La mission d’Israël

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur : Françoise T.

Répondre
Miss Dominique
Messages : 230
Inscription : jeu. oct. 17, 2013 12:31 am

Re: La mission d’Israël

Message par Miss Dominique » lun. sept. 26, 2016 6:13 pm

Mister Be,
en ce qui concerne la communication difficile en ce moment, rassurez-vous : Mercure est rétrograde depuis le 24 et presque en carré de Neptune en Sagittaire et opposé à Pluton (puissant en Poisson). Pas de problème, ça va passer !
Et c'est valable pour tout le monde !...

... La preuve : incapable de comprendre la totalité de votre dernier message, je n'ai pu que flasher sur "Deutéronome 22-13" ! Comme je suis féministe dans le bon sens du terme, j'ai constaté une fois de plus que la femme est vraiment considérée comme du bétail. ...

... Donc les femmes héritières de la loi judaïque vivent dans leur chair beaucoup plus que ce que tout Juif vit dans sa chair.

Mais surtout, cher Mister Be, ne vous faites aucun souci ! Un sextile, faiblard, entre Mercure et Pluton en Capricorne nous rappelle que toutes les périodes difficiles de notre vie ne sont que passagères !

Et nous savons que l'Eternel nous aime infiniment, surtout quand nous traversons des vents et des marées ! Alors rions de bon cœur des plaies et bosses que nous récoltons bien malgré nous ! :lol:

Nous sommes frères et sœurs en Christ et c'est bien tout ce qui compte ! ;)

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: La mission d’Israël

Message par toto le hirsute » jeu. mars 16, 2017 1:56 pm

Tout est de savoir de quel "Israel" on parle.

Depuis 2000 ans, Israel est l'Eglise, conformément à la tradition Juive qui identifiait les fils d'israel au peuple qu'Abraham engendra, que Moise fit sortir d'Egypte, que les prophètes ont "gardés" en vue de la Manifestation de Dieu parmi les Hommes : Jésus.
Israël représente les fils d'Abraham ayant reconnu Dieu lorsqu'il les visita.

Il existe un second Israel, celui qui décida de ne pas reconnaître Dieu lorsqu'il vint et qui depuis attend un autre (pas Jésus). Cet Israel est hérétique puisqu'il cherche un autre Dieu que celui annoncé à leurs pères, ce qui faisait pleurer le Christ.

Il y a enfin un troisième Israel , qui est une construction politique et qui vise, par le biais de l'ecriture, de se faire reconnaître comme l'Israel vétérotestamentaire afin de parvenir à la domination mondiale en citant les promesses prophétiques.

La mission d'Israel est de faire connaître aux Hommes , à l'humanité, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, venu dans la chair en Jésus-Christ. C'est la mission de l'Eglise.

Les deux autres Israël n'ont pas ce genre de préoccupations, ce qui est un signe.

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: La mission d’Israël

Message par mister be » sam. mars 18, 2017 9:05 pm

Il va de soi qu'on parle d'Israël qui donne le Salut!
Comme leur ancêtre, il faut que les fils de Yaakov deviennent Israël pour nous apporter le salut
Israël en tant que matrice qui fera naître le messie, bien sûr car c'est l'Eternel qui donne le Salut

L'Eglise est le corps de Christ constitué par tous ceux qui croient en Yéshoua Hamasshiah comme leur Sauveur mort et ressuscité dans son corps, qu'ils soient d'origine juive ou païenne.

Israël, le peuple de l'ancienne alliance, n'a pas cessé d'exister pour autant; preuve en est l'Etat juif en Palestine. Dans le Nouveau Testament, le terme «Israël» se rapporte 68 fois sans équivoque au peuple juif (sur un total de 70).

Deux textes ont été invoqués pour étayer l'idée que l'Eglise aurait remplacé Israël en tant que peuple de Dieu.
Le premier: Rom 2.25-29 (je vous invite à le lire).


25 Car en effet [la] circoncision est profitable si tu accomplis [la] loi ; mais si tu es transgresseur de [la] loi, ta circoncision est devenue incirconcision.

26 Si donc l’incirconcision garde les exigences* de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée pour circoncision ;

27 et l’incirconcision qui l’est par nature, en accomplissant la loi, ne te jugera-t-elle pas, toi qui, dans la lettre et la circoncision*, es transgresseur de [la] loi ?

28 Car celui-là n’est pas Juif qui l’est au dehors, et celle-là n’est pas la circoncision qui l’est au dehors dans la chair ;

29 mais celui-là est Juif qui l’est au dedans, et la circoncision est du cœur, en esprit, non pas dans la lettre ; et la louange de ce [Juif] ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Il est évident que «Juif» ne peut remplacer «chrétien» dans ce texte, qui fait remarquer que pour être vrai Juif, il ne suffit pas d'être circoncis, autrement dit de descendre d'Abraham «selon la chair»; le vrai Juif manifeste par sa vie qu'il a la crainte de Dieu.
Un païen incirconcis qui craint Dieu est supérieur à un Juif circoncis qui ne craint pas Dieu (pensée inacceptable pour un Juif du temps de Paul).

Le but de Paul: montrer que la circoncision ne suffit pas. - Ce passage n'enseigne pas que tous les croyants seraient des Juifs ou que l'Eglise serait l'Israël de Dieu.

Gal 6.16 dit: Sur tous ceux qui suivront cette règle, paix et miséricorde, ainsi que sur l'Israël de Dieu. Le contexte montre qu'il s'agit de la règle de la nouvelle création en Christ. L'Israël de Dieu se réfère aux chrétiens d'origine juive. Le «Commentaire biblique du chercheur» (éditions Béthel, Québec, 1988) spécifie:
«Par crainte d'être traité d'antisémite, Paul démontra, au moyen de cette bénédiction, son amour et son intérêt profonds pour Israël, soit les Juifs qui étaient venus à Christ.»
Le critère décisif se trouve dans les promesses faites à Israël.
il faut poser la question: toutes les prophéties concernant Israël trouvent-elles leur accomplissement dans l'Eglise?

La lecture objective de certains chapitres des prophètes de l'Ancien Testament fait clairement ressortir qu'il y a toute une série de prédictions concernant le peuple d'Israël (l'Israël selon la chair, 1 Cor 10.18) qui ne se sont pas accomplies à ce jour. J'invite à la lecture réfléchie des chapitres suivants: Es Il, 65, 66; Jér 31,33; Ez 37; Zach 12 à 14.

Vouloir appliquer toutes ces prophéties à l'Eglise demande des tours de force exégétiques nés du désespoir.
C'est pourquoi certains textes sont tout simplement ignorés par ceux qui refusent d'accepter que le plan de Dieu prévoit un avenir glorieux pour le peuple d'Israël, à commencer par le rassemblement d'Israël des quatre coins du monde:

En ce jour, l'Eternel étendra une seconde fois sa main pour racheter le... reste de son peuple qui sera resté en Assyrie et en Egypte, à Patros (Haute-Egypte) et en Ethiopie (mai 1991: 25000 Juifs rapatriés en Israël par avion!), en Perse, à Babylone et en Syrie et dans les îles de le mer (l'Europe). Il élèvera une bannière pour les nations, il rassemblera les bannis d'Israël et il recueillera les dispersés de Juda des quatre coins de la terre (Es Il.11-12).
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

toto le hirsute
Messages : 0
Inscription : jeu. oct. 27, 2016 8:44 am

Re: La mission d’Israël

Message par toto le hirsute » lun. mai 29, 2017 10:27 am

Bonjour,

En effet, lorsque Paul parle de juifs dans ces citations, il ne parle pas de Chrétiens. Etant passé de l'un à l'autre, de l'homme des promesses à l'homme qui en vit l'exaucement, il a utilisé le mot juif pour ceux qui ont refusé l'exaucement et Chrétien pour ceux qui le vivent. Etant passé de celui qui traque et exécute les exaucés à celui qui essaye de convaincre les héritiers du refus, il sépare les attitudes et montre la différence et le fourvoiement des premiers. Cependant il explique ailleurs que la continuité qui existe entre Adam, Abraham, Moise, et Jésus est assumée pleinement par les chrétiens et non les juifs. Ce qui fait que les juifs sont devenus hérétiques du Dieu de leur père en lui refusant la venue.

Avant l'incarnation, plusieurs mouvements grouillaient chez les juifs dont les plus marquants étaient le courant prophétique et le courant pharisien. Jésus condamne le mouvement pharisien en lui reprochant d'être du même esprit que ceux qui ont tué les prophètes, d'être des fils du mensonge et de la division etc... C'est eux que Paul appelle "juif" car ayant été lui-même de ce courant, il sait par expérience que ce courant pousse naturellement à l'exécution des chrétiens, comme jadis à celle des prophètes.

Ainsi, cette branche est laissée par Dieu afin qu'elle puisse configurer l'Eglise au Christ, c'est-à-dire qu’après avoir fait tuer la "tête", elle fasse tuer aussi le corps.
Les Rabbins désignent cette destruction du christianisme (par la corruption et la putréfaction) comme le préalable à la venue du Messiah, la destruction d'Edom (christianisme) se fera par le bras des étrangers (Islam) pour le service d’Israël. Le messiah d’Israël viendra ensuite lui livrer le monde en esclavage à Jérusalem sa capitale. Le peuple juif deviendra alors "Dieu sur terre".

Ce projet est en cours ... inutile de dire que ce Messie n'est pas Jésus, mais celui dont parle l'apocalypse sous le vocable de "faux prophète".

Avatar de l’utilisateur
mister be
Messages : 50
Inscription : mar. oct. 15, 2013 5:53 pm

Re: La mission d’Israël

Message par mister be » mar. juin 06, 2017 9:14 pm

Je ne crois pas que Paul soit passé de l'un à l'autre...Il est Juif et sait qu'il le restera toute sa vie.
Le Christianisme est l'accomplissement du Judaïsme et qui mieux qu'un Juif peut comprendre et décoder le plan divin puisque ce peuple a été choisi dans ce but.
On ne perd pas sa judéïté parce qu'on reconnaît en Yéshoua Hamasshiah!(en Jésus ,le messie).
Il faudrait que vous puissiez comprendre que pour que les goyim puissent entrer dans le Salut qui ne peut venir que des Juifs,l'Eternel a aveuglé ce peuple...
car sans ces goyim, le juif ne peut être sauvé non plus...voir Rm 11
Je vous conseille d'écouter le rav Dynovisz expliquer l'identité struturelle du messie et il est étonnant qu'il ne le reconnaisse pas dans la personne de Yéshoua Hanostri(Jésus de Nazareth...)
Tant que tous les goyim ne seront pas entré dans le Salut, les Juifs ne reconnaîtront pas leur messie en Jésus Christ.
Mais si l'Eternel a aveuglé les Juifs, il semble que Satan ait aveuglé les Chrétiens qui veulent à tout prix se couper des racines hébraïques ce qui a conduit à la théologie de remplacement et il a fallu la secondaire guerre mondiale, VII pour replanter l'olivier de la réconciliation et les visites de vos papes en terre sainte le prouvent sinon pourquoi demanderaient-ils pardon au peuple choisi par D.ieu?

Après l'Incarnation, on a bien essayé de formater ou de fabriquer un moule commun mais c'est contraire à la Révélation du D.ieu Un d'Israël dont le Un(echad en hébreu) réside dans la pluralité afin que personne n'ait la prétention de déclarer qu'il a seul la Vérité...et surtout pour éviter l'orgueil de se sentir supérieur aux autres comme le démontre l'histoire avec le schisme provoqué par Luther...
Or je constate que les Chrétiens n'ont pas fait mieux que les Juifs que décrit Yéshoua mais il faut passer par là pour l'accomplissement de la foi...
C'est l'évolution de la foi!
Aujourd'hui tout le monde chrétien est d'accord sur la double identité de Jésus or ce n'était pas le cas au début de l'ère messianique de Jésus...Seul Pierre l'a reconnu comme fils de D.ieu! Il y a donc bien évolution...

Quant à la vision apocalyptique que vous avez des Juifs concernant la (re)venue du Masshaih, ce n'est pas ce que les Ecritures enseignent...
Il n'a jamais été question que les Nations soient soumises à la dictature juive mais que Juifs et Chrétiens dont la mission est différente pour un même but: le Salut!
Il est vrai que le Christianisme est considéré par les rabbins comme Edom et je dois dire qu'il y a d'étranges similitudes mais n'oublions pas qu'Esav fut béni aussi par Jacob et si Rome a conservé la Ménorah du Temple, c'est pour moi la conséquence de cette bénédiction!
Nous croyons fermement que Yéshoua instaura un règne terrestre, une théocratie et engendrera des conversions de cœur non de forces!
Cette branche n'a jamais été laissée par D.ieu et Paul le confirme dans Rm 11,1

Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin
2Dieu n'a point rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte d'Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël:….


Relisez Rm 11

Comment vous faire comprendre la légitimité spirituelle d'Israël, sa mission de toute éternité et le pourquoi de cette haine que les nations éprouve envers cette terre sacrée...et la mission prophétique d'Israël de toute éternité

Vous vous attachez trop à la politique humaine et je suis persuadé que l'Eternel se servira des erreurs humaines pour accomplir son plan divin...
Il est évident que le Jésus Christ que nous proposons aux Juifs ne répond généralement pas à ce que les Ecritures nous en disent!
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA

Répondre