Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Françoise T.
Messages : 418
Inscription : mar. mars 16, 2010 12:59 pm

Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Françoise T. » mar. juil. 17, 2018 11:54 am

Première lecture
« Je ramènerai le reste de mes brebis, je susciterai pour elles des pasteurs » (Jr 23, 1-6)

Lecture du livre du prophète Jérémie

Quel malheur pour vous, pasteurs !
Vous laissez périr et vous dispersez
les brebis de mon pâturage
– oracle du Seigneur !
C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël,
contre les pasteurs qui conduisent mon peuple :
Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées,
et vous ne vous êtes pas occupés d’elles.
Eh bien ! Je vais m’occuper de vous,
à cause de la malice de vos actes
– oracle du Seigneur.
Puis, je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis
de tous les pays où je les ai chassées.
Je les ramènerai dans leur enclos,
elles seront fécondes et se multiplieront.
Je susciterai pour elles des pasteurs
qui les conduiront ;
elles ne seront plus apeurées ni effrayées,
et aucune ne sera perdue
– oracle du Seigneur.

Voici venir des jours
– oracle du Seigneur,
où je susciterai pour David un Germe juste :
il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence,
il exercera dans le pays le droit et la justice.
En ces jours-là, Juda sera sauvé,
et Israël habitera en sécurité.
Voici le nom qu’on lui donnera :
« Le-Seigneur-est-notre-justice. »


Psaume (Ps 22 (23), 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6)

R/ Le Seigneur est mon berger :
rien ne saurait me manquer. (cf. Ps 22, 1)


Deuxième lecture
« Le Christ est notre paix : des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité » (Ep 2, 13-18)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères,
maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui autrefois étiez loin,
vous êtes devenus proches par le sang du Christ.
C’est lui, le Christ, qui est notre paix :
des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ;
par sa chair crucifiée,
il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ;
il a supprimé les prescriptions juridiques de la loi de Moïse.
Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen,
il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix,
et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps
par le moyen de la croix ;
en sa personne, il a tué la haine.
Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix,
la paix pour vous qui étiez loin,
la paix pour ceux qui étaient proches.
Par lui, en effet, les uns et les autres,
nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père.


Évangile
« Ils étaient comme des brebis sans berger » (Mc 6, 30-34)


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
après leur première mission,
les Apôtres se réunirent auprès de Jésus,
et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
Il leur dit :
« Venez à l’écart dans un endroit désert,
et reposez-vous un peu. »
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.
Alors, ils partirent en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner,
et beaucoup comprirent leur intention.
Alors, à pied, de toutes les villes,
ils coururent là-bas
et arrivèrent avant eux.
En débarquant, Jésus vit une grande foule.
Il fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, il se mit à les enseigner longuement.

©AELF
Modératrice des forums pelerin.info et responsable des relations lecteurs de Pèlerin.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par hélios » mer. juil. 18, 2018 8:24 am

Depuis notre plus tendre enfance nous avons, nous chrétiens, des bergers la plus haute considération.

Le berger est forcément "bon". Personne ne peut imaginer un "mauvais berger".

C'est pourquoi, le texte de Jérémie qui dénonce des mauvais bergers est beaucoup moins connu que tous les autres ( dont le psaume cité). Le modèle, c'est Jésus qui est le " Bon Pasteur".

Très curieusement, le texte de dimanche dans sa conclusion laisse complètement de côté l'image du berger et de ses brebis pour évoquer la figure du Roi.

Voilà, pour moi, ce qui m'a le plus frappé dans ce premier texte....

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Flor » mer. juil. 18, 2018 5:14 pm

Jérémie, curieux personnage , m'intrigue......

Malgré lui , il devient prophète. Dieu fait de lui "un prophète des nations "....
Et le métier de prophète n'est pas facile !

Jérémie - dit prophète de malheur - fustige le peuple qui oublie Yahvé.... idolâtrie ,injustices ,persécutions........
Il fustige les pasteurs et ceux qui ont le pouvoir... ils dispersent le troupeau , ne s'en occupent pas .....

Et il annonce que Dieu , lui -même le "rassemblera", le ramènera dans " l'enclos " , lieu protégé, accueillant , où le troupeau sera gardé, soigné , aimé....

Et c'est là, l'oracle messianique : le règne de David ....."un germe juste" qui annonce déjà Jésus !

Page vivifiante, pleine d'espoir !

D'où tire-t-il sa force Jérémie ?....
- Du Seigneur, la "source d'eau vive " (Jr. 2,13 )

C'est ce lien à Dieu, mystérieux , qui permet à un homme d'être solidement ancré dans le réel , le coeur sensible à toute détresse...

Ma question....Y a-t-il un "prophète" à l'intérieur de chacun de nous ??

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Jean Gauci » mer. juil. 18, 2018 7:15 pm

Cher jean Hélios,
Vous avez écrit à propos d' un autre sujet:
"Le football est un sport collectif.
La victoire de l'équipe de France, c'est la victoire d'un collectif et non d'individualités.
Les joueurs ont bien compris l'importance de l'équipe et non d'individualités si parfaites soient-elles.
La victoire est belle et rassemble les gens."


Comment avez vous pu passer sur l'image du berger qui rassemble les brebis ?
En effet, cette parole de Jérémie constitue une écharde dans l'Eglise divisée dont les brebis sont loin d'être réunies dans l'enclos du Seigneur.
Si les brebis préfèrent les stades aux églises , le Bon Pasteur n'y est pour rien...
Alors ? C'est une question que l'Eglise se pose et que nous devons nous poser.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Jean Gauci » jeu. juil. 19, 2018 11:02 am

C’est lui, le Christ, qui est notre paix :
des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ;
par sa chair crucifiée,


Cette parole de St Paul mérite réflexion. Elle rejoint le texte de Jérémie qui parle d'Eglise une et unifiée en évoquant le pasteur et ses brebis.
"Le juif et le païen" ne font plus qu'un... Est-ce à dire que c'est toute l'humanité qui est "Eglise" et que la chair crucifiée du Christ englobe tous les vivants ?
Plus loin, Paul écrit:" Par lui, en effet, les uns et les autres,
nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père."

Les frontières de la libération et du salut sont donc abaissées et accessibles à toute femme et tout homme ?
Dieu est présent au delà de l'Eglise visible ?
C'est ma question.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par hélios » jeu. juil. 19, 2018 11:08 am

Bonjour Jean,

J'avoue ne pas comprendre votre commentaire.

Flor resitue justement Jérémie au moment où Israël se divisait... C'est un moment de l'histoire d'Israël

Les Chrétiens sont actuellement divisés. Mais ils n'ont pas de mauvais pasteurs. François est un bon pasteur...

Les gens préfèrent les stades aux églises. Mais n'oubliez pas les obsèques religieuses de Johnny qui, à ma connaissance, n'était pas un pilier d'Eglise.

Jérémie, c'est un moment de l'histoire d'Israël.

Pour tous les chrétiens le mot "pasteur" est associé à "bon".

Tous les bergers que je connais sont de bons bergers puisque les brebis les font vivre.... Niveau 0 de l'amour....

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Flor » jeu. juil. 19, 2018 3:16 pm

Les églises se vident....elles sont divisées....C'est vrai et c'est la question essentielle : pourquoi ?

Je n'ignore pas le problème des petits villages ruraux....où le prêtre ,seul ,doit affronter X clochers !!

En ville,certaines églises se vident ,d'autres restent pleines ....
Celles-ci recueillent les groupes qui se disent "charismatiques " (!) bien au chaud dans leur bulle....Pas d'autres commentaires....

D'autres églises se vident.....les homélies sont d'une telle pauvreté qu'elles n'intéressent personne....??
Celles qui restent pleines reçoivent des homélies courtes mais riches des 3 textes proposés....Simple remarque ....que vaut-elle ?

Les églises restent divisées. c'est le problème des groupes qui refusent Vatican II et restent dans "leur" Tradition...
Là ,que faire ? Les papes précédents ont échoué ....
François est un Bon Pasteur ,comme il est dit plus haut .Il fait tout ce qu'il peut pour amorcer le "rassemblement".......

"L'enclos" du Seigneur dont parle Jérémie,n'est pas encore là.
L'Unité et non l'Uniformité se fait à petits pas ......

Il y a beaucoup de "germes" qui poussent....pourtant !

Des rapprochements entre Eglises....Protestants très proches des Catholiques.....J'admire trois femmes :

Francine Carillo ,Pasteur à Genève. Elisabeth Parmentier et Marion Muller- Collard.

Francine est mariée avec un Catholique
Elisabeth travaille avec les dominicains à la formation des prédicateurs et prédicatrices laïques
Marion écrit sur le journal Panorama, fait une retraite -en silence -chez les Jésuites et nous laisse un merveilleux livret "Le plein silence "
Théologiennes,poètes elles témoignent du "rapprochement " !

A table,lors d'un colloque , un Protestant dit: "Moi ,j'ai épousé une Catho. !"
Je pense que ce couple ( " Mixte " ? ) ne peut que s'enrichir mutuellement....

Bien sûr .....de petits exemples dans ma petite sphère ! mais "un germe juste",une graine de moutarde qui annonce un grand arbre,
où chanteront de nombreux oiseaux aux multiples couleurs .....

C'est dans ce but que travaille,modestement, la Conférence des Baptisés....Ce n'est plus seulement une histoire de "jupettes " !
mais l'écoute des personnes qui ont soif de la Parole...

Preuve étonnante....Le nombre de personnes qui participent aux célébrations de la Parole...
Prédication par un homme ou une femme ...partages....Prière ...et buffet convivial .

But de tout cela ? Que des hommes et de femmes se forment pour prendre en charge avec le prêtre( ou en l'absence ) la liturgie dans les paroisses
"pauvres"
Et il y a d'autres groupes qui le font aussi dans leur paroisse !!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par hélios » jeu. juil. 19, 2018 3:50 pm

Bonjour Jean

L'Epître aux Ephésiens est en effet un texte majeur.
Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen,
il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix,
et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps
par le moyen de la croix ;
L'extrait de l'Epître que je cite répond à votre question. " un seul Homme nouveau "... Il n'est pas question d'Eglise dans cette Epître mais de l'Humanité. Plus loin dans cette Epître, il sera question des hommes libres et des esclaves. Le message est adressé à tous les hommes. Donc nous ne sommes plus ici dans le contexte d'une Eglise.

On observe d'ailleurs que le message du pape s'adresse à TOUS les hommes, notamment quand il prend position sur les sujets qui concernent TOUS les hommes, comme l'environnement, la guerre, la paix etc.

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Jean Gauci » jeu. juil. 19, 2018 5:18 pm

Jean Hélios,
Je partage votre analyse. Le caractère universel de la Rédemption est ici clairement affiché et l'Evangile qui suit:
"En débarquant, Jésus vit une grande foule.
Il fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, il se mit à les enseigner longuement. "
reprend l'image des brebis et du berger.
Cependant, ce plaidoyer vibrant pour l'unité autour du Pasteur qu'on retrouve dans les trois textes ne peut pas ne pas concerner l'unité des chrétiens, dispersés entre différentes confessions et à l'intérieur de l'Eglise Catholique les différents courants qui la traversent.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'Evangile dimanche 22 juillet

Message par Jean Gauci » jeu. juil. 19, 2018 5:41 pm

Flor,
Votre long commentaire sur les divisions dans l'Eglise m'a intéressé. Vous soulignez avec un juste discernement qu'au milieu de cet éparpillement des brebis, des femmes et des hommes font germer des initiatives que je trouve " épurées" des pesanteurs et des chasses gardées de l'institution.
Le Christ a dit : " Allez enseigner à toutes les nations"; C'est le coeur de la mission et cette mission ne saurait être réservée à un petit nombre mais à celles et ceux dont " la bouche parle de l'abondance du coeur".
Je crois que l'Eglise de notre temps assiste à une double évolution: la mort lente de pratiques dépassées qui ne disent plus rien de vivant susceptible de donner envie. Mais sur cette lente agonie naissent des germes de renouveau, des initiatives que vous citez qui ressemblent étrangement à l'Eglise des premiers chrétiens.
Enfin, on ne le dit pas assez, nait une nouvelle persécution. Après l'indifférence et l'éloignement des chrétiens, voila que de partout on parle d'assassinats de chrétiens et de prêtres, d'intimidation des évêques qui protestent contre l'injustice et la brutalité. Les chrétiens dérangent parce que l'Eglise refuse désormais de collaborer avec les dictatures comme cela se passait il n'y a pas si longtemps.
Je suis personnellement trop vieux pour espérer assister à un nouveau printemps de l'Eglise, mais ces exemples que vous citez, m'apparaissent comme des bourgeons prometteurs.
Avec ma cordiale amitié.

Répondre