Le protestantisme

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Jean Gauci
Messages : 456
Inscription : dim. sept. 22, 2013 9:55 am

Re: Le protestantisme

Message par Jean Gauci » lun. févr. 19, 2018 3:12 pm

Votre adresse à Rey, chère francippo, m'a fait sourire et quand vous dites :
francippo a écrit :Pouvez-vous me dire "qui n'en a pas?"...avoir des faiblesses mais c'est être humain tout simplement.."Et que celui qui n'a jamais péché...vous jette la première pierre" !
Je partirai alors dans les premières...soyons réalistes...
je m'interroge non sur votre sincérité mais sur la mienne.
Je m'explique: L'examen de conscience a toujours été pour moi un exercice laborieux tant je peinais à trouver des fautes qui vaillent la peine d'aller à confesse. Oh, je ne niai pas quelques péchés qui revenaient avec obstination et qui m'ont quitté avant que je ne les chasse.
Maintenant, je veux bien battre ma coulpe "mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa"
mais si je devais les nommer, je serais bien embarrassé.
Honnêtement, si je devais reconnaitre un péché grave, c'est là que je commettrais un péché.
Alors je vous envie de bénéficier d'une si belle lucidité de vos fautes... Moi, j'ai perdu le chemin du confessionnal pour n'avoir pas à confesser que j'adore la confiture d'oranges amères.

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Le protestantisme

Message par Rey » lun. févr. 19, 2018 5:07 pm

Jean Gauci a écrit : Alors je vous envie de bénéficier d'une si belle lucidité de vos fautes... Moi, j'ai perdu le chemin du confessionnal pour n'avoir pas à confesser que j'adore la confiture d'oranges amères.
Moi, autrefois je demandais au prêtre de m'interroger sur les péchés que j'aurais pu commettre car je n'en avais pas conscience.
Alors il me donnait l'absolution tambour battant et le tour était joué.

Aujourd'hui il n'y a plus assez de prêtres pour remplir cet office. Je ne sais pas ce qu'il convient de faire, je crois qu'il faut demander dans le vide le sacrement de réconciliation ce qui revient au même. Mais peu m'importe je ne veux pas le savoir, je fais ma " cuisine " avec Jésus.

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Le protestantisme

Message par levergero78 » lun. févr. 19, 2018 7:29 pm

Moi, ça fait bien longtemps que j'ai perdu le chemin d'un confessionnal !

Et je m'en porte fort bien....

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Le protestantisme

Message par toto le hirsute » mar. févr. 20, 2018 1:46 pm

Bonjour,

La confession pour les enfants consistait en effet à nommer des "fautes" de cet âge. Lorsqu'on a dépassé cet âge, on dépasse également ces fautes et on s'enfonce alors dans l'âge des corruptions de toute sortes, de l'esprit, du corps et de l'âme. Ce sont celles-là qui sont à confesser lorsqu'on est adulte et il est vain de chercher des fautes infantiles pour compléter sa liste.

Jésus nous aide. Il nous indique que celui qui se met en colère est homicide. Celui qui regarde la femme de son voisin est adultère, celui qui fraude César, fraude Dieu car qui vole un oeuf vole un boeuf, celui qui hait son frère pèche contre Dieu, celui qui scandalise un petit (en se moquant des commandements, de la doctrine ou des sacrements), répondra de son âme, celui qui ne dénonce pas le mensonge rendra compte du mensonge etc... Bref, pour Jésus, ce n'est pas l'acte qui nous culpabilise, mais l'intention, qu'il assimile à l'acte. L'omission étant également comptée comme lâcheté devant la Vérité.

Ainsi, si nous désirons faire partie du Christ, nous devons être saisi d'une profonde volonté de fuir le péché sous toutes ses formes, afin de se présenter au Christ en habits de noces. Car si nous aimons la Vérité, la beauté, la pureté, la bonté de Dieu, si nous voulons nous y associer, alors nous découvrons que nous sommes menteurs, laids, sales, mauvais (Car seul Dieu est Saint) et cela nous pousse à laver ces immondices dans le sang de l'Agneau, sang versé précisément pour nous laver de toutes souillures, le lavoir est le confessionnal.

C'est par notre volonté de nous laver (en constatant que nous sommes sales) que Dieu nous lave, par son prêtre. Saint Jean nous le rappelle, pour être associé au Christ, il faut confesser nos fautes, et Lui nous affranchira :1er Lettre de Saint Jean.

Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous.

Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

Si nous disons que nous sommes sans péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous


Le sacrement de réconciliation est véritablement un cadeau divin, offert à chaque homme pour rendre efficace et rapide notre "scellement" à Dieu. Le mépriser ou le dénigrer me semble être plus dommageable que de manger trop de confiture.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Le protestantisme

Message par toto le hirsute » mar. févr. 20, 2018 2:05 pm

Rey a écrit :Mais peu m'importe je ne veux pas le savoir, je fais ma " cuisine " avec Jésus.
Savez-vous si Jésus aime votre cuisine, si elle est utile ou efficace ? Pouvez-vous, grâce à votre cuisine, effacer votre péché, avez-vous le pouvoir de faire parler Jésus ? de vous auto-absoudre ?

Dans le doute sur vos capacités culinaires, je vous encourage à utiliser celles que Jésus nous a donnée, celles que l'Eglise met à notre disposition : les sacrements, et la confession. Ca au moins, c'est sûr, efficace, gratuit, et facile.

L'imaginaire est peuplé de fées et de licornes qui pardonnent et sont gentilles, mais la Vérité de Dieu se situe à un autre niveau, et il ne suffit pas de s'imaginer être pardonné par Dieu pour l'être...

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Le protestantisme

Message par Rey » mar. févr. 20, 2018 6:31 pm

toto le hirsute a écrit : La confession pour les enfants consistait en effet à nommer des "fautes" de cet âge. Lorsqu'on a dépassé cet âge, on dépasse également ces fautes et on s'enfonce alors dans l'âge des corruptions de toute sortes, de l'esprit, du corps et de l'âme.
Si vous vous en rapportez à votre propre expérience pour nous annoncer ça, c'est que vous vous sentez complètement fichu pour ce monde et pour l'autre. Je m'en vais prier pour vous, pour tenter de remonter votre moral, pour remettre d’aplomb votre esprit qui s'enkyste dans le désordre comme je vous l'ai fait remarquer l'autre jour.

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: Le protestantisme

Message par toto le hirsute » mer. févr. 21, 2018 9:34 am

Rey a écrit :Si vous vous en rapportez à votre propre expérience pour nous annoncer ça, c'est que vous vous sentez complètement fichu pour ce monde et pour l'autre. Je m'en vais prier pour vous, pour tenter de remonter votre moral, pour remettre d’aplomb votre esprit qui s'enkyste dans le désordre comme je vous l'ai fait remarquer l'autre jour.
Je vous remercie.

Saint Jean de la croix avait une belle image pour illustrer ce phénomène, c'est l'image de la bûche: Plus la bûche approche du feu, plus elle noircit.

Il en va de même de l'âme qui s'approche de Dieu. ;)

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Le protestantisme

Message par Rey » mer. févr. 21, 2018 4:08 pm

[quote="toto le hirsute"]Saint Jean de la croix avait une belle image pour illustrer ce phénomène, c'est l'image de la bûche: Plus la bûche approche du feu, plus elle noircit. Il en va de même de l'âme qui s'approche de Dieu. ;)[/quote]

Je trouve que vous êtes bien sévère avec votre personne.
Nous avons une âme certes mais nous sommes tributaire de notre corps.
J'écoutais hier une émission réalisée avec Michel Cymes. Il nous disait qu'en période de froid l'homme est assujetti aux dépressions plus fréquentes chez les gens du nord que chez ceux du sud comme on peut le remarquer entre les lyonnais et les marseillais, entre M. Brun et M. Escartefigue, le premier coincé, le second exubérant.

Je ne crois pas trop à ce que vous dites car je ne crois pas qu'il faille mettre Jésus à toutes les couleurs.
Je parlais vulgairement avec l'emploi du terme de cuisine avec Jésus. Je voulais dire en langue plus appropriée : au plus près possible de Jésus.
Par ailleurs je vous demande pardon d'avoir ouvert mes vannes sur vous dans un précédent message. Peut-être est-ce l'effet d'une dépression ?

francippo
Messages : 1
Inscription : lun. mai 12, 2014 11:39 am

Re: Le protestantisme

Message par francippo » jeu. févr. 22, 2018 10:51 am

Bonjour Jean Gauci,
J'ai lu votre réponse l'autre jour où vous notiez avec humour:"Alors je vous envie de bénéficier d'une si belle lucidité de vos fautes... Moi, j'ai perdu le chemin du confessionnal pour n'avoir pas à confesser que j'adore la confiture d'oranges amères."
Je vais vous confier ma confession faite cette année comme les années passées le jour du mercredi des Cendres!
J'accompagne avec d'autres adultes un groupe de personnes souffrant" d'un handicap mental"( expression consacrée actuelle). Et chaque année nous célébrons avec le groupe le mercredi des Cendres et la confession de nos fautes , un prêtre est présent alors même pour ce groupe qui tout compris tourne autour d'une quinzaine de présent-e-s. Je me dois de souligner que lorsque je suis , chaque mois, avec le groupe j'ai l'impression d'être dans "l'anti-chambre"du Paradis..C'est vraiment une grâce de partager ce temps avec ces femmes et ces hommes. Cette année nous avons eu , non pas UN prêtre mais TROIS..quel miracle!Et la rencontre personnelle avec un des prêtres s'est faite tout naturellement comme l'ont fait me ami-e-s appelé-e-s "handicapé-e-s". Le goût de ce temps en tête à tête(rapide) avec un des prêtres que je connais bien du reste(et vice versa) n'a pas eu celui d'une orange amère, cher ami Jean Gauci, mais plutôt celui d'une framboise bien mûre.(c'est mon surnom de mamie) ;o))
Bien à vous
francippo 8-)

Rey
Messages : 100
Inscription : lun. janv. 07, 2013 12:28 pm

Re: Le protestantisme

Message par Rey » ven. févr. 23, 2018 3:41 pm

toto le hirsute a écrit :
Rey a écrit :Mais peu m'importe je ne veux pas le savoir, je fais ma " cuisine " avec Jésus.
1. Savez-vous si Jésus aime votre cuisine, si elle est utile ou efficace ? Pouvez-vous, grâce à votre cuisine, effacer votre péché, avez-vous le pouvoir de faire parler Jésus ? de vous auto-absoudre ?

Certainement pas, mais c'est ce que j'espère et j'ai bien pensé ce que j'espère.

2. Dans le doute sur vos capacités culinaires, je vous encourage à utiliser celles que Jésus nous a donnée, celles que l'Eglise met à notre disposition : les sacrements, et la confession. Ca au moins, c'est sûr, efficace, gratuit, et facile.

Je ne doute pas de mes " capacités culinaires ". Et la preuve c'est que jusqu'à maintenant Il ne m'a pas envoyé sur les roses sinon Il me l'aurait fait savoir. Il n'a pas besoin de l'Eglise pour le faire, Il est assez grand. Et quand il m'arrive d'être dans la détresse je m'adresse franco à Lui car je doute des qualités des intermédiaires.

3. L'imaginaire est peuplé de fées et de licornes qui pardonnent et sont gentilles, mais la Vérité de Dieu se situe à un autre niveau, et il ne suffit pas de s'imaginer être pardonné par Dieu pour l'être...

C'est vrai ce que vous dites. Mais moi je cultive l'espérance, je n'ai pas d'autre moyen. Chacun fait comme il peut, moi je fais comme ça. Quant à vous si vous passez par l'Eglise pour accéder à Lui, il me semble que vous perdez votre temps, cependant je vous répète que chacun fait comme il peut et je ne critiquerai pas votre manière.

Répondre