Comment garder nos églises ouvertes ?

Prix Pèlerin "Un patrimoine pour demain", journées du patrimoine, sauvegarde du patrimoine, petites églises…

Modérateur : Françoise T.

Répondre
andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par andrevii » lun. juil. 23, 2012 10:50 am

Bonjour. L'église, lieu public. Moi aussi je trouve navrant que nos églises soient fermées.
Mais dans le nord de la France, la délinquance, la malveillance et le vandalisme sont endémiques. Il est impossible de maintenir ouvert un bâtiment public (église ou autre) sans un gardiennage permanent, ce qui est difficilement réalisable quand le monument ne se situe pas sur un parcours touristique.

Il en va de même du métro et du tramway, sièges lacérés, vitres rayées, surfaces taguées ...

Pour en revenir à l'église, les vitraux restaurés en 2010 ont dû faire l'objet de la pose d'un grillage protecteur extérieur. Elle était ouverte au public tous les matins de 9 à 12h. Incendie, tags, détériorations, vol ... A présent l'ouverture ne s'effectue que le samedi matin jour du marché et dimanche matin avec messe à 11h.

Il y avait un présentoir de cierges, ils étaient régulièrement dérobés par des jeunes qui ne se cachaient même pas pour les emporter. Plus de cierges. - André.

hélios
Messages : 2945
Inscription : lun. janv. 17, 2011 10:57 pm

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par hélios » mar. juil. 24, 2012 5:38 am

@ Cher André

J'ai lu votre témoignage André. Il montre bien que chaque église est un cas particulier et que dans cette question comme dans d'autres, il ne faut pas avoir d'oeillères et donner une réponse unique.

Mais la "règle" devrait être: ouverture de l'église et là où ça se passe mal de manière récurrente la fermer et ne l'ouvrir ,comme vous le faîtes, que les jours de marché et le dimanche.

Toutefois, si l'on parle d'église, c'est-à-dire la Maison du bon Dieu, je suis étonné qu'on ne parle pas du prêtre. Personne n'en parle. Le prêtre passe-t-il du temps dans l'église chaque jour ? Allez, soyons honnêtes, disons-nous les chose sans esprit critique mais fraternellement.

Eh bien dans ce domaine une enquête pourrait être très éclairante........

Je vais vous apporter mon témoignage en tout bonne foi, c'est le cas de le dire. Pendant trois ans je m'occupais d'équipes de bénévoles pour ouvrir chaque jour deux cathédrales de juin à septembre (un trimestre, ce n'était pas mal). En trois ans, je n'ai jamais vu l'un des trois prêtres. Une ou deux fois pour préparer un mariage......Le reste du temps jamais. Jamais du temps passé avec nous pour accueillir les visiteurs croyants et incroyants ou éloignés de l'Eglise, heureux de trouver un accueil et une parole et une "écoute".

C'est triste à dire mais souvent les prêtres ne passent plus de temps dans leur église.

Vous allez me dire qu'ils doivent s'occuper de nombreuses paroisses. Mais justement, récemment, les évêques de France ont insisté sur le recentrage territorial nécessaire. Un prêtre n'est nulle part s'il veut être partout.

Je prendrais l'exemple d'une paroisse et d'une église à MARSEILLE en haut de la Canebière dans un quartier un peu, pour ne pas dire, très chaud......

C'est le curé, lui-même, qui ouvre l'église à 8 heures chaque matin. Des hommes et des femmes attendent déjà... Il se tient à la disposition pour les confessions, chaque jour, dans l'église. Ensuite, réunion avec les équipes etc. Ce prêtre passe du temps dans son église. Dans ces conditions, comment l'église pourrait-elle rester fermée ?

Alors, mon cher Gilles, pour répondre à ta question : on ne peut pas dissocier ouverture de l'église et présence du prêtre.

Vous savez où je pouvais rencontrer le prêtre dans la paroisse à laquelle je faisais allusion ? Le diacre m'avait dit tu pourras le rencontrer au bistrot x à 7h45. Il prend son café....C'était l'heure où j'allais à mon bureau.....

Attention, passer du temps au bistrot, oui, oui, pourquoi pas et être ainsi au milieu de gens qui sont parfois loin de la foi... mais enfin et pourquoi pas aussi dans une église ouverte ?

La "fonctionnarisation" de trop nombreux prêtres est patente et terrible. Ce n'est pas une dénonciation mais une constatation pas générale mais pourtant bien réelle à moins de manier la langue de bois. Avec l'été, on revoit le phénomène que j'avais dénoncé l'année dernière......"les vacances" des prêtres en juillet ou août et leur remplacement par des prêtres africains (un très gentil prêtre sénégalais cette année) comme les autres années dans deux églises où je vais régulièrement.

Alors, pour faire la synthèse, là où l'église est ouverte, qui l'ouvre ?
Combien de messes dans la semaine ?
Combien de jours de confession ?
Quelle présence en temps quotidien du prêtre dans son église ?

On pourrait exclure les grandes églises, centres de foi........Ste Anne d'Auray où en 2008, je n'avais jamais vu autant de prêtres en même temps dans une église, même constatation pour St Maximin la Ste Baume...

Bonne journée à tous et bonne ouverture de vos églises avec des prêtres présents dans la Maison du bon Dieu.

Hélios

Alain_38
Messages : 1
Inscription : lun. janv. 23, 2012 11:43 am

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par Alain_38 » mer. août 15, 2012 10:22 am

@ tous,

un an et demi après le dernier message, je me permet de poser une question.

J'ai constaté comme tous le monde, que beaucoup d'église ou de chapelle étaient fermée
au public pendant la journée.
Après avoir lu les messages pleins de bon sens de ce fil de discussion, je me pose la question suivante question de débutant qui cherche a s'instruire :

De combien de prêtres manquons nous en France ?

septimus
Messages : 12
Inscription : sam. sept. 22, 2012 6:24 pm

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par septimus » ven. nov. 09, 2012 10:54 am

Oui, comment ne pas être d'accord ? Mais il ne faut pas chercher bien loin pour en trouver la cause : On a supprimé les ADAP (Assemblées dominicales en l'absence de prêtre), on a regroupé les paroisses au-delà du raisonnable, et le Vatican continue à ne pas vouloir entendre parler d'ordonner des hommes mûrs mariés ou des femmes diacres...

Nos églises ne revivront que lorsqu'on aura recréé des petites communautés de base dans chaque village, avec un responsable laïc qui sera en charge, sous le contrôle du prêtre du secteur, de toute la pastorale : catéchèse, ADAP, célébration des obsèques, préparation au mariage, au baptême. Pourquoi ces responsables locaux de pastorale ne pourraient-ils pas être ordonné(e)s diacres, de façon à pouvoir célébrer des mariages et des baptêmes ?

On ne peut pas continuer à vouloir maintenir une structure reposant tout entière sur le prêtre modèle 1850 et continuer à refuser d'ordonner des hommes mûrs mariés pour l'Eucharistie, des femmes diacres, et à donner une vraie responsabilité pastorale à des laïcs.

Faudra-t-il que certains diocèses n'aient plus du tout de prêtres pour qu'on se saisisse du problème ? Il sera alors trop tard. Le tissu ecclésial aura disparu, comme c'est déjà le cas dans certaines de nos campagnes, et ce sera très difficile de le recréer. Bravo à l'évêque australien de Woomomba qui a osé soulever le problème. On sait ce qu'a été la réponse de Rome...

penelope
Messages : 83
Inscription : mar. janv. 16, 2007 12:16 pm
Localisation : gagnac sur garonne (Haute-Garonne), France

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par penelope » ven. nov. 09, 2012 11:29 am

tous ceci est vrai, il n'y a plus assez de prêtres en France, beaucoup viennent d'Afrique, heureusement merci à eux. autrefois les familles donnaient un fils à la prêtris, un autre à l'armée. maintenant, les premiers à se plaindre du manque de prêtre ne voudraient pour rien au monde que leur fils le devienne. ils préfèrent le mariage, "parfois" pour que la lignée se perpétue.

il faut savoir ce que l'on veut. oui , les obsèques sans prêtre se font de plus en plus et merci aux laïcs qui prennent de leur temps pour se former et pour rendre service aux familles. j'ai donné plus de dix sept ans à mon église, pour préparer la liturgie du dimanche, fleurir, préparer les offrandes et même servir.

le plus dur est de se rendre compte le dimanche que l'église est presque vide sauf aux moments des fêtes, dernièrement la Toussaint. je me suis retirée en janvier à cause de l'âge et parce qu'il y avait la relève, du moins je le pensais. quand j'assiste actuellement à la messe et que je constate que les choses ne sont pas dans l'ordre comme je le faisais, cela me fait mal et parfois je songe à ne plus y assister.

oui, il faut savoir ce que l'on veut et s'investir pour améliorer les choses; critiquer, critiquer il en restera toujours quelque chose.

jake82
Messages : 7
Inscription : sam. juil. 31, 2010 6:34 pm

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par jake82 » ven. nov. 09, 2012 6:35 pm

Voir une église fermée est une abomination, mais la voir ouverte sans que personne ne s'y arrête ce sont deux abominations. Je ne juge pas, car tout a l'heure je suis passé devant mon église paroissiale ouverte, et que le Bon Dieu me pardonne, j'ai continué.
Je vous dirais que souvent j'aime bien m'y arrêter, et tout a l'heure j'aurais bien fait; j'avais tellement mal aux jambes que je me serais reposé, et j'aurais adoré le saint Sacrement.

Mais un jour, quand tout ira mal, le chrétien, au moins, reviendra dans son église. Car quand nous serons devenus musulmans, le monde comprendra la bonté de notre Eglise. hélas, nous serons tous au tapis. Et cela dans les deux sens du terme.

Les enfants, les pauvres..

Un jour que je rentrais dans une église, très vite une personne est venue prier, enfin en regardant les tableaux. Alors ayant compris que cette personne était le curé que j'avais vu la veille à la messe, j'allais le trouver : "bonjour monsieur le curé etc..." je puis vous dire que voyant que je le connaissais bien, il était rouge, comme une tomate et gêné comme un enfant qui a pris un bonbon.
C’était a Vandoeuvre les Nancy a l'église Saint Stanislas. Qu'il prie pour moi. :idea: et merci.

mémébernie
Messages : 307
Inscription : dim. sept. 05, 2010 4:06 pm

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par mémébernie » mar. juil. 09, 2013 9:59 am

et bien , nous voilà en Juillet 2013... changement de pape, mais nos églises sont toujours dans le même état...

Je suis d'accord avec Hélios : pour rencontrer un prêtre il faut prendre rendez vous ... et encore !!! Pas le temps... ils ont des réunions !

Espérons que notre François pourra ?Prions pour lui !

bonne vacances ... Dieu Lui n'est JAMAIS en vacances !

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par levergero78 » ven. mars 25, 2016 4:15 pm

Non, mémébernie, il n'y a rien de changé 2 ans 1/2 après votre post ! Il y a autant d'églises fermées, même davantage, et d'autres sont transformées en salles communales, gymnases, voire commerces ou habitations (à quand des mosquées ?)...car entre temps les fidèles et les prêtres sont encore moins nombreux.

Je crois qu'il s'agit là d'un problème insoluble et le pape actuel n'y changera rien. Il est trop enfermé dans un carcan vaticanesque d'un autre âge.

Qu'est-ce qu'il faudrait pour que la religion chrétienne et sa mouvance catholique romaine prennent, en France, un essor ? Je n'en sais fichtre rien. Peut être un peu de modernisme qui colle davantage à l'évolution de la société ? Cela n'est même pas sûr car nos frères protestants qui ont su secouer le cocotier sont dans le même état...

En outre et dans le même esprit, je vois dans cette rubrique des pseudos qui me sont totalement inconnus et qui ont disparu de ce forum...

andrevii
Messages : 848
Inscription : ven. mai 21, 2010 10:58 am
Localisation : Wasquehal (France)
Contact :

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par andrevii » sam. mars 26, 2016 5:28 pm

Bonjour

Vous remettez sur la sellette les bonnes questions.

Les églises transformées en mosquée ? A Roubaix, c'est déjà fait, à tel point que le communauté musulmane a scrupule à investir ces lieux pourtant désaffectés depuis plusieurs années.

A Lille, l'église Sainte Marie-Madeleine a été fermée au culte à cause de quelques débris de plâtre qui tombaient sur la tête des gens par temps de grand vent. Après cinquante ans et enfin restaurée, elle est rendue au diocèse. Non merci.

Une mosquée ? Non merci.

Problèmes insolubles ? Il n'y a pas de problème insoluble, il n'y a que des solutions inappropriées.

Le Pape n'y peut rien ? Si le Pape n'y peut rien, comment voulez-vous que vous et moi y puissiez quelque chose.

Un peu de modernisme ? Je ne le pense pas, hors quelques comportements sociétaux. Souvenez-vous qu'il y a peu de crise dans les ordres cloitrés alors que la crise est endémique dans les ordres apostoliques qui sont en contact avec le monde.

Dieu ? Pourquoi faire. Il est remplacé par la carte vitale. Si le problème est moral ou spirituel, nous avons l'envolée des psys, lesquels se déplacent en bande organisée, check-list en main. Les gens savent-ils encore puiser des ressources à l'intérieur d'eux-mêmes ?

Moins de prêtres ? Il y a moins de prêtres parce qu'il y a moins de familles chrétiennes. Si on fait bien les comptes, il y a assez de prêtres pour ce qu'il y a de chrétiens. C'est la dispersion géographique qui pose problème.

Les protestants ont secoué le cocotier ? Le protestantisme était une hérésie au XVIe siècle. Mais l'esprit de tolérance a évolué et c'est tout à fait souhaitable pour vivre ensemble.

André.
>

levergero78
Messages : 0
Inscription : mar. févr. 09, 2016 10:27 am

Re: Comment garder nos églises ouvertes ?

Message par levergero78 » mar. mars 29, 2016 6:54 pm

andrevii a écrit :
Un peu de modernisme ? Je ne le pense pas, hors quelques comportements sociétaux. Souvenez-vous qu'il y a peu de crise dans les ordres cloitrés alors que la crise est endémique dans les ordres apostoliques qui sont en contact avec le monde.
Si, André, il y a aussi la crise dans les ordres cloîtrés car beaucoup de monastères ferment faute de "combattants" et certains sont mis en vente. Il y en a de plus en plus où il ne reste plus que 4 à 5 moines ou moniales très agés et ça pose problème.

Moins de prêtres ? Il y a moins de prêtres parce qu'il y a moins de familles chrétiennes.
[/quote°

Oui, bien sûr la foi, en général, se transmet par la famille et si celle-ci défaille dans la pratique religieuse lorsque les enfants sont jeunes, eh bien, c'est la fin...Ceux issus de familles athées et qui se font baptiser, à Pâques, à l'âge adulte sont une toute petite minorité et pourtant l'Eglise s'en glorifie.
Les protestants ont secoué le cocotier ? Le protestantisme était une hérésie au XVIe siècle. Mais l'esprit de tolérance a évolué et c'est tout à fait souhaitable pour vivre ensemble.
[/quote]

Oui, heureusement, car le comportement de l'Eglise catholique du temps du massacre de la st Barthélemy, des noyades de Nantes, des bûchers des cathares et albigeois, et j'en passe, était un véritable scandale...

Répondre