Partage d'évangile 3 septembre 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par Jean Gauci » mer. août 30, 2017 2:31 pm

Jean hélios,

Je ne peux que partager votre indignation à propos de l'usage qui est fait de l'expression " Prendre sa croix". Je ne suis pas théologien mais les déviations connues dans l'Eglise à propos "du bon usage de la souffrance" et des pratiques d'auto- flagellation me révulsent.

La souffrance est un mal absolu dont le mystère restera une interrogation ( la souffrance des enfants...)
Alors, " prendre sa croix" ?
J'avance avec prudence l'idée que le Christ ayant fait corps avec la croix, il a fait corps avec l'humanité et que c'est l'humanité qu'il nous faut assumer entièrement pour suivre le Christ, l'humanité dans ses aléas de souffrance mais d'amour, de combat pour la vie et même de joie.
La croix s'enracine dans la terre comme nous sommes enracinés dans cette même terre.
Prendre sa croix, ce n'est pas courir après la souffrance mais assumer totalement ce que nous sommes: femmes et hommes, responsables, parents, pécheurs et rachetés, soumis aux vicissitudes de la vie, sans perdre de vue que c'est avec tout cela que nous devons faire chemin derrière le Christ.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par Flor » mer. août 30, 2017 3:44 pm

Jésus ,face à Satan au début de son ministère,se retrouve dans la même situation à l'approche de sa mort....
Mais ici c'est Pierre qui devient un obstacle !
Pierre, qui ,il y a quelques jours , proclamait: "Tu es le Fils de Dieu..."se voit mis en
AVANT par Jésus :" Tu es Pierre........"

Ici,il se trouve rejeté EN ARRIERE...."Arrière Satan ! ....Terrible !!

Jésus ,fidèle à ses choix,refuse la tentation du pouvoir ,du triomphe ,de la fuite devant
la souffrance et la mort qui s'annoncent....
Messie crucifié ,vaincu ,humilié....Son sacrifice accepté est volontaire.

Pierre ne comprend pas cela...Il perd ses illusions.....Et nous ?....

Suivre le Christ c'est peut-être accepter de perdre nos illusions,de mourir à nos égoïsmes,à notre auto-suffisance ,à nos désirs de paraître......?

Il n'y a pas de route sans "exode",sans "désert" ,sans "croix "...
Si nous restons fidèles à nos choix ,fidèles à Jésus qui nous accompagne....alors
la VIE triomphe !

L'Apocalypse verrait à travers "ce bois sauveur" ," l'Arbre de la VIE" . (Ap.22,2 )

Et me vient à l'esprit cette splendide mosaïque du XIIe s. :
La Croix de St Clément à Rome....

"L'ARBRE de la VIE "....Toute la création reçoit la VIE !!

C'est une catéchèse vivante,parlante pour des enfants....
Et une méditation très riche pour les grands.....enfants !!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par hélios » mer. août 30, 2017 5:23 pm

Très sincèrement, les commentaires de Jean Gauci et Flor me laissent sans voix et je ne vois pas ce qu'on peut ajouter à ce qui est écrit là.

Les lecteurs de cette rubrique pourront à mon avis se réjouir de faire des lectures aussi "aidantes".

Après tout cela, j'aimerais que le coeur d'une homélie soit une explication de cette expression "prendre sa croix" qui a conduit tant de personnes à rejeter en bloc une Eglise incapable d'expliquer des versets scandaleux dans leur forme et qui prêche la résignation.

Jean-Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par Flor » mer. août 30, 2017 7:49 pm

Merci Jean Gauci pour votre si beau texte.....
"Assumer ce que nous sommes."....à la suite de Jésus qui est toujours En AVANT !

Merci Jean Hélios de nous inviter sans cesse à une recherche plus profonde....

Tous deux vous nous aidez à VIVRE!

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par hélios » ven. sept. 01, 2017 10:52 am

En réponse aux remarques très laudatives de Flor, que je remercie, mon souhait serait quand même que plus de lecteurs écrivent.

Je trouve que c'est bien de préparer les textes du dimanche à tous les plans.

Donc c'est une belle rubrique si elle suscitait plus de réactions....

Revenons à l'Evangile


Il me semble qu'il faudrait revoir cette notion de "sacrifice" qui imprègne totalement les prières, la catéchèse et finalement les mentalités.

La "croix", le "sacrifice", c'est quelque chose de totalement négatif et à moins d'être masochiste personne n'a envie de souffrir.

Or le clergé en tout cas une partie des prêtres ont été formés dans ce cadre de pensée comme en témoigne les réactions de mon amie croyante.


Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par hélios » ven. sept. 01, 2017 11:56 am

Est-ce que bien expliquer cette notion de sacrifice et revenir sur cette conception larmoyante et doloriste c'est enlever quelque chose au message de Jésus ? Moi je ne le pense pas du tout.

Hier je rencontrai à l' hôpital de la Timone à Marseille une maman dont la petite fille a eu une leucémie........On attend une greffe de moelle osseuse.

Cette maman est combative, active, présente.

Le serait-elle si on venait l'assommer avec de telles idées ?

C'est elle même qui m'a parlé de croyance pas moi. De miracle.

J'attends donc de savoir comment les prêtres aborderont cette question dans leur prêche....mais pas les prédicateurs du dimanche triés sur le volet par Antenne 2.

Des témoignages de lecteurs de cette rubrique du forum seraient très franchement les bienvenus......

Jean-Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par Flor » ven. sept. 01, 2017 8:05 pm

Hélios, j'ai glissé cette dame dans ma Prière... pour elle et pour sa petite fille....
Ma "pauvre" prière, je sais....mais cette dame n'en saura rien...
Seul , le Seigneur peut l'aider dans son "combat" et sa 'présence" auprès de son enfant.... J'en suis convaincue !

Renoncer .. prendre sa Croix.... suivre Jésus.... Programme ardu !
Il ne s'agit pas de se complaire dans le "dolorisme".

La Croix est dans toute vie .... sous diverses formes...
Savoir la regarder en face , sans se laisser écraser par elle... Heureux si nous avons le soutien d'un(e) ami(e) fidèle !!

Paul nous propose de nous laisser transformer dans notre façon de penser....
Alors... renoncer à soi-même ? Peut-être , sortir de notre "ego", nous décentrer , pour laisser la place à l'autre , pour découvrir que la vraie richesse est dans les relations avec nos frères et nos soeurs, et faire ainsi une place... à l'Autre qui connaît nos faiblesses , nos souffrances.

La visite à l'Hôpital...n'est-elle pas tout cela ?

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 septembre 2017

Message par hélios » mar. sept. 05, 2017 7:41 am

Qu'il prenne sa croix.

Je voudrais revenir sur cette phrase.

Je n'ai été convaincu par aucune interprétation de cette phrase et, à mon sens, il faut lire cette phrase au premier degré. Simplement.

Tout d'abord, Jésus annonce qu'il mourra et qu'il ressuscitera. Il provoque ainsi la réaction de Pierre... qui le reniera trois fois.

A l'époque, la condamnation à mort, c'était la croix comme aux Etats-Unis la chaise électrique et la guillotine en France. Or le condamné portait la partie horizontale de la croix, la partie verticale étant laissée sur le champ comme un poteau d'exécution. On clouait au dernier moment la partie horizontale dans une encoche de la partie verticale.

" Porter sa croix" est à prendre au sens littéral sans aller chercher midi à quatorze heures.

Porter sa croix c'était tout simplement suivre Jésus (et en supporter les conséquences comme les chrétiens d'Orient les supportent). La croix devient le signe distinctif des chrétiens comme la coquille le pèlerin de Compostelle. Pensez aux Croisés, parfois de triste mémoire.

Donc assimiler "sa croix" avec quelque chose de très lourd à porter comme la maladie d'un enfant c'est une absurdité. Le prêtre qui dit cela fait une faute "professionnelle" si j'ose dire et il n'a rien compris à rien.

Par contre, je me demande quel christianisme on a bien pu enseigner à des générations de prêtres pour qu'ils puissent dire des énormités qui ont fait fuir des chrétiens en masse.

Le message du Christ c'est celui de l'Amour, c'est le socle.

Prendre "sa croix" c'est oser le christianisme.


Au Ier siècle, celui qui "portait sa croix" au sens littéral du terme prenait des risques comme les chrétiens d'Orient aujourd'hui.

Mais au temps du roi Constantin, quand l'Empire Romain se christianisa, la croix était synonyme de triomphe.

Pour éviter les persécutions au Ier siècle, d'ailleurs, le signe distinctif, le code des chrétiens, c'était le poisson. J'ai une assiette berbère où il y a une galette de pain et des poissons.

Il est 7h40 et il est temps de déjeuner......

Bonne réflexion.

Hélios

Répondre