Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Message par hélios » lun. janv. 11, 2021 8:12 am

PREMIERE LECTURE

Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là,
le jeune Samuel était couché dans le temple du Seigneur à Silo,
où se trouvait l’arche de Dieu.
Le Seigneur appela Samuel, qui répondit :
« Me voici ! »
Il courut vers le prêtre Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. »
L’enfant alla se coucher.
De nouveau, le Seigneur appela Samuel.
Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. »
Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur,
et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée.

De nouveau, le Seigneur appela Samuel.
Celui-ci
se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant,
et il lui dit :
« Va te recoucher,
et s’il t’appelle, tu diras :
“Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” »
Samuel alla se recoucher à sa place habituelle.
Le Seigneur vint, il se tenait là
et il appela comme les autres fois :
« Samuel ! Samuel ! »
Et Samuel répondit :
« Parle, ton serviteur écoute. »

Samuel grandit.
Le Seigneur était avec lui,
et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet.


PSAUME
(39 (40), 2abc.4ab, 7-8a, 8b-9, 10cd.11cd)

R/ Me voici, Seigneur,
je viens faire ta volonté. (cf. 39, 8a.9a)

D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi.
En ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles. »

Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
J’ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.


DEUXIEME LECTURE

« Vos corps sont les membres du Christ » (1 Co 6, 13c-15a. 17-20)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
le corps n’est pas pour la débauche,
il est pour le Seigneur,
et le Seigneur est pour le corps ;
et Dieu, par sa puissance, a ressuscité le Seigneur
et nous ressuscitera nous aussi.
Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ.
Celui qui s’unit au Seigneur
ne fait avec lui qu’un seul esprit.
Fuyez la débauche.
Tous les péchés que l’homme peut commettre
sont extérieurs à son corps ;
mais l’homme qui se livre à la débauche
commet un péché contre son propre corps.

Ne le savez-vous pas ?
Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint,
lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ;
vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,
car vous avez été achetés à grand prix.
Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.

EVANGILE

Evangile de Jésus-Christ selon Saint-Jean

En ce temps-là,
Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :
« Voici l’Agneau de Dieu. »
Les deux disciples entendirent ce qu’il disait,
et ils suivirent Jésus.
Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient,
et leur dit :
« Que cherchez-vous ? »
Ils lui répondirent :
« Rabbi – ce qui veut dire : Maître –,
où demeures-tu ? »
Il leur dit :
« Venez, et vous verrez. »
Ils allèrent donc,
ils virent où il demeurait,
et ils restèrent auprès de lui ce jour-là.
C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples
qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
« Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.
André amena son frère à Jésus.
Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ;
tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.
© AELF

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Message par hélios » mar. janv. 12, 2021 7:28 am

La lecture de ce passage du Livre de Samuel est absolument magnifique. Le mieux évidemment est de le lire et de le relire car il peut nous aider aujourd'hui.

Samuel est un enfant et sa maman avait promis au Seigneur que si, par miracle, elle était enceinte, elle consacrerait son garçon au service du Seigneur. C'est pourquoi Samuel est dans le temple avec le prêtre, Eli.

C'est dans ce contexte que le Seigneur s'adresse à Samuel plusieurs fois.

Samuel pense que c'est Eli qui l'appelle. Suit un dialogue étonnant entre le Seigneur, Samuel et Eli jusqu'à ce que celui-ci comprenne que c'est le Seigneur qui appelle l'enfant.

Et arrive la phrase : " Parle Seigneur, ton serviteur écoute ". Elle est très facile à retenir.


Est-ce que cette histoire peut nous arriver ?

Je veux dire : Dieu nous appelle. Est-ce que cela peut exister dans nos vies tellement pleines de nos préoccupations terrestres et j'ajouterais normales ?

La grande affaire est d'écouter...

Ecouter, ça a l'air très simple mais c'est le plus difficile. Ecouter les autres, nous savons que c'est terriblement difficile. Alors, écouter Dieu !

Ce matin, il est un peu plus de six heures. Un excellent moment pour écouter car rien ne bouge et le couvre-feu va commencer à libérer la vie.

Rien ne peut advenir si nous ne savons pas écouter.

C'est donc peut-être quelque chose qui mérite d'être cultivé aujourd'hui mardi 12 janvier en ce début d'année.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Message par hélios » mer. janv. 13, 2021 4:12 pm

Propositions pour un bref commentaire de la deuxième lecture.

Dans cette lettre aux chrétiens de Corinthe, Paul aborde la question de la "débauche" ( ce mot est cité trois fois dans le texte).

Pourquoi ce sujet ?

Nous sommes à Corinthe qui est une ville portuaire grecque. Un port est un "écosystème" ( pour reprendre les mots consacrés) qui facilite les rencontres, les brassages entre populations et Corinthe avait une réputation qui ne devait pas être usurpée........

Paul aborde directement ce sujet délicat de la "débauche" et fait une leçon de "morale" en faisant injonction de ne pas se livrer à la débauche. Mais il l'appuie sur une argumentation précise.

- " Vos corps sont les membres du Christ ".

- Le corps est le "sanctuaire de l'Esprit-Saint ".

Pour la culture juive, l'Esprit n'est pas séparable du corps. Ce ne sont pas deux entités différentes si bien qu'il est impossible de livrer son corps à la débauche car si on le fait, on engage aussi l'Esprit.

Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Message par hélios » ven. janv. 15, 2021 11:01 am

Troisième lecture

Evangile de Jean

Le passage de Jean qui sera lu dimanche 17 janvier 2021 se place au tout début de cet évangile chapitre 1.

Le mieux, si vous avez votre Bible sous la main, est de lire du verset 35 au verset 42. Le texte qui est proposé par l'AELF introduit des coupures qui me paraissent discutables.

Dans ce passage de Jean, Jésus "recrute" ses premiers disciples, André et Pierre. Voilà la teneur de ce passage.

Le "recrutement", si vous me permettez cette expression, est extrêmement curieux et pour tout dire aléatoire. Jean-Baptiste avec deux de ses disciples parle de "l'agneau de Dieu" en voyant Jésus.

Cette expression est extrêmement importante dans la liturgie : le prêtre dit juste avant la communion :" Voici l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde "......

D'où vient cette expression ?

On la trouve tout d'abord dans l'Ancien Testament, plus précisément dans le Livre du prophète Esaïe ( chapitre 53 versets 6-7).

Cette référence est essentielle. Entre le Nouveau et le Premier Testament il y a continuité et non rupture. Dans la culture juive, " l'agneau de Dieu" était une expression connue. Jean-Baptiste et les deux disciples André et Pierre la connaissent.

Le prophète Esaïe évoque un serviteur qui va prendre sur lui "tous les péchés du monde". C'est lui qui est chargé en quelque sorte de " sauver" cette humanité. L'image de l'agneau s'explique : l'agneau est cette bête fragile qui est conduite à l'abattoir pour le sacrifice.

C'est en entendant l'expression de Jean-Baptiste " Voici l'agneau de Dieu" que André et Pierre suivent Jésus.

Jésus ne recrute finalement personne. André et Pierre viennent à lui.

Voilà une remarque qui n'a rien perdu de son actualité : suivre Jésus, c'est une démarche personnelle........Ce n'est en aucun cas l'enrôlement dans une secte........

Au passage, il y a le nom de Pierre.......A l'origine, c'est Simon.....Jésus lui dit : "Tu seras appelé Cephas, ce qui veut dire Pierre" au sens de "rocher". C'est sur lui que sera fondée l'Eglise, c'est-à-dire la communauté des chrétiens.


Si une partie quelconque de ce commentaire mérite un approfondissement une critique ou autre n'hésitez pas à écrire.

Bonne journée cher ou chère lecteur lectrice de ce Forum du Pèlerin.

Jean-Hélios

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile du dimanche 17 janvier 2021

Message par hélios » dim. janv. 17, 2021 9:28 pm

Bonsoir,

Le dimanche, à 8h, sur RCF, Béatrice Soltner anime une émission sur l'évangile du dimanche. Elle invite un ou une bibliste pour commenter cet évangile.

Généralement c'est clair, accessible et intéressant de bout en bout. Eventuellement, vous pouvez l'écouter en "replay".

Ce commentaire "littéraire" permet de comprendre le texte.

la séquence de 20 à 30 minutes se termine par une belle ouverture: en quoi ce texte est une bonne Nouvelle aujourd'hui.

Bonne écoute.

Hélios

Répondre