Shavouot ou le don de la Torah

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Shavouot ou le don de la Torah

Message par mister be » lun. mai 29, 2017 7:10 pm

La fête du don de la Torah n'est en vérité mentionnée nulle part dans la Torah.

On y parle de la fête de shavouot qui signifie: fête des semaines, mais aucune allusion claire dans les versets indiquant que la Torah fut donnée en ce jour.

Nous ne savons même pas quel jour du mois et de la semaine la Torah fut donnée.
La tradition l'explique mais le texte écrit de la Torah nous le cache.
Donc s'il n'y avait que le texte écrit nous serions dans l'impossibilité de fixer un jour de fête pour le don de la Torah.
Pourquoi toutes les autres fêtes comme Pessah, Souccot, Roch Ha Chana, Kippour, sont clairement datées dans le texte et celle du don de la Torah est totalement voilée?
La réponse est d'une puissante évidence: la Torah est totalement au dessus du temps car elle est en avance sur le futur. L'idée même de dire: la Torah fut donnée tel jour tel mois telle année à telle époque, l'attacherait au passé et nous laisserait penser qu'avec le temps elle ne serait plus actuelle.
La Torah n'appartient à aucune époque, elle les englobe toutes mais est toujours en avance sur elles.
Cet enseignement est le fondement de toute approche authentique et sincère du judaïsme.
Dire qu'il s'agit d'une "pensée ancienne" c'est s'exclure totalement de l'identité juive authentique.
A chaque génération nous continuons d'avancer vers elle et ce n'est pas elle qui nous suit.
Son vrai puissant et lumineux dévoilement ne s'est pas encore produit.
Comme un soleil dont nous ne connaissons que les rayons et même à midi il ne s'agit encore que de rayons mais non du soleil lui même. Au don de la Torah nous n'avons reçu que quelques rayons et depuis nous nous dirigeons vers le soleil lui même qui ne commencera à se dévoiler qu'au moment de la délivrance finale.
Au moment de la délivrance la Torah commencera à nous dévoiler son essence, son intériorité, son secret.
Comme une épouse vertueuse qui ne se dévoile à son mari que le jour du mariage. Nous ne sommes encore que dans la phase des fiançailles, nous la voyons mais sans la connaître vraiment.
Mais lorsqu'elle se dévoilera totalement à nous , nous serons alors tellement amoureux d'elle que plus aucune force étrangère ne pourra encore nous séduire.
En ce jour D-ieu sera Un et Son nom Un.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Répondre