Partage d'évangile du 7 septembre

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 7 septembre

Message par hélios » lun. sept. 01, 2014 8:38 am

Lecture du livre d'Ézékiel 33,7-9

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant : 'Tu vas mourir', et que tu ne l'avertisses pas, si tu ne lui dis pas d'abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang. Au contraire, si tu avertis le méchant d'abandonner sa conduite, et qu'il ne s'en détourne pas, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie. »


Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 13, 8-10

Frères, ne gardez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour mutuel, car celui qui aime les autres a parfaitement accompli la Loi. Ce que dit la Loi : Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras rien ; ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait rien de mal au prochain.
Donc, l'accomplissement parfait de la Loi, c'est l'amour.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18, 15-20

Jésus disait à ses disciples :
« Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

Encore une fois, je vous le dis : si deux d'entre vous sur la terre se mettent d'accord pour demander quelque chose, ils l'obtiendront de mon Père qui est aux cieux. Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. »

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par Jean Gauci » lun. sept. 01, 2014 12:11 pm

Ici, Jésus semble glorifier les « donneurs de leçons ».
A vrai dire, ce texte est difficile à entendre. Difficile car les censeurs, les moralisateurs n’ont pas généralement bonne presse. Il faut avoir une très grande humilité pour accepter les remarques et s’y soumettre. La soif de liberté individuelle s’accorde assez mal avec les remontrances , fussent-elles justifiées.
Mais pour reprendre une réflexion devenue célèbre : « Qui sommes nous pour juger ? »
Il me semble que, avant le devoir de « correction fraternelle » pour reprendre une formule monastique, la première obligation du correcteur est l’exemplarité.
On ne peut prêcher la vertu de pauvreté, sans être pauvre soi-même ; la charité ne peut se prêcher sans être soi-même bienveillant ; l’humilité sans un comportement habituel de modestie.
Pour reprendre son prochain, il faut être soi-même irréprochable. Sans quoi les reproches ressembleront à une vaste hypocrisie.
Le « faites ce que je vous dis, mais pas ce que je fais » a retenti à mes oreilles chaque fois que l’Eglise s’est érigée en donneuse de leçons.
La sainteté pour soi passe avant la morale aux autres.
Et c’est finalement l’exemplarité des chrétiens qui constitue un témoignage silencieux et efficace, avant les anathèmes et les imprécations contre les péchés du monde !

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par hélios » lun. sept. 01, 2014 4:07 pm

Bonjour Jean,

Dans ce chapitre Jésus s'adresse à ses disciples dont Pierre......

Donc ce pouvoir de "correction fraternelle" auquel vous faites allusion appartient aux disciples et par voie de conséquence aux prêtres. Puisque dans le sacrement de la réconciliation seul le prêtre a le pouvoir de remettre les fautes....et non aux commun des mortels......

Hélios

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par Jean Gauci » lun. sept. 01, 2014 4:11 pm

En latin, la dernière phrase de l'Epitre de St Paul, c'est " Caritas autem, plenitudo legis".
Je n'écris pas cela pour "ramener ma science" mais parce que l"idée de plénitude me semble plus expressive que "L'accomplissement parfait"
Et cela rejoint la parole de St Augustin," Ama et fac quod vis" , "Aime et agis dans une volonté d'amour." et pas " Fais ce que tu veux..."
Il est bon de rapprocher cette pensée au texte de l'Evangile.
Car la démarche d'aide à la conversion des autres est d'abord une démarche d'amour.
Il nous faut aimer les autres avant tout. C'est cet amour qui peut conduire à vouloir passionnément que notre prochain soit digne de l'amour de Dieu. C'est l'amour des autres qui peut dicter les mots = les attitudes et l'exemplarité rayonnante qui est le plus efficace et le meilleur des enseignements.
L'amour et rien d'autre et surtout pas les rodomontades de ceux qui se croient justes et supérieurs aux autres.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par Jean Gauci » lun. sept. 01, 2014 5:42 pm

Bonjour Hélios,

Mais c'est aussi aux prêtres que je fais allusion. Leur crédibilité en matière de morale dépend largement de leur attitude et de leur exemplarité.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par hélios » lun. sept. 01, 2014 7:28 pm

Dans cette partie de l'évangile de Matthieu, Jésus s'adresse à se disciples.

C'est aux disciples qu'il appartient d'aller parler à un frère qui a péché. Cette démarche ne s'opère que si le frère a commis un "péché" c'est-à-dire une faute très grave.
En effet, Jésus évoque l'hypothèse que le frère n'écoute pas. Dans ce cas précis il est prévu une sorte de "procédure" avec deux témoins C'était très exactement la résolution des conflits selon la loi juive.

Donc le mot péché désigne des fautes d'une extrême gravité qui entrainent une intervention des disciples ou de ceux qui sont les ministres du Christ, intervention qui peut aller jusqu'à l'exclusion de l'Eglise.

Au moment où Matthieu écrit son évangile, les apôtres sont confrontés à ces problèmes. Jésus donne donc des pistes de résolution.

Sur le fond, il me semble que ce texte est très "juridique". Sauf l'expression " montre lui sa faute dans le verset :
" Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute"
Montre-lui sa faute. Là je rejoins l'analyse de Jean.

Il ne s'agit pas de "lui faire la morale" de lui dire que "c'est pas bien" bref de faire du prêchi-prêcha. Montrer sa faute, c'est autre chose. En quoi consiste la faute ( faute et pas péché)......Pourquoi il y a faute. Nous sommes dans une démarche de rédemption...........

Arrive alors cette phrase difficile:
" ....tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel "
J'ai ouvert le Nouveau Testament interlinéaire Grec/Français.

Je veux connaître simplement la traduction du mot à mot du Grec au Français.

" Tout ce que vous lierez sur la terre sera ayant été lié dans le ciel "

" Tout ce que vous délierez sur la terre sera ayant été délié dans le ciel "

Lier, délier, qu'est-ce que cela veut dire ?

Lier, délier ce sont des mots qui appartiennent au vocabulaire des rabbins au temps des apôtres.

Lier, c'est interdire, délier c'est autoriser.

Il y a une loi. Mais cette loi elle est d'abord dans le ciel. Ce qui est interdit "dans le ciel "vous l'interdirez sur la terre.

Ces mêmes termes ont été employés pour l'apôtre PIERRE.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par hélios » mar. sept. 02, 2014 10:47 pm

Les trois textes que nous propose la liturgie de dimanche forment un ensemble très cohérent et portent sur la question du "péché". Ce terme est très fort et vise des actions très graves d'un membre de la communauté.

A cet égard, me revient en mémoire cette distinction qu'on faisait au catéchisme entre les "péchés véniels " et les " péchés mortels ".

La Bible parle des "péchés".

Dans EZEKIEL, il est fait obligation à EZEKIEL d'avertir le "méchant" qui accomplit une mauvaise action. Ne pas le faire, c'est une faute (
.......mais à toi je demanderai compte de son sang.....
. Nous sommes ici dans une sorte de légalité.

Le texte de PAUL nous introduit dans une toute autre logique comme l'a dit très bien Jean GAUCI, celle de l'Amour ( se reporter au commentaire de Jean Gauci). On intervient auprès du pécheur par Amour et non pour ne pas être soi-même puni pour ne pas être intervenu.

Mais comme l'a écrit aussi Jean, cela signifie que nous devons évidemment être exemplaire nous-même.

Hélios

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par Flor » dim. sept. 07, 2014 1:28 pm

7 septembre

Vous avouer d'abord que je ne désirais pas écrire mon partage , peu intéressant, me semble-il....
Cependant, on peut lire la Bible, réfléchir sans écrire sur un forum....
Or, l'Evangile de ce jour me pousse un peu...

"Si ton frère a commis un péché VA lui PARLER, SEUL à SEUL...
D'abord, aller vers le frère, dialoguer , parler.
Pécher ? C'est quoi ?... Se couper des autres... de Dieu... casser la "communion"...?
"Va lui parler, discrètement, sans publicité tapageuse !!
Parle-lui "d'homme à homme", les yeux dans les yeux...

Et puis il y a 'écoute"..."Sil t'écoute,tu as gagné ton frère.." Gagné, non humilié,écrasé...
Sinon, prends deux témoins, la communauté qui ne jugent pas, qui n'excluent pas...
(ce n'est pas un tribunal de vengeance... qui nous laisse déconcertés, sans voix !!!)
La communauté essaie de "gagner le frère" non de le récupérer, le posséder...
Amour et respect...
Lier, c'est aussi re-lier, défaire les nœuds distendus..
Délier, c'est libérer....
"ce qui sera lié sur la terre sera lié dans les cieux... ce qui sera délié sur la terre sera
délié dans les cieux"
Le frère libéré de son péché est relié à Dieu qui est au milieu de la communauté , (deux ou trois seulement...)!

Dieu a besoin de nos yeux , de nos mains , de notre coeur pour lier, délier, aimer notre frère...
Si celui-ci s'obstine, alors il s'exclut lui-même de la communauté... et c'est triste !!

Mais si je veux changer mon frère, ne dois-je pas, d'abord, me changer moi-même....?

Pas facile tout çà !!

Ceci dit, je trouve l'idée de fêter l'Anniversaire du "Partage" saine et bonne ...avec une bonne bouteille !!
"Clairette...?" je ne connais pas... mais ça doit être bon ! Et Dieu est content !
On va trinquer !!
"Le bon vin réjouit le coeur de l'homme" . Ps.104.
Flor.

Nic
Messages : 280
Inscription : mar. oct. 08, 2013 1:06 pm
Localisation : Aube

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par Nic » mar. sept. 09, 2014 1:06 pm

hélios a écrit :.

Mais comme l'a écrit aussi Jean, cela signifie que nous devons évidemment être exemplaire nous-même.

Hélios
Bonjour à tous!
J'arrive après la tempête et surtout après l'homélie de dimanche, alors on peut dire que je suis sous 'influence". Je ne m'étendrais pas sur ce qu'a dit le prêtre et qui va dans le sens du message de Flor. Toutefois ce que disent les deux Jean m'interpelle.
Serions-nous par hasard une communauté de purs, de parfaits? Je ne pense pas. Nous sommes tous pécheurs "Que ceux qui n'ont jamais péché lui lance la première pierre" mais alors comment aller vers son frère pour aller lui enlever la paille qu'il a dans l'œil, alors que nous sommes aveuglés par la poutre qui est dans le nôtre?
Les textes de ce dimanche nous parlent d'amour comme le fait remarquer Jean; de l'amour qui ne juge pas, qui ne condamne pas, qui délie, lie et relie aussi. Si je vais vers mon frère, c'est par amour, pour l'aider à se relever, à se relier tout en reconnaissant mon imperfection et ma faiblesse, pas pour lui faire la morale, surtout pas pour lui dire que le bon chemin c'est le mien, moi qui pense être dans la vérité parce que je fais tout mon possible pour ne pas dévier...

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du 7 septembre

Message par hélios » mar. sept. 09, 2014 2:11 pm

A Flor,

Allez chez intermarché et chercher : Clairette de Die ( Die dans la Drôme)même famille que les Crémant ou le Vouvray.

Un vin pétillant.

Prendre Clairette de Die tradition. Je n'ai pas d'action dans la société mais c'est celle que je préfère. Je préfère "doux".

Elle peut être bue en apéritif (préférer brut) ou à la fin du repas avec le dessert.........

N'oublions pas que la vigne est un symbole biblique.

Hélios

Répondre