Mais elle dispose d'un espace réduit ( pour moi). Donc elle a dit l'essentiel avec beaucoup de mérite. Tout d'abord, elle a fait précisément le lien entre Isaïe et Marc, lien que nous avions fait dans cette rubrique, et sa conclusion est très juste même si elle aurait mérité un plus grand développement. Mais la place est réduite.
" Ouvre-toi" murmure Jésus. " Ouvre-toi" murmure l'esprit à nos oreilles, pour qu'en tombent les écailles et les bouchons. "Ouvre-toi, murmure-t-il à nos lèvres afin que nos paroles ne soient pas du bavardage mais un écho de sa Parole "
Soeur dominicaine Anne Lécu dans Pèlerin

Dans Réforme, superbe commentaire à se procurer sans exclure Pèlerin bien entendu.

Tout d'abord, le sourd-muet qu'on amène à Jésus en territoire non-juif, quelle est au juste son " affection" ?

Est-ce un handicap physique vraiment ? Personne n'en sait rien.

Car il peut y avoir plusieurs formes de mutisme. Au moment où j'écris, je revois le magnifique film "Vol au-dessus d'un nid de coucou" où joue le formidable Jack Nicholson. Parmi les fous, il y a un Indien, un colosse, qui est muet... Enfin tout le monde croit qu'il est muet... Jusqu'au jour où au moment où les fous se révoltent il se met à parler. Il cachait qu'il parlait tout à fait normalement.....

Mais il y a celui qui est "renfermé" comme on le dit d'ordinaire. Renfermé // " Ouvre-toi".

Enfin, il y a le handicap évidemment.

Dans tous les cas, au temps de Jésus, les muets étaient considérés comme victimes des mauvais esprits. Ils étaient donc "impurs".

Jésus accomplit sur lui les actes d'un exorciste et s'il le prend à part c'est qu'il ne veut pas que les gens aillent faire le buzz après sur l'inessentiel. Ne dîtes rien bien entendu car que vont dire ces gens ? Comment cette nouvelle va-t-elle se répandre alimentant les fakes news au temps de Jésus ou ce que soeur Anne Lécu appelle "le bavardage" ?

Parler oui, oui mais " un écho à sa Parole ". Ecouter est indissociable de la parole. Comment parler juste si l'on n'écoute pas ou mal ?

Je pense aussi aux réactions à la suite des paroles du pape aux journalistes sur l'homosexualité. Les journalistes ont entendu ce qu'ils voulaient entendre et leurs paroles n'ont pas été de vérité mais seulement pour entretenir un "buzz" médiatique qui est vite retombé.

Donc, Evangile tout à fait au coeur de nos réflexions contemporaines.

Hélios

Répondre