Dieu et le mal

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur : Françoise T.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Dieu et le mal

Message par toto le hirsute » lun. mars 05, 2018 3:58 pm

Rey a écrit :Voudriez-vous simplifier ce que vous dites. Pour le moment c'est abscons.
Pour Jésus, "c'est l'Esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien" Jean 6,63
Cela nous indique dans quel sens va la vie. Depuis l'esprit vers le corps. Le corps est alimenté en vie par l'Esprit car "l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toutes paroles qui sort de la bouche de Dieu". Cela explique la vie de mystiques comme Marthe Robin qui ne s'alimentait que de l'Eucharistie. Le siège de la Vie est l'esprit et non dans un endroit du corps.C'est pourquoi à la mort du corps, les saints continuent à servir et à faire des miracles, leur vie existe toujours identique et se poursuit, car elle s'origine dans l'esprit.

C'est depuis la nature spirituelle que se déploie le visible. C'est pour cela qu'il est possible de modifier le visible par la prière, lorsqu'on touche à la nature invisible d'une chose, sa nature visible se modifie en conséquence. Cela explique les miracles du Christ, de Lourdes, des Saints...Il modifiait le visible par la Parole, qui est une volonté spirituelle. La création suit le même processus. Dieu a tout conçu en pensée puis par le Verbe, tout prend forme immédiatement, tout est révélé, c'est pourquoi Jésus dit "je suis la lumière".

Pour avoir une idée de cette réalité invisible, on peut prendre un exemple. Celui de deux amis qui se sont perdus de vue à l'adolescence et qui se revoient 40 ans plus tard. Lorsqu'ils se reconnaissent, ce qu'ils voient ce n'est ni le souvenir, ni la transformation du corps, mais la réalité invisible de l'ami, ce quelquechose d'immatériel qui est Lui, peu importe les rides de l'âge ou de la transformation. Ce quelquechose est invisible mais est très précisément notre réalité spirituelle, notre ADN céleste....

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Dieu et le mal

Message par Rey » lun. mars 05, 2018 7:14 pm

Ce que vous dites est généralement vrai mais ne saurait s'appliquer aux aliénés qui conservent le corps mais ont perdu l'esprit.
Ils l'ont perdu sur Terre. Le retrouveront-t'ils au Ciel ? La question est ouverte.

Pour moi la question est fermée. Je ne crois pas en la vie éternelle. D'ailleurs ça m' est égal, j'ai bien le temps d’attendre. Pour l'instant je crois au néant après la mort, situation que j' apprécierai car je serai dans le néant ni heureux ni malheureux ce qui est une propriété qui a bien de la valeur. Le néant sera ma vie éternelle, c'est ainsi que je la comprends, j'y ai bien réfléchi. Je vivrai par procuration quelque temps après ma mort auprès de mes proches et puis ce sera fini, je ne suis ni César ni Napoléon et encore, ceux-là, n'en doutons pas, seront dans l'oubli avant la fin des siècles. Qui se rappelle ceux qui ont précédé Homère ?

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Dieu et le mal

Message par francippo » lun. mars 05, 2018 7:48 pm

Une question à lire vos différentes interventions me vient à l'esprit:
toto le hirsute, il me semble que vous devez apprécier les écrits du Père Joseph-Marie Verlinde ?

Petit résumé des derniers ouvrages de ce prêtre :(résumé pris sur le site Pierre Tequi -éditeur)

Dans un premier ouvrage, L'Expérience interdite (Saint-Paul, 1998, 3e édition), le Père J.-M. Verlinde nous avait partagé son parcours dans les mystiques orientales. Répondant à l'attente de nombreux lecteurs, il poursuit le récit de son cheminement spirituel à travers les écoles ésotériques, qu'il présente en trois volets, en commençant par un panorama de la gnose moderne, sa méthode et sa finalité, et ses acteurs (Quand le voile se déchire, Saint-Paul, novembre 2000).

La déité sans nom et sans visage
Le défi de l'ésotérisme au christianisme - Tome II
Père Joseph-Marie Verlinde

Dans le présent ouvrage, le Père J.-M. Verlinde nous décrit la conception du divin véhiculée par l'ésotérisme, à travers une relecture du manichéisme, catharisme et gnosticisme, de la pensée de J. Boehme, une introduction à la Kabbale et à la Rose-Croix. La Franc-Maçonnerie, héritière des principales traditions ésotériques de la Renaissance, y tient une place importante, comme école particulièrement représentative de l'ésotérisme occidental.

Dans le 3e volume de cette trilogie, les Christs du Nouvel Âge s'affronteront au Jésus-Christ des Évangiles.

Si je fais fausse route , merci de m'en avertir.. autrement je penserai que j'ai raison ..car "qui ne dit mot , consent"
francippo 8-)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Dieu et le mal

Message par toto le hirsute » mer. mars 07, 2018 9:11 am

Rey a écrit :Pour moi la question est fermée. Je ne crois pas en la vie éternelle
Vous partagez à ce propos la croyance des Saduccéens, qui du temps de Jésus, cherchaient à le piéger avec l'histoire d'une veuve qui épouse successivement les 7 frères qui mourraient chacun à leur tour. De qui sera-t-elle l'épouse au ciel ?

Jésus répond qu'au ciel, nous serons comme des Anges. On peut en déduire que nous serons mus par l'esprit. La résurrection des corps, inaugurée par le Christ se fera donc à partir de l'esprit en donnant au corps des facultés "transversales" (mi-spirituelles,mi-charnelles), comme le rayonnement, la bilocation, l'agilité, la subtilité etc... Choses que certains Saints ont fait sans attendre la mort comme la lévitation pour Joseph de Cupertino...

Cette croyance au néant après la mort est une vue du corps, de la chair, dans laquelle s'étaient abîmés les contemporains du Christ et surtout les scribes et pharisiens, qui ne pensaient que par "préceptes" pour être purs ici-bas, une pureté "technique", légale.

Il nous faut sortir du matérialisme et voir le monde avec l'esprit comme le recommande le Christ. Il était dépité de voir ses disciples se tracasser pour le repas du lendemain, pour payer telle taxe, pour préparer tel enterrement ... A chaque fois et par agacement, Jésus résolvait le problème en disant : hommes de peu de foi, combien de temps devrais-je vous supporter !

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Dieu et le mal

Message par toto le hirsute » mer. mars 07, 2018 9:31 am

francippo a écrit :Une question à lire vos différentes interventions me vient à l'esprit:
toto le hirsute, il me semble que vous devez apprécier les écrits du Père Joseph-Marie Verlinde ?
Oui en effet, bien que je n'ai aucun ouvrage de sa plume, j'ai vu ses quelques vidéos à l'époque où il était imberbe.

Ce qu'il semble dire , et je suis d'accord avec cela, c'est que les différents ésotérismes ne nous tournent pas vers le Christ mais vers Lucifer. J'ai pu vérifier cela en étudiant les différents courants de magie dite "blanche" issue des écoles de la "frraternité blanche", de la théosophie etc... On trouve les mêmes mécanismes que pour la magie dite "sacrée", qui est issue des travaux de la Golden Dawn, qui est un croisement des ésotérismes occidentaux et de la mystique juive, avec comme fond cérémoniel les mystères antiques et égyptiens.

Tout cet ésotérisme, dont la langue est principalement l'hébreu, célèbre un dieu qui commande des serviteurs qui peuvent nous servir si on demande correctement avec une offrande et une bonne manière de vocaliser le Nom. Tout cela semble anodin, on croit célébrer "la divinité du ciel", on emploie des psaumes, on chante des cantiques, mais ce n'est pas le Christ que l'on cherche, on cherche des "serviteurs" pour nous exaucer dans telle ou telle oeuvre. Et ils arrivent, se présentent, mais sous leur dénomination d"anges gardiens", ce sont des larves psychiques, des entités du bas astral ou des démons qui se manifestent. Ils enseignent des sciences et semblent très érudits, mais leur but est de nous détourner de la lumière véritable pour adorer le singe de dieu, celui qui cherche à se faire adorer: Lucifer.

D'ailleurs le Christ a condamné cette recherche de "secrets", dans l'apocalypse il dit à l'Eglise de Tyatire : " A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis: Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau; seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que je vienne:

Ces "profondeurs de Satan" sont les secrets des mages, des ésotéristes et des alchimistes, cette fausse vie éternelle, vie psychique acquise par augmentation de pouvoir via possession d'entités déchues attirées ici bas par les sacrifices sanglants et les orgies, comme on le voit dans le show-business, pédocriminalité et satanisme sous couvert d'"art" et de libération des moeurs...

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Dieu et le mal

Message par francippo » jeu. mars 08, 2018 12:26 pm

" secrets des mages".. et les rois mages alors... qui lisaient dans les étoiles des événements divins ? et qui sont venus adorer l'enfant Dieu ? sont-ce des hommes appartenant à Satan ? Je suis sûre que vous allez "biaiser " une fois de plus.. hélas !
N'avez-vous pas été "imprégné et pénétré " , ami toto le hirsute, par toutes vos études sur ces sujets propices à la chute ?
francippo 8-)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Dieu et le mal

Message par toto le hirsute » jeu. mars 08, 2018 5:50 pm

francippo a écrit :" secrets des mages".. et les rois mages alors... qui lisaient dans les étoiles des événements divins ? et qui sont venus adorer l'enfant Dieu ? sont-ce des hommes appartenant à Satan ? Je suis sûre que vous allez "biaiser " une fois de plus.. hélas !
Lorsqu'on étudie les exorcismes, on s'aperçoit que les démons sont les révélateurs du Christ, ils sont "forcés" de dire qu'il est Dieu. Du temps de Jésus, le possédé du cimetière criait l'identité du Christ et sa mission " Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es: le Saint de Dieu. Jésus le menaça, disant: Tais-toi, et sors de cet homme. et ailleurs Marc nous dit : "Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s'écriaient: Tu es le Fils de Dieu. Mais il leur recommandait très sévèrement de ne pas le faire connaître."

Au moment où Dieu s'incarne sur terre, toute l'humanité est liée à Satan, excepté la Vierge Marie et ceux qu'il a plu à Dieu de délivrer. Puisque le salut n'est possible que par le Christ, personne ne pouvait être sauvé avant sa venue, les morts pénétraient "le sein d'Abraham", le Shéol, sorte de tartare d'attente et se réfugiaient dans la filiation du patriarche pour avoir quelque repos.

L'ensemble de la vie était régulée par des offrandes aux démons pour obtenir soit une guérison, soit un réconfort, soit une aide... C'est pourquoi le fait de soigner les malades était associé par les juifs à une "magie de démon" :

"C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »
"Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.


Ainsi, il ne faut pas imaginer qu'être sous l'emprise du démon fait de nous un tueur enragé. Le père Verlinde justement en témoigne : lorsqu'il faisait des guérisons et imposaient les mains, c'était par l'aide d'entités démoniaques qui attendaient un service en retour. Il l'a compris au cours d'une eucharistie et a abandonné ses "dons" pour se convertir.

Il n'existe pas de magie blanche. Toute magie utilise une technique pour "forcer" quelque chose et obtenir un avantage (fut-il spirituel) par un échange avec ceux qui se présentent lors du rite.

Les rois mages n'étaient pas des Saints lorsqu'ils sont arrivés vers le Christ. peut-être désiraient-ils un surplus de puissance, peut-être cherchaient-ils un maître de magie qui pourrait les élever plus haut. La magie du Roi Salomon était connue et voici qu'un Roi puissant de son sang était né " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui."

C'est dans la grotte, que les mages ont goûté à la Sainteté de la Sainte famille. Et je suis persuadé qu'après cet épisode, ils cessèrent la magie ... Devenus Saints par la contemplation d'un Roi qu'ils n'avaient pas imaginé être DIEU, ils repartirent comblés de tous les dons et de toutes les puissances qu'ils n'auraient pu imaginer trouver dans ce secret gardé pendant les siècles mais dévoilé à tout jamais à la face du Monde : la pauvreté et l'humilité !

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Dieu et le mal

Message par francippo » ven. mars 09, 2018 12:22 pm

Holà toto le hirsute, ne seriez-vous pas vous-même un "mage" qui lit dans les textes des "choses" qui sont "cachées" au commun des mortels ?
Je trouve que vos discours nous parlent beaucoup des démons et de leurs investissements malfaisants . Auriez-vous lu le livre RÉCITS DE BELZÉBUTH A SON PETIT FILS de Gurdjieff....
Quand vous notez "C'est dans la grotte" vous connaissez sans nul doute le sens "caché" de ce mot n'est-ce pas?
Car en réalité ce n'est pas dans une "grotte " que les rois mages ont trouvé l'enfant mais dans une étable (selon les récits...). Et leur visite "supposée" était pour introduire l'Universalité de la Bonne Nouvelle de la naissance de l'Emmanuel , qu'elle se répande sur la terre entière en partant d'un petit coin de Judée.
francippo 8-)

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Dieu et le mal

Message par Rey » ven. mars 09, 2018 2:04 pm

francippo a écrit :Holà toto le hirsute, ne seriez-vous pas vous-même ...
Je crains que vous ne vous aperceviez qu'il demeure infréquentable ou encore qu'il vous écrive des romans.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Dieu et le mal

Message par toto le hirsute » ven. mars 09, 2018 11:40 pm

francippo a écrit :Holà toto le hirsute, ne seriez-vous pas vous-même un "mage" qui lit dans les textes des "choses" qui sont "cachées" au commun des mortels ?
Rien de ce qui est Saint est caché, et ce qui doit être caché est ce qui est honteux. Les choses secrètes révélées lors d'initiations, de maître à disciple, en secret, contre promesse d'avancement, de connaissance que d'autres ignorent, de secrets soit-disant "oubliés", de paroles soit disant perdues, débouchent toutes sur des horreurs et in fine sur le "secret" que Satan est la lumière et que YHWH (Dieu) est un démon. Jésus dit que ce qui est caché, qu'on le crie sur les toits. C'est ce que je fais, c'est mon témoignage.

Toute la société actuelle est dirigée par des personnes qui sont au service de cette idéologie des "lumières" cherchant à supplanter l'"obscurantisme" du Christ (la vieille religion de l'Eglise). Des infiltrés font leur travail de sape à l'intérieur même de l'Eglise faisant la promotion d'hérésies, d'erreurs graves et encourageant le crime d'avortement ou d'euthanasie.

Il y a de grands rituels abominables, des horribles crimes pédo-sataniques qui se commettent en masse pour perpétuer notre société, la prolonger et en faire surgir le fruit, déjà annoncé dans l'apocalypse, qui est l'Anté-Christ.

Il faut donc fuir les secrets, car tout est révélé, tout est dit en pleine lumière et seul un esprit "simple" peut les "voir" . Relisons le Magnificat ! Cette inspiration fit tressaillir le Christ de joie :

En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Mathieu 11,25

Répondre