Partage d'évangile 16 avril 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par hélios » mar. avr. 11, 2017 10:05 am

Première lecture
« Nous avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts » (Ac 10, 34a.37-43)


Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
quand Pierre arriva à Césarée
chez un centurion de l’armée romaine,
il prit la parole et dit :
« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs,
depuis les commencements en Galilée,
après le baptême proclamé par Jean :
Jésus de Nazareth,
Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
Là où il passait, il faisait le bien
et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable,
car Dieu était avec lui.
Et nous, nous sommes témoins
de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se manifester,
non pas à tout le peuple,
mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance,
à nous qui avons mangé et bu avec lui
après sa résurrection d’entre les morts.
Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage :
Quiconque croit en lui
reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »



Psaume
(Ps 117 (118), 1.2, 16-17, 22-23)

R/ Voici le jour que fit le Seigneur,
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! (Ps 117, 24)

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !



Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
pour annoncer les actions du Seigneur.



La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.


Deuxième lecture
« Recherchez les réalités d’en haut, là où est le Christ » (Col 3, 1-4)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Colossiens

Frères,
si vous êtes ressuscités avec le Christ,
recherchez les réalités d’en haut :
c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
Pensez aux réalités d’en haut,
non à celles de la terre.


En effet, vous êtes passés par la mort,
et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.
Quand paraîtra le Christ, votre vie,
alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.


Évangile
« Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » (Jn 20, 1-9)

Alléluia. Alléluia.
Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
Célébrons la Fête dans le Seigneur !
Alléluia. (cf. 1 Co 5, 7b-8a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.


hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Jean Gauci » mar. avr. 11, 2017 12:36 pm

Contrastes

Un jour, c’est la gloire, les applaudissements et les palmes.
Quelques jours après, c’est le même homme plié sous la croix objet d’injures et de crachats.

Un jour, les disciples se bousculent pour savoir qui est le premier.
Quelques jours après, c’est la panique et le sauve qui peut.
Les palmes et la croix ; l'entrée triomphale à Jérusalem et le Golgotha.
Mais le Christ est , Lui, immuable dans son humanité divine alors que le monde change sans cesse, brûle ce qu’il a adoré et adore ce qu’il a brûlé.
Rien n’a changé sous le soleil dans notre monde. Les gloires sont éphémères ; les puissants sont adulés un jour, vilipendés le lendemain.
Le Christ est mort et ressuscité. Le Christ est Dieu et Dieu est amour.
Seule vérité éternelle dans un monde versatile et fragile...
Sans la foi à un Christ vivant que reste-t-il ?

"Tu es mon berger, O Seigneur. Rien ne saurait manquer où tu me conduis"

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Jean Gauci » mer. avr. 12, 2017 6:33 pm

C'est quoi Pâques pour vous ?
Oui, je sais : la commémoration de la Résurrection du Christ.
Mais encore ????
C'est ce détail qui a tout changé et qui est la clé fondamentale de la foi.
"Si le Christ n'est pas ressuscité, ma foi est de la foutaise" ( interprétation libre de St Paul.)
Un détail : Le Christ est ressuscité ou alors, on l'a enlevé quelque part ?
Venant de n'importe quel personnage historique, la question serait sans importance. Napoléon est aux Invalides, Pétain à l'ile d'Yeu et beaucoup au Panthéon.
Y sont-ils, n'y sont-ils pas... quelle importance ?
Mais c'est à ce détail près que s'éclaire toute l'Eglise et son histoire, que la vie des saints prend sens et échappe à l'absurdité, et que chacun donne une raison valable à sa vie, à ses engagements et à sa mort.
Si le Christ n'est pas ressuscité, l'Evangile est une fable. S'il est ressuscité, il devient la Parole de Dieu aux hommes.
Dans le doute qui nous assaille parfois, se dire : " oui le Christ est ressuscité" c'est le pari de Pascal et... le nôtre.
Mais s'il est vraiment ressuscité, alors on peut vivre, dormir et mourir tranquilles...

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Jean Gauci » jeu. avr. 13, 2017 12:12 pm

J'aime bien cette réflexion de Sophie de Villeneuve...
Je vous l'offre si vous ne l'avez pas lue.

Jésus leur est apparu
Oui, la résurrection du Christ (mieux la comprendre) est une folie et même un scandale. Saint Paul l'affirmait déjà. Et aujourd'hui encore, pour la plupart de nos contemporains, c'est une fable, une fiction, une aimable plaisanterie… Et de fait personne n'a assisté à cette résurrection. Personne n'a vu Jésus se relever et sortir de son tombeau. Mais beaucoup en ont témoigné et ont raconté comment, à leur immense stupéfaction, Jésus leur était apparu. Faut-il les croire ? Bien sûr, si vous avez fait la même expérience, si vous êtes travaillé par l'Evangile, transformé par lui, si vous vous sentez plus vivant malgré et dans les difficultés. Ressusciter, c'est chaque jour ressentir en profondeur cette vie donnée qui ne cesse de nous irriguer. Ressusciter, c'est affronter la mort et percevoir, presque par intuition, qu'elle n'est qu'un passage, certes mystérieux, certes inquiétant, mais rempli de promesses. Ressusciter, c'est prendre le risque de croire que la vie avec le Christ vaut la peine d'être vécue.
Joyeuses Pâques !

Sophie de Villeneuve
Rédactrice en chef de Croire
sophie.de-villeneuve@bayard-presse.com

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par mister be » jeu. avr. 13, 2017 12:26 pm

Vous allez entrer dans le triduum pascal et d'ores et déjà, je vous souhaite une très bonne fête de Pâques.

Pâque(s) est pour moi l'accomplissement de la promesse de l'Eternel faite à l'humanité...
C'est la restauration de cette humanité dans sa nature première adamique d'avant la chute!
C'est la victoire de la Vie sur la mort ! C'est l'espérance de la Vie éternelle... c'est la reconnexion parfaite avec l'Eternel...
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par hélios » ven. avr. 14, 2017 8:47 am

Bonnes fêtes pascales à tous.

J'assisterai aux vigiles à la Collégiale de mon village.

Ce rituel a beaucoup de signification.

La nuit ( dans laquelle nous sommes)

Le feu ( qui éclaire le chemin)

Les cierges des fidèles qu'on allume au cierge principal

l'entrée dans l'église.

Voilà de beaux symboles, justes.

Pour le reste, j'aime bien le texte de Sophie de Villeneuve.

Pendant trois jours, plus de politique et de batailles. Concentrons-nous sur l'essentiel.

Je vais terminer la lecture d'un roman flamboyant : Inigo, de François Sureau. Sur Ignace de Loyola fondateur des Jésuites ("Inigo"). Magnifique. A lire de toute urgence.

François Sureau écrit parfois dans La Croix. C'est là que je l'ai découvert.


Jean-Hélios

Le passage du seuil.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Le Christ s'est fait obéissant...

Message par Jean Gauci » ven. avr. 14, 2017 12:06 pm

Aujourd'hui, Vendredi saint, on entendra dans les églises ce magnifique chant " Christus factus pro nobis est obediens usque ad mortem..." " Le Christ s'est fait, pour nous, obéissant jusqu'à la mort".
Le mystère du sacrifice volontaire de Jésus est incompréhensible, merveilleux et absurde.
"Je crois parce que c'est absurde" disait Saint Augustin.
Il serait vain de chercher à comprendre... Il suffit de croire et d'admettre.
Le pas est peut-être difficile. Mais quand il est franchi et qu'on est imprégné par cette vérité que le Christ s'est fait obéissant pour nous, jusqu'à la mort, alors notre Dieu devient plus grand, plus divin, plus humain...
Pour beaucoup, le christianisme est une religion de fou.
la foi nous fait entrer dans le mystère le plus profond de l'amour absolu.

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Flor » ven. avr. 14, 2017 4:45 pm

"C'est quoi Pâques pour vous ?" demandez-vous Jean G.
Question essentielle ces jours -ci !

La Résurrection ? Personne n'a vu Jésus sortir du tombeau ....
Seuls, l'imagination et le pinceau des peintres nous le montrent triomphant sur la pierre roulée..
Nous n'avons que le témoignage des apôtres qui l'ont re-vu vivant... et qui ont eu du
mal à croire aussi et à le re-connaître !
L'actualité , plutôt sombre , n'invite pas à l'optimisme avec les discours haineux , les
images insupportables que déverse la TV....

Et pourtant .... je vois ces hommes désemparés sur la route d'Emmaüs .... qui reconnaissent Jésus au signe du Pain .
Marie Madeleine , fidèle dans son amour pour Jésus jusqu'au bout , qui le reconnaît au son de sa voix : "Marie!"

La résurrection, pour moi , est là... dans les signes tout simples de la vie de chaque jour:
un message inattendu , un geste d'amitié , une parole d'Amour, d'encouragement, de pardon.
Dans l'attitude courageuse de certains dans l'adversité...

La résurrection .... dès le matin... "Bonjour la Vie !"
la résurrection... dans les livres de témoins qui nous aident à reconnaître la présence de Jésus Vivant....
Ex. : Lytta Basset qui n'en finit pas de chercher Dieu et qui est toujours en quête de la source ..... "La source que je cherche "

Notre Foi, ma Foi en la résurrection , fragile comme un bourgeon de Printemps , se réveille si je sais regarder.... écouter.... autour de moi !

Maurice Béjard chorégraphe , qui nous fait tant rêver avec son Ballet du XXe s. , écrit : "Je n'en finis pas de commencer ma vie.... Quand je pense qu'il y en a qui n'attendent pas d'avoir 20 ans pour commencer leur mort "

Et j'en reviens à M. Madeleine qui me réjouit toujours....

La Pierre est roulée
Vide est le tombeau
Madeleine en pleurs
Cherche son Seigneur
"Dis-moi ,jardinier
L'as-tu enlevé
En ce matin nouveau ?"
- Marie !
- Rabbouni !
- Va dire à mes frères que je suis Vivant
Sois ma messagère jusqu'à la fin des temps !"

Belle Fête de Pâques dans la Lumière !

Véronique Belen
Messages : 3
Inscription : dim. oct. 13, 2013 12:24 pm

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Véronique Belen » mar. avr. 18, 2017 8:53 am

Bonjour à tous,

Je suis toujours un peu perplexe quand des chrétiens, qui plus est des baptisés, discutent de la résurrection du Seigneur Jésus comme d'un événement qu'on peut encore interroger voire mettre en doute. C'est très beau de célébrer les fêtes de Pâques, le calendrier liturgique le veut ainsi, mais être baptisé, n'est-ce pas être nourri à la source de la mort et de la résurrection du Christ ? Etre baptisé, n'est-ce pas être envoyé pour témoigner de cette résurrection plutôt que de la mettre dans la balance d'une faible foi ?

Je me dis souvent que nombre de chrétiens ont 2000 ans de retard sur la révélation. Ce n'est pas tant sur ce qui a fondé l'Eglise que nous devons nous interroger, mais surtout sur ce qui advient maintenant à la lumière des Ecritures et de ce que nous confessons dans le Credo si nous sommes pratiquants.

Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.


Voilà ce qu'il faut annoncer en 2017, car nous sommes bien plus proches du retour du Christ en Gloire pour ce jugement que de sa résurrection, il y a 20 siècles, qui devrait être complètement intégrée dans notre foi !

Si le chrétien affirme que le Christ revient bientôt pour juger les vivants et les morts, on le soupçonne de folie, d'être influencé par une secte et que sais-je encore... Or c'est cela l'annonce qui concerne nos contemporains. Je sais bien que l'Eglise catholique romaine est complètement timorée sur ce plan, elle s'installerait bien pour toujours dans ses belles pierres et ses rituels bien huilés. Quel prêtre ose annoncer en homélie qu'il attend avec impatience le retour du Christ ? Voilà la faiblesse de notre foi ! Personne ne désire vraiment le retour du Christ, car cela remet en cause notre confort et que nous avons pris en haine le mot "jugement".

Eh bien j'ose l'affirmer : évidemment, le Christ est ressuscité il y a 2000 ans, le remettre en doute c'est déjà ne plus être chrétien, il est temps de le supplier, dans le chaos de ce monde, de revenir pour nous donner "la terre nouvelle sous les cieux nouveaux", voilà jusqu'où doit aller la foi du baptisé !

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 16 avril 2017

Message par Jean Gauci » mar. avr. 18, 2017 9:11 am

Avec toute l'amitié que je vous porte, Véronique, je vous conjure d'être un peu tolérante. Vous avez une foi absolue et c'est bien. Mais ne jugez pas, surtout ne jugez pas ceux qui doutent et ceux qui cherchent, ceux qui ne sont qu'en chemin.
La foi de la plupart des chrétiens est une marche. Soyez heureuse d'être arrivée mais ne regardez pas ceux qui crapahutent dans les sentiers ardus de la conversion et souvenez vous que vous avez été peut être un de ceux là.

Répondre