Partage d'évangile 22 octobre 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur: Françoise T.

Partage d'évangile 22 octobre 2017

Messagede hélios » Lun Oct 16, 2017 9:02 am

Première lecture
« J’ai pris Cyrus par la main pour lui soumettre les nations » (Is 45, 1.4-6)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur à son messie, à Cyrus,
qu’il a pris par la main
pour lui soumettre les nations et désarmer les rois,
pour lui ouvrir les portes à deux battants,
car aucune porte ne restera fermée :

« À cause de mon serviteur Jacob, d’Israël mon élu,
je t’ai appelé par ton nom,
je t’ai donné un titre,
alors que tu ne me connaissais pas.

Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre :
hors moi, pas de Dieu.
Je t’ai rendu puissant,
alors que tu ne me connaissais pas,
pour que l’on sache, de l’orient à l’occident,
qu’il n’y a rien en dehors de moi.
Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre. »


Deuxième lecture
« Nous nous souvenons de votre foi, de votre charité, de votre espérance » (1 Th 1, 1-5b)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

Paul, Silvain et Timothée,
à l’Église de Thessalonique
qui est en Dieu le Père
et dans le Seigneur Jésus Christ.
À vous, la grâce et la paix.

À tout moment, nous rendons grâce à Dieu au sujet de vous tous,
en faisant mémoire de vous dans nos prières.
Sans cesse, nous nous souvenons
que votre foi est active,
que votre charité se donne de la peine,
que votre espérance tient bon
en notre Seigneur Jésus Christ,
en présence de Dieu notre Père.
Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu,
vous avez été choisis par lui.
En effet, notre annonce de l’Évangile
n’a pas été, chez vous, simple parole,
mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude.



Évangile
« Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mt 22, 15-21)

Alléluia. Alléluia.
Vous brillez comme des astres dans l’univers
en tenant ferme la parole de vie.
Alléluia. (Ph 2, 15d.16a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
les pharisiens allèrent tenir conseil
pour prendre Jésus au piège
en le faisant parler.
Ils lui envoient leurs disciples,
accompagnés des partisans d’Hérode :
« Maître, lui disent-ils, nous le savons :
tu es toujours vrai
et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ;
tu ne te laisses influencer par personne,
car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens.
Alors, donne-nous ton avis :
Est-il permis, oui ou non,
de payer l’impôt à César, l’empereur ? »
Connaissant leur perversité, Jésus dit :
« Hypocrites !
pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
Montrez-moi la monnaie de l’impôt. »
Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.
Il leur dit :
« Cette effigie et cette inscription,
de qui sont-elles ? »
Ils répondirent :
« De César. »
Alors il leur dit :
« Rendez donc à César ce qui est à César,
et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 22 octobre 2017

Messagede hélios » Jeu Oct 19, 2017 8:13 am

Epître aux Thessaloniciens


Deux jours d'absence d'Internet (travaux sur les réseaux dans les Alpilles) font mesurer une certaine dépendance.

Je constate, avec un peu de tristesse il faut bien le dire que si le nombre de lecteurs ( une centaine depuis lundi) se maintient. Personne n'a apporté une once de réflexion sur les textes et ça c'est vraiment triste.

J'ai choisi, compte tenu du temps qui reste, ( jeudi et vendredi seulement, le forum étant fermé le vendredi soir) de centrer la réflexion sur cette épître aux Thessaloniciens.

Nous avons finalement lu beaucoup de passages de l'épître aux Romains ( tout l'été), puis les Philippiens ( un petit mois) et voici la première Lettre aux Thessaloniciens.

Une petite connaissance, sans doute utile, cette Lettre est le texte le plus ancien du Nouveau Testament et donc le plus proche de la mort de Jésus puisqu'il remonte à l'année 50.

Cette Lettre est donc très intéressante car elle nous montre les premiers pas de l'Eglise naissante.

Elle est intéressante dans sa forme : c'est vraiment une lettre qui se présente comme telle:

Paul, Silvain et Timothée,
à l’Église de Thessalonique
qui est en Dieu le Père
et dans le Seigneur Jésus Christ.
À vous, la grâce et la paix.


C'est Paul, Silvain et Timothée qui écrivent.


Et ce qu'ils écrivent est vraiment très encourageant et présente une Eglise jeune, active, vivante.

Ce texte ne présente aucune difficulté. Donc chacun peut le lire et le relire.

Il convient de bien mesurer pourtant combien l'Eglise avait des difficultés à se faire comprendre dans un monde païen ou Juif. Etre chrétien à l'époque c'était risqué.......Voilà pourquoi cette première lettre aux Thessaloniciens donne du courage pour commencer la journée.

Bonne journée à tous,

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 22 octobre 2017

Messagede Jean Gauci » Jeu Oct 19, 2017 9:01 am

Rendre à César... Oui, mais il n'y a plus de César et les césars de nos temps modernes ne sont que des élus faits et défaits par le peuple.
Donc rendre au peuple, à la collectivité, à la société, à tous ceux qui avec chacun forme la communauté sans laquelle je ne pourrai vivre mais au milieu de laquelle je vis.
Les autres, les prochains et les lointains, les sympathiques et les antipathiques.
Et revient comme une antienne : " Tu aimeras ton prochain..."
Alors la pièce d'un denier est l'image de quelle réalité actuelle ?
L'impôt, sans doute, qui ne permet pas de tricher sans être coupable. L'impôt qui n'est que le retour des biens que nous tirons de la collectivité.
Mais aussi l'impôt qui ne s'impose pas mais qui est aussi dette de justice envers l'Eglise.
Ce denier de l'Eglise qui fait vivre l'Eglise et les prêtres qui ont tout ana,donné pour nous servir.
Les pauvres à travers les associations caritatives. " Les pauvres sont nos maîtres " disait St Vincent de Paul et il est clair qu'aux yeux du Christ, le don aux pauvres n'est pas un exercice de charité ou de bienveillance mais un devoir de justice de notre "trop" envers leur " trop peu"
Rendons à Cesar,
A Dieu
A la collectivité
Aux pauvres
et à tous ceux qui n'ont pas ce que nous possédons et qui,dans l'esprit de l'Evangile sont nos ayant-droit.
Jean Gauci
 
Messages: 456
Inscription: Dim Sep 22, 2013 9:55 am


Retourner vers Partage d'Evangile et Liturgie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte
cron