Partage d'Evangile 14 janvier

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'Evangile 14 janvier

Message par Flor » jeu. janv. 11, 2018 12:19 am

DEMEURER....chez Jean,ce verbe est très présent dans le langage deJésus.

-Demeurer dans sa Parole pour être ses disciples. (Jn.8,31)
-Demeurer en Lui pour vivre comme lui (1Jn.2,6)
-Demeurer en Lui pour porter du fruit (Jn.15,4-6)
-Demeurer en son Amour (Jn.15,9-10 )
-Demeurer en Lui pour avoir l'Esprit de Vérité (Jn.14,17).............

J'aime votre expression:".....déménager aussi souvent que possible dans son Evangile
pour y faire notre demeure."

La Parole...l'Amour....l'Esprit...où les trouver sinon dans l'Evangile ? Oui !
Lire le texte au plus près des mots.....Le lire et le relire pour que ces mots nous habitent.....et finalement deviennent notre demeure.....

Marion Muller-Colard,théologienne protestante, prédicatrice de notre dernière
célébration,commentait l'evangile de l'Annonciation.

Je relève quelques phrases qui semblent rejoindre votre méditation .

"....les mots sont des surfaces qui disent quelque chose d'immense qui se tient en dessous.....
...il faut faire un forage profond pour infiltrer au coeur de nos nuits un puits de
lumière !....."

Sublime ! mais ...quel travail !

"Venez et vous verrez ".....Peut-être, entre-voir....un peu plus ?

Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'Evangile 14 janvier

Message par Jean Gauci » jeu. janv. 11, 2018 12:51 pm

Depuis que je m'efforce d'approfondir les textes liturgiques avec une préférence pour les évangiles, je constate ce que vous écrivez, Flor,
Flor a écrit :Sublime ! mais ...quel travail !
...
Il y a "la surface des mots" et il y a ce qu'il y a en dessous, dans des profondeurs qu'il faut atteindre... souvent en apnée tant il faut retenir le souffle de ses distractions et de ses divagations.
L'évangile ne se livre pas, il se cherche, il se gagne, il se découvre et ce qui est plus difficile il demande le retour au comportement, à l'action, à la conversion sans laquelle il n'est qu'un exercice intellectuel.
J'aime naturellement disserter mais quand j'ai l'impression d'avoir découvert la perle de la vérité contenue dans un texte d'Evangile, je suis comme une poule qui aurait trouvé un cure dents... je reste un penseur, pas un acteur.
Car, à quoi servirait d'avoir atteint les profondeurs de la Parole, si la démarche n'aboutissait qu'à une satisfaction spéculative ?
Ce qu'il y a d'embêtant dans la recherche de la Parole de Dieu, c'est qu'on finit par la trouver...

Flor
Messages : 165
Inscription : mer. oct. 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'Evangile 14 janvier

Message par Flor » sam. janv. 13, 2018 11:53 am

Décidément cet Evangile du 14 janvier n'en finit pas de poser des questions....

Après le "comment faire pour DEMEURER dans l'Evangile.....?",il y a le REGARD.....
Je n'en n'ai pas parlé dans le dernier commentaire pour ne pas allonger le texte.

Je vois que Gabriel Ringlet en parle dans la Croix de samedi...Il évoque Jean Debruynne,
son ami...je constate que nous avons la même "source " !
Le regard de Jean Debruynne sur l'Evangile est un vrai bonheur !...

Mais ,je reviens au texte.

"Venez et vous verrez"

Jean le Baptiste pose son regard sur Jésus.....Jésus pose son regard sur Simon....

POSER son REGARD.... c'est autre chose que Voir ou Regarder !

Cela implique un arrêt...une respiration pour voir ,de l'intérieur,profondément, l'autre
en face de moi....
Or ,souvent, au premier regard,j'applique une étiquette....un regard superficiel...
et je n'ai rien vu du tout !

"Venez et vous verrez "

VENIR avant de VOIR ...c'est la même chose...
Prendre le temps de la démarche avant de rencontrer l'autre dans sa vérité !

Méditation à faire et à refaire souvent dans nos relations souvent très superficielles !

Ne croyez-vous pas ?

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'Evangile 14 janvier

Message par hélios » dim. janv. 14, 2018 10:24 am

Il est 9 h ce dimanche. Un peu de temps pour relire le bel évangile de Jean.

Je crois que pour bien saisir la particularité de cet évangile il faut lire les trois autres Marc, Luc, Matthieu au même endroit c'est-à-dire au moment précis où des hommes s'engagent aux côtés de Jésus.

Sur toutes les bibles éditées, on trouve aisément les références. Ces lectures sont brèves, Un court passage qui montre une différence radicale de l'évangile de Jean.

On ne sait strictement rien des deux premiers disciples alors que Marc, Matthieu et Luc les présentent comme des pêcheurs. Le texte de Jean n'est pas encombré de ces notations sociologiques qui, finalement, nous éloignent de l'essentiel.

Deux disciples de Jean-Baptiste suivent Jésus......pour savoir où il demeure.......Oui, en effet, où peut bien demeurer "l'Agneau de Dieu" ? Est-il comme nous ? Ce sont des questions légitimes.

Les mots de cet Evangile sont dépouillés. Ils désignent des gestes précis: "Il le regarda", "Venez et vous verrez". Pas un mot de plus que nécessaire.

Pas de longues phrases. On est dans le dépouillement absolu. On n'est pas dans le "pathos".

J'aime cet Evangile de jean qui nous ramène à l'essentiel d'une rencontre.

Jean-Hélios

Je suis d'accord avec Jean gauci et Flor sur ce texte de Samuel qui nous prépare à "écouter" et être dans la sobriété.

Répondre