Paratge d'évangile 6 août 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Paratge d'évangile 6 août 2017

Message par hélios » dim. août 06, 2017 7:20 am

Hier, samedi, j'ai lu sur La Croix le commentaire de l'évangile d'aujourd'hui. Il a été écrit par Daniel Duigou (le Père).

Le titre : "Ecoutez-le".

Ma première remarque est un petit brin de satisfaction par rapport à ce que nous avons écrit au cours de la semaine.

C'est vrai que la demande du Seigneur, "écoutez-le", peut être un beau fil conducteur.

J'ai aimé toute la première partie du commentaire de Daniel Duigou qui porte sur la forme littéraire du texte de Matthieu. Cette Transfiguration n'est pas le récit historique d'un événement....Ce n'est pas de l'Histoire.

En revanche, il me semble que le commentaire du "Ecoutez-le " est décevante car il y a beaucoup de "remplissage" qui n'apporte pas grand-chose à la compréhension du "Ecoutez-le".


Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Paratge d'évangile 6 août 2017

Message par Flor » dim. août 06, 2017 8:14 am

Dimanche matin....
La méditation de Daniel Duigou sur La Croix est merveilleuse !:
"Ecoutez-le !"

Entendre ,voir nous aussi "à la place des trois disciples" le Christ Trans-figuré....
"Nous" personnellement ,et "l'Eglise institution" !

Jésus parle aujourd'hui à notre monde qui change ,avec un nouveau langage...
"Discerner "...changer notre regard,accueillir la nouveauté de la Vie....c'est une preuve d'Amour vis à vis de ce monde en train de naître "

" Dieu a tant aimé le monde ..." (Jn.3,16 )

"Quitter le tombeau ",s'appuyer sur le passé ( Moïse ,Elie ...?) pour aller vers l'avenir ....
"Inventer une nouvelle manière de "faire" Eglise ..."

Que l'Eglise trouve des gestes et des mots nouveaux ,pour se faire comprendre des hommes et des femmes d'aujourd'hui....," les rejoindre dans ce qui fait leur vie "....

Sur ce forum,je sens des gens tristes ,affolés par le monde réel qui change....un peu comme les Trois disciples "saisis d'une grande crainte ! " Cela me fait mal !

Que la Lumière du Christ Trans-figuré vienne jusqu'à nous, et nous transperce ..nous
donne la JOIE !

Pour nous tous...."conversion,retour à l'essentiel..."
Ecoutez- -le !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Paratge d'évangile 6 août 2017

Message par hélios » mar. août 08, 2017 7:28 am

J'ai écrit par mégarde un très succinct commentaire sur le Jour du Seigneur du 6 août sur la page du 30 juillet. Jean Gauci m'a emboité le pas........

C'est le Père Fabre qui a fait dimanche une belle homélie sur la Transfiguration chez les Soeurs cisterciennes de Boullaur dans le Gers.

Son homélie a selon moi bien fait comprendre le sens de la Transfiguration tout en l'actualisant.

Les fidèles rassemblés ce dimanche à l'abbaye de Boullaur étaient, pour une partie, des "vacanciers" chrétiens mais enfin des vacanciers. Mais ceux qui fréquentent les abbayes en été ne sont pas forcément des croyants. Certains, peut-être même, vont dans les monastères comme on va voir une curiosité ethnographique. Certains.

Or ces femmes si elles ont des activités très terre à terre ( s'occuper des cochons, équeuter les haricots etc etc) qui sont communes, habituelles, ont Dieu au centre de leur vie, le sacré.

C'est cela qui les "transfigure".

Et le Père Fabre distingue bien la foi dans le message chrétien que ces religieuses expriment et une vague morale sociale à laquelle on la réduit parfois et que de nombreuses associations pratiquent sans pour autant se réclamer de l'évangile .

La Transfiguration exprime cette différence radicale, l'irruption du "sacré" dans nos vies.

Pareillement l'événement de la Transfiguration de l'Evangile c'est cela : l'irruption du sacré devant trois proches majeurs de Jésus.

Cette messe télévisée a insisté sur ces religieuses cisterciennes. Au cours de l'homélie, le cameramen s'est attardé sur le visage des Soeurs en réaction aux paroles justes du prêtre qui a bien fait comprendre ce que ces femmes vivent et nous-même d'ailleurs.

On peut revoir les émissions maintenant et si vous n'avez pas vu le Jour du Seigneur de dimanche, je vous conseille de le voir. Tout est dit en termes très simples sans qu'interviennent des connaissances littéraires ou théologiques .Tous les hommes, du professeur d'Université au paysan du Gers, étaient capables de l'entendre.

Jean-Hélios

Répondre