Partage d'évangile 13 août 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » lun. août 07, 2017 7:20 am

Première lecture
« Tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur » (1 R 19, 9a.11-13a)

Lecture du premier livre des Rois
En ces jours-là,
lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu,
il entra dans une caverne
et y passa la nuit.
Le Seigneur dit :
« Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur,
car il va passer. »
À l’approche du Seigneur,
il y eut un ouragan, si fort et si violent
qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers,
mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ;
et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre,
mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;
et après ce tremblement de terre, un feu,
mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ;
et après ce feu, le murmure d’une brise légère.
Aussitôt qu’il l’entendit,
Élie se couvrit le visage avec son manteau,
il sortit et se tint à l’entrée de la caverne.
Deuxième lecture
« Pour les Juifs, mes frères, je souhaiterais être anathème » (Rm 9, 1-5)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains
Frères,
c’est la vérité que je dis dans le Christ,
je ne mens pas,
ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint :
j’ai dans le cœur une grande tristesse,
une douleur incessante.
Moi-même, pour les Juifs, mes frères de race,
je souhaiterais être anathème, séparé du Christ :
ils sont en effet Israélites,
ils ont l’adoption, la gloire, les alliances,
la législation, le culte, les promesses de Dieu ;
ils ont les patriarches,
et c’est de leur race que le Christ est né,
lui qui est au-dessus de tout,
Dieu béni pour les siècles. Amen.




Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert,
Jésus obligea les disciples à monter dans la barque
et à le précéder sur l’autre rive,
pendant qu’il renverrait les foules.
Quand il les eut renvoyées,
il gravit la montagne, à l’écart, pour prier.
Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre,
elle était battue par les vagues,
car le vent était contraire.


Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux
en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer,
les disciples furent bouleversés.
Ils dirent :
« C’est un fantôme. »
Pris de peur, ils se mirent à crier.
Mais aussitôt Jésus leur parla :
« Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »
Pierre prit alors la parole :
« Seigneur, si c’est bien toi,
ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »
Jésus lui dit :
« Viens ! »
Pierre descendit de la barque
et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
Mais, voyant la force du vent, il eut peur
et, comme il commençait à enfoncer, il cria :
« Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit
et lui dit :
« Homme de peu de foi,
pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque,
le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque
se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent :
« Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »
Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » mar. août 08, 2017 7:48 am

Le premier texte, extrait du livre des Rois, est très beau et on le lit par plaisir. Il n'y a aucune connaissance compliquée à avoir pour le comprendre.

C'est un monument de littérature.

Donc, lisez-le car personne ne peut le faire à votre place.

Le Seigneur n'est pas

dans
l'ouragan,
dans
le tremblement de terre,


dans
le feu
Mais dans
le murmure d'une brise légère

On est presque aux antipodes de la Transfiguration !

Murmure c'est quelque chose qui s'entend à peine mais qu'il faut savoir écouter qu'on n'entend pas. Comme quand on est en forêt........Chut ! écoute on dirait de l'eau.

Et une brise légère.........

Dieu, le Seigneur, dit le Livre des Rois est dans l'insignifiant.

Il est dans l'humble travail que l'on accomplit tous les jours et pas seulement des choses un peu plus extra-ordinaires.

Ce texte, au début d'une journée, est un pain béni parce que il peut aisément se prolonger de manière simple : Seigneur aide-moi à comprendre que tu es dans l'insignifiance des choses de la vie comme ce "murmure d'une brise légère".

jean-Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par Flor » mar. août 08, 2017 5:23 pm

Cette semaine .....ni "grande tristesse dans le coeur...." (Rm,9 )
ni "ouragan",ni "brise légère " (1R,19 ).....
D'ailleurs ,le commentaire de J. Hélios est si beau que je ne saurais quoi dire....

" Dieu est dans l'insignifiant"......
Cette phrase fulgurante me ravit...

" Seigneur aide -moi à comprendre que tu es dans l'insignifiance des choses de la Vie
comme 'ce murmure d'une brise légère '..."

Belle méditation pour ces jours d'été .......Merci !
(J'ai dit ce commentaire de la lecture à un jeune prêtre Vietnamien,ce matin...
Il était émerveillé !)

Je passe à l'Evangile (Mt,14 )
----------------------------------
CONFIANCE

Le pain est fait pour être partagé...
Jésus a pitié de cette foule affamée de pain ...mais aussi de Parole !
La foule "nourrie ","rassasiée " va rentrer....

Les disciples prennent la mer..... Jésus , à l'écart, sur la montagne ,prie, seul .

Tout semble paisible ,calme.

Mais ,soudain,le soir venu ,tout s'agite ....:
le vent ,la mer ,la barque "battue par les vagues....

Les disciples sont seuls , seuls avec leur peur ,leurs questions ,leurs cris ,leur doute.....

Et Jésus marche sur la mer !!

" C'est un fantôme !"....
_Confiance ! c'est moi ,n'ayez pas peur !"

Pierre doute ,il ose une parole provocante....:

_"SI c'est bien toi ,ordonne -moi de venir vers toi sur les eaux !"

_"Viens!"....

Alors Pierre se jette à l'eau...mais encore...le doute ,la peur.....Il s'enfonce !

_"Seigneur,sauve -moi "! ....Un cri plus fort que sa peur !

Et Jésus TEND la main......

_"Homme de peu de Foi,pourquoi as-tu douté ?....."

Est-ce un reproche ou une constatation ?

Et le calme revient...Il fait jaillir cette belle profession de Foi des disciples :

"Vraiment tu es le Fils de Dieu ! ".....De la peur à la Foi !


Dans les nuits de nos peurs ,nos tempêtes ,nos échecs ,nos doutes,nos questions....
ce texte merveilleux n'apporte-t-il pas la sérénité ,le calme....la Foi ??

Donner sa confiance....c'est un risque...
"Se jeter à l'eau "....c'est un risque...

La Foi est un risque !

Mais Jésus est là.....Il nous tend la main ...!

Alors...? CONFIANCE !
__________________

.....Une pause....Flor.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » mar. août 08, 2017 7:53 pm

Une brève digression :

petit voyage à Avignon.

Il y a, extra-muros, une magnifique église construite en 1970 et désaffectée..........

Paradoxe.

On est dans le quartier de Champfleury qui fut construit dans les années 60-70 pour accueillir les pieds-noirs. Cette magnifique église de facture moderne due à l'architecte de N.D de Royan était donc l'église des pieds-noirs. Mais les pieds-noirs ont déserté ce quartier et j'ignore pourquoi.

Toujours est-il que se sont installés des Gitans et des populations d'Afrique du Nord. Et cette église qui ne sert plus à rien et qui prend l'eau ! Elle est dédiée à " Saint Joseph-Travailleur " ( j'ignorais que ça existait.........).

Comme je m'intéresse à l'architecture, je vais à Avignon pour la visiter comme on va visiter N.D de Paris...

Le "guide" que j'ai acheté dit qu'il faut demander au presbytère les clés........Je me dis: mais quel presbytère ? Et je découvre une communauté religieuse, catholique qui s'appelle "Fraternité de la Parole " autour d'un prêtre, une belle âme.

Fraternité de la Parole............

C'est Soeur Teresa de Calcutta qui en est à l'origine.

Je l'ignorais aussi.

Voici ce qu'écrit Mère Térésa de Calcutta :
" Connais la Parole,
Aime la Parole,
Vis la Parole,
Proclame la Parole !"

On est en plein dans le " Partage d'évangile " du Forum de Pèlerin.

La Mère Térésa, elle, ne dissocie rien. Mais elle commence par la "connaissance". Ce que nous essayons de faire très modestement sans y arriver tant le chemin est ardu.

Le prêtre qui est au centre de cette petite communauté de rien du tout me dit que sa plus proche voisine s'appelle Fatima..... Je repars avec une image de la Mère Térésa avec la phrase que j'ai citée.

Le dimanche soir, ce prêtre a dit la messe dans une petite chapelle adjacente à l'église devant une petite vingtaine de personnes. Les intentions de prières sont écrites et recueillis dans un panier d'osier comme on va cueillir les haricots au jardin.

Et au moment des "intentions de prières", on peut prendre la parole pour donner les siennes. Une dame âgée confie des personnes malades très simplement et une autre dame jeune confie ceux qui ont prêté à sa famille leur maison pour les vacances.......On est à des années lumières des grandes causes planétaires..........

On est les mains dans le cambouis..........

Mais le prêtre parle de Transfiguration en montrant l'image de l'icône du Christ avec une éclatante robe blanche.

Le soir tombe sur Chamfleury. Je traverse ce quartier où seuls les hommes sont dehors.....Je passe devant une mosquée et regagne la rocade Sud.....

Dans la voiture, j'ai mis l'image de Mère Térésa:

" Connais la Parole,
Aime la Parole,
Vis la Parole,
Proclame la Parole"

RMC parle de Neymar.....

Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » mer. août 09, 2017 7:11 am

N'évitons pas le deuxième texte puisqu'il nous est donné de le lire, Paul épître aux Romains si difficile.


Dans ce texte, il y a un contraste brutal avec le premier texte des Rois.

Des mots sont très durs comme "anathème" qui veut dire malédiction. On est loin du "murmure d'une brise légère"......

On est jeté dans le cours de l'histoire. Et l'histoire, la grande histoire comme celle de nos vies, elle n'est pas le "murmure d'une brise légère".

Dans Romains, Paul aborde la grande question des rapports entre judaïsme et christianisme au premier siècle.

Juifs et chrétiens, leurs relations, actuellement, au 21e siècle sont apaisées. Mais il faut les imaginer au 1er siècle...............Paul, Juif de Tarse, a persécuté les chrétiens et pas seulement avec des mots et il s'est converti au christianisme naissant. D'autres juifs se convertissent.......Et beaucoup beaucoup de questions rituelles se posent : les chrétiens d'origine juive doivent-ils être circoncis ? Jésus est né dans ce milieu juif. Les Juifs seront-ils sauvés ?

Pour nous maintenant, je veux dire pour une grande partie des chrétiens, ces questions semblent surréalistes aujourd'hui. Pourtant elles ont fait l'objet de l'épître aux Romains avec toutes les outrances des disputes théologiques et les conséquences: des morts, des exclusions des anathèmes.......

Il faut relire cette Lettre aux Romains en mesurant le chemin parcouru et, après tout, c'est une entrée possible.

Peut-être ces quelques indications modestes faciliteront la lecture de l'épître aux Romains qu'il faudrait lire d'un bout à l'autre.

Jean-Hélios

GRAND Jacqueline
Messages : 0
Inscription : mar. juil. 04, 2017 12:18 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par GRAND Jacqueline » mer. août 09, 2017 12:37 pm

Quel beau texte en effet !
Dieu n'est pas dans les ouragans et les tremblements de terre...
Il n'est que délicatesse...

Une brise légère rafraîchit quand on a trop chaud... C'est comme une caresse.

Me vient à l'esprit Apo 3.20 :
"Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi."

Je ne sais pas si le verbe "frapper" correspond vraiment. Moi je pense que Dieu est là prêt à entrer en contact avec nous mais il le fait avec délicatesse et il doit plutôt effleurer la porte...

Et si on ouvre !! Alors là quel bonheur !!!

Voilà ce que m'inspire Elie dans sa caverne aujourd'hui.
Bonne journée à vous qui lisez la Parole.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » jeu. août 10, 2017 7:13 am

Merci à Flor et Jacqueline, les deux fidèles de l'été pour leur enthousiasme dans des commentaires toujours justes, réguliers et réjouissants. Je me donne le droit de l'écrire.

Le texte de l'évangile que j'appellerai " Jésus marche sur l'eau " est l'une des plus belles pages, pour moi, de l'évangile de Matthieu.

On pourrait écrire des pages et des pages sur la forme de cet évangile.

Le fond c'est la confiance ou la foi en Jésus. La foi sauve.

Le texte de l'évangile fait presque contrepoint au premier texte des Rois. L'un parle de "murmure" et l'autre introduit à l'extraordinaire de la foi

Cette expression de la foi je l'ai entendue pas plus tard que dimanche lors de la messe dans la Chapelle de Saint Joseph Travailleur. Au moment des intentions de prières: cette dame âgée qui présente la prière de la communauté pour une personne qui est malade.......

Enfin, quelque chose de tout simple qui change un peu des grandes causes toujours données dans les intentions de prières. Elle termine par cette phrase, Jésus j'ai confiance en toi.

C'est le fond de " cette marche sur l'eau de Jésus ". La foi se fait contre toute raison......." Tu as raison d'y croire " dit l'expression populaire.

Au début d'une journée, jour un peu sombre, c'est très réconfortant d'avoir cette confiance ou au minimum de dire une prière pour qu'elle nous soit donnée.

GRAND Jacqueline
Messages : 0
Inscription : mar. juil. 04, 2017 12:18 pm

Peur de Dieu ?

Message par GRAND Jacqueline » ven. août 11, 2017 10:13 am

bon jour !
Ce matin lors de ma prière quotidienne, est montée une question...
Plusieurs fois dans les Evangiles Jésus rassure ses disciples : n'ayez pas peur leur dit-il... Ils sont effrayés....
Peut-on avoir peur de Dieu me suis-je demandée ?
Toi qui n'est qu'Amour !
Même Adam se cache de Dieu. Celui-ci l'appelle : "Adam où es-tu ?"
C'est quoi cette peur ? Je n'ai pas trop de réponses et je vous la pose à vous Jean et Flor.
Nous ne sommes que des humains, oui, mais c'est si bon de s'appuyer sur Celui qui est fidèle, dans les moments difficiles et s'émerveiller de la création.
Voilà ma pensée du jour, je vous la livre en espérant quelques éclaircissements de votre part...
Jacqueline

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par Jean Gauci » dim. août 13, 2017 10:18 am

Croire, n'est-ce pas marcher sur les eaux au risque de s'enfoncer ?


Qu'ils sont admirables ceux dont la foi est inébranlable et qui voleraient si on le leur disait, avec la force de la grâce , sans doute, mais aussi avec cette conviction, cette évidence même, que le Christ est Dieu et qu'il est vivant!

Beaucoup , dont je suis, nagent dans les interrogations sans fin et n'ont d'ambition que de garder la tête hors de l'eau pour ne pas perdre pied définitivement..

Certes, il y eut des moments où il était facile de passer de la terre ferme à la barque di Seigneur sans se poser de question avec une évidente assurance qui fait rêver aujourd'hui.



Aujourd'hui , je suis Pierre et je m'enfonce. Je m'enfonce quand un scandale éclate dans l'Eglise; je m'enfonce quand je constate le désert de nos assemblées dominicales; je m'enfonce quand je compare l'exigence des évangiles et la manière dont nous vivons, nos réactions face aux migrants ...



Sans doute, il n'y a qu'un mot à dire: " Seigneur, sauve moi"

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 13 août 2017

Message par hélios » lun. août 14, 2017 7:34 am

Je lis le commentaire de l'évangile dans La Croix le samedi.

C'était le Père Picart qui en a fait le commentaire.

Le titre: " Mais c'est de nuit..........."

En effet la scène décrite par Matthieu se passe de nuit. Et le Père Picart fait de cette observation le coeur de son commentaire.

Le centre de cet évangile c'est la foi et le doute et l'une des images est celle de la nuit.

La fin de ce commentaire est une formule très "volontariste" : " abandonnons-nous au travail de l'Esprit qui libère les sources de la confiance..............".

Je ne parviens pas, personnellement, à comprendre ce type de commentaire assorti de cette exhortation " Abandonnons-nous". J'aimerais bien connaître le point de vue de lecteurs éventuels.........

Hélios

Répondre