Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Message par hélios » lun. déc. 02, 2019 7:46 am

Première lecture
« Il jugera les petits avec justice » (Is 11, 1-10)

Lecture du livre du prophète Isaïe

En ce jour-là,
un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David,
un rejeton jaillira de ses racines.
Sur lui reposera l’esprit du Seigneur :
esprit de sagesse et de discernement,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
– qui lui inspirera la crainte du Seigneur.
Il ne jugera pas sur l’apparence ;
il ne se prononcera pas sur des rumeurs.
Il jugera les petits avec justice ;
avec droiture, il se prononcera
en faveur des humbles du pays.
Du bâton de sa parole, il frappera le pays ;
du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant.
La justice est la ceinture de ses hanches ;
la fidélité est la ceinture de ses reins.

Le loup habitera avec l’agneau,
le léopard se couchera près du chevreau,
le veau et le lionceau seront nourris ensemble,
un petit garçon les conduira.
La vache et l’ourse auront même pâture,
leurs petits auront même gîte.
Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage.
Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ;
sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main.
Il n’y aura plus de mal ni de corruption
sur toute ma montagne sainte ;
car la connaissance du Seigneur remplira le pays
comme les eaux recouvrent le fond de la mer.

Ce jour-là, la racine de Jessé
sera dressée comme un étendard pour les peuples,
les nations la chercheront,
et la gloire sera sa demeure.



Psaume
(Ps 71 (72), 1-2, 7-8, 12-13, 17)

R/ En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu’à la fin des temps. (cf. Ps 71, 7)

Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
à ce fils de roi ta justice.
Qu’il gouverne ton peuple avec justice,
qu’il fasse droit aux malheureux !

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu’à la fin des lunes !
Qu’il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu’au bout de la terre !

Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie.

Que son nom dure toujours ;
sous le soleil, que subsiste son nom !
En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
que tous les pays le disent bienheureux !



Deuxième lecture
Le Christ sauve tous les hommes (Rm 15, 4-9)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
tout ce qui a été écrit à l'avance dans les livres saints
l’a été pour nous instruire,
afin que, grâce à la persévérance et au réconfort des Écritures,
nous ayons l’espérance.
Que le Dieu de la persévérance et du réconfort
vous donne d’être d’accord les uns avec les autres
selon le Christ Jésus.
Ainsi, d’un même cœur, d’une seule voix,
vous rendrez gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ.

Accueillez-vous donc les uns les autres,
comme le Christ vous a accueillis pour la gloire de Dieu.
Car je vous le déclare : le Christ s’est fait le serviteur des Juifs,
en raison de la fidélité de Dieu,
pour réaliser les promesses faites à nos pères ;
quant aux nations, c'est en raison de sa miséricorde
qu'elles rendent gloire à Dieu,
comme le dit l’Écriture :
C’est pourquoi je proclamerai ta louange parmi les nations,
je chanterai ton nom.


Évangile
« Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3, 1-12)


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ces jours-là,
paraît Jean le Baptiste,
qui proclame dans le désert de Judée :
« Convertissez-vous,
car le royaume des Cieux est tout proche. »
Jean est celui que désignait la parole
prononcée par le prophète Isaïe :
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
rendez droits ses sentiers.

Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau,
et une ceinture de cuir autour des reins ;
il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage.
Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain
se rendaient auprès de lui,
et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain
en reconnaissant leurs péchés.
Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens
se présenter à son baptême,
il leur dit :
« Engeance de vipères !
Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ?
Produisez donc un fruit digne de la conversion.
N’allez pas dire en vous-mêmes :
‘Nous avons Abraham pour père’ ;
car, je vous le dis :
des pierres que voici,
Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham.
Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres :
tout arbre qui ne produit pas de bons fruits
va être coupé et jeté au feu.

Moi, je vous baptise dans l’eau,
en vue de la conversion.
Mais celui qui vient derrière moi
est plus fort que moi,
et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales.
Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu.
Il tient dans sa main la pelle à vanner,
il va nettoyer son aire à battre le blé,
et il amassera son grain dans le grenier ;
quant à la paille,
il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. »


© AELF

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Message par Flor » mar. déc. 03, 2019 11:46 pm

" En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste "

Jean-Baptiste ! Curieux prédicateur !
Il crie dans le désert :"Convertissez-vous !"
Costume et nourriture insolites , il injurie les gens venus près de lui !

La méthode est bonne . Les foules accourent pour se faire baptiser !

Imaginez , aujourd’hui, sur nos places et boulevards, déserts d'indifférence.. Imaginez un tel prédicateur !!
" Engeance de vipères !" il ne suffit pas de se dire enfants d'Abraham , de se renfermer dans le passé où tout était commandé, réglé , bétonné dans les dogmes et les rites....
Ce Jean Baptiste me pose question.
Cet homme dur , direct , fougueux n'est pas un modèle de douceur !
Mais la foule a-t-elle compris que c'est un homme vrai , sans compromis.
Ce n'est pas une star , il ne fait pas son show , il ne se cantonne pas dans le passé...
Il OSE présenter l' avenir... Celui qui vient "derrière lui" et dont il ne se trouve "pas digne de lui retirer ses sandales "

Jean - Baptiste ... l'audace et l'humilité !
Jean - Baptiste est la VOIX , Jésus sera la PAROLE !

Y a-t-il des prophètes aujourd’hui ?
Savons-nous les reconnaître ?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Message par Jean Gauci » mer. déc. 04, 2019 11:26 am

Questions pour un temps de l’Avent

Je ne commenterai pas les textes de ce dimanche (une fois n’est pas coutume...) que je remplacerai par une réflexion sur l’Avent.
L’Avent, c’est l’Avènement, un avènement qui est un accomplissement. Quand on s’examine avec honnêteté on constate que la personne humaine a été créée inachevée, fragile. Le but de toute une vie est de parachever l’œuvre commencée par Dieu à notre naissance. Nous nous sommes construits, jour après jour. Comme les oiseaux font leur nid, nous avons pris ailleurs tout ce qui nous a construits. Au terme d’une vie, on constate qu’on a été fait de choix successifs et complémentaires au point que notre mérite (si nous avons du mérite) vient, non de ce que nous avons fait ou créé, mais des choix et du discernement entre ce qui était beau, bon et vrai et leurs contraires.
Il en va de même pour notre marche vers Dieu.
Le chrétien marche vers Dieu. Libre de sa foi, de ses choix, de ses préférences et de ses renoncements, avec des progrès et des reculs mais jamais le même, parce que chargé de ses progrès et de ses reculs. Si le Christ n’était jamais descendu sur terre, il aurait manqué au chrétien la lumière de l’essentiel, le courage des choix, la première et la dernière marche, la première et la dernière pierre.
Arrivé au terme d’une vie, ce qui émerge du parcours, ce ne sont pas les succès ni les échecs, c’est la question essentielle : « Ai-je aimé ? ». Car la singularité du message évangélique est d’être passé de l’idée d’un Dieu justicier et vengeur à l’impératif de « Aimez vous ! » ou comme dit St jean "Dieu est amour".
La perspective de Noël n’est pas l’image d’Epinal d’un bébé et d’une Ste Vierge, mais l’attente d’un achèvement de chaque vie dans l’espérance d’un Dieu qui comblera tout l’amour qui nous manque encore pour devenir fils de Dieu. Passer de l’amour humain, incertain et imparfait, à un amour absolu sans ombre et sans condition. Passer de la relativité d’une existence chaotique, à l’absolu de l’amour divin.
Alors, ce qui nous trouble, nous émeut et nous scandalise dans les turbulences de l’Eglise, devient accessoire. L’essentiel est déporté d’une organisation humaine médiocre à l’incroyable espérance dans un Dieu fidèle qui achèvera dans la plénitude ce que chacun aura commencé dans la relativité de son humanité.

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Message par Jean Gauci » mer. déc. 04, 2019 3:20 pm

Flor,

Votre interrogation rejoint la mienne. Les propos sont durs. Le style de Jean Baptiste n'est pas celui que je préfère mais je n'ai pas l'âge de Jean Baptiste et je ne vis pas dans son temps. Pour le reste, je me dis que le fond de son discours est d'une actualité étonnante. J'ai l'impression d'appartenir à une Eglise hypocrite à laquelle j'apporte ma dose d'hypocrisie en me conformant à des pratiques hypocrites, trop satisfait de me savoir un bon catholique qui va à la messe le dimanche... Pourtant, Jean Baptiste n'est pas mort. Un autre Jean Baptiste qui s'appelle François n'hésite pas à bousculer l'Eglise par des discours aussi rugueux. Je crains que François subisse le même sort...

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile du 8 décembre 2019

Message par Flor » mer. déc. 04, 2019 10:21 pm

"Question pour un temps de l'AVENT "

Ce texte de J. Gauci est si profond , si dense, qu'il nous offre une belle méditation pour tout le temps de l'Avent !

"Aimez-vous ! " " DIEU EST AMOUR".

Tout est dit en St Jean !
Que nous faut-il de plus ?...

Merci Guy !

Bon AVENT à tous .. sans oublier Jean Hélios qui,malgré son travail, est fidèle à écrire les textes liturgiques !

Répondre