Jésus et la Loi

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Jésus et la Loi

Message par mister be » jeu. janv. 05, 2017 1:59 pm

Début de cette semaine, je me suis fait arrêter par un agent en faction.
Après le contrôle de papiers, il me verbalise pour excès de vitesse...la limitation de vitesse est changée en Flandre.... Elle est passée de 90km/h à 70km/h... J'habite en Wallonie.
Je le signale à l'agent qui me rétorque : "la loi est dure mais c'est la loi et tout Belge est censé connaître la loi !"

Ca veut dire que je devrais, sans être avocat, connaître les 8 000 lois du code civil plus les 110.000 amendements ? Ca semble impossible!

Ceci m'amène à la réflexion sur l'application de la Loi biblique que nous demande d'observer l'Eternel et de voir quel est le rapport de Yéshoua (Jésus) à la Loi ? Lui qui a eu maille à partir avec les docteurs de la Loi et les scribes...
Mais de quelles lois parle-t-on et il est indispensable de ne pas faire d'amalgame, au risque de passer à côté des textes bibliques et de mal comprendre...

Du temps de Jésus,il y avait trois sortes de lois
1) la loi orale (Talmud)
2) la loi écrite (Thora)
3) l'halakah

Voyons ensemble ce qu'il en est...
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Jésus et la Loi

Message par hélios » jeu. janv. 05, 2017 7:20 pm

Mister Be,


Je vous lis souvent et je trouve que ce que vous écrivez est bien.

Pourquoi ne participez-vous pas au partage d'évangile ?

Cette semaine, il y a Isaïe en première lecture. Sur ces premières lectures extraites de l'Ancien testament votre lecture serait très utile.

Mais vous êtes libre.

J'ai vu que vous avez écrit sur Hannouka, ce que j'avais fait l'année dernière. Tout en étant chrétien, je célèbre Hannouka, avec ces bougies qu'on allume chaque jour.

Cette année, Noël et Hannouka coïncidaient et Pèlerin a bien expliqué cette synchronicité.

Venez un peu nous apporter vos lumières !

Jean-Hélios

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Jésus et la Loi

Message par levergero78 » ven. janv. 06, 2017 10:53 am

Oui, c'est vrai : tout citoyen est censé connaître la loi, ce qui -à l'évidence- est impossible.

Mais en ce qui concerne votre cas précis, mister be, il devait vraisemblablement y avoir des panneaux de limitation de vitesse sur la route ou au début de la route que vous empruntiez et que vous avez probablement omis de regarder ou de mémoriser...

Non ?

Cet adage représente en fait une fiction juridique, c’est-à-dire un principe dont on sait la réalisation impossible, mais qui est nécessaire au fonctionnement de l’ordre juridique. Ici, la fiction est évidente : personne ne peut connaître l’ensemble des lois. Mais dans le même temps, cette fiction est éminemment nécessaire. En effet, si elle n’existait pas, il suffirait à toute personne poursuivie sur le fondement d’une loi d’invoquer (et même de prouver) son ignorance du texte en cause pour échapper à toute sanction. On comprend que les règles perdraient toute efficacité devant la facilité avec laquelle on pourrait se soustraire à leur application.

En êtes vous d'accord ?

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Jésus et la Loi

Message par mister be » dim. janv. 08, 2017 12:17 am

levergero78 a écrit :Oui, c'est vrai : tout citoyen est censé connaître la loi, ce qui -à l'évidence- est impossible.

Mais en ce qui concerne votre cas précis, mister be, il devait vraisemblablement y avoir des panneaux de limitation de vitesse sur la route ou au début de la route que vous empruntiez et que vous avez probablement omis de regarder ou de mémoriser...

Non ?

Cet adage représente en fait une fiction juridique, c’est-à-dire un principe dont on sait la réalisation impossible, mais qui est nécessaire au fonctionnement de l’ordre juridique. Ici, la fiction est évidente : personne ne peut connaître l’ensemble des lois. Mais dans le même temps, cette fiction est éminemment nécessaire. En effet, si elle n’existait pas, il suffirait à toute personne poursuivie sur le fondement d’une loi d’invoquer (et même de prouver) son ignorance du texte en cause pour échapper à toute sanction. On comprend que les règles perdraient toute efficacité devant la facilité avec laquelle on pourrait se soustraire à leur application.

En êtes vous d'accord ?
Certainement que des panneaux devaient me signaler la limitation de vitesse....
Le problème n'est pas la contestation de l'infraction mais bien mon ignorance due à un manque d'attention et mon omission....

Le jour où je me présenterai devant le tribunal céleste et que l'avocat de l'accusation me mettra la Loi sous les yeux en me disant "niez-vous avoir transgressé telle loi ou telle autre?"
Pourrai-je prendre comme excuse mon ignorance par omission?

-"Je ne savais pas que...j'ignorais que...."
Moché était le maître de tous les prophètes, c’est par son intermédiaire que la Torah nous a été transmise et que nous sommes devenus un peuple consacré à D.ieu. Il était en outre le guide de la toute première génération du « peuple juif » en tant que tel.
Cependant, il faut comprendre que la fonction principale de Moché et de tous ses successeurs était de veiller au respect de la Torah et de s’assurer que le peuple juif reste fidèle à D.ieu car si le salut vient des Juifs c'est parce qu'il vous apporte le messie et si le juif ne connaît pas la Loi jusqu'à ne pas l'observer....il y a un problème!
Or, l’obligation de respecter les mitsvot ne concernait pas seulement les contemporains de Moché : toutes les générations du peuple d’Israël sont tenues par le même engagement.

Mon peuple se meurt faute de connaissance dira Osée 4
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Jésus et la Loi

Message par mister be » dim. janv. 08, 2017 12:19 am

hélios a écrit :Mister Be,


Je vous lis souvent et je trouve que ce que vous écrivez est bien.

Pourquoi ne participez-vous pas au partage d'évangile ?

Cette semaine, il y a Isaïe en première lecture. Sur ces premières lectures extraites de l'Ancien testament votre lecture serait très utile.

Mais vous êtes libre.

J'ai vu que vous avez écrit sur Hannouka, ce que j'avais fait l'année dernière. Tout en étant chrétien, je célèbre Hannouka, avec ces bougies qu'on allume chaque jour.

Cette année, Noël et Hannouka coïncidaient et Pèlerin a bien expliqué cette synchronicité.

Venez un peu nous apporter vos lumières !

Jean-Hélios

Mille excuses Jean-Hélios...je vous promets d'aller jeter un œil au partage de l'Evangile....
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: Jésus et la Loi

Message par mister be » mar. janv. 10, 2017 8:55 pm

les questions suivantes se posent :

Le talmud est-il présent dans les évangiles (Ketouvim Netzarim) ?

Yeshoua et ses disciples citaient-ils ou se référaient-ils au talmud ?

Mettaient-ils le talmud en pratique ?

La racine du mot talmud vient du verbe LILMOD dwmll en hébreu, qui signifie

étudier.


Est-ce que le talmud existait déjà à l'époque de Yeshoua?

Le talmud est déjà présent dans les évangiles et il porte le nom de « traditions
des anciens » ou « les coutumes de nos pères ».

Matthieu 15.2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition la tradition

des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent

leurs repas.


Actes 28.17 Mes frères, sans avoir rien fait contre le peuple ni
contre les coutumes de nos pèr les coutumes de nos pèr les coutumes de nos pères, moi, je suis prisonnier depuis qu’à Jérusalem j’ai été livré aux Romains.


Quelle est l'origine de cette tradition des anciens, qui est aussi

appelé loi orale a l'époque de Yeshoua?


L’origine de la loi orale est la même que celle de la loi écrite (torah),
aussi appelée loi de Moise (Moshé).

Lorsque Moshé monta sur le mont Sinaï pour recevoir les
commandements, il resta 40 jours et 40 nuits en présence de
l'Éternel. C'est à ce moment que Dieu lui donna la loi écrite, et la loi
orale.

1. La loi orale dans la Bible

Y a-t-il une preuve dans la Bible que Dieu aurait donné une loi orale
à Moshé ?

Plusieurs cas dans la bible font allusion à des détails que l'on ne

trouve nulle part dans le texte écrit. En voici quelques exemples :

a) Dans Deutéronome 12.20-21 nous lisons « tu pourras tuer ton

bétail de la manière que je t’ai prescrite ». Or, si nous cherchons

dans la Bible de quelle manière Dieu a prescrit la façon de tuer les
animaux, nous ne la trouverons pas, car cette règle est restée orale.

b) Nombres 15.38 nous parle à propos du commandement
d’attacher des franges au bord des vêtements. Comment fabriquer

ces franges ? Cela n’est pas expliqué dans la Bible. Pourtant ces

franges représentent le nom sacré de l’Eternel. Cette règle est aussi

restée orale.

Même chose en ce qui concerne les phylactères (Exode 13.16), dont
le mode de fabrication n’est pas expliqué.

Comment Dieu peut-il demander à Moïse de faire certaines choses
qui ne sont pas expliquées dans la bible ? Dieu lui a forcément
montré, et ce sont resté des lois orales. La loi orale est donnée
pour la mise en œuvre des commandements.

c) La Torah a été écrite sans voyelles. Cela signifie qu’un mot peut
être interprété de plusieurs façons. Par exemple, le mot yds :
Le Tout-puissant= shadaï

Diabolique, démoniaque =shedi

Il n’y a que les voyelles qui viennent se placer en dessous ou au- dessus du mot qui différencient la prononciation du mot et son sens.

De la même façon, le verset de Genèse 2.1 « Ainsi furent achevés les cieux et la terre », peut se lire « Ainsi furent détruits les cieux »

Sans la loi orale, on ne pourrait déterminer la vraie prononciation et
la vraie signification des mots de la loi écrite.

d) Dans Lévitique 26.46 on voit clairement que Dieu a donné deux

lois à Moïse :

« Tels sont les statuts, les ordonnances et les lois, que l’Eternel

établit entre lui et les enfants d’Israël, sur la montagne de Sinaï, par

Moïse. »


Lois au pluriel pourrait signifier que Dieu a donné plusieurs commandements à Moïse. C’est vrai dans d’autres versets, mais ici,

en hébreu, le mot traduit par « lois » est « torot », qui est le pluriel

de « torah », et non de « commandement ». Certaines versions traduisent « mes instructions » au lieu de « lois ». Or, « mes instructions » se dit « hora’ot » et non « torot » en hébreu. Torot
est bien le pluriel de torah, ce qui nous montre que Dieu a donné
deux lois à Moïse. Dans la suite de l’étude nous désignons la loi
écrite par « torah » et la loi orale par « tradition des anciens » ou « talmud ».

Il y a donc deux lois qui ont été données à Moïse au Sinaï, une orale et l’autre écrite. Cette loi orale n’aurait normalement jamais dû être mise par écrit, mais à cause des persécutions, des exils, et des dispersions que les Juifs ont subis, les sages d’Israël décidèrent de mettre cette loi orale (tradition des anciens) par écrit, de peur
qu’elle ne disparaisse. Cette loi reçoit alors le nom de talmud. C’est
en l’an 395 que la rédaction du talmud de Jérusalem est achevée. Il faudra attendre l’an 500 pour le talmud de Babylone.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Répondre